Flammekueche au romanesco, oignons rouges et parmesan

Pour le deuxième challenge de photographie culinaire auquel je participe sur Instagram, le thème imposé est celui des choux. Parmi toutes les variétés disponibles, mon choix s’est porté sur le chou romanesco. Je le trouve particulièrement beau. Au niveau gustatif, sans surprise, il se situe entre le chou-fleur et le brocoli.

Pour le mettre en valeur, j’ai choisi de m’en servir comme garniture d’une tarte flambée (flammekueche). Je suis vraiment très satisfaite du résultat, après avoir imaginé ma recette selon des critères esthétiques dans un premier temps. L’harmonie des saveurs était très intéressante aussi. Je ne sais pas si vous avez des personnes réticentes à manger des légumes à la maison, mais ce pourrait être un moyen de leur faire changer d’avis. Selon moi, la clé est de ne pas masquer les aliments comme on a souvent tendance à le faire avec les enfants. On a besoin de pouvoir identifier ce que l’on avale. Ici des fleurettes de romanesco sont tranchées finement et déposées sur la flammekueche. J’ai aussi voulu créer un contraste avec les oignons rouges qui apportent une saveur légèrement caramélisée.

Une version plus concise et imprimable est disponible en bas de page, mais je vous recommande de lire l’intégralité de la recette une fois afin de repérer de petits conseils avant de vous lancer.

Je l’ai mangée au déjeuner avec mes fils, en complément d’une deuxième tarte et de salade. Nous nous sommes régalés ! Les dosages sont donnés pour une grande flammekueche, à vous d’augmenter les dosages si besoin.

Ingrédients

Pour la pâte

  • 190g de farine de blé T65
  • 1 càc de sel
  • 7,5cl d’eau tiède
  • 4cl d’huile de colza

Pour l’appareil

  • 4 càs de fromage blanc * (ou crème fraîche épaisse)
  • une dizaine de fleurettes de chou romanesco
  • 1 oignon rouge
  • sel
  • poivre
  • muscade
  • 1 poignée de parmesan râpé

* J’utilise un fromage bio à 3.2% de matières grasses

Préparation

On commence par cuire le chou romanesco. Rincez-le sous l’eau claire puis prélevez quelques fleurettes à l’aide d’un couteau en partant de la base. On n’a pas besoin du chou entier pour la recette, mais n’hésitez pas à tout cuire et à inclure ce qui reste dans une autre préparation pour gagner du temps.

Portez de l’eau à ébullition dans une casserole. Plongez les fleurettes et laissez-les cuire 3 minutes. Pendant ce temps, préparez un petit saladier d’eau froide dans lequel vous ajouterez des glaçons. Plongez les fleurettes dans l’eau froide et égouttez-les. L’idée est d’avoir un légume cuit mais toujours ferme. On va donc stopper la cuisson grâce au froid, mais également fixer la couleur (chlorophylle).

Tranchez les fleurettes dans la longueur et réservez.

Épluchez et émincez l’oignon. J’aime bien le trancher de façon à obtenir des cercles, notamment si j’essaie d’avoir un visuel sympa. 

Préchauffez le four à 220 degrés.

Dans la cuve du robot équipé du crochet, pétrissez la farine avec le sel, eau et l’huile jusqu’à obtenir une pâte homogène. Pour obtenir une pâte souple facile à travailler, je dose l’eau tiède et l’huile dans un même récipient et je verse le mélange petit à petit sur les ingrédients secs. Selon le type de farine choisi, vous aurez plus ou moins besoin d’eau. L’objectif est d’obtenir une pâte homogène et non collante.

Étalez assez finement le pâton sur un plan de travail fariné ou une Silpat.

Recouvrez la pâte de fromage blanc en laissant les bords libres. Salez, poivrez et saupoudrez de muscade râpée.

Flammekueche romanesco (9)

Disposez les fleurettes découpées et les oignons. Parsemez de parmesan.

Enfournez pour 15 minutes environ. Les bords doivent être bien dorés.

Flammekueche romanesco (17)

A servir chaud avec une salade pour un plat complet ou à partager à l’apéro. C’est délicieux !

La recette imprimable, sans blabla, est disponible ici.

Bonne dégustation !

Flammekueche romanesco (7)

Pour aller plus loin

Si la recette vous a plu, cliquez sur la petite étoile en bas de page pour liker (ça prend une seconde) ou partagez la avec les ami(e)s que ça peut intéresser.

Si vous réalisez la recette, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou encore à m’envoyer une photo de votre réalisation pour que je la partage en story sur Instagram. Ça me fait toujours tellement plaisir !

C’est grâce à vous que je peux faire connaître mon travail. Un grand merci d’avance à ceux/celles qui prendront le temps de le faire ❤

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.