Lupain (pain cétogène à la farine de lupin)

Lupain (pain céto à la farine de lupin) (2)

L’une de mes grandes angoisses en démarrant la diète cétogène, c’était de devoir me passer de pain. J’étais déjà sensible au modèle Paléo, donc je limitais beaucoup sa consommation, mais j’avais quand même l’impression de faire un sacrifice. Découvrir l’existence des recettes de pain cétogène, ça  a été un grand soulagement (j’exagère à peine lol) de me dire que je pourrais manger mon fromage avec du pain. Depuis, je mange de moins en moins de fromage, du moins plus du tout en dessert, comme j’avais l’habitude de le faire.

Il a fallu modifier mon inventaire, se procurer de nouveaux produits pour réaliser du pain sans gluten et à plus forte raison, très faible en glucides. Rien à voir avec la baguette traditionnelle. On obtient un pain qui a la forme d’un petit pain de mie, avec une croûte fine et croustillante, à découper en tranches, à toaster éventuellement selon les goûts. Deux recettes ont retenu mon attention. J’en partage une aujourd’hui, qui est la plus simple des deux à réaliser. Vous l’avez peut-être vu dans les recettes publiées précédemment, je suis conquise par la saveur de cette farine.

Merci à Michèle P. sur le groupe « La vie en céto » pour son partage, je suis retournée dans les archives photos jusqu’en février 2017 pour le retrouver :p

Voici les macros pour 100g de pain (sans graines) :

  • Calories : 279
  • Lipides : PUFA 2.1+ MUFA 7.9 + SFA 12.7, soit un total de 22.7g
  • Protéines : 16.3
  • Glucides : 3.3

Lupain (pain céto à la farine de lupin) (1)

Ingrédients :

  • 80g de farine de lupin
  • 40g de beurre fondu
  • 4 oeufs
  • 60g de mascarpone
  • 1 càc de bicarbonate de soude + quelques gouttes de vinaigre de cidre (ou 1 càc de levure chimique)
  • 1 càc de sel
  • graines au choix

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène. Incorporez les graines à la fin. J’ai choisi des graines de lin brun et doré et de tournesol.

3. Versez la pâte dans un petit moule à cake (24*10cm pour le mien).

4. Enfournez pour environ 40 minutes. Vous pouvez vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau qui doit ressortir sèche du pain.

5. Laissez refroidir sur une grille pour pouvoir le trancher correctement.

A la maison, on mange le pain dont on a besoin le jour-même et on congèle les tranches restantes dans un sachet de congélation. Vous pouvez ensuite les passer au grille-pain plus tard pour les décongeler et en mangez à tout moment 🙂 Je dois aussi avouer qu’au fil du temps, on ne consomme quasiment plus de pain. C’est pendant la phase de céto-adaptation qu’il est particulièrement intéressant de trouver un substitut.

Enfin, je ne m’attarde pas sur la liste non exhaustive des bonnes choses cétogènes à déguster sur votre pain : fromage (frais, au lait cru…), tartinades (d’olives, d’aubergines, d’asperges, de poivrons…), de charcuteries (patés, rillettes…) etc. Pourquoi pas en tartine avec de l’avocat et des oeufs brouillés au petit déj? 🙂 En relisant, je me rends compte que je n’ai pas d’idées sucrées. Avec une pâte à tartiner céto? Un coulis de fruits rouges aux graines de chia? A vous de voir :p

Je ne debrief pas non plus sur ce jeu de mots discutable qui sert de titre à ma recette :p J’assume ^^’

Bonne dégustation 🙂

Nuggets de dinde (paléo/céto)

Nuggets de dinde (paléo-céto) (8)

Voilà une recette familiale toute simple. Merci à PaleOh pour cette bonne idée! J’ai adapté la recette originale avec du filet de dinde, coupé en plus petits morceaux, comme des nuggets. Cela allonge un peu le temps de travail pour tout paner, alors à vous de choisir le format qui vous convient le mieux. Avec de la mayonnaise maison et des légumes faibles en glucides, vous avez un plat cétogène, paléo, sans gluten.

