Panna cotta à la framboise

En ce moment je suis plus active sur Instagram que sur le blog. C’est tellement plus simple de vous poster une photo et quelques hashtags :p Je reviens quand même à mes premières amours avec une recette rédigée. Je cherchais une recette de dessert « léger », sans gluten, portionnable et qu’on ne va pas picorer pendant plusieurs jours comme une de mes tartes fétiches…puisque l’idée de base est d’apprécier un vrai dessert une fois par semaine. On a souvent tendance à en profiter trop longtemps. Oui je suis rabat-joie 🙂

J’ai trouvé la recette sur le blog des cocottes moelleuses. Leur accroche est super drôle (« Comme nous, n’ayez pas peur d’être moelleuse ») même si je m’efforce de ne pas être trop moelleuse moi-même lol.

Les panna cottas (aucune idée de l’accord au pluriel) ont fait l’unanimité et on m’a demandé de ne rien changer à la recette exécutée ce soir-là. C’est plutôt bien me connaître parce que même après un succès, j’ai tendance à vouloir améliorer quelque chose, réduire un peu de sucre ou de gras… Bien souvent, le mieux est l’ennemi du bien. J’en sais quelque chose. Je tâcherai de ne pas changer d’avis :p

Quoiqu’il en soit, je n’ai pas changé grand chose à la recette originale, si ce n’est la quantité de framboises. J’en ai utilisé davantage et j’ai fait 7 portions au lieu de 6.

Sorry, l’article sera illustré de façon minimaliste >.< Je ferai d’autres photos la prochaine fois!

Panna cotta framboise

Ingrédients pour la crème :

  • 50 cl de crème liquide entière
  • 60g de sucre glace
  • 1.5 feuilles de gélatine
  • 1/2 gousse de vanille Bourbon

Ingrédients pour le coulis :

  • 200g de framboises pour le coulis + d’autres framboises pour déco (facultatives)
  • le jus d’un demi ou d’un citron entier, selon l’acidité souhaitée
  • 1 càc de cassonade

Placez le bol du robot, le fouet ainsi que 25cl de crème liquide entière au frais, idéalement une heure avant de démarrer la préparation des panna cottas.

Commencez par faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans une casserole, faites chauffer 25cl de crème liquide avec le sucre glace et la gousse de vanille grattée et fendue, jusqu’à atteindre une légère ébullition. Hors du feu, retirez la gousse de vanille. Égouttez la gélatine et incorporez-la dans la crème chaude. Mélangez à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que la gélatine soit parfaitement fondue. Laissez refroidir à l’air libre.

Récupérez votre matériel dans le frigo avec la crème et montez-la en chantilly. Mélangez ensuite la chantilly avec la crème refroidie.

Répartissez la préparation dans des ramequins ou autres récipients. J’ai choisi de servir les panna cottas dans les pots en verre de ma yaourtière pour les enfants et dans de petits ballons à vin pour les « grands ». Placez-les au frigo pendant au moins 3 heures avant de servir.

Enfin préparez le coulis. Rien de simple! Rincez les framboises à l’eau claire. Mixez les avec la cuillère de sucre et le jus de citron. J’ai passé le coulis au chinois pour enlever les grains. C’est vite fait et c’est vraiment plus agréable à la dégustation. J’ai alors versé le coulis sur les panna cottas qui étaient déjà prises au frais, pour éviter d’avoir d’autres manipulations à effectuer au moment de servir. Cela a donné un léger dégradé de rose entre le coulis et les crèmes, plutôt joli. S’il vous  reste des framboises, vous pouvez les poser à ce moment-là. Soyez créatifs avec ce que vous avez à la maison si vous le souhaitez. Pourquoi pas quelques éclats de pistache, des amandes effilées, quelques feuilles de menthe… A vous de voir! J’ai été minimaliste sur ce coup-là, aussi :p

C’est prêt! Et vous risquez de vous régaler 😀 C’était rapide et facile à faire. J’en referai sans hésiter!

Bonne dégustation!

