Cookies au beurre d’amande, pépites de chocolat noir et noix de macadamia (sans lactose)

Je me faisais une réflexion la dernière fois, enfin au moins une réflexion qui va me permettre d’introduire cette recette :p J’en ai déjà parlé sur Instagram, désolée si je radote. Décembre c’était chouette, notamment parce qu’il y avait toujours des sablés dans la boîte à biscuits. On avait qu’à piocher. Ça ne veut pas dire qu’il fallait s’empiffrer mais je trouvais ça sympa de toujours en avoir en stock. Même si l’heure n’est plus aux bredeles, maneles, kipferls et autres gourmandises Alsaciennes, j’ai bien envie d’étendre ce concept au reste de l’année.

J’ai donc voulu nous préparer des « cookies » pas trop gras et pas trop sucrés. Mon impératif : utiliser du beurre d’amande. On en a acheté un pot énorme (MyProtein), mais on s’en sert peu. Je voudrais que cela change parce qu’avec 25g de protéines aux 100g, ça fait plus de cookies à manger sans culpabiliser lol.

Je me suis donc tournée vers ce blog qui regorge de recettes plutôt saines. J’ai gardé les proportions qui permettent de faire 6 cookies sauf que j’en ai obtenu une petite vingtaine. Je les préfère assez petits. J’en prends un avec mon café et je passe à autre chose. J’ai à peine modifié la recette, en utilisant du miel à la place du sirop d’agave et des noix de macadamia concassées au lieu des amandes entières.

Question goût, ça n’a plus grand chose à voir avec un cookie classique, si ce n’est la forme et les pépites, mais ça fait illusion et c’est un très bon substitut. Quand on a du mal à finir le repas sans une note sucrée, c’est vraiment idéal. On a cette petite touche de gourmandise, tout en restant raisonnable.

Je n’ai qu’une photo finale, je les ai préparés rapidement en étant au téléphone.

Cookies au beurre d'amande, pépites de chocolat et noix de macadamia (1).jpg

Ingrédients pour une vingtaine de petits cookies :

  • 180g de farine
  • 90g de beurre d’amande
  • 30g de pépites de chocolat noir
  • 20g de noix de macadamia
  • 40g de miel
  • 1 càs d’huile de coco
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez le beurre d’amande avec l’oeuf et le miel. Ajoutez l’huile de coco. Je n’ai pas fait fondre la mienne (en hiver cette huile est solide), elle s’est incorporée au reste.

Versez la farine et la pincée de sel puis mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Enfin ajoutez les pépites de chocolat et les noix préalablement concassées au couteau.

Si votre pâte est trop sèche, ajoutez 1 à 2 càs d’eau jusqu’à ce qu’elle soit façonnable. Ça a été mon cas.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une Silpat, formez de petites boules de pâte que vous aplatirez avec la paume de la main pour former les cookies. Ils ne s’étalent pas en cuisant, donc ce n’est pas gênant s’ils sont proches les uns des autres. Je n’ai utilisé qu’une plaque.

Enfournez pour 10 minutes. S’ils sont plus gros, laissez un peu plus longtemps. Les miens ont commencé à dorer sur les bords.

La texture ne change pas beaucoup en refroidissant. Ils sont moelleux, avec un bon goût d’amande (normal). Je les trouve très bons 🙂

Ils se conservent plusieurs jours dans une boîte hermétique. Combien de jours je ne saurai vous dire, ici 2 ou 3 avant que j’en refasse ou qu’une autre recette me fasse de l’oeil 😉

Cookies au beurre d'amande, pépites de chocolat et noix de macadamia (2).jpg

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

Comme on est assez accros aux cookies, vous trouverez d’autres recettes sur le blog en cliquant ici.

