Tarte à l’oignon alsacienne

Une recette de fonds de placards, à petit budget, végétarienne, simple à réaliser… bref! La tarte à l’oignon a tout pour plaire. J’avais beaucoup d’oignons qui commençaient à germer et qui ne demandaient qu’à être cuisinés et cela m’a permis de refaire cette recette que j’oublie trop souvent. Ce qui est certain, c’est qu’elle surprend toujours par sa simplicité, tout en satisfaisant toute la table à chaque fois.

Tarte à l'oignon Alsacienne (2)

La recette originale (trouvée ici) est très certainement préparée avec une pâte brisée classique. J’ai cependant choisi une version aux graines pour apporter un peu de croquant et de couleur. Quitte à tout faire soi-même, autant se faire plaisir 🙂

Ingrédients pour la pâte brisée aux graines :

  • 100g de farine T110 (semi complète)
  • 150g de farine T65
  • 125g de beurre
  • 50g d’eau
  • 5g de gros sel
  • 3 càc de graines au choix, ici pavot/sésame blond/lin brun

Ingrédients pour l’appareil :

  • environ 600g d’oignons épluchés
  • 2 jaunes d’œufs
  • 15cl de lait entier
  • 15cl de crème liquide entière
  • 60g de farine
  • sel, poivre, muscade

On commence par préparer la pâte brisée et idéalement avec quelques heures d’avance. Dans le bol du saladier, mélangez tous les ingrédients à l’aide de la feuille jusqu’à obtenir une pâte homogène. Inutile de trop la travailler. Lorsque vous pouvez former une boule avec les doigts, c’est prêt. Étalez ensuite sur une Silplat ou un plan de travail fariné. Enfin foncez le fond de pâte dans votre moule à tarte/à quiche. Le mien fait 28cm de diamètre. Il a bien vécu, donc je préfère utiliser une feuille de cuisson pour démouler plus facilement. Réservez au frais pendant une bonne heure.

Tarte à l'oignon Alsacienne (5)

Pendant ce temps, vous êtes de corvée d’oignons :p Bah oui, on ne peut pas se vanter d’être une tarte génialissime et économique, sans réclamer quelques larmes 😉 Emincez donc grosso modo 600g d’oignons. Pas de gaspillage, j’ai émincé les tiges à la fin pour les conserver au congélateur et m’en servir ultérieurement comme des cives.

Tarte à l'oignon Alsacienne (7)

Dans une poêle, faites fondre une belle noisette de beurre et faites suer les oignons à feu doux, pendant 15 bonnes minutes, voire plus. Ils doivent cuire tout doucement pour ne pas dorer et être bien tendres en fin de cuisson. Le volume des oignons réduira considérablement. Normalement, c’est pendant cette phase que les estomacs sur patte de la maison vous demanderont ce que vous préparez de bon. En tous cas, ça se passe comme ça chez moi 😀

Dans un bol, préparez le reste de l’appareil. Je n’irais pas jusqu’à appeler ça une migaine, mais presque! Fouettez les jaunes avec la farine, puis ajoutez les liquides en filet jusqu’à obtenir une pâte liquide comme une pâte à crêpes. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade selon vos goûts.

Lorsque la pâte a suffisamment reposé, préchauffez le four à 180 degrés. Enfournez à chaud et à blanc le fond de pâte pour une dizaine de minutes, sur une grille position basse. Le temps passé au frigo permet de figer la pâte et de l’empêcher de se ratatiner à la cuisson. Vous savez de quoi je parle si vous avez déjà vécu ce moment de solitude :p

Tarte à l'oignon Alsacienne (10)

Retirez le fond de tarte précuit. Étalez les oignons.

Tarte à l'oignon Alsacienne (11)

Puis versez le mélange à base de jaunes d’œufs, farine, crème et lait (mi migaine, mi béchamel ^^).

Tarte à l'oignon Alsacienne (12)

Enfournez pour 30 minutes à 180 degrés, puis ajoutez 5 à 10 min avec option grill pour dorer si besoin.