 

Publicités

Gaufres liégeoises

Les gaufres liégeoises, je les connaissais de loin : une version industrielle mangée dans la voiture sur la route, farineuse et insipide. Prévisible. Une amie m’a donné envie de leur redonner une chance en me disant qu’il s’agissait de ses gaufres préférées. Je me suis lancée à la recherche d’une bonne recette, à faire moi-même. C’est chez Paprikas que je l’ai trouvée. Je l’ai modifiée pour l’alléger au fil de mes différents essais. Je trouve qu’on y perd pas du tout en qualité, mais cela réduit considérablement l’apport calorique. Cela reste quand même, on s’en doute, un plaisir à modérer :p J’en fais principalement quand on part de la maison pour plusieurs jours. Je les stocke au frais et on les emporte pour pouvoir les manger au petit déjeuner pendant 1 jour ou 2. Les gaufres se conservent très  bien dans des sachets hermétiques au frigo. Cela permet au sucre perlé de ne pas fondre.

Gaufres liégeoises (8)

Bref c’est une vraie gourmandise, délicieuse, réconfortante, pratique à manger. On peut en préparer en grande quantité et les congeler également. En général, je double les doses :p

Gaufres liégeoises (10).JPG

Ingrédients pour environ 14 gaufres :

  • 375g de farine
  • 135g de lait
  • 7g de levure boulangère déshydratée
  • 2 œufs
  • 150 de beurre
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille
  • 150 à 250g de sucre perlé

Faites chauffer une casserole avec le lait et le beurre. Après plusieurs essais en réduisant de plus en plus la quantité de beurre, je trouve que 150g est optimal. La pâte obtenue est homogène.

Gaufres liégeoises (1)

Dans le bol du saladier muni du crochet, versez la farine, la levure, le sel, la vanille et les œufs. Mélangez quelques secondes. Ajoutez le lait lorsque le beurre a fondu. Mélangez à nouveau jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si besoin, raclez les bords de la pâte et mélangez à nouveau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien sur les parois du bol. Versez le sucre perlé en mélangeant pour qu’il s’incorpore. Je trouve que 150g de sucre est déjà une quantité hallucinante et je suis incapable d’en mettre d’avantage. Pourtant quand on les mange, on ne les sent pas tant que ça :p La recette originale en préconise 250. A vous de voir!

Filmez le bol et laissez reposer la pâte une heure. Lorsqu’elle a un peu gonflé, vous pouvez démarrer la cuisson.

Gaufres liégeoises (4)

Déposez une bonne cuillère à soupe de pâte pour chaque gaufre. Mon gaufrier est un peu naze. Je le règle sur la température la plus chaude et je cuis les gaufres 4 minutes. Et là la magie du CrossFit opère pour optimiser mon temps de maman au foyer :p Je programme une alarme toutes les 4 minutes sur ma montre et s’il s’agissait d’un EMOM, cela donnerait :

Every 4 min

  • Bake 2 wafels
  • Run down the stairs to the laundry room
  • Max hanging clothes to dry
  • Run up the stairs back to the kitchen

Si n’avez rien compris, aucune importance :p

Faites bien refroidir les gaufres sur une grille avant de les stocker ou de les déguster 🙂 Elles sont un peu molles au début puis obtiennent leur texture finale (crousti-moelleuses) en refroidissant.

Gaufres liégeoises (5)

Voilà ce que ça donne à l’intérieur :

Gaufres liégeoises (6)

J’espère que la recette vous plaira 🙂 J’ai eu beaucoup de réactions positives sur les réseaux sociaux et ça m’a fait super plaisir!

Gaufres liégeoises (9)

Bonne journée à tous ❤

Poulet sauce barbecue au four

Depuis quelques temps, je trouve qu’acheter de la viande est compliqué. Je peux m’étaler très longtemps à ce sujet, mais je vais tâcher de faire court. Quand on a besoin de protéines, qu’on a un peu de conscience écologique, qu’on veut du bio et du local, c’est le casse-tête. Résultat : le poulet bio revient souvent. Un peu plus cher que la moyenne, mais vraiment incomparable! En général je m’arrange pour que mon mari s’occupe des cuissons de viande, mais j’ai été agréablement surprise en me débrouillant toute seule. Le poulet était super tendre, et je suis persuadée que la qualité y est pour beaucoup 🙂 D’une manière générale, fuyez le poulet de batterie comme la peste et optez au minimum pour du Label Rouge.