J’en ai fait en grande quantité, avec l’idée d’avoir des restes pour un autre repas. N’hésitez pas à diviser les proportions.

Ingrédients :

  • 1kg de filet de dinde
  • 500g d’amandes effilées
  • 3 oeufs
  • 3-4 càs de farine de coco
  • sel, poivre, épices/herbes au choix

1. Découpez la viande en morceaux de même taille, dans la mesure du possible.

2. Préparez 3 bols pour paner la viande :

  • Le premier avec la farine de coco, à laquelle j’ai ajouté le sel, le poivre et du paprika fort : je trouve qu’elle adhère moins que la farine de blé avec laquelle j’avais l’habitude de faire mes panures, tout en étant très efficace. Pour éviter le gâchis, ajouter une cuillère à soupe de farine quand vous en avez besoin.
  • Le deuxième bol avec les oeufs battus : ici même chose, j’ai utilisé les oeufs un par un. Il m’en a fallu 3 pour paner le kilo de viande.
  • Le troisième avec les amandes effilées : je pense que vous avez compris la logique :p

Nuggets de dinde (paléo-céto) (1)

3. Trempez chaque morceau de dinde successivement dans la farine, puis l’oeuf et enfin les amandes sur les deux faces. Puis réservez sur vos plaques de cuisson recouvertes de papier cuisson ou Silpat.

Nuggets de dinde (paléo-céto) (3)

4. Préchauffez le four à 180 degrés. Enfournez lorsque tous les morceaux sont panés, pour une vingtaine de minutes. Le temps de cuisson dépendra surtout de la taille des morceaux. De mon côté, j’ai dû les laisser une petite demie-heure et je les ai sortis du four lorsque les amandes étaient dorées.

Nuggets de dinde (paléo-céto) (9)

Pas de miracle, je ne vais pas vous vanter le moelleux de la dinde :p N’empêche qu’avec une bonne dose de gras, c’est délicieux 🙂

Je les ai servis avec des asperges à la mayonneige…et de la mayonnaise maison 😀 (Histoire de faire le plein de MUFA ;))

Bon app!

 

Chips aux blancs d’oeufs

Pour ces fois où on se retrouve avec des blancs d’oeufs en trop, après une mayonnaise ou le fameux pain céto (dont je vous parlerai sans doute un jour), voici une recette bien pratique. Il m’a fallu plusieurs essais pour trouver les dosages qui nous conviennent parfaitement. Alors j’espère que vous aurez envie d’essayer ma version des chips céto :p Parce que bon sérieusement, qui n’aime pas les chips? Et qui n’a jamais souhaité en manger sans culpabiliser? Vous n’avez pas besoin de grand chose pour réaliser la recette. De mon côté, je les prépare pour l’apéro ou quand je sais que nous allons dîner tardivement, histoire d’avoir un snack raisonnable à me mettre sous la dent en attendant. La frustration engendre souvent des écarts qu’on regrette, je n’ai plus ce problème grâce à mes petites chips 😉

Chips aux blancs d'oeuf (5)

Ingrédients pour environ 70 pièces (oui je suis mignonne, je les ai comptées :p)

  • 100g de blancs d’oeuf,  soit environ 3 blancs
  • 35g de beurre fondu
  • 30g de farine, lupin pour moi
  • sel, herbes, épices…selon les goûts

Voici les macros pour 100g : 260 calories / L19 / G3 / P14./

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Faites fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole.

3. Dans un saladier, mélangez les blancs d’oeuf et la farine jusqu’à obtenir une pâte homogène.

4. Incorporez le beurre. Mélangez à nouveau.

Chips aux blancs d'oeuf (2)

5. Assaisonnez selon vos goûts : sel, fromage râpé, épices, herbes… J’aime bien les faire avec du sel, une cuillère d’épices à tandoori, une pointe de piment de Cayenne. C’est l’occasion d’utiliser les épices oubliées au fond des placards ou celles qui nous font du bien comme le curcuma par exemple.

6. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une silpat, disposez des petits tas de pâte à l’aide d’une cuillère en veillant à ce qu’ils soient le moins épais possible. J’utilise 3 plaques avec ces dosages. C’est sans doute possible de faire sur 2, en serrant bien (les chips ont tendance à réduire à la cuisson) mais j’aime bien m’étaler :p

Chips aux blancs d'oeuf (3)

7. Enfournez pour 8 à 10 minutes en surveillant bien. Les chips sont prêtes lorsqu’elles commencent à dorer sur les côtés. Cela dépendra beaucoup de votre four.

Laissez refroidir avant de déguster… si vous y arrivez 🙂 Pour rappeler les chips classiques, vous pouvez ajouter un spray d’huile d’olive et une pincée de sel avant de servir.

Bon appétit!

Chips aux blancs d'oeuf (1)

Croquettes de thon low carb 

Cette recette fait partie de mes chouchous! Elle est super facile, savoureuse, saine (low carb), pratique à faire avec des ingrédients que j’ai toujours en stock. Mes enfants et mon mari l’adorent donc quand je suis en panne d’idées, je dégaine le thon en boîte :p Vous n’avez même pas besoin de suivre la diète cétogène pour en manger 🙂

J’ai privilégié une cuisson au four pour des raisons pratiques. Cela me permet d’en faire en grosses quantités (je double les proportions si j’en fais pour nous 6) et de gagner du temps car je n’ai pas à surveiller la cuisson.

Voici les macros par croquette : 104 calories / L4.5 / G2.8 / 13.3.

Croquettes de thon low carb (2)

Ingrédients pour 7 croquettes :

  • 1 grosse boîte de thon au naturel (285g de poisson égoutté environ)
  • 1 œuf
  • 2 càc crème fraîche épaisse
  • 2 échalotes
  • 4 càc de parmesan (15g)
  • jus d’un citron
  • 2 càc de farine de lupin ou autre farine à votre goût (40g)
  • aneth ou persil, sel, poivre

1. Préchauffez le four à 180 degrés. Puis préparez les différents ingrédients : égouttez le thon puis émiettez-le dans un saladier, émincez finement les échalotes, pressez un citron et enfin râpez le parmesan.

2. Ajoutez les autres ingrédients : farine, parmesan râpé, oeuf, crème fraîche, jus de citron et assaisonnement , puis mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène.

3. A l’aide d’un emporte-pièce, formez vos croquettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé si nécessaire. J’en fais 7 avec ces dosages en utilisant un cercle de 75mm de diamètre, à raison de 2 càs de pâte par croquette, tassée sur environ 12mm d’épaisseur.

Croquettes de thon low carb (3).JPG

4. Enfournez pour une vingtaine de minutes. Retournez les croquettes pour qu’elles soient dorées sur les 2 faces et laissez cuire encore 10-15 minutes.

A la sortie du four, les croquettes sont croustillaantes à l’extérieur et moelleuses à  l’intérieur. Avec une bonne salade et de la mayonnaise maison, c’est délicieux!

Croquettes de thon low carb (1)

Keto blinis 

J’ai préparé ces délicieux blinis pour l’un de nos traditionnels apéros dînatoires, dans l’espoir de finir, en vain, la dose phénoménale de sauce suédoise préparée il y a plusieurs semaines. La mission a échoué, il reste de la sauce, mais nous nous sommes régalés 😀 Je partage donc avec vous cette recette super facile à réaliser.

Keto blinis (8)

Ingrédients pour environ 46 pièces :

  • 4 œufs
  • 120g de creme fraiche ou mascarpone (ici un mix des deux)
  • Sel, poivre
  • Épices et herbes au choix

 

1. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Vous pouvez également le faire au blender ou au robot si vous préférez. J’ai ajouté de l’aneth dans la pâte pour aller avec le saumon fumé prévu en garniture.

Keto blinis (1)

2. Sur une poêle bien chaude ou un bilig, avec un peu de matière grasse (du ghee pour moi), déposez une cuillère à soupe de pâte pour chaque blini. Comme vous pouvez le constater sur la photo, il faut bien les espacer car ils s’étalent beaucoup en cuisant.