Tarte à l'oignon Alsacienne (4)

A servir chaud ou tiède accompagné d’une belle salade pour un super repas 🙂

Tarte à l'oignon Alsacienne (3)

Bon appétit!

Publicités

Salade d’endives, comté, noix et granny

Basique, simple. Simple, basique 🙂 Cette salade doit faire partie de mes préférées. Tout est dit dans le titre. D’une facilité déconcertante, c’est un repas que je propose souvent à la maison le mercredi soir, en préambule au « dessert Top Chef », histoire de manger assez léger (comment ça le comté ce n’est pas léger?!) avant de tout gâcher :p

Salade endives comté noix granny (6)

Chez le primeur bio, je me suis retrouvée à acheter une belle caissette d’endives au rabais, parce qu’elles n’étaient plus assez sexy pour être vendues au tarif habituel. Je suis fan de ces mesures anti-gaspillage, alors je me retrouve souvent avec des kilos de fruits ou légumes à préparer rapidement. A la tête d’une famille nombreuse, ça ne pose pas vraiment de problèmes et c’est assez économique.

Voici les endives en photos une fois lavées. Plutôt jolies, non? 🙂

Salade endives comté noix granny (1)

Cette salade convient bien aux ketodieters/lowcarbers. Quelques dés de pomme granny devraient pouvoir rentrer dans vos macros. Si non, vous pouvez simplement suivre la recette sans inclure de pomme.

A la maison, les endives sont plus appréciées crues que cuites, ce qui me fait gagner un temps fou. Bref, j’adore cette recette! N’hésitez pas à diviser les dosages par 2 ou davantage. J’ai vu grand et on a pu en manger sur deux repas.

Ingrédients pour une bonne dizaine d’assiettes repas :

  • 1,5kg d’endives
  • 200g de cerneaux de noix
  • 1 pomme granny
  • 320g de comté

Rincez les endives et égouttez-les. Émincez en partant de l’extrémité opposée à la base. Je ne garde pas la base qui contient le plus d’amertume. Ces morceaux-là vont au compost au fond du jardin, ce n’est pas complètement perdu.

Salade endives comté noix granny (2)

Coupez le comté en dés. J’ai utilisé du comté AOP avec 12 mois d’affinage. Je garde les vieux comtés pour le plateau de fromages du week end :p

Salade endives comté noix granny (3)

Concassez grossièrement les cerneaux de noix.

Epépinez la pomme et coupez la également en dés. Il y en a deux en photos, mais une seule suffisait. La  granny est très acidulée et se déguste parfaitement en salade.

Salade endives comté noix granny (4)

Mélangez le tout dans un grand saladier et arrosez avec votre vinaigrette préférée. Notre sauce à salade universelle contient de l’huile d’olive, du vinaigre de vin rouge à l’échalote, de la moutarde forte, du sel et du poivre.

Non, non vous ne voyez pas double et je n’ai pas trafiqué la photo. J’ai rempli deux grands saladiers avec ces dosages.

Salade endives comté noix granny (5)

C’est prêt! Vous allez vous régaler 🙂

Bon appétit!

Cake à l’orange sans gluten

Ce cake, je l’aime d’amour 😀 C’est un super goûter, simple à préparer, fruité et acidulé. J’ai encore en tête le dessert que nous avions dégusté il y a longtemps chez des amis. Le mariage agrumes-farine de maïs m’avait beaucoup plu. Je le retrouve un peu dans cette version. Sans gluten, il conviendra également aux estomacs délicats. Je n’ai aucune intolérance alimentaire, mais j’ai quand même tendance à limiter la consommation de gluten. Et ce cake est tellement bon, qu’on n’a pas l’impression de se priver de quoi que ce soit.

Cake à l'orange sans gluten (6)

Ingrédients :

  • 1 orange entière
  • 160g de farine de maïs
  • 1/2 sachet de levure chimique (ou 1càc de bicarbonate + 2 gouttes de vinaigre de cidre)
  • 125g de beurre
  • 3 œufs
  • 100g de sucre
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 degrés.