J’avais une dizaine de cuisses entières à cuire donc j’ai privilégié une cuisson au four. C’est bien moins de boulot qu’à la cocotte :p Une bonne marinade et le tour est joué, vous pouvez nourrir 8-10 affamés sans problème. Je voulais une sauce barbecue, sans cuisson préalable et j’ai choisi d’essayer celle-ci. J’avais tout en stock et surtout ça m’a permis d’utiliser quelques produits dont je ne savais plus quoi faire (ketchup et worcestershire). En triplant les doses, j’ai pu recouvrir toutes les cuisses. C’était délicieux! Je la referai sans hésiter.

Poulet bbq au four (2).JPG

Ingrédients :

  • 12 càs de ketchup
  • 5 càs de miel d’acacia
  • 3 càs de Worcestershire
  • 3 càs de moutarde forte
  • 5 càs d’huile d’olive (je pense que 3 suffiraient largement finalement)
  • 5 càs de vinaigre (rouge à l’échalote, mais avec du cidre ça doit être bon aussi)
  • 3 càc d’oignons en poudre
  • 1 càc de thym
  • 1 càc d’estragon
  • 1 càc de persil (je n’en ai pas mis)
  • sel et poivre

Vous mélangez tout ça dans un bol et vous goûtez pour rectifier l’assaisonnement. Puis vous n’avez plus qu’à badigeonner votre viande, pas nécessairement du poulet d’ailleurs, sur toutes les faces. J’avais des cuisses entières mais j’ai préféré séparer les pilons et les hauts de cuisses pour obtenir une cuisson homogène. Filmez et réservez au frais. Après 1 ou 2 heures à mariner, le résultat était déjà top top top!

Poulet bbq au four (1)

Pour la cuisson, enfournez à froid dans un four à 180 degrés s’il est à chaleur tournante, 200 voire 210 s’il est statique. Au bout d’environ 30 minutes, quand le dessus est bien doré (avec le résultat que vous souhaitez obtenir à la fin), retournez la viande. Poursuivez la cuisson 10-15 minutes jusqu’à ce que la deuxième face soit également dorée. Ces temps de cuisson sont valables pour des cuisses de poulet. Ajustez en fonction de votre viande.

Je les ai servies avec des potatoes, faites maison au four aussi. Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez sans doute aperçu mon nouveau joujou : un beau piano de cuisson qui a 2 fours + 1 grill :p Donc j’en profite pleinement pour réaliser plusieurs recettes simultanément. Quand on cuisine beaucoup, c’est vraiment génial 😀

Poulet bbq au four (3)

Voilà j’ai essayé de vous donner cette recette aussi vite que possible. Du coup je suis un peu radine en photos :p Si vous avez des questions, n’hésitez pas. J’ai beaucoup d’autres recettes en attente de rédaction, je ferai de mon mieux pour ne pas trop traîner.

Bon app! 😉

 

Fenouil poêlé à la sauce soja

Quelque soit le type d’alimentation que vous avez choisi (omnivore, végétarien, flexitarien, cétogène, paléo, sans gluten…exception faite des ZeroCarbers*) les légumes sont indispensables. C’est pourquoi je tiens à vous proposer aujourd’hui une recette minimaliste et simplissime pour consommer le fenouil, avec 3 ingrédients seulement. C’est une des garnitures que je préfère pour accompagner le poisson. Merci belle-maman pour la découverte!

*ZeroCarbers : s’alimentent essentiellement de produits issus du règne animal (protéines et lipides) et évitent toutes sources de glucides (fruits, légumes, produits laitiers…). C’est une tendance peu connue en France, qui va bien au-delà du régime cétogène.

