Sauce suédoise (gravlaxsas)

Avant, quand on était plus jeunes et qu’on avait qu’un ou deux enfants, on allait chez Ikea. Même qu’on déjeunait parfois sur place parce que c’était bien pratique et pas vraiment cher :p Cela fait bien longtemps que nous n’y avons plus mis les pieds, mais j’ai longtemps gardé en tête l’assiette que je prenais en entrée : du saumon fumé avec une sauce sucrée à la moutarde et à l’aneth. Si la carte proposée est toujours la même, vous savez de quoi je parle 🙂 Bref, je l’ai refaite très souvent depuis que j’ai trouvé la recette sur ce blog. Je divise juste les dosages par 3 sinon on a de la sauce pour une vie…et pas la quantité de saumon fumé qui va avec :p A la maison, le ressenti est unanime : cette sauce est super bonne et tellement simple que vous auriez tort de ne pas l’essayer.

sauce suédoise (1)

Ingrédients :

  • 1càs de moutarde
  • 1 càs de sucre
  • 1 càs de vergeoise
  • 1 càs de vinaigre blanc
  • 7 cl de colza
  • 1 càs d’aneth
  • sel
  •  poivre blanc

Attention, la préparation est tellement simple que c’en est déconcertant :p Mélangez tous les ingrédients dans un bol jusqu’à obtenir une sauce homogène à la texture onctueuse, un peu comme une mayonnaise maison. Utilisez juste une fourchette ou un fouet, rien de plus. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement. Puis servez immédiatement 🙂

Quelques petites précisions :

  • Si la sauce reste longtemps en stand-by, avant d’être servie, elle se liquéfie. Il faut la mélanger à nouveau pour qu’elle se raffermisse.
  • Elle se conserve plusieurs semaines au frigo dans un bocal. Pensez juste à la sortir à l’avance pour qu’elle revienne à température ambiante et qu’elle retrouve la bonne texture comme expliqué ci-dessus.
  • Vous pouvez utiliser de l’aneth fraîche, lyophilisée ou surgelée. Peu importe.
  • J’utilise du poivre blanc en grains, que j’écrase au pilon.

dav

  • La couleur de la sauce tire plutôt vers le doré ou vers le brun selon la couleur du sucre utilisé (vergeoise blonde, brune…).
  • Oui on utilise du vinaigre blanc, le même que celui dont on peut se servir pour nettoyer les vitres xD

Si vous avez des questions, n’hésitez pas 🙂

Voici quelques photos des préparations dans lesquelles j’ai utilisé cette sauce, notamment blinis (standard ou cétogène) et bägels.

sauce suédoise (2)

La recette imprimable se trouve ici.

Bonne dégustation!

Publicités

Bägels

Cela fait plusieurs fois que j’en fais pour le plus grand bonheur de mes hommes à la maison. Il est temps de partager la recette testée et approuvée qui vient de . En général, je les fais à l’avance, quand je peux caser ça dans le planning et je les congèle pour plus tard. On est toujours content d’en avoir quand on n’a pas le temps de cuisiner mais envie de bien manger quand même.

Voici donc la recette du fameux « sandwich avec un trou dedans » comme l’appellent mes enfants.

dav

Ingrédients pour 8 bägels

  • 425g de farine
  • 275g d’eau tiède
  • 45g de beurre pommade
  • 1 càs de miel
  • 8g de sel
  • 7g de levure boulangère déshydratée
  • 1 jaune d’œuf ou 1 œuf pour la dorure
  • graines au choix pour le topping

Mélangez tous les ingrédients dans le bol du robot (sauf l’oeuf et les graines prévus pour les finitions) équipé du crochet et laissez pétrir au moins 10 minutes. La pâte est collante, c’est normal.

Raclez les bords à l’aide d’une maryse,  rassemblez la en boule et filmez le bol. Faites pousser la pâte dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle double de volume. Vous pouvez ensuite la mettre au frais pour continuer le lendemain si vous étalez la préparation sur 2 jours.

dav

Puis dégazez la pâte et divisez-là en 8 pâtons de même taille. N’hésitez pas à les fariner un peu pour les travailler si la pâte est trop molle. Formez une boule, puis un anneau avec chaque pâton en y insérant les pouces. Prévoyez une ouverture assez grande pour que le trou soit toujours visible après avoir gonflé lors de la cuisson.