Keto blinis (2)

3. Retournez les dès qu’ils se tiennent suffisamment, au bout de 30 secondes environ. C’est très rapide. Puis faites cuire la deuxième face quelques secondes de plus. Procédez ainsi jusqu’à épuisement des ingrédients. Les blinis sont bien souples.

Keto blinis (3)

Keto blinis (5)

4. Laissez refroidir avant de dresser. Vous pouvez également les conserver au frais, recouverts de film alimentaire, si vous les préparez à l’avance. C’est ce que j’ai fait. Les blinis étaient prêts dans la matinée, et garnis en début de soirée. Ils étaient toujours aussi moelleux.

Keto blinis (6)

Une autre recette de blinis classiques est disponible ici.

Keto blinis (10)

Keto blinis (14)

Et vous, avec quoi mangez-vous les blinis?

 

Bouchons Réunionnais 

Si vous ne connaissez pas les bouchons, il faut à tout prix y remédier! C’est un classique de la cuisine Réunionnaise, inspirée de l’Asie, que l’on sert à l’apéro. Ce sont des petites bouchées de viande cuites à la vapeur. Ça ressemble vaguement à des raviolis chinois pour vous donner une idée. Je n’en fais pas très souvent car il faut l’avouer: c’est du boulot! Mais lorsque je m’y mets, j’en prépare beaucoup pour avoir du stock au congélateur. On les sert avec de la sauce soja et de la sauce Sriracha (siave et piment chinois pour les Réunionnais). On peut également garnir des sandwiches et les faire gratiner, un grand classique 🙂 On trouve aussi des bouchons au poulet, parfois au combava.

Bouchons Réunionnais

L’idéal  c’est d’etre bien équipé en électroménager pour réaliser la recette. J’ai utilisé deux accessoires Kitchen Aid : le hachoir et le laminoir. Ils m’ont fait gagner beaucoup de temps.

Ingrédients pour 130 bouchons

Pour la farce :

  • 1.6 kg de porc, moitié filet moitié épaule, sans os
  • 10 càs de sauce soja
  • 1 botte de cives
  • 4 càs de poudre de manioc
  • poivre

Pour la pâte :

  • 500g de farine
  • 1 oeuf
  • 90g eau
  • 1 càc de sel

1. On commence par la préparation de la farce. J’ai choisi deux morceaux de porc, un maigre et un plus gras pour obtenir la texture la plus fidèle possible au souvenir que j’ai des bouchons Réunionnais. J’en ai déjà fait avec 100% de filet et le résultat était un peu trop sec. Avec ces nouveaux dosages, nous les avons trouvé parfaits.

Bouchon réunionnais (12)

Découpez la viande en lamelles puis hachez en utilisant le gabarit à gros trous en alternant les morceaux maigres et gras. Si vous n’avez pas de hachoir, vous pouvez sans doute demander au boucher de vous préparer le mélange. Cette première étape découpage-hachage-nettoyage m’a pris environ 30 minutes.

Bouchons Réunionnais (7)

2. Dans le saladier de viande hachée, ajoutez la sauce soja, le poivre, les cives (oignons verts) émincés et la poudre de manioc. J’ai l’habitude d’émincer à l’avance des bottes de cives et de les congeler. La poudre de manioc est souvent utilisée à la Réunion, notamment dans les marinades, pour attendrir la viande. Elle n’est pas indispensable. Mélangez bien puis réservez au frais le temps de préparer la pâte.

3. On passe donc à la préparation de la pâte. Dans le bol du robot, équipé du batteur plat, mélangez la farine, l’eau, l’oeuf et le sel jusqu’à obtenir une pâte lisse. Formez une boule à la main, en ajoutant un petit peu de farine si elle est trop collante, puis divisez en 4 pâtons de taille égale. Filmez-en 3 et stockez au frais pour éviter à la pâte de se dessécher.