Faites fondre le beurre dans une petite casserole. Si vous voulez éviter le lactose au passage, il suffit de retirer la caséine que l’on voit en blanc à la surface du beurre fondu. C’est en procédant comme cela qu’on obtient du ghee, à condition de faire durer le processus pendant environ un quart d’heure et de bien filtrer.

Cake à l'orange sans gluten (9)

Prélevez les zestes d’une orange puis pressez la. Si votre fruit n’est pas bio, il vaut mieux se passer des zestes.

Cake à l'orange sans gluten (8)

Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à obtenir une texture mousseuse. Ajoutez la farine, le sel, la levure et mélangez à nouveau. Ces étapes sont faites dans le bol du Kitchen Aid avec le fouet à fils chez moi, mais un saladier et un fouet classique feront aussi très bien l’affaire.

Cake à l'orange sans gluten (10)

Incorporez le beurre fondu, le jus et les zestes d’orange. Mélangez bien.

Versez la pâte dans un moule à cake, chemisé au préalable si besoin.

Enfournez pour 40 à 45 minutes. Le cake doit être bien doré en fin de cuisson. N’hésitez pas à tester avec une pointe de couteau, qui doit ressortir sèche.

Cake à l'orange sans gluten (4)

Laissez refroidir avant de le démouler…et régalez-vous 😀 J’ai ajouté quelques tranches d’orange pour faire joli.

Cake à l'orange sans gluten (3)

Vous pouvez également réaliser un glaçage rapide avec du blanc d’œuf et du sucre glace pour les plus gourmands ou encore imbiber le cake d’un sirop à l’orange (50% eau + 50% jus d’orange + sucre).

Cake à l'orange sans gluten (1)

Un petit zoom…

Cake à l'orange sans gluten (7)

J’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi 🙂 Bonne dégustation!

Cake à l'orange sans gluten (5)

Colin pané et sa sauce légère

Je ne vous apprends rien. Le poisson pané, comme à peu près tout le reste, c’est meilleur fait maison. Voici donc une recette toute simple pour remplacer ceux du commerce parce que :

  • vous saurez vraiment ce que vous mangez
  • vous serez fier(e) de l’avoir préparé vous même
  • vous allez agir pour la planète parce que vous produirez moins de déchets qu’en achetant de l’industriel (ce qui est valable en cuisine en général mais pas seulement)

La liste n’est pas exhaustive.

Colin pané et sa sauce légère (10)

Je vous présente quelques rappels illustrés pour réaliser une panure à l’anglaise. Je n’en fais pas souvent, parce que paner pour 6 personnes c’est long :p

J’ai utilisé du colin d’Alaska sauvage surgelé. C’est d’ailleurs sûrement un des poissons les moins chers. J’évite comme la peste le poisson d’élevage intensif.

Je l’ai fait décongeler au frigo pendant une nuit, c’est la solution la plus sûre. Décongeler à l’air libre comporte plus de risque de prolifération de bactéries. Quant au micro-onde, je ne vous en parle même pas, je n’en ai pas.

Vous avez aussi une recette de sauce d’accompagnement avec le poisson pané, pour rester dans l’esprit du fait maison. Un peu de jus de citron fait également très bien l’affaire 😀

Ingrédients pour le poisson pané

  • 1 filet de colin par personne
  • Farine
  • Œufs battus ou blancs d’œufs
  • Chapelure
  • Sel, poivre
  • Aneth ou autre herbe au choix

L’avantage de réaliser soi même sa panure c’est qu’on peut la personnaliser. Vous pouvez l’assaisonner avec des épices ou des herbes qui se marient bien avec le produit pané. J’ai choisi de colorer la mienne avec un peu d’aneth.

Salez, poivrez et saupoudrez le poisson d’aneth.

Colin pané et sa sauce légère (1)

Découpez chaque filet en 3 ou 4. Je trouve ça plus simple de paner des petites pièces mais vous pouvez garder le filet entier si vous préférez. Trempez successivement dans la farine, l’œuf puis la chapelure.

Colin pané et sa sauce légère (4)

Colin pané et sa sauce légère (2)

Colin pané et sa sauce légère (5)

Vous le savez si vous suivez le blog, j’ai toujours trop de blancs d’œufs. J’ai donc essayer de paner avec et j’ai trouvé ça aussi efficace que de l’œuf battu.

