Bouchons Réunionnais 

Si vous ne connaissez pas les bouchons, il faut à tout prix y remédier! C’est un classique de la cuisine Réunionnaise, inspirée de l’Asie, que l’on sert à l’apéro. Ce sont des petites bouchées de viande cuites à la vapeur. Ça ressemble vaguement à des raviolis chinois pour vous donner une idée. Je n’en fais pas très souvent car il faut l’avouer: c’est du boulot! Mais lorsque je m’y mets, j’en prépare beaucoup pour avoir du stock au congélateur. On les sert avec de la sauce soja et de la sauce Sriracha (siave et piment chinois pour les Réunionnais). On peut également garnir des sandwiches et les faire gratiner, un grand classique 🙂 On trouve aussi des bouchons au poulet, parfois au combava.

Bouchons Réunionnais

L’idéal  c’est d’etre bien équipé en électroménager pour réaliser la recette. J’ai utilisé deux accessoires Kitchen Aid : le hachoir et le laminoir. Ils m’ont fait gagner beaucoup de temps.

Ingrédients pour 130 bouchons

Pour la farce :

  • 1.6 kg de porc, moitié filet moitié épaule, sans os
  • 10 càs de sauce soja
  • 1 botte de cives
  • 4 càs de poudre de manioc
  • poivre

Pour la pâte :

  • 500g de farine
  • 1 oeuf
  • 90g eau
  • 1 càc de sel

1. On commence par la préparation de la farce. J’ai choisi deux morceaux de porc, un maigre et un plus gras pour obtenir la texture la plus fidèle possible au souvenir que j’ai des bouchons Réunionnais. J’en ai déjà fait avec 100% de filet et le résultat était un peu trop sec. Avec ces nouveaux dosages, nous les avons trouvé parfaits.

Bouchon réunionnais (12)

Découpez la viande en lamelles puis hachez en utilisant le gabarit à gros trous en alternant les morceaux maigres et gras. Si vous n’avez pas de hachoir, vous pouvez sans doute demander au boucher de vous préparer le mélange. Cette première étape découpage-hachage-nettoyage m’a pris environ 30 minutes.

Bouchons Réunionnais (7)

2. Dans le saladier de viande hachée, ajoutez la sauce soja, le poivre, les cives (oignons verts) émincés et la poudre de manioc. J’ai l’habitude d’émincer à l’avance des bottes de cives et de les congeler. La poudre de manioc est souvent utilisée à la Réunion, notamment dans les marinades, pour attendrir la viande. Elle n’est pas indispensable. Mélangez bien puis réservez au frais le temps de préparer la pâte.

3. On passe donc à la préparation de la pâte. Dans le bol du robot, équipé du batteur plat, mélangez la farine, l’eau, l’oeuf et le sel jusqu’à obtenir une pâte lisse. Formez une boule à la main, en ajoutant un petit peu de farine si elle est trop collante, puis divisez en 4 pâtons de taille égale. Filmez-en 3 et stockez au frais pour éviter à la pâte de se dessécher.

Bouchons Réunionnais (4)

4. Avec le laminoir, étalez le premier pâton. Si vous utilisez le kitchen aid, j’ai affiné la pâte jusqu’au niveau 4. On obtient une pâte fine, mais pas trop, pour être travaillée facilement. J’utilise la même épaisseur pour les lasagnes, pour vous donner une idée du résultat attendu. Sur la photo, vous voyez la longueur de pâte obtenue. Etalez la donc sur un plan de travail propre et légèrement fariné pour passer à la suite.

Bouchons Réunionnais (1)

5. Place à la découpe! On a besoin de carrés de pâte d’environ 6*6cm. Pensez à placer une planche à découper sous la pâte. Réservez les chutes, vous pourrez les incorporer dans les pâtons suivants.

Bouchons Réunionnais (3)

Bouchons Réunionnais (11)

6. Enfin disposez une cuillère de farce au milieu de chaque carré et refermez grossièrement la pâte autour. Avec un pâton, j’obtiens environ 25-30 bouchons que je stocke sur une grande assiette recouverte de papier sulfurisé. Quand l’assiette est pleine, je la place bien à plat au congélateur en activant l’option boost. Au fur à et à mesure, je place les bouchons congelés dans des sachets de congélation.

Bouchons Réunionnais (10)

7. Répétez les étapes 4 à 6 jusqu’à épuisement des ingrédients. Les dosages donnés devraient vous permettre de tout utiliser sans avoir de rab de farce ou de pâte. Avec mes petits dans les jambes, j’ai mis environ 3h pour préparer les bouchons de A à Z. Et ça en vaut la peine 😀

Pour déguster vos bouchons, cuisez-les à la vapeur pendant 15-20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres. On les sert chauds, avec de la sauce soja et du piment (sauce Sriracha), comme mentionné en introduction. C’est délicieux!

Bouchons Réunionnais (12)

Pour l’apéro dînatoire du vendredi, c’est top 🙂

Bouchons Réunionnais (14)

Bon app!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s