Pancakes aux flocons d’avoine et au seigle (sans lactose)

Depuis que nous avons commandé plusieurs kilos de flocons d’avoine bio, j’en mets un peu partout. Les pancakes ne font pas exception. J’en prépare tous les matins de semaine pour le petit déjeuner. Les enfants en mangent, parfois avec des fruits. Mon mari et moi mangeons d’abord des patates douces, des oeufs et de la coppa. Il nous arrive de compléter avec un de ces pancakes, selon notre appétit et le niveau d’activité prévu pour la journée.

Voici notre recette actuelle. J’ai remplacé une partie du blé par du seigle, parce que c’est une farine qui nous plaît bien. Elle donne également une coloration dorée aux pancakes, ce qui n’est pas de trop quand on les cuisine avec du lait végétal. Personne n’est intolérant au lactose chez nous mais rien n’empêche de limiter la consommation d’aliments potentiellement inflammatoires 🙂

Pancakes aux flocons d'avoine (9).jpg

Ingrédients pour environ 9 pancakes:

  • 150g de flocons d’avoine
  • 50g de farine de blé
  • 50g de farine de seigle
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 œufs
  • environ 300ml de lait d’amande (ou autre lait végétal)
  • beurre pour la cuisson

En général, on recommande de séparer les ingrédients secs et les ingrédients humides lorsqu’on prépare des pancakes. Je ne le fais pas, et je ne vois pas vraiment la différence, si ce n’est que j’ai un peu moins de vaisselle sale à la fin :p

Dans un saladier, versez les flocons d’avoine, les farines et la levure. Ajoutez les œufs et mélangez un peu. Continuez à mélanger à l’aide d’un fouet en versant le lait petit à petit jusqu’à obtenir une pâte homogène, assez épaisse. Je ne sucre pas la pâte, parce qu’on accompagne déjà les pancakes de confiture (Nocciolata, sirop d’érable, miel ou autre).

Faites chauffer votre bilig ou une poêle. Déposez une noisette de beurre puis étalez la avec du papier absorbant. Puis prélevez 3 petites louches de pâte pour former les pancakes.

sdr

Laissez cuire environ 2 minutes sur chaque face. Réservez dans une assiette.

dav

Avec notre confiture d’abricots faite maison, c’est un délice. De quoi attaquer la journée du bon pied, sans fringale jusqu’à midi…au moins.

mde

Tant pis pour la photo très sobre mais je ne suis pas fan de pancakes tower qui dégoulinent de chocolat ou de sirop d’érable. Ça en met partout, ce n’est pas pratique à partager lol. Je suis plutôt en faveur d’un ou deux pancakes dans l’assiette, sur lesquels on étale ce qu’on veut, sans excès.

dav

S’il en reste, je les laisse refroidir et je les stocke dans un tupperware au frais ou je recouvre l’assiette de film alimentaire. Le lendemain, je les réchauffe rapidement en les posant sur le bilig. Je ne le fais pas, mais j’ai souvent lu que les pancakes se congelaient également sans problème.

Bref rien de bien compliqué 🙂

Et vous, qu’est ce que vous mangez au petit déj?

Publicités

Tarte aux mirabelles

Aujourd’hui je partage à nouveau une recette de saison. La saison des mirabelles étant très courte, cela me motive à vous la rédiger rapidement :p Ça fait 2 recettes de tarte d’affilée mais tant pis, c’est aussi parce qu’on en mange (trop?) souvent. C’est tellement bon et facile à faire avec les ingrédients qu’on a sous la main. Cette tarte, préparée avec amour, en dehors du traditionnel « mercredi dessert Top chef » répondait à une urgence : sauver les mirabelles qui dépérissaient à vitesse grand V. Depuis j’ai compris la leçon, je les stocke au frais :p

dav

Dès que j’en ai vu chez le primeur, j’en ai acheté 3 bons kilos. Excès de gourmandise ? Oui, probablement. Avec cette chaleur, les fruits ont commencé à bouder 2 jours plus tard alors j’ai décidé de préparer une tarte. Celle-ci est franchement basique mais elle est délicieuse et c’est la raison pour laquelle je vous propose de l’essayer. Et puis, qui se plaint de la simplicité? Pas nous 🙂

