Poulet à la sauce d’huître

Avant de vous parler de la recette, je voudrais vous en dire un peu plus sur la sauce d’huître, qui fait la spécificité de ce plat. Il s’agit en réalité d’un condiment réalisé, comme son nom l’indique, à partir d’huîtres et d’eau salée. On la surnomme également « eau de la mer » en Chine. C’est une sauce brune, épaisse, que l’on obtient en récupérant le jus de cuisson obtenu après le séchage des huîtres et que l’on fait réduire.

Si cette sauce est très répandue dans la cuisine Asiatique, elle l’est moins en Occident. Elle permet de révéler la cinquième saveur appelée « umami ». Après le salé, le sucré, l’acide et l’amer, l’umami correspond à un goût agréable en bouche, proche du sucré, que l’on retrouve notamment dans les viandes fumées, la sauce soja, le bouillon de poule, les anchois, les champignons séchés… En Japonais le terme « umami » signifie « savoureux ».

J’apprécie énormément ce genre de recettes et c’est pourquoi je le afais souvent découvrir à mes invités. Il s’agit également d’un des premiers plats que mon homme et moi avons appris à cuisiner et que nous avons tenté d’améliorer au fil du temps. Je vais vous révéler toutes nos astuces dans cette recette, afin de réaliser ce poulet à la sauce d’huître avec succès. Ce plat est très répandu à la Réunion, mon île natale. On en trouve facilement dans des restaurants, sous forme de plats à emporter.

Une version imprimable, plus concise, est disponible en bas de page. Je recommande cependant de la lire en intégralité ci-dessous une première fois avant de réaliser la recette.

Ingrédients

Pour 5-6 personnes

  • 1 kg de poulet (hauts de cuisses, pilons)
  • 2 oignons rouges
  • 4  gousses d’ail
  • 10g de gingembre frais épluché
  • 4 à 5 càs d’huile neutre
  • 5 càs de sauce d’huître*
  • 5 càs de sauce soja*
  • 3 càs de sucre semoule
  • 1 càs de poudre de manioc (facultatif)
  • 1 dl de vin blanc
  • 1 boîte de jeunes pousses de maïs**
  • 20-30g de champignons noirs déshydratés*
  • 20 grains de poivre entiers

*disponible au rayon « cuisine du monde »

**disponible au rayon condiments, près de la moutarde, des olives

Préparation

1. Séparez les pilons des hauts de cuisses, si comme moi vous avez des cuisses de poulet entières. Pour cela, trouvez l’articulation et glissez la lame du couteau en plein milieu pour éviter d’avoir à couper l’os. Cela facilitera la cuisson. N’hésitez pas à enlever les morceaux de gras de la viande et à vous en servir comme matière grasse pour la cuisson de la viande.

2. Réhydratez les champignons selon les recommandations inscrites sur l’emballage. Généralement il faut les laisser un certain temps dans une casserole d’eau bouillante. Puis on les égoutte, on les émince et on les réserve pour la suite de la préparation.

3. Versez l’huile dans une cocotte bien chaude, puis faites dorer vos morceaux de poulet pendant 15-20 minutes.

dav
Poulet en train de dorer

4. Quand le poulet est bien doré, ajoutez les oignons émincés.

dav
Poulet et oignons

5. Dans un pilon, écrasez l’ail, le gingembre et les grains de poivre. Ajoutez-les dans la cocotte.

dav
Purée d’ail, poivre, gingembre au pilon

6. Lorsque les oignons ont commencé à fondre, déglacez au vin blanc (ou à l’eau) pour décoller les sucs de cuisson et mélangez bien.

7. Ajoutez la sauce d’huître, la sauce soja et le sucre. Mélangez à nouveau et couvrez. Laissez mijoter 15 minutes. Vous pouvez également préparer ce mélange dans un bol avant de le verser dans la cocotte et y ajouter de la poudre de manioc pour attendrir la viande. La poudre de manioc se trouve en épicerie Asiatique. Elle est riche en amidons et permet d’attendrir la viande lorsqu’elle est utilisée en marinade.

8. Rincez et égouttez les pousses de maïs, ajoutez-les dans la cocotte avec les champignons noirs.

dav
Poulet sauce d’huître en cours de cuisson

9. Laissez à nouveau mijoter 10-15 minutes. Vous pouvez ajouter un peu d’eau s’il n’y a pas assez de sauce ou au contraire laisser réduire à découvert s’il y en a trop.

Vous pouvez le servir avec du riz basmati et de la pâte de piment (facultative). J’y ai également ajouté des pousses de haricots mungo germés, un vrai régal ! La recette imprimable se trouve ici.

Depuis l’été 2019, pour des raisons écologiques, nous élevons nos propres poulets de consommation dans notre jardin. Ainsi vous trouverez de nombreuses recettes à base de poulet sur le blog. Il s’agit de la viande que nous consommons le plus, bien que notre consommation de viande globale ait énormément diminué.

dav
Poulet sauce d’huître

Pour aller plus loin

Si la recette vous a plu, cliquez sur la petite étoile en bas de page pour liker (ça prend une seconde) ou partagez la avec les ami(e)s que ça peut intéresser.

Si vous réalisez la recette, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou encore à m’envoyer une photo de votre réalisation pour que je la partage en story sur Instagram. Ça me fait toujours tellement plaisir !

C’est grâce à vous que je peux faire connaître mon travail. Un grand merci d’avance à ceux/celles qui prendront le temps de le faire ❤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.