Vous avez également la possibilité de remplacer la chapelure par des amandes (en poudre ou effilées, cf. ma recette de nuggets de dinde) ou encore des graines de sésame.

Pour une panure plus épaisse, renouvelez la procédure farine-oeuf-chapelure jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Pour la part, un peu de croustillant, à peine plus que pour un poisson meunière, suffit largement. (Repeat : et c’est déjà assez long de le faire une seule fois pour 6 xD)

Colin pané et sa sauce légère (7)

Idéalement, réservez le poisson pané au frais pendant une bonne heure avant la cuisson. Je trouve que cela fixe la panure. Ce n’est pas indispensable si vous ne préparez pas le poisson à l’avance, mais  c’est ce qui fait la différence de mon point de vue.

Faites cuire dans une poêle chaude avec un peu d’huile ou de beurre, 3-4 minutes sur chaque face environ, en évitant de trop les manipuler pour préserver la chapelure. Lorsque c’est doré, c’est prêt. Cela doit être beaucoup plus simple de le faire en friteuse, mais ensuite je devrais la nettoyer et remplacer l’huile et cette seule idée m’a poussé vers le choix de la cuisson à la poêle.

Colin pané et sa sauce légère (11)

Vous pouvez maintenir au chaud au four à 100 degrés dans un plat adapté le temps de tout cuire et de servir.

Ingrédients pour la sauce :

  • 1 yaourt nature (maison ici)
  • 1 échalote
  • 1 càs de moutarde forte
  • 1 càc d’aneth
  • Sel aux herbes
  • Poivre

Émincez l’échalote puis mélangez simplement tous les ingrédients dans un bol.

Colin pané et sa sauce légère (8)

A la maison, ma tribu a tendance à manger de la sauce au poisson pané, de la mayonnaise aux frites, vous voyez le genre 😉 Donc j’ai doublé les doses.

J’utilise mes yaourts maison. Vous pouvez utiliser n’importe quel yaourt nature du commerce, ou remplacer une partie par de la crème épaisse ou encore du fromage blanc. Vous pouvez également ajouter un peu de cumin dans la sauce si vous aimez bien ça.

Réservez également au frais en attendant de servir.

J’ai servi le poisson pané avec des rondelles de courgettes poêlées. C’était très bon 🙂

Colin pané et sa sauce légère (12)

Et chez vous? Quelles sont vos recettes régressives fétiches?

Bon appétit! 🙂

Langues de chat

Des blancs d’œufs à écouler comme d’habitude et un peu de temps libre avant le dîner, je décide de me rendre productive en cuisine tout en gardant un œil sur les enfants… Je passe en revue les différentes options qui permettent d’utiliser des blancs. Financiers, j’en fais tout le temps. Rochers coco, faits la semaine précédente… Macarons, non toujours pas :p Pourquoi pas des langues de chat? 🙂 Je n’ai, à ce moment là, encore jamais réussi à en faire de présentables mais je sais où trouver LA recette ultime : sur le blog de Bernard. Quand on cherche un classique, son blog est une valeur sûre, un petit bijou de précision. Je me dis que ces derniers temps, j’ai quand même progressé alors qui sait… Et effectivement les langues de chat réalisées sont excellentes, ce qui n’a pas manqué de me déconcerter. Une fois que la joie d’avoir réussi est passée, je fais face à une difficulté supérieure : résister à l’envie d’en manger…trop. L’histoire de ma vie.

Voici donc cette recette de langue de chats excellentissime, auxquelles vous résisterez…plus ou moins! Oubliez celles du commerce, c’est incomparable. Cela dit, je n’en ai pas mangées depuis l’enfance donc difficile de m’en souvenir :p Ce qui est certain c’est que la texture de ces biscuits maison est surprenante tant elle est fine, légère et croustillante à la fois.

Langues de chat (1)

J’ai beaucoup réduit le sucre par rapport à la recette originale et après avoir goûté, je sais qu’il est encore possible d’en enlever 20g sans problèmes pour ma tribu. Adaptez selon votre bec.