Fenouil poêlé à la sauce soja (3)

Ingrédients :

  • Huile d’olive
  • Bulbes de fenouil
  • Sauce soja

Et c’est tout!

Rincez le fenouil et découpez les tiges. A la maison elles finissent au compost ou éventuellement dans des bouillons de poisson.

Coupez le bulbe en 4 et retirez le cœur. Émincez le reste en lamelles comme vous le feriez avec des oignons.

Fenouil poêlé à la sauce soja

Faites revenir vos légumes ainsi découpés dans une sauteuse avec de l’huile d’olive à feu moyen. Selon le volume, cela peut prendre pas mal de temps (une bonne demie-heure à une heure selon la quantité préparée).

Fenouil poêlé à la sauce soja (5)

Au fil de la cuisson, la coloration évolue. Le fenouil s’attendrit.

Fenouil poêlé à la sauce soja (7)

J’en prépare toujours en grande quantité, l’idée étant la suivante : plus je mange de fenouil et moins je mange de riz une fois à table. C’est particulièrement intéressant les jours de repos, où j’ai besoin de moins de calories ou bien si on est mercredi soir et que j’ai préparé un dessert. Je ne me prive de rien, mais j’essaie de respecter quelques règles.

Bref remuez le fenouil régulièrement pour assurer une cuisson homogène. Je ne couvre pas pour éviter la condensation.

En fin de cuisson, lorsque les légumes sont bien tendres, ajoutez la sauce soja. Je mets quelques cuillères à soupe et je dose à l’odeur, à la couleur et au goût. Je vous conseille donc juste de goûter et de rectifier.

Avec du riz/sarrasin et une viande (avec un bon magret de canard, miam)/un poisson blanc, c’est un super accompagnement. Un légume qui change un peu de l’ordinaire et qui possède de nombreuses vertus.

Ici avec du riz basmati et du lieu noir :

Bon appétit!

Et vous, comment mangez vous le fenouil?

Mousse au chocolat au lait de coco

En ce moment, j’essaie de prévoir des desserts sans gluten, que l’on termine dans la soirée. Si je m’écoutais, on aurait toujours une tarte ou quelque chose qui y ressemble parce que c’est le genre de dessert que j’aime préparer et déguster. Mais j’ai beau adorer ça, je ne peux pas me permettre de faire traîner un flan pâtissier plusieurs jours à la maison, si je veux atteindre certains objectifs. Les desserts sans gluten et riches en œufs sont ceux qui nous conviennent donc le mieux à l’heure actuelle. Pas de privation, juste une sélection plus réfléchie.

Nous nous sommes donc régalés un mercredi soir avec ces délicieuses mousses au chocolat, sans sucre, riches en protéines et en magnésium, paléo et low carb, rien que ça :p  A vous de choisir le chocolat en fonction de votre palais. A la maison, c’est toujours du 85%.

Ingrédients

  • 6 blancs + 2 jaunes d’œufs
  • 100g de lait de coco
  • 200g de chocolat noir à 85%

Faites fondre le chocolat au bain marie. Dans une autre casserole, réchauffez le lait de coco. C’est ce qui permettra d’obtenir une mousse légère, légèrement parfumée, d’autant plus que j’utilise un chocolat plutôt fort en cacao. Ce qu’il restait de lait de coco a été utilisé pour les pancakes du petit déjeuner. 

Mousse au chocolat au lait de coco (10)

Séparez les jaunes et les blancs. Réservez les jaunes et montez les blancs en neige, pas trop fermes. Si les blancs sont trop serrés, la mousse sera moins aérée.

Mousse au chocolat au lait de coco (8)

Je ne sucre donc pas la mousse au chocolat. Si vous souhaitez le faire, il faut ajouter le sucre aux blancs pendant qu’on les monte en neige.

Quand le chocolat est fondu, ajoutez le lait chaud. Fouettez. Ajoutez les jaunes et fouettez à nouveau rapidement afin qu’ils ne coagulent pas.