Mon seul souci pendant la préparation a été la confection de la pâte. Je n’ai pas utilisé ma farine de blé bio T55 habituelle, mais une T45 de marque de distributeur, dite « sans grumeaux ». Une horreur. Ma pâte était difficile à travailler. Cela dit à la dégustation, elle était plus sablée que d’habitude. Les enfants ont sans doute fait encore plus de miettes que d’habitude mais c’était toujours aussi bon :p Si en temps normal, vous avez du mal à étaler la pâte, vérifiez le type de farine utilisé et essayez avec de la T55 ou 65. Oui, c’est comme ça que je vais justifier les photos de ma tarte avec une pâte qui ne ressemble à rien :p

J’utilise généralement la pâte sucrée de C. Lignac pour mes tartes aux fruits sauf que je ne mets qu’une càs de sucre :p Diète cétogène, qu’as-tu fait de moi ? xD Vous avez la recette complète dans ma publication précédente mais je la remets ici parce que moi aussi, j’ai la flemme de changer de page quand je suis la recette d’un blog.

dav

Ingrédients pour la pâte sucrée :

  • 95g de beurre pommade
  • 30g poudre d’amande
  • 90 g sucre glace (1 càs pour moi donc)
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 180g farine

Appareil :

  • Environ 1kg de mirabelles
  • Environ 4 càs de sucre
  • Gelée de coings (facultative)

Commencez par la préparation de la pâte. La recette d’origine est visible ici. Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez le beurre avec le sucre glace, la poudre d’amande, la fécule et le sel. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’œuf et la farine. Poursuivre sans insister jusqu’à ce que vous puissiez former une boule et travailler la pâte. Étalez-la sur une feuille Silpat. Puis foncez-la dans un cercle à tarte (28cm ici) et réservez au frais.

Une heure plus tard (minimum), préchauffez le four à 180 degrés.

Lavez les mirabelles. Incisez et dénoyautez en essayant de les garder entières. Disposez-les sur le fond de tarte. J’ai demandé à mes 2 aînés de m’aider à trier les fruits les plus mûrs et les plus abîmés. Je vous épargne la petite leçon de vie, à laquelle ils ont eu droit au passage, sur l’importance de ne pas gaspiller et de lier l’utile à l’agréable 🙂

Serrez bien les fruits parce qu’ils réduisent légèrement lors de la cuisson. Soyez délicat, ne percez pas le fond de pâte 🙂

Saupoudrez généreusement de sucre. Je vous montre en photo ce que j’ai mis, soit environ 3 à 4 càs. N’hésitez pas à en mettre davantage si vous êtes bec sucré.

dav

Enfournez pour 35 minutes environ, jusqu’à ce que les fruits soient caramélisés.

Si vous avez respecté de le temps de repos au frais, la pâte ne se détrempera pas au contact des fruits qui dégorgeront. Elle sera juste recouverte d’un sirop de mirabelles acidulé. Hmmm 🙂

Laissez toujours refroidir la tarte à température ambiante avant de la démouler.

J’ai lustré la tarte au pinceau avec un peu de gelée de coings pour qu’elle brille. Vous n’êtes évidemment pas obligé de le faire.

Vous pouvez la servir avec une boule de glace vanille ou de la crème fouettée pour plus de gourmandise.

dav

Voici donc ma version de cette tarte aux bons fruits de Lorraine, sans crème, contrairement à la version Alsacienne. On sent le bon goût des fruits caramélisés sur une pâte croustillante. Le mélange de texture est terrible 😀 Faites-le moi savoir si vous essayez la recette. Ça me ferait super plaisir!

dav

Ah oui une dernière chose, nous ne l’avons pas entièrement mangée le soir-même (on n’abuse pas des bonnes choses), alors je l’ai conservée au frais!

Bonne dégustation!