Ingrédients pour une petite centaine de biscuits :

  • 135g de blancs d’œufs
  • 100g de sucre
  • 100g farine
  • 125g beurre

Commencez par faire fondre le beurre dans une petite casserole à feu doux.

Langues de chat (3)

Parallèlement, montez les blancs en neige bien serrés. J’utilise le fouet à fils du Kitchen Aid.

Langues de chat (2)

Puis versez le beurre fondu dans un saladier avec le sucre et mélangez au fouet jusqu’à obtenir une crème homogène. J’ai photographié cette étape en mouvement comme j’ai pu, car en arrêtant de fouetter, le mélange tranchait.

Ajoutez la farine et mélangez à nouveau.

A l’aide d’une maryse, versez la pâte dans le saladier qui contient les blancs. Mélangez délicatement en soulevant les blancs pour garder l’aspect aérien. Si vous faites au robot comme moi, mélangez simplement avec le fouet à faible vitesse. On obtient une pâte très aérienne.

Langues de chat (7)

Préchauffez le four à 180 degrés. Puis remplissez une poche avec une douille lisse. Je ne trouve plus la mienne depuis bien longtemps, donc je coupe juste un petit bout de la pointe de la poche (jetable, sorry!). Pochez les langues sur 5-6 cm de longueur, en espaçant bien. J’en mets une quinzaine par plaque. J’ai oublié de compter mais il devait bien y avoir 5-6 fournées avec ces dosages.

Langues de chat (8)

J’ai mis deux plaques dans le four, mais la différence de hauteur a également entraîné une différence de cuisson. Elles n’étaient pas toutes cuites en même temps. J’ai donc surveillé la cuisson des langues régulièrement. Elles sont prêtes lorsqu’elles sont dorées sur les bords. Il faut prévoir entre 10 et 13 minutes en chaleur tournante. La prochaine fois, je me contenterai d’enfourner une plaque à la fois. Cela donnera le temps à la deuxième plaque de refroidir et je pocherai les langues petit à petit.

A la sortie du four, les biscuits sont parfois encore légèrement moelleux. Pas de panique, c’est normal. En refroidissant, ils durcissent. J’ai remarqué que j’avais directement la texture croustillante sur ma plaque à pâtisserie, alors qu’il fallait laisser refroidir les langues cuites sur la silpat.

Langues de chat (10)

Dans tous les cas, à la fin, 100% des biscuits sont réussis, peu importe leur position dans le four et la plaque sur laquelle ils ont cuit. J’ai cependant un vieux souvenir de langues de chat sur du papier sulfurisé qui avait gondolé, un goût irréprochable mais un rendu visuel discutable lol.

Maintenant je n’ai plus qu’à préparer une bonne glace vanille pour aller avec :p Et puis ça tombe bien, il n’y a qu’une version cétogène sur le blog pour l’instant. Ce sera l’occasion d’en présenter une classique, à base de crème anglaise… Miam!

Langues de chat (11)

Bonne dégustation!

Tarte gorgonzola et épinards

En panne d’idées et de produits frais pour le dîner, j’ai préparé cette petite tarte avec des ingrédients que j’ai toujours en stock à la maison. Je me suis beaucoup inspirée d’une recette trouvée ici. Elle a beaucoup plu et puisque je compte la refaire, ce sera pratique de l’avoir rédigée sur le blog 😀 C’est mon pense-bête. Je ne connais pas toutes les recettes par cœur, alors c’est toujours bien de pouvoir jeter un œil rapide pour me rappeler la marche à suivre. Si, en plus, cela vous permet d’essayer de nouvelles recettes, c’est encore mieux 😀

Tarte gorgonzola et épinards (3)

Comme d’habitude, j’ai adapté la version originale en fonction de mes envies ponctuelles. Nous nous sommes ainsi retrouvés à manger une pâte brisée parfumée au chanvre. Je ne savais pas trop quoi faire de cette farine achetée il y a longtemps sans but précis (merci minimalisme, j’ai arrêté d’acheter ce dont je n’ai pas besoin). J’avais fait un essai de chips qui s’est avéré assez déplaisant, un goût « trop vert et trop terreux » 😡  < N.B : Cet emoji est bien plus contrarié qu’il ne le devrait dans le contexte, mais je n’ai toujours pas cherché comment modifier ça sur WordPress. Bref cette fois, en petite quantité, le chanvre associé avec des épinards, c’était vraiment bon. Je pense qu’il se marierait également bien avec d’autres légumes tels que blettes ou poireaux. A voir…

