Langues de chat

Des blancs d’œufs à écouler comme d’habitude et un peu de temps libre avant le dîner, je décide de me rendre productive en cuisine tout en gardant un œil sur les enfants… Je passe en revue les différentes options qui permettent d’utiliser des blancs. Financiers, j’en fais tout le temps. Rochers coco, faits la semaine précédente… Macarons, non toujours pas :p Pourquoi pas des langues de chat? 🙂 Je n’ai, à ce moment là, encore jamais réussi à en faire de présentables mais je sais où trouver LA recette ultime : sur le blog de Bernard. Quand on cherche un classique, son blog est une valeur sûre, un petit bijou de précision. Je me dis que ces derniers temps, j’ai quand même progressé alors qui sait… Et effectivement les langues de chat réalisées sont excellentes, ce qui n’a pas manqué de me déconcerter. Une fois que la joie d’avoir réussi est passée, je fais face à une difficulté supérieure : résister à l’envie d’en manger…trop. L’histoire de ma vie.

Voici donc cette recette de langue de chats excellentissime, auxquelles vous résisterez…plus ou moins! Oubliez celles du commerce, c’est incomparable. Cela dit, je n’en ai pas mangées depuis l’enfance donc difficile de m’en souvenir :p Ce qui est certain c’est que la texture de ces biscuits maison est surprenante tant elle est fine, légère et croustillante à la fois.

Langues de chat (1)

J’ai beaucoup réduit le sucre par rapport à la recette originale et après avoir goûté, je sais qu’il est encore possible d’en enlever 20g sans problèmes pour ma tribu. Adaptez selon votre bec.

Ingrédients pour une petite centaine de biscuits :

  • 135g de blancs d’œufs
  • 100g de sucre
  • 100g farine
  • 125g beurre

Commencez par faire fondre le beurre dans une petite casserole à feu doux.

Langues de chat (3)

Parallèlement, montez les blancs en neige bien serrés. J’utilise le fouet à fils du Kitchen Aid.

Langues de chat (2)

Puis versez le beurre fondu dans un saladier avec le sucre et mélangez au fouet jusqu’à obtenir une crème homogène. J’ai photographié cette étape en mouvement comme j’ai pu, car en arrêtant de fouetter, le mélange tranchait.

Ajoutez la farine et mélangez à nouveau.

A l’aide d’une maryse, versez la pâte dans le saladier qui contient les blancs. Mélangez délicatement en soulevant les blancs pour garder l’aspect aérien. Si vous faites au robot comme moi, mélangez simplement avec le fouet à faible vitesse. On obtient une pâte très aérienne.

Langues de chat (7)

Préchauffez le four à 180 degrés. Puis remplissez une poche avec une douille lisse. Je ne trouve plus la mienne depuis bien longtemps, donc je coupe juste un petit bout de la pointe de la poche (jetable, sorry!). Pochez les langues sur 5-6 cm de longueur, en espaçant bien. J’en mets une quinzaine par plaque. J’ai oublié de compter mais il devait bien y avoir 5-6 fournées avec ces dosages.

Langues de chat (8)

J’ai mis deux plaques dans le four, mais la différence de hauteur a également entraîné une différence de cuisson. Elles n’étaient pas toutes cuites en même temps. J’ai donc surveillé la cuisson des langues régulièrement. Elles sont prêtes lorsqu’elles sont dorées sur les bords. Il faut prévoir entre 10 et 13 minutes en chaleur tournante. La prochaine fois, je me contenterai d’enfourner une plaque à la fois. Cela donnera le temps à la deuxième plaque de refroidir et je pocherai les langues petit à petit.

A la sortie du four, les biscuits sont parfois encore légèrement moelleux. Pas de panique, c’est normal. En refroidissant, ils durcissent. J’ai remarqué que j’avais directement la texture croustillante sur ma plaque à pâtisserie, alors qu’il fallait laisser refroidir les langues cuites sur la silpat.

Langues de chat (10)

Dans tous les cas, à la fin, 100% des biscuits sont réussis, peu importe leur position dans le four et la plaque sur laquelle ils ont cuit. J’ai cependant un vieux souvenir de langues de chat sur du papier sulfurisé qui avait gondolé, un goût irréprochable mais un rendu visuel discutable lol.

Maintenant je n’ai plus qu’à préparer une bonne glace vanille pour aller avec :p Et puis ça tombe bien, il n’y a qu’une version cétogène sur le blog pour l’instant. Ce sera l’occasion d’en présenter une classique, à base de crème anglaise… Miam!

Langues de chat (11)

Bonne dégustation!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s