Tarte abricots pistaches

Il y a peu de temps, nous avons fêté l’anniversaire de nos jumeaux à la maison, entre deux escapades en Suisse et en Provence. Ce jour-là l’équipe de France de foot a d’ailleurs obtenu sa deuxième étoile 😀 J’avais mis quelques abricots du Valais de côté, avant de préparer tout le reste en confiture, pour réaliser cette tarte. Elle est toujours de saison, alors je m’empresse de vous partager la recette, pour que vous puissiez y goûter vous aussi. Elle est fruitée, acidulée, idéale en fin de repas.

Je choisis souvent la recette de pâte à tarte sucrée de Cyril Lignac pour mes tartes aux fruits, sauf que je réduis la dose de sucre indiquée à 40g. En réalité, j’ai trouvé que c’était encore trop. Peut-être devrais-je suivre la recette de pâte sucrée sans y mettre de sucre du tout?!

Tarte abricots pistaches (13)

Ingrédients pour la pâte à tarte :

  • 95g de beurre pommade
  • 90g de sucre glace (note pour moi même : essayer sans sucre)
  • 30g de poudre d’amandes
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1 œuf
  • 180g de farine
  • 1 pincée de sel

Ingrédients pour l’appareil :

  • 100g de beurre fondu
  • 50g de poudre d’amandes
  • 50g de poudre de pistaches
  • 80g de sucre
  • 1 œuf
  • 10g de Maïzena
  • 20g rhum ambré
  • environ 15 abricots
  • quelques pistaches concassées (8g)
  • environ 2 càc de sucre pour caraméliser
  • 2 càc de confiture d’abricots

Tarte abricots pistaches (10)

Commencez par la préparation de la pâte. La recette d’origine est visible ici. Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez le beurre avec le sucre glace, la poudre d’amande, la fécule et le sel. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’oeuf et la farine. Poursuivre sans insister jusqu’à ce que vous puissiez former une boule et travailler la pâte. Étalez-la sur une feuille Silpat. Puis foncez-la dans un cercle à tarte (28cm ici) et réservez au frais.

Une heure plus tard (au minimum), vous pouvez préparer la crème amandes-pistaches et préchauffer le four à 180 degrés.

Je me suis inspirée de la crème d’amandes de la tarte Bourdaloue de Bernard pour la réaliser. Faites d’abord fondre le beurre dans une petite casserole puis versez le dans un bol. Réduisez en poudre les pistaches. Pour cela j’utilise mon bon vieux pilon, il fait le job et il le fait bien 😀 Vous pouvez aussi le faire au blender. Il existe de la pâte de pistaches industrielle qui fera sans doute l’affaire, mais c’est tellement simple d’écraser quelques pistaches 🙂

Tarte abricots pistaches (1)

Ajoutez les amandes en poudre et le sucre. Normalement on en met 100g, j’ai mis 80 et j’ai trouvé ça trop sucré (non je ne suis pas pénible du tout :p). Note pour moi même : réduire à 50g. Mélangez. Ajoutez l’œuf, le rhum et la Maïzena. Mélangez encore. On obtient une jolie crème vert pistache authentique. Rien à voir avec l’arôme artificiel de pistache qu’on connaît malheureusement mieux que le goût original…

Sortez votre fond de tarte du frigo et versez à l’intérieur la crème amande pistaches.

Enfin lavez les abricots, puis coupez-les en deux. Retirez le noyau et disposez les fruits à votre guise. A la maison, cela a fait l’objet d’un vrai débat :p « Pourquoi tu ne les as pas mis dans l’autre sens?! «  C’est moi la chef, je fais ce que je veux! xD

Saupoudrez les demis abricots de sucre pour les caraméliser lors de la cuisson. J’ai mis 2 càc, mais pour une fois, je dirais qu’il en faudrait davantage pour bien dorer les abricots.