Bouchons Réunionnais (4)

4. Avec le laminoir, étalez le premier pâton. Si vous utilisez le kitchen aid, j’ai affiné la pâte jusqu’au niveau 4. On obtient une pâte fine, mais pas trop, pour être travaillée facilement. J’utilise la même épaisseur pour les lasagnes, pour vous donner une idée du résultat attendu. Sur la photo, vous voyez la longueur de pâte obtenue. Etalez la donc sur un plan de travail propre et légèrement fariné pour passer à la suite.

Bouchons Réunionnais (1)

5. Place à la découpe! On a besoin de carrés de pâte d’environ 6*6cm. Pensez à placer une planche à découper sous la pâte. Réservez les chutes, vous pourrez les incorporer dans les pâtons suivants.

Bouchons Réunionnais (3)

Bouchons Réunionnais (11)

6. Enfin disposez une cuillère de farce au milieu de chaque carré et refermez grossièrement la pâte autour. Avec un pâton, j’obtiens environ 25-30 bouchons que je stocke sur une grande assiette recouverte de papier sulfurisé. Quand l’assiette est pleine, je la place bien à plat au congélateur en activant l’option boost. Au fur à et à mesure, je place les bouchons congelés dans des sachets de congélation.

Bouchons Réunionnais (10)

7. Répétez les étapes 4 à 6 jusqu’à épuisement des ingrédients. Les dosages donnés devraient vous permettre de tout utiliser sans avoir de rab de farce ou de pâte. Avec mes petits dans les jambes, j’ai mis environ 3h pour préparer les bouchons de A à Z. Et ça en vaut la peine 😀

Pour déguster vos bouchons, cuisez-les à la vapeur pendant 15-20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres. On les sert chauds, avec de la sauce soja et du piment (sauce Sriracha), comme mentionné en introduction. C’est délicieux!

Bouchons Réunionnais (12)

Pour l’apéro dînatoire du vendredi, c’est top 🙂

Bouchons Réunionnais (14)

Bon app!

Poireaux vinaigrette 

Les poireaux vinaigrette c’est un grand classique, que je sers trèèès souvent en entrée. Low carb, paléo, économique, savoureux, riche en fibres, en bon gras… Que demander de plus? Voilà donc une petite recette toute simple si vous ne savez pas quoi faire de ce super légume.

Poireaux vinaigrette (2)

  • 1 botte de poireaux
  • 90ml huile d’olive
  • 40ml vinaigre de vin rouge à l’échalote
  • 10ml de vinaigre de cidre
  • 1 càs moutarde forte
  • Sel, poivre
  • Persil
  • 1 œuf dur

Poireaux vinaigrette (3)

1. Commencez par la préparation des poireaux. Coupez les racines ainsi que le vert, on ne garde que le blanc. (Pensez à les choisir avec de longs futs blancs quand vous faites les courses) Puis fendez chaque tige dans la longueur. Rincez bien à l’eau claire pour retirer la terre.

Poireaux vinaigrette (4)

Poireaux vinaigrette (5)

2. Posez vos poireaux dans un cuiseur vapeur et faites-les cuire pendant 40-45 minutes. Vérifiez la cuisson de temps en temps. Ils sont cuits quand la pointe d’un couteau peut s’enfoncer facilement.

Poireaux vinaigrette (6)

3. Pendant ce temps, faites cuire un oeuf dur : 10 minutes dans l’eau frémissante d’une casserole. Pensez à bien saler l’eau de cuisson pour écaler l’oeuf plus facilement par la suite.

4. Enfin qui dit poireaux vinaigrette…dit vinaigrette ^^’ Je fais mes dosages au pif, alors cette fois je vous donne une idée des proportions que j’utilise. Mélangez simplement tous les ingrédients listés ci-dessus dans un bol ou préparez votre vinaigrette habituelle, celle qui vous plaît, additionnée de l’oeuf dur émincé grossièrement et de pluches d’herbes fraîches, persil par exemple.

5. Servez les poireaux tièdes avec une dose généreuse de vinaigrette en entrée. Pour une version plus gourmande, vous pouvez ajouter quelques copeaux de parmesan.

Poireaux vinaigrette (1)

Vous allez vous régaler 🙂