Publicités

Mini donuts au four

Lorsque j’ai reçu ma dernière commande de matériel de cuisine (il faut bien justifier le nom du blog lol), je me suis empressée d’essayer mon nouveau moule à mini donuts! J’ai choisi ce format pour être plus raisonnable, en pensant qu’il valait mieux en manger un petit qu’un gros. Théoriquement c’est tout à fait logique, mais en pratique, ces petites bouchées disparaissent si vite dans la bouche, que j’ai du mal à résister. Finalement, ces petits donuts sont un hommage à Oscar Wilde, rien que ça 🙂

dav

Je me suis inspirée (particulièrement pour la technique de façonnage) de la recette de Chef Nini qui fait déjà tout parfaitement , mais j’ai tenté de les rendre plus « healthy » comme on dit maintenant à tout va, et surtout à tort. Ainsi on obtient une version à la farine semi-complète, sans sucre raffiné et sans beurre. On est loin du donut de chez Dunkin’! Les puristes, si tant est que le concept de puristes des donuts existe, n’y trouveront pas leur compte. Mais pour les autres, il y a une réelle possibilité de s’en régaler. On obtient en fait de mini bouchées briochées recouvertes du glaçage dont je vous ai parlé dans mon article précédent. Comment ai-je pu vivre si longtemps sans lui?

Je sens que je peux encore écrire quelques paragraphes avant de me lancer dans la recette donc je vais passer tout de suite à l’étape suivante, avant de m’égarer dans d’autres digressions.

Mini donuts au four (13).jpg

Ingrédients pour une trentaine de mini donuts :

  • 100g de farine de blé T65
  • 60g de farine de blé T80
  • 25g de maïzena
  • 100g de lait tiède
  • 30g de miel
  • 14g d’huile de coco fondue
  • 3g de levure boulangère sèche
  • 24g d’œuf battu (1/2 oeuf)
  • 1 pincée de sel

Pour le glaçage :

  • 100g de chocolat noir pâtissier, ici 52% de cacao
  • 20g d’huile de noisette
  • 25g de noix de Pécan
  • confettis en sucre (facultatifs)

Dans le bol du robot, mélangez les farines, le miel, le sel, la maïzena, la levure et l’oeuf. Versez le lait et l’huile tiède (je les fais chauffer à la casserole). Pétrissez à l’aide du crochet jusqu’à obtenir une pâte homogène. Rassemblez la à l’aide d’une maryse puis filmez et laissez pousser dans un endroit chaud jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Mini donuts au four (15).jpg

Préchauffez le four à 190 degrés.

Étalez la pâte sur environ 5mm d’épaisseur.

dav

Puis découpez des ronds du même diamètre que le moule. Pour cela, j’ai utilisé une petite flûte à champagne. Puis à l’aide d’une douille de pâtisserie, découpez un petit cercle de pâte à l’intérieur.

dav

Déposez votre pâte en forme de donut dans le moule, en tassant un peu. Je n’ai pas beurré le moule, parce qu’il est antiadhésif et j’ai pu tout démouler sans problème.

dav

Renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire. Enfournez pour 7 minutes. J’ai eu besoin de 3 fournées.

Lorsque les donuts sont cuits, démoulez et réservez sur une grille pour qu’ils refroidissent.

dav

Vue de l’intérieur :

dav

Préparez le glaçage, comme je l’ai expliqué ici. En résumé : faites fondre le chocolat au bain marie. Hors du feu, versez et mélangez l’huile. Ajoutez les noix concassées. Mélangez.

Trempez les donuts dans le glaçage tiède. S’il coule, c’est qu’il est trop chaud.

dav

Laissez refroidir un peu et égouttez bien les donuts. Vous pouvez saupoudrer de confettis en sucre pour la petite touche festive.

mini donuts au four (14)

Lorsqu’ils sont tous glacés, vous pouvez les placer au frigo quelques minutes pour mieux figer le glaçage. Par la suite, il vaut mieux les conserver à température ambiante.

dav

L’idéal est de les manger pendant la journée (tu parles d’un challenge lol). Nous les avons fini le lendemain. Mes enfants et moi avons adoré! Je pense que c’est typiquement le genre de petites préparations qui peut plaire à un goûter d’anniversaire. La prochaine fois, je tente avec un glaçage royal 🙂