Tarte abricots pistaches (2)

Enfournez pour environ 30 minutes. Ajoutez quelques minutes sous le grill en fin de cuisson pour bien dorer si nécessaire. Sans précuisson, le résultat est très satisfaisant. La pâte est bien croustillante sous la crème et les fruits. Je pense que la réfrigération est tout de même indispensable.

Tarte abricots pistaches (3)

Laissez refroidir votre jolie tarte. Puis badigeonnez-la de confiture d’abricots au pinceau pour lui donner un peu de brillance. (Belle maman et moi en avions fait deux jours plus tôt avec 8kg d’abricots et 5kg de sucre pour obtenir une trentaine de bocaux 😀 ) Vous pouvez remplacer par de la gelée de pommes ou de coings pour lustrer la tarte. C’est ce que j’utilise pour les autres tartes aux fruits. Ajoutez quelque pistaches concassées.

Tarte abricots pistaches (11)

C’est prêt!

A vous une délicieuse tarte colorée et estivale… Un régal 😀

Tarte abricots pistaches.JPG

Patates douces du matin

Si certains sont allergiques à la routine, je n’en fais pas partie. J’aime les rituels, les habitudes. Les bonnes habitudes. Je suis persuadée que ce sont les détails du quotidien qui font la différence sur le long terme. Quand je remarque qu’un élément de la journée a été particulièrement positif ou adapté à la situation, j’essaie de le ritualiser. C’est ce qui nous pose un cadre pour les menus de la semaine par exemple, en fonction de nos contraintes et de nos besoins. Mercredi soir, je prépare le « dessert top chef » qui sera toujours précédé d’un dîner léger. Vendredi soir, on célèbre l’arrivée du week end devant un bon film en famille avec un apéro dînatoire (souvent des pizzas, souvent les mêmes : nos préférées). Le week end, crêpes à la crème de marrons pour tout le monde au petit dej, histoire de ne pas passer trop de temps en cuisine le matin et petit clin d’œil à une anecdote familiale. Ce sont des exemples qui concernent la cuisine mais il y en a bien d’autres.

Patates douces du matin (6).JPG

Les patates douces font partie de la routine matinale les jours de semaine. C’est une source privilégiée de bons glucides. Si leur préparation nous semblait évidente, mon mari et moi avons réalisé que ça ne l’était pas lorsqu’on nous a posé des questions sur notre façon de faire. Si vous avez envie de consommer ce tubercule plus souvent mais que vous ne savez pas vraiment comment, cela pourrait vous intéresser.

J’en prépare en grosse quantité pour gagner du temps. Les adeptes du meal prep apprécieront. 3 patates douces nous suffisent largement à 2 pour la semaine.

Ingrédients pour une plaque de four :

  • 3 patates douces
  • Un filet d’huile d’olive
  • Sel
  • Épices au choix (paprika, curcuma, gingembre…)

Le secret pour obtenir des patates douces croustillantes c’est la double cuisson. Celles que l’on trouve en France métropolitaine sont généralement les patates oranges, qui contiennent beaucoup d’eau. A la Réunion, on a plus souvent des patates grises ou blanches, qui restent fermes en cuisant.

Préchauffez le four à 180 degrés.

J’utilise des patates douces bio françaises (de Camargue) donc je ne les épluche pas.

Patates douces du matin (1)

Rincez les puis découpez en dés. Réservez dans un saladier ou un sachet de type congélation. Ajoutez le filet d’huile d’olive, le sel et l’épice de votre choix, des herbes éventuellement. Je saupoudre légèrement de paprika. Pour le petit déjeuner, je préfère que cela reste assez neutre.

Patates douces du matin (3)

En garniture d’une viande grillée, n’hésitez pas à bien assaisonner. Ce sera très bon.

Mélangez bien pour enrober les patates douces. Puis enfournez pour une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que les patates soient cuites, mais toujours légèrement fermes.

Patates douces du matin (4)

A ce stade, je laisse refroidir et je stocke en suite au frais dans un récipient en verre.

Le matin, pendant que je prépare les pancakes (partie intégrante de ma routine matinale en semaine), je fais dorer les cubes de patates douces précuits dans un peu d’huile d’olive à la poêle.

