Chaussons poireaux poulet

Le gaspillage est inacceptable chez nous. Depuis leur plus jeune âge, mon mari et moi élevons nos enfants dans l’idée que tout ce qui se trouve dans leur assiette a demandé du travail, qu’il soit issu de la culture des légumes, de l’élevage des animaux pour la viande, du coût de transport de ces matières…

La semaine qui suit l’abatage des poulets de notre mini élevage familial, j’ai du travail de « transformation » en cuisine des abats sous forme de mousse de foies de volailles ou encore de gésiers confits. A cela s’ajoute la préparation du bouillon à partir des carcasses. J’ai publié une recette il y a des années, visible ici, bien qu’elle mériterait une mise à jour. Je me sers de ce bouillon maison pour la préparation des risottos, riz pilafs, veloutés et soupes, sauces bolognaise, etc. En effet, bien qu’ils soient pratiques (c’est souvent le piège) j’ai tendance à éviter les cubes du commerce pour diverses raisons, parmi lesquelles :

  1. J’aime connaître la composition exacte de ce que nous mangeons.
  2. Cela génère moins de déchet. C’est même une pratique « anti gaspillage » bien que je n’apprécie pas particulièrement ce terme.
  3. Le goût est incomparable. Je trouve que les cubes sont juste salés, sans valeur ajoutée.
  4. Cela permet de bénéficier du collagène naturellement présent dans les os et cartilages.

Ainsi après avoir fait mijoté mes carcasses pendant des heures et filtré le bouillon maison que je stocke au congélateur, je récupère la viande qui se détache toute seule des os. Je sépare la partie maigre pour la cuisiner, du gras que je donne à mon chien.

C’est donc à partir de cette viande de poulet effilochée que j’ai improvisé ces chaussons. Parfois je m’en sers pour faire des samoussas, des lasagnes, des quiches, du parmentier… Vous pouvez la remplacer par des restes de poulet rôti ou encore du blanc coupé en morceaux. J’ai doublé les proportions que je vous ai donné ci-dessous parce que nous sommes six à la maison et que j’ai l’habitude de prévoir un peu plus que nécessaire. Cela me permet de préparer des boîtes pour le déjeuner de mon mari au bureau.

Ces chaussons ont été réalisés avec une pâte brisée parfumée à l’huile d’olive et aux graines de lin, farcis avec le poulet, de la fondue de poireaux cuite dans le bouillon d’os et une béchamel légère. C’est un bel exemple de la cuisine familiale que j’aime. Je suis ravie de proposer la recette à ceux qui me l’ont demandé sur les réseaux sociaux.

Chaussons poireaux poulet béchamel (1)
chaussons farcis aux poireaux, poulet, béchamel

Ingrédients

  • une pâte brisée maison
  • environ 200g de poulet
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 2 poireaux
  • 5cl de bouillon ou de vin blanc
  • 50cl de lait demi-écrémé
  • 35g de farine
  • sel, poivre, muscade
  • 1 oeuf pour la dorure
  • 1 càc de pâte de curry (facultative)

Préparation

Faites cuire le poulet au préalable, s’il ne s’agit pas de restes.

Ôtez le vert des poireaux (je l’ai mis dans le bouillon), fendez les blancs en deux pour les rincer. Emincez-les. Dans une sauteuse, faites-les revenir rapidement avec un filet d’huile d’olive.  Salez, poivrez puis ajoutez le bouillon ou le vin blanc. Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant une quinzaine de minutes jusqu’à ce que les poireaux sont bien tendres.

dav
fondue de poireaux, restes de poulet

Parallèlement, réalisez la béchamel légère. Pour cela, versez le lait dans une casserole. Ajoutez la farine (hors du feu) et mélangez avec un fouet. Salez, poivrez, ajoutez de la noix de muscade. Puis faites cuire à feu moyen comme une béchamel classique, en mélangeant régulièrement, jusqu’à ce que la sauce épaississe. On obtient le même résultat qu’avec la version classique au beurre. C’est bluffant !

dav
pâte brisée maison, béchamel légère

Dans un cul de poule, mélangez le poulet, les poireaux, la béchamel et éventuellement la pâte de curry pour former la farce.

dav
chausson poireaux poulet béchamel

Préchauffez le four à 180 degrés.

Séparez votre pâte brisée maison en 6 pâtons et étalez 6 disques de taille à peu près égale. Sur un petit disque, déposez 2 cuillères de farce. Refermez pour former le chausson. Soudez en appuyant bien sur les bords avec les doigts. Je n’utilise rien de spécial pour coller et il n’y a pas eu de fuite. Comme d’habitude, je travaille sur mes Silpat.

dav
chausson poireaux poulet béchamel

Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. Dorez avec de l’oeuf (entier, blanc ou jaune selon ce qui vous arrange). Ici j’ai utilisé du blanc d’oeuf, déjà au frigo.

dav
chaussons farcis

Enfournez pour une trentaine de minutes, en surveillant. Les chaussons doivent être dorés et croustillants. A la découpe, la garniture est généreuse et contraste avec la croûte extérieure. Accompagnés d’une salade verte, c’est un régal !

La recette imprimable se trouve ici.

dav

Pour aller plus loin

Si la recette vous a plu, cliquez sur la petite étoile en bas de page pour liker (ça prend une seconde) ou partagez la avec les ami(e)s que ça peut intéresser.

Si vous réalisez la recette, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou encore à m’envoyer une photo de votre réalisation pour que je la partage en story sur Instagram. Ça me fait toujours tellement plaisir !

C’est grâce à vous que je peux faire connaître mon travail. Un grand merci d’avance à ceux/celles qui prendront le temps de le faire <3

Laisser un commentaire