Au fil de la préparation, j’ai pris quelques photos. Sur un malentendu, ça peut être une réussite et finir le blog :p

Tarte gorgonzola et épinards (4)

Servie en plat avec une salade, nous n’avons pas terminé la tarte le soir même. (« Ah ouais? Donc c’était pas si bon que ça en fait…Mais si! » On s’est gavé de salade, c’est tout! 😉 ) Je dirais qu’il y a 6-8 parts selon l’appétit.

Ingrédients pour la pâte brisée au chanvre :

  • 220g de farine de blé
  • 30g de farine de chanvre
  • 125g beurre pommade
  • 5g de gros sel
  • 50g eau

Ingrédients pour l’appareil :

  • 100g gorgonzola
  • 100g parmesan
  • 600g d’épinards en branches surgelés
  • Sel, poivre, muscade
  • 2 œufs
  • 30cl de crème liquide entière
  • 1 poignée de pignons de pin (facultative)

Préparez d’abord la pâte brisée. Utilisez 250g de farine(s) de votre choix ou agrémentez la pâte de graines (pavot, sésame, lin, chia…) selon l’inspiration du jour. Dans le bol du robot, mélangez la farine et le beurre pommade avec la feuille. Ajoutez le gros sel et l’eau. J’aime bien utiliser du gros sel dans la pâte brisée, ça apporte un peu de texture supplémentaire. Laissez tourner jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Etalez à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail légèrement fariné ou sur une silpat. Puis chemisez ou recouvrez votre moule à tarte/quiche  d’une feuille de cuisson et foncez la pâte. Réservez au frais une bonne heure. On obtient une jolie pâte mouchetée de vert.

Tarte gorgonzola et épinards (7)

Pendant ce temps, faites décongeler les épinards surgelés dans une casserole à sec à feu doux. Si vous avez des épinards frais, c’est mieux! Mais comme je l’ai dit, c’est une recette effectuée avec ce qu’il y a toujours en stock. Les épinards frais n’en font (hélas) pas partie. Mélangez avec une cuillère en bois régulièrement. Quand tout est tendre, égouttez dans un chinois. Pressez pour retirer toute l’eau. Salez. Si vous le souhaitez, ajoutez du beurre dans les épinards 😉

Préchauffez le four à 180 degrés et faites pré cuire la pâte à blanc sur une grille en position basse pendant 10 minutes. Le repos au frigo permet à la pâte de ne pas se rétracter à la cuisson. Par la suite, vous obtiendrez une tarte avec une pâte bien croustillante, non détrempée. Le top! Laissez la pâte précuite refroidir à l’air libre le temps de terminer la préparation de l’appareil.

Pour cela, découpez le gorgonzola en dés et râpez le parmesan. J’avais la flemme, j’ai juste coupé le parmesan en petits morceaux et j’ai récupéré un reste de parmesan déjà râpé, vestige du dernier repas avec des pâtes, au frigo.

En photo : du vrai parmigiano reggiano de compet’ 😀

Tarte gorgonzola et épinards (8)

Fouettez les œufs et la crème ensemble dans un bol puis assaisonnez avec sel, poivre, muscade. Ajoutez 3/4 du parmesan et mélangez.

Tarte gorgonzola et épinards (9)

Étalez les épinards sur le fond de tarte précuit. Disposez le gorgonzola.

Tarte gorgonzola et épinards (10)

Puis versez le mélange œuf crème parmesan. Saupoudrez avec le reste de parmesan râpé. Ajoutez quelques pignons de pins ou amandes effilées pour le croquant (facultatif). Et là, à moins de se louper méchamment sur la cuisson, on sait déjà que ça va être terrible… 😀

Tarte gorgonzola et épinards (2)

Enfournez pour 30 minutes + 5  minutes sous le grill, jusqu’à ce que la tarte soit dorée.