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

Cake marbré au fromage blanc, glaçage façon Rocher

Je devais préparer quelque chose pour le petit déjeuner de mes enfants et je leur ai demandé ce qui leur plairait. Les grands m’ont demandé des pancakes et des crêpes, mais la Chandeleur arrive bientôt donc j’ai suggéré que l’on patiente jusqu’en février pour en profiter. Les petits m’ont proposé de leur faire des pizzas au chorizo, j’ai trouvé ça très drôle puis j’ai refusé aussi. Finalement je n’en ai fait qu’à ma tête en décidant de me servir du pot de fromage blanc entamé au frigo. La prochaine fois je commencerai par jeter un œil aux réserves pour repérer les urgences 🙂

J’étais assez tentée par un gâteau au chocolat mais je trouvais ça excessif pour démarrer la journée, alors l’idée du marbré m’a semblé être un bon compromis. Je me suis donc inspirée de celle d’alter gusto. Cette envie de chocolat m’a rattrapée au moment où je me suis lancée dans un glaçage décadent :p

Cake marbré au fromage blanc, glaçage façon rocher (19).jpg

Ingrédients :

  • 180g de farine
  • 150g de fromage blanc
  • 100g de sucre
  • 75g de beurre fondu
  • 3 œufs
  • 2 cas de cacao en poudre non sucré
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille
  • 1/2 sachet de levure chimique

Pour le glaçage

  • 100g de chocolat noir pâtissier, ici 52% de cacao
  • 20g d’huile de noisette
  • 25g de noix de Pécan

Préchauffer le four à 180 degrés.

Faites fondre le beurre dans une petite casserole.

Dans le bol du robot équipé du fouet à fils, fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange gonfle et blanchisse.

Ajoutez le fromage blanc. Mélangez pour l’incorporer. Puis ajoutez la farine et la levure et mélangez à nouveau. Enfin versez le beurre fondu et continuer à fouetter à basse vitesse jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé. On obtient une pâte très lisse.

dav

Répartissez-la dans 2 saladiers.

dav

Dans le premier ajoutez quelques gouttes d’extrait de vanille. Dans le second ajoutez le cacao tamisé et mélangez. La pâte chocolatée est plus épaisse, on peut ajouter un peu de lait si on veut la fluidifier un peu, je ne l’ai pas fait.

dav

Dans un moule à cake chemisé si besoin, versez les pâtes en alternant sur 3 couches.

Puis dessinez des arabesques dans la pâte à l’aide d’une pointe de couteau par exemple (j’ai utilisé une baguette chinoise) pour obtenir des marbrures.

dav

Enfournez pour 45 minutes environ. Vous pouvez vérifier la cuisson avec une pointe de cuisson qui doit ressortir sèche.

dav

Vous pouvez vous arrêter là, c’est déjà très bon…ou alors, on laisse refroidir un peu le cake et on lui fait un petit glaçage. Il faut savoir que j’évite d’en faire d’habitude parce que je ne suis pas vraiment douée et que j’ai l’impression d’ajouter des calories inutiles. Mais j’ai trouvé celui-ci irrésistible et j’ai fait en sorte de le rendre plus sain.

Pour cela, j’ai fait fondre du chocolat noir au bain-marie.

J’ai concassé des noix de Pécan au pilon. Puis j’ai ajouté de l’huile de noisette (vous pouvez choisir une huile neutre, mais  je trouve le mariage noisette/chocolat plutôt heureux) dans le chocolat fondu, bien mélangé et ajouté les éclats de noix. Il faut ensuite attendre que cela refroidisse un petit peu pour épaissir le glaçage.

Placez le cake sur une grille, elle-même posée sur une feuille de papier sulfurisé. Versez délicatement le glaçage sur le cake, ou étalez-le à la cuillère.