Mélangez ensuite délicatement les blancs et la préparation au chocolat. J’ai versé le contenu de la casserole dans le bol du Kitchen Aid où se trouvaient les blancs et j’ai fait tourner le fouet à vitesse minimale. De temps en temps j’ai utilisé la maryse pour racler les bords et le fond du bol pour avoir une mousse bien homogène. Attention à bien éteindre le robot lors de chaque manipulation!

Mousse au chocolat au lait de coco (2)

Enfin transvasez la mousse dans des ramequins de votre choix et réservez au frais au moins 3h avant de servir. Les pots de ma yaourtière font parfaitement l’affaire. Je ne les ai pas remplis jusqu’au bord mais c’est tout à fait possible de le faire. Je limite juste un peu les doses pour les enfants et moi. J’ai conservé le reste dans un bocal à confiture.

Mousse au chocolat au lait de coco (4)

En photo, vous pouvez voir ce la mousse était bien aérée. Nous avons beaucoup aimé. J’en referai sans hésiter 😀 Ce sera peut-être l’occasion de faire d’autres photos.

Mousse au chocolat au lait de coco (5)

Bonne dégustation!

Tarte à l’oignon alsacienne

Une recette de fonds de placards, à petit budget, végétarienne, simple à réaliser… bref! La tarte à l’oignon a tout pour plaire. J’avais beaucoup d’oignons qui commençaient à germer et qui ne demandaient qu’à être cuisinés et cela m’a permis de refaire cette recette que j’oublie trop souvent. Ce qui est certain, c’est qu’elle surprend toujours par sa simplicité, tout en satisfaisant toute la table à chaque fois.

Tarte à l'oignon Alsacienne (2)

La recette originale (trouvée ici) est très certainement préparée avec une pâte brisée classique. J’ai cependant choisi une version aux graines pour apporter un peu de croquant et de couleur. Quitte à tout faire soi-même, autant se faire plaisir 🙂

Ingrédients pour la pâte brisée aux graines :

  • 100g de farine T110 (semi complète)
  • 150g de farine T65
  • 125g de beurre
  • 50g d’eau
  • 5g de gros sel
  • 3 càc de graines au choix, ici pavot/sésame blond/lin brun

Ingrédients pour l’appareil :

  • environ 600g d’oignons épluchés
  • 2 jaunes d’œufs
  • 15cl de lait entier
  • 15cl de crème liquide entière
  • 60g de farine
  • sel, poivre, muscade

On commence par préparer la pâte brisée et idéalement avec quelques heures d’avance. Dans le bol du saladier, mélangez tous les ingrédients à l’aide de la feuille jusqu’à obtenir une pâte homogène. Inutile de trop la travailler. Lorsque vous pouvez former une boule avec les doigts, c’est prêt. Étalez ensuite sur une Silplat ou un plan de travail fariné. Enfin foncez le fond de pâte dans votre moule à tarte/à quiche. Le mien fait 28cm de diamètre. Il a bien vécu, donc je préfère utiliser une feuille de cuisson pour démouler plus facilement. Réservez au frais pendant une bonne heure.

Tarte à l'oignon Alsacienne (5)

Pendant ce temps, vous êtes de corvée d’oignons :p Bah oui, on ne peut pas se vanter d’être une tarte génialissime et économique, sans réclamer quelques larmes 😉 Emincez donc grosso modo 600g d’oignons. Pas de gaspillage, j’ai émincé les tiges à la fin pour les conserver au congélateur et m’en servir ultérieurement comme des cives.

Tarte à l'oignon Alsacienne (7)

Dans une poêle, faites fondre une belle noisette de beurre et faites suer les oignons à feu doux, pendant 15 bonnes minutes, voire plus. Ils doivent cuire tout doucement pour ne pas dorer et être bien tendres en fin de cuisson. Le volume des oignons réduira considérablement. Normalement, c’est pendant cette phase que les estomacs sur patte de la maison vous demanderont ce que vous préparez de bon. En tous cas, ça se passe comme ça chez moi 😀

Dans un bol, préparez le reste de l’appareil. Je n’irais pas jusqu’à appeler ça une migaine, mais presque! Fouettez les jaunes avec la farine, puis ajoutez les liquides en filet jusqu’à obtenir une pâte liquide comme une pâte à crêpes. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade selon vos goûts.