Je les sers avec des œufs (au plat ou brouillés) et du bacon ou de la coppa ou de la viande des grisons selon ce qu’on a.

Patates douces du matin (9)

C’est la base de notre petit déjeuner. A cela s’ajoutent un café noir sans sucre, des fruits coupés en dés, éventuellement un pancake selon le niveau d’activité prévu dans la journée, des compléments alimentaires… Mais tout cela mériterait un article à part entière.

Patates douces du matin (7)

Rien de mieux pour démarrer la journée et tenir jusqu’au déjeuner sans fringale. On se régale chaque matin 😀

Patates douces du matin (8)

Et vous? Quelles sont les routines dont vous ne pouvez pas vous passer? Celles qui vous font du bien? Je veux tout savoir 😀

Bon appétit!

Panna cotta à la framboise

En ce moment je suis plus active sur Instagram que sur le blog. C’est tellement plus simple de vous poster une photo et quelques hashtags :p Je reviens quand même à mes premières amours avec une recette rédigée. Je cherchais une recette de dessert « léger », sans gluten, portionnable et qu’on ne va pas picorer pendant plusieurs jours comme une de mes tartes fétiches…puisque l’idée de base est d’apprécier un vrai dessert une fois par semaine. On a souvent tendance à en profiter trop longtemps. Oui je suis rabat-joie 🙂

dav

J’ai trouvé la recette sur le blog des cocottes moelleuses. Leur accroche est super drôle (« Comme nous, n’ayez pas peur d’être moelleuse ») même si je m’efforce de ne pas être trop moelleuse moi-même lol.

Les panna cottas (aucune idée de l’accord au pluriel) ont fait l’unanimité et on m’a demandé de ne rien changer à la recette exécutée ce soir-là. C’est plutôt bien me connaître parce que même après un succès, j’ai tendance à vouloir améliorer quelque chose, réduire un peu de sucre ou de gras… Bien souvent, le mieux est l’ennemi du bien. J’en sais quelque chose. Je tâcherai de ne pas changer d’avis :p

Quoiqu’il en soit, je n’ai pas changé grand chose à la recette originale, si ce n’est la quantité de framboises. J’en ai utilisé davantage et j’ai fait 7 portions au lieu de 6.

 

Panna cotta framboise

Ingrédients pour la crème :

  • 50 cl de crème liquide entière
  • 60g de sucre glace
  • 1.5 feuilles de gélatine
  • 1/2 gousse de vanille Bourbon

Ingrédients pour le coulis :

  • 200g de framboises pour le coulis + d’autres framboises pour déco (facultatives)
  • le jus d’un demi ou d’un citron entier, selon l’acidité souhaitée
  • 1 càc de cassonade

Placez le bol du robot, le fouet ainsi que 25cl de crème liquide entière au frais, idéalement une heure avant de démarrer la préparation des panna cottas.

Commencez par faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer 25cl de crème liquide avec le sucre glace et la gousse de vanille grattée et fendue, jusqu’à atteindre une légère ébullition. Hors du feu, retirez la gousse de vanille. Égouttez la gélatine et incorporez-la dans la crème chaude. Mélangez à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que la gélatine soit parfaitement fondue. Laissez refroidir à l’air libre.

Récupérez votre matériel dans le frigo avec la crème et montez-la en chantilly. Mélangez ensuite la chantilly avec la crème refroidie.

Répartissez la préparation dans des ramequins ou autres récipients. J’ai choisi de servir les panna cottas dans les pots en verre de ma yaourtière pour les enfants et dans de petits ballons à vin pour les « grands ». Placez-les au frigo pendant au moins 3 heures avant de servir.