Lorsque le cake est entièrement recouvert, déplacez-le sur une assiette recouverte de papier sulfurisé aussi et placez-le au frais quelques minutes. Cela va figer le chocolat. Vous pourrez ensuite le poser sur le plat de service, sans papier.

dav

J’ai réutilisé la feuille placée sous la grille précédemment, en retirant le surplus de glaçage que j’ai récupéré (pas de gaspillage). Il m’en restait beaucoup après, donc j’ai divisé les proportions que j’ai utilisé par 2 pour éviter d’en avoir trop. Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez peut-être vu passer les mini donuts que j’ai faits pour utiliser le glaçage restant. 

dav

Voilà c’est prêt! Bonne dégustation 🙂

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Vous avez une autre recette de cake marbré classique par .

Tarte aux oignons rouges, chèvre et miel

Décidément ce moule rectangulaire est devenu mon chouchou, je ne m’en lasse pas. Toutes mes tartes y passent, les sucrées, les salées…les sucrées salées :p Celle que je m’apprête à vous présenter nous plaît beaucoup, oui oui, sinon je ne vous en parlerais pas. Les oignons rouges caramélisés, le chèvre et le miel : c’est un mariage évident, sans risque, efficace.

Je vous ai mis une recette de pâte brisée assez standard. J’en ai aussi testé une à base de flocons d’avoine, sans beurre, assez légère, plutôt réussie d’ailleurs. Je la ferai une fois de plus pour vérifier les dosages et je vous la donne bientôt. Si cela peut nous permettre de manger des tartes plus souvent, c’est génial 😀

Tarte oignons rouges, chèvre et miel (2).jpg

Ingrédients

Pour la pâte brisée :

  • 150g de farine semi-complète
  • 75g de beurre mou
  • 3g de gros sel
  • 35g d’eau environ

Pour l’appareil :

  • 1 noix de beurre
  • 4-5 oignons rouges
  • 1/2 bûchette de chèvre
  • 2 càs de miel
  • 2 oeufs
  • 5 cl de lait entier
  • 5 cl de crème liquide
  • sel, poivre
  • 2-3 càs de miel

Préparez la pâte brisée une bonne heure à l’avance. Pour cela, mélangez les ingrédients dans le bol du robot équipé du batteur plat jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez sur un plan de travail fariné (ou Silpat), et foncez un moule chemisé. J’utilise un moule de 36*10cm. Pour un moule à quiche/tarte standard, il faudra augmenter les proportions de 50% environ. Si vous avez la flemme de calculer, vous pouvez jeter un œil par ici ou pour avoir d’autres dosages. Réservez la pâte brisée au frigo pendant 30 minutes minimum.

Épluchez et émincez les oignons. On pleure un peu mais ce n’est pas grave 😉

dav

Dans une casserole, faites fondre le beurre et ajoutez les oignons. Laissez cuire à feu moyen une quinzaine de minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons soient bien tendres et compotés. Je n’ajoute pas de sucre, je trouve qu’ils sont naturellement sucrés, mais vous pouvez le faire pour les caraméliser davantage.

burst

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans un bol, mélangez les œufs avec le lait et la crème. Salez et poivrez légèrement.

Sortez votre fond de tarte du frigo. Étalez les oignons cuits puis versez le mélange œufs/lait/crème. Répartissez les tranches de chèvre sur la surface.

 

Enfournez pour une trentaine de minutes jusqu’à ce que le dessus de la tarte soit doré et que l’appareil soit ferme.

Juste avant de servir, versez le miel sur la tarte. Je ne le mets pas avant la cuisson parce qu’il noircit et que cela altère ses propriétés. J’ai utilisé un miel bio de châtaignier.

Tarte oignons rouges, chèvre et miel (7).jpg

Avec une petite salade, c’est un régal 🙂

La recette imprimable est disponible ici.

dav

Bonne dégustation!