Lorsque la pâte a suffisamment reposé, préchauffez le four à 180 degrés. Enfournez à chaud et à blanc le fond de pâte pour une dizaine de minutes, sur une grille position basse. Le temps passé au frigo permet de figer la pâte et de l’empêcher de se ratatiner à la cuisson. Vous savez de quoi je parle si vous avez déjà vécu ce moment de solitude :p

Tarte à l'oignon Alsacienne (10)

Retirez le fond de tarte précuit. Étalez les oignons.

Tarte à l'oignon Alsacienne (11)

Puis versez le mélange à base de jaunes d’œufs, farine, crème et lait (mi migaine, mi béchamel ^^).

Tarte à l'oignon Alsacienne (12)

Enfournez pour 30 minutes à 180 degrés, puis ajoutez 5 à 10 min avec option grill pour dorer si besoin.

Tarte à l'oignon Alsacienne (4)

A servir chaud ou tiède accompagné d’une belle salade pour un super repas 🙂

Tarte à l'oignon Alsacienne (3)

Bon appétit!

Salade d’endives, comté, noix et granny

Basique, simple. Simple, basique 🙂 Cette salade doit faire partie de mes préférées. Tout est dit dans le titre. D’une facilité déconcertante, c’est un repas que je propose souvent à la maison le mercredi soir, en préambule au « dessert Top Chef », histoire de manger assez léger (comment ça le comté ce n’est pas léger?!) avant de tout gâcher :p

Salade endives comté noix granny (6)

Chez le primeur bio, je me suis retrouvée à acheter une belle caissette d’endives au rabais, parce qu’elles n’étaient plus assez sexy pour être vendues au tarif habituel. Je suis fan de ces mesures anti-gaspillage, alors je me retrouve souvent avec des kilos de fruits ou légumes à préparer rapidement. A la tête d’une famille nombreuse, ça ne pose pas vraiment de problèmes et c’est assez économique.

Voici les endives en photos une fois lavées. Plutôt jolies, non? 🙂

Salade endives comté noix granny (1)

Cette salade convient bien aux ketodieters/lowcarbers. Quelques dés de pomme granny devraient pouvoir rentrer dans vos macros. Si non, vous pouvez simplement suivre la recette sans inclure de pomme.

A la maison, les endives sont plus appréciées crues que cuites, ce qui me fait gagner un temps fou. Bref, j’adore cette recette! N’hésitez pas à diviser les dosages par 2 ou davantage. J’ai vu grand et on a pu en manger sur deux repas.

Ingrédients pour une bonne dizaine d’assiettes repas :

  • 1,5kg d’endives
  • 200g de cerneaux de noix
  • 1 pomme granny
  • 320g de comté

Rincez les endives et égouttez-les. Émincez en partant de l’extrémité opposée à la base. Je ne garde pas la base qui contient le plus d’amertume. Ces morceaux-là vont au compost au fond du jardin, ce n’est pas complètement perdu.

Salade endives comté noix granny (2)

Coupez le comté en dés. J’ai utilisé du comté AOP avec 12 mois d’affinage. Je garde les vieux comtés pour le plateau de fromages du week end :p

Salade endives comté noix granny (3)

Concassez grossièrement les cerneaux de noix.

Epépinez la pomme et coupez la également en dés. Il y en a deux en photos, mais une seule suffisait. La  granny est très acidulée et se déguste parfaitement en salade.

Salade endives comté noix granny (4)

Mélangez le tout dans un grand saladier et arrosez avec votre vinaigrette préférée. Notre sauce à salade universelle contient de l’huile d’olive, du vinaigre de vin rouge à l’échalote, de la moutarde forte, du sel et du poivre.

Non, non vous ne voyez pas double et je n’ai pas trafiqué la photo. J’ai rempli deux grands saladiers avec ces dosages.

Salade endives comté noix granny (5)

C’est prêt! Vous allez vous régaler 🙂

Bon appétit!