Tarte gorgonzola et épinards (5)

« Ca y est t’as fini tes photos? On peut manger??? » (Non, vous ne saurez pas qui se cache derrière cette voix autoritaire :p) Oui oui j’arriiiiive… Alors il faudra se passer de la photo finale avec la part découpée dans l’assiette avec sa petite salade de mâche et de carottes râpées. Vous pouvez fermer les yeux et essayer d’imaginer, pas vrai? ^^’

Tarte gorgonzola et épinards (6)

A servir chaude ou tiède avec une bonne salade. Nous nous sommes régalés!

Bon appétit 🙂

 

Fricassée de blettes

C’est enfin le printemps 😀 Et avec lui reviennent une multitude de légumes qu’on n’avait plus mangés depuis longtemps. Parmi eux : les blettes! J’ai envie de vous dire que j’adore ça, mais comme je vous fais le coup pour chaque recette publiée, vous allez finir par croire que je manque de nuances :p N’empêche que les blettes c’est super bon et qu’on peut en faire à peu près tout ce qu’on veut. Si vous manquez d’idée, en voici une toute simple, qui pourra convenir comme accompagnement de nombreuses préparations. Elle fait écho à une recette similaire avec du chou chinois, disponible par ici.

Fricassée de blettes (2)

Je vous donne des dosages approximatifs mais vous avez la recette illustrée pas à pas, comme d’habitude. C’est de la cuisine salée, à réaliser à l’instinct et selon vos goûts.

Ingrédients :

  • 1 belle botte de blettes, ici 3 petites
  • 2 tomates
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 morceau de gingembre (20-30 grammes)
  • une dizaine de grains de poivre
  • sel
  • 1 pincée de piment de Cayenne

On commence par préparer les blettes. Je les ai prises bio et elles étaient de petite taille. Dans cette recette, on utilisera aussi bien les côtes (la partie blanche centrale) que le vert. Lavez vos bottes sous l’eau froide. Puis coupez la base et découpez les feuilles une à une en séparant les deux parties. C’est simple à faire, juste un peu long ^^’.

Fricassée de blettes (3)

Découpez les côtes en lamelles.

Fricassée de blettes (4)

Épluchez les oignons, l’ail, le gingembre. Dégermez l’ail. Dans un pilon, broyez l’ail, le gingembre et les grains de poivre.

Fricassée de blettes (1)

Lavez les tomates puis découpez les en julienne (en dés de taille moyenne). Oui, il est tôt pour les tomates, mais je suis faible et j’ai craqué. Si j’attends les tomates locales, je n’en mangerai pas avant septembre… Alors ma cuisine s’inspire de la météo 🙂

Dans une sauteuse, faites chauffer un filet d’huile d’olive et faites revenir les oignons et les côtes à feu plutôt vif pendant 5 minutes.

Fricassée de blettes (5)

Ajoutez la purée d’ail-gingembre-poivre. Pendant  ce temps, émincez le vert de blettes. Baissez le feu et poursuivez la cuisson des côtes une dizaine de minutes de plus, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Ajoutez ensuite les verts, dont la cuisson sera bien plus courte que celle des côtes,

Fricassée de blettes (6)

ainsi que les dés de tomates. Salez, pimentez éventuellement, goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

Fricassée de blettes (7)

Puis mélangez, couvrez et laissez cuire quelques minutes de plus jusqu’à ce que les verts « tombent ». C’est prêt 😀

Fricassée de blettes (8)

Vous pouvez alors servir votre fricassée avec du riz et du poisson ou de la viande. Vous avez le choix! Le jour où j’ai pris les photos, j’ai choisi d’accompagner les blettes de cabillaud au lait de coco et curry. Un vrai régal! C’est une recette dont je vous parlerai dès que j’aurai des photos potables xD

Fricassée de blettes (9)

Et vous comment vous cuisinez les blettes?

Bonne dégustation!

Si ça vous a plu, vous trouverez d’autres recettes à base de blettes en cliquant ici.