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles

Je ne vais pas commencer cet article en vous disant que cette recette est une solution pour faire manger des choux de Bruxelles aux enfants récalcitrants :p Non non, je n’en sais rien à vrai dire parce que les miens adorent ça. Je les cuisine souvent, frais de préférence, surgelés lorsque ce n’est pas la saison. J’avais deux envies à satisfaire : celle de manger un un « mac n cheese » à l’américaine et celle d’utiliser ces petits crucifères. Vous pouvez bien sûr  utiliser un autre fromage que la mimolette si vous le souhaitez.

dav

Ingrédients pour 4-5 personnes :

  • 500g choux de Bruxelles
  • 50g de farine
  • 50g de beurre demi-sel
  • 60cl de lait
  • Sel, poivre, muscade
  • 250g de pâtes
  • environ 80g de mimolette râpée
  • flocons d’avoine (ou chapelure)

Commencez par préparez les choux de Bruxelles. Rincez-les sous l’eau claire, puis coupez la base de chaque chou. On peut enlever les feuilles extérieures si elles sont abîmées, mais attention à en garder quand même 🙂

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles (14).jpg

Faites-les cuire à la vapeur pendant une petite demi-heure jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles (15).jpg

Pendant que les choux cuisent, râpez la mimolette et préparez la béchamel.

dav

Pour cela, faites fondre le beurre dans une casserole et ajoutez la farine.

dav

Mélangez à l’aide d’un fouet et versez le lait petit à petit sans cesser de remuer. Salez, poivrez, ajoutez de la noix de muscade râpée et laissez épaissir la sauce en mélangeant de temps en temps.

dav

Enfin ajoutez la moitié de la mimolette râpée et mélangez.

dav

Cuisez les pâtes en réduisant le temps de cuisson indiqué sur le paquet d’une minute. Rincez à l’eau froide pour stopper la cuisson et égouttez.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans un grand plat à four, disposez les pâtes et les choux de Bruxelles aléatoirement,

mde

puis recouvrez de béchamel.

dav

Répartissez la mimolette restante, ainsi que des flocons d’avoine ou de la chapelure pour apporter un peu de croustillant.

mde

Enfournez pour environ 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

dav

Nous en avons mangé deux midis d’affilée, c’est dire si cela nous a plu 🙂 La recette imprimable se trouve ici.

dav

Bon appétit 🙂

Feuilles de chou vert farcies

C’est une recette que je fais trop peu souvent, à tort car elle est très appréciée à la maison. Je suis sûre que je la ferai plus souvent maintenant qu’elle se trouve sur le blog. C’est un plat réconfortant, économique et équilibré, qui vous permet de bénéficier de tous les bienfaits du chou. Je me suis inspirée de cette recette. Les photos ont été prises lors de deux préparations différentes.

burst

Ingrédients :

  • 1 chou vert
  • 1kg de chair à saucisses
  • 2 càs de farine de lupin ou de chapelure
  • 1 œuf
  • sel, poivre
  • herbes fraîches au choix
  • 1/5L d’eau
  • 1 cube de bouillon
  • 2 oignons
  • 3 carottes
  • 1 branche de thym

Portez un grand volume d’eau salée à ébullition.

Feuilles de chou vert farcies (22).jpg

Détachez les premières feuilles du chou. Coupez les parties abîmées. J’ai gardé l’équivalent de 4 feuilles bien vertes (feuilles extérieures) crues pour la farce.

Feuilles de chou vert farcies (11).JPG

Coupez encore une vingtaine de belles feuilles et lavez-les toutes. J’en ai farcies 20.

Feuilles de chou vert farcies (23).jpg

Plongez ces feuilles par 4 ou 5 lorsque l’eau bout. Laissez-les 2 minutes environ puis égouttez avec une écumoire. Elles doivent ramollir un peu pour être facilement manipulées par la farce.

dav

Puis refroidissez-les dans un saladier d’eau additionnée de glaçons ; d’une part pour stopper la cuisson et d’autre part pour fixer la chlorophylle et garder des feuilles bien vertes.

Feuilles de chou vert farcies (25).jpg

Vous pouvez utiliser le cœur du chou restant dans une soupe. Je prévois d’en faire une, je vous rédigerai sûrement la recette plus tard.

Puis égouttez à nouveau et faites sécher sur un torchon propre.