Enfin préparez le coulis. Rien de simple! Rincez les framboises à l’eau claire. Mixez les avec la cuillère de sucre et le jus de citron. J’ai passé le coulis au chinois pour enlever les grains. C’est vite fait et c’est vraiment plus agréable à la dégustation. J’ai alors versé le coulis sur les panna cottas qui étaient déjà prises au frais, pour éviter d’avoir d’autres manipulations à effectuer au moment de servir. Cela a donné un léger dégradé de rose entre le coulis et les crèmes, plutôt joli. S’il vous  reste des framboises, vous pouvez les poser à ce moment-là. Soyez créatifs avec ce que vous avez à la maison si vous le souhaitez. Pourquoi pas quelques éclats de pistache, des amandes effilées, quelques feuilles de menthe… A vous de voir!

Ici avec des pistaches et des noix de Pécan concassées et caramélisées :

Panna cotta framboises (1).jpg

C’est prêt! Et vous risquez de vous régaler 😀 C’était rapide et facile à faire. J’en referai sans hésiter!

Bonne dégustation!

 

Gaufres liégeoises

Les gaufres liégeoises, je les connaissais de loin : une version industrielle mangée dans la voiture sur la route, farineuse et insipide. Prévisible. Une amie m’a donné envie de leur redonner une chance en me disant qu’il s’agissait de ses gaufres préférées. Je me suis lancée à la recherche d’une bonne recette, à faire moi-même. C’est chez Paprikas que je l’ai trouvée. Je l’ai modifiée pour l’alléger au fil de mes différents essais. Je trouve qu’on y perd pas du tout en qualité, mais cela réduit considérablement l’apport calorique. Cela reste quand même, on s’en doute, un plaisir à modérer :p J’en fais principalement quand on part de la maison pour plusieurs jours. Je les stocke au frais et on les emporte pour pouvoir les manger au petit déjeuner pendant 1 jour ou 2. Les gaufres se conservent très  bien dans des sachets hermétiques au frigo. Cela permet au sucre perlé de ne pas fondre.

Gaufres liégeoises (8)

Bref c’est une vraie gourmandise, délicieuse, réconfortante, pratique à manger. On peut en préparer en grande quantité et les congeler également. En général, je double les doses :p

Gaufres liégeoises (10).JPG

Ingrédients pour environ 14 gaufres :

  • 375g de farine
  • 135g de lait
  • 7g de levure boulangère déshydratée
  • 2 œufs
  • 150 de beurre
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille
  • 150 à 250g de sucre perlé

Faites chauffer une casserole avec le lait et le beurre. Après plusieurs essais en réduisant de plus en plus la quantité de beurre, je trouve que 150g est optimal. La pâte obtenue est homogène.

Gaufres liégeoises (1)

Dans le bol du saladier muni du crochet, versez la farine, la levure, le sel, la vanille et les œufs. Mélangez quelques secondes. Ajoutez le lait lorsque le beurre a fondu. Mélangez à nouveau jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si besoin, raclez les bords de la pâte et mélangez à nouveau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien sur les parois du bol. Versez le sucre perlé en mélangeant pour qu’il s’incorpore. Je trouve que 150g de sucre est déjà une quantité hallucinante et je suis incapable d’en mettre d’avantage. Pourtant quand on les mange, on ne les sent pas tant que ça :p La recette originale en préconise 250. A vous de voir!

Filmez le bol et laissez reposer la pâte une heure. Lorsqu’elle a un peu gonflé, vous pouvez démarrer la cuisson.

Gaufres liégeoises (4)

Déposez une bonne cuillère à soupe de pâte pour chaque gaufre. Mon gaufrier est un peu naze. Je le règle sur la température la plus chaude et je cuis les gaufres 4 minutes. Et là la magie du CrossFit opère pour optimiser mon temps de maman au foyer :p Je programme une alarme toutes les 4 minutes sur ma montre et s’il s’agissait d’un EMOM, cela donnerait :

Every 4 min

  • Bake 2 wafels
  • Run down the stairs to the laundry room
  • Max hanging clothes to dry
  • Run up the stairs back to the kitchen

Si n’avez rien compris, aucune importance :p

Faites bien refroidir les gaufres sur une grille avant de les stocker ou de les déguster 🙂 Elles sont un peu molles au début puis obtiennent leur texture finale (crousti-moelleuses) en refroidissant.