Feuilles de chou vert farcies (26).jpg

Préparez la farce. Émincez un oignon finement et ajoutez-le à la chair à saucisses avec les œufs, la farine de lupin (ou chapelure), sel, poivre, paprika et herbes fraîches au choix. Pourquoi la farine de lupin ? Pour augmenter la part de protéines. La chapelure n’a pas vraiment d’intérêt nutritionnel donc je préfère la remplacer dans les farces. Vous pouvez également utiliser 2 tranches de pain de mie. Je n’ai pas trop assaisonné parce que j’utilise un mélange du boucher qui l’est déjà. Ajoutez également les premières feuilles émincées encore crues, sans les côtes. Mélangez à l’aide d’une spatule en bois de manière à obtenir une farce homogène.

Feuilles de chou vert farcies (27).jpg

mde

Découpez la partie fibreuse de chaque feuille de chou précuite ainsi pour retirer la partie blanche centrale.

dav

Déposez un peu de farce et roulez votre feuille ou faites un petit paquet. Ficelez avec du fil alimentaire. Réservez dans un plat. Plus les feuilles sont grandes et plus c’est simple de les farcir.

feuilles de chou vert farcies (17)

Dans une cocotte, faites revenir les oignons et les carottes épluchées et émincées avec une branche de thym.

feuilles de chou vert farcies (18)

Faites les rissoler quelques minutes puis diluez un cube de bouillon dans environ 1L d’eau et versez dans la cocotte.

Puis déposez les feuilles farcies délicatement. Idéalement, elles ne devraient pas se superposer. Même dans une grande cocotte, ce n’était pas possible chez moi.

feuilles de chou vert farcies (19)

Portez l’eau à ébullition, puis baissez le feu pour que le bouillon frémisse. Couvrez et retournez les feuilles de temps en temps pour qu’elles puissent toutes cuire. Laissez mijoter ainsi pendant environ 30-40 minutes.

feuilles de chou vert farcies (21)

Servez avec l’accompagnement de votre choix, ici du riz basmati que nous avons arrosé de bouillon de cuisson. Avec ces proportions, nous avons fait 2 repas.

dav

Comment cuisinez-vous le chou vert?

dav

La recette imprimable se trouve ici.

Bon appétit!

Velouté poireaux, carottes et pommes de terre

Je n’avais pas prévu de publier la recette de ce velouté, ni de partager la photo sur les réseaux sociaux en fait. C’est un concours de circonstances qui m’y a (gentiment) poussée : une nomination pour un challenge soupe avec le timing parfait. Comme je prends en photo 90% de ce que je mange (ne me jugez pas, ok? :p), j’ai participé in extremis et la photo a plu sur Instagram. Résultat, voici ma recette sur le blog!

J’y ai mis les légumes qui traînaient à la maison, du très basique. Nous nous sommes régalés!

dav

 

Ingrédients :

  • 3 blancs de poireaux
  • 4-5 carottes
  • 3 belles pommes de terre
  • 1 branche de céleri
  • 150g de poitrine fumée
  • 2 gousses d’ail épluchées et dégermées
  • sel (malgré les lardons), poivre
  • 1,5L eau
  • 1 feuille de laurier
  • crème liquide et/ou herbes fraîches pour servir

Faites revenir tous les légumes préalablement lavés et émincés. Ajoutez la poitrine coupée en lardons. Faites rissoler 5 minutes.

Velouté poireaux carottes pommes de terre (2).jpg

Ajoutez l’eau. Portez à ébullition. Salez, poivrez. Baissez le feu et laissez cuire à couvert une trentaine de minutes.

Enlevez le laurier et mixez.

Servez chaud avec un peu de crème liquide (facultative). J’ai accompagné le velouté d’allumettes feuilletées au beaufort. Je vous donnerai la recette quand j’aurai des photos… potables :p Non parce que des photos j’en ai, ce n’est pas le problème. Cf intro 😉

La recette imprimable est disponible ici, mais je doute que vous en ayez besoin.

Bonne dégustation!