Gaufres liégeoises (5)

Voilà ce que ça donne à l’intérieur :

Gaufres liégeoises (6)

J’espère que la recette vous plaira 🙂 J’ai eu beaucoup de réactions positives sur les réseaux sociaux et ça m’a fait super plaisir!

Gaufres liégeoises (9)

Bonne journée à tous ❤

Poulet sauce barbecue au four

Depuis quelques temps, je trouve qu’acheter de la viande est compliqué. Je peux m’étaler très longtemps à ce sujet, mais je vais tâcher de faire court. Quand on a besoin de protéines, qu’on a un peu de conscience écologique, qu’on veut du bio et du local, c’est le casse-tête. Résultat : le poulet bio revient souvent. Un peu plus cher que la moyenne, mais vraiment incomparable! En général je m’arrange pour que mon mari s’occupe des cuissons de viande, mais j’ai été agréablement surprise en me débrouillant toute seule. Le poulet était super tendre, et je suis persuadée que la qualité y est pour beaucoup 🙂 D’une manière générale, fuyez le poulet de batterie comme la peste et optez au minimum pour du Label Rouge.

J’avais une dizaine de cuisses entières à cuire donc j’ai privilégié une cuisson au four. C’est bien moins de boulot qu’à la cocotte :p Une bonne marinade et le tour est joué, vous pouvez nourrir 8-10 affamés sans problème. Je voulais une sauce barbecue, sans cuisson préalable et j’ai choisi d’essayer celle-ci. J’avais tout en stock et surtout ça m’a permis d’utiliser quelques produits dont je ne savais plus quoi faire (ketchup et worcestershire). En triplant les doses, j’ai pu recouvrir toutes les cuisses. C’était délicieux! Je la referai sans hésiter.

Poulet bbq au four (2).JPG

Ingrédients :

  • 12 càs de ketchup
  • 5 càs de miel d’acacia
  • 3 càs de Worcestershire
  • 3 càs de moutarde forte
  • 5 càs d’huile d’olive (je pense que 3 suffiraient largement finalement)
  • 5 càs de vinaigre (rouge à l’échalote, mais avec du cidre ça doit être bon aussi)
  • 3 càc d’oignons en poudre
  • 1 càc de thym
  • 1 càc d’estragon
  • 1 càc de persil (je n’en ai pas mis)
  • sel et poivre

Vous mélangez tout ça dans un bol et vous goûtez pour rectifier l’assaisonnement. Puis vous n’avez plus qu’à badigeonner votre viande, pas nécessairement du poulet d’ailleurs, sur toutes les faces. J’avais des cuisses entières mais j’ai préféré séparer les pilons et les hauts de cuisses pour obtenir une cuisson homogène. Filmez et réservez au frais. Après 1 ou 2 heures à mariner, le résultat était déjà top top top!

Poulet bbq au four (1)

Pour la cuisson, enfournez à froid dans un four à 180 degrés s’il est à chaleur tournante, 200 voire 210 s’il est statique. Au bout d’environ 30 minutes, quand le dessus est bien doré (avec le résultat que vous souhaitez obtenir à la fin), retournez la viande. Poursuivez la cuisson 10-15 minutes jusqu’à ce que la deuxième face soit également dorée. Ces temps de cuisson sont valables pour des cuisses de poulet. Ajustez en fonction de votre viande.

Je les ai servies avec des potatoes, faites maison au four aussi. Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez sans doute aperçu mon nouveau joujou : un beau piano de cuisson qui a 2 fours + 1 grill :p Donc j’en profite pleinement pour réaliser plusieurs recettes simultanément. Quand on cuisine beaucoup, c’est vraiment génial 😀

Poulet bbq au four (3)

Voilà j’ai essayé de vous donner cette recette aussi vite que possible. Du coup je suis un peu radine en photos :p Si vous avez des questions, n’hésitez pas. J’ai beaucoup d’autres recettes en attente de rédaction, je ferai de mon mieux pour ne pas trop traîner.

Bon app! 😉