Vous pouvez préchauffer le four à ce stade, à 200 degrés. La suite est rapide.

Pas d’apprêt pour les bägels! La particularité de ces pains est la première cuisson dans l’eau. Portez à ébullition un grand volume d’eau bien salée, puis plongez délicatement les pains un par un. Retirez-les à l’aide d’une écumoire dès qu’ils remontent à la surface. C’est presque instantané. Je vous conseille de ne pas tous les mettre en même temps dans l’eau, pour éviter que certains n’y restent trop longtemps. Note pour moi-même : 2 ou 3 à la fois, pas plus.

dav

Posez-les sur un torchon ou directement sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Je préfère cette deuxième option, après les avoir bien égouttés avec l’écumoire, parce que cela me semble plus difficile de les décoller du torchon par la suite, sans les abîmer.

Bägels (6).jpg

Badigeonnez-les d’œuf battu (ou de jaune) au pinceau pour qu’ils soient bien dorés lors de la cuisson. Puis parsemez de graines au choix, ici du pavot.

Bägels (7).jpg

Enfournez pour une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les bägels soient dorés. Laissez bien refroidir avant de déguster ou éventuellement de les congeler. Pour les décongeler, je les sors plusieurs heures à l’avance et je les laisse revenir à température ambiante. Sinon, on peut les mettre au four à environ 80 degrés pendant 10-15 minutes.

J’aime bien les garnir avec du saumon fumé, de la roquette, de la sauce suédoise et des potatoes maison en accompagnement. On peut ajouter des tranches de concombre quand c’est la saison pour encore plus de fraîcheur. Avec de l’avocat c’est délicieux aussi 😀 A vous de voir! Je vous parlerai de cette fameuse sauce scandinave rapidement.

dav

En attendant, vous avez du pain sur la planche 😉

La recette imprimable est disponible ici.

Bon appétit!

Nems au poulet

Je continue sur ma lancée avec une recette Asiatique, également populaire à la Réunion. Lors de notre apéro dînatoire du Nouvel An, nous nous sommes régalés avec ces nems au poulet. Je n’en faisais pas parce que cela me semblait long et fastidieux, mais je me trompais. La réalisation a été très simple et le résultat au-delà de mes espérances. Nous les avons a-do-ré.

Je me suis inspirée de cette recette. Vous pouvez remplacer le poulet par une autre viande au choix ou par des crevettes, voire complètement l’omettre pour une version végétarienne.

Nems au poulet (12).jpg

Ingrédients pour une trentaine de nems :

  • 30 feuilles de riz
  • 2 blancs de poulet (315g)
  • 2 carottes
  • 2 oignons
  • 10g champignons noirs déshydratés
  • 10g gingembre frais épluché
  • 100g vermicelles de riz
  • 2 oeufs
  • huile de sésame grillé
  • 6 càs de sauce soja
  • 4 càs de sauce nuoc mam
  • salade verte
  • menthe

La confection de nems demande un peu de patience, mais il n’y a rien de compliqué à faire.

On commence par les découpes. Lavez et épluchez les carottes, puis coupez-les en petits dés. Épluchez les oignons et émincez-les finement aussi. Épluchez le gingembre et écrasez-le au pilon.

dav

Selon les recommandations indiquées sur les paquets, faites tremper les vermicelles de riz et les champignons noirs dans de l’eau bouillante, respectivement 5 et 15 minutes ici.

dav

Lorsqu’ils sont réhydratés et égouttés, hachez finement les champignons et coupez les vermicelles en tronçons de 4 cm environ.

dav

Enfin coupez les filets de poulet (ici Label Rouge) en petits dés ou mixez-les, au choix. J’ai préféré le faire au couteau, pour garder la mâche.

dav

Dans un wok, faites chauffer l’huile puis faites revenir les carottes, les oignons et le gingembre à feu vif pendant 2 minutes. Ajoutez le poulet avec  4 càs de nuoc mam et 4 càs de sauce soja. Poursuivez la cuisson quelques minutes. La cuisson du poulet est rapide puisqu’il est coupé finement.

dav

Enfin ajoutez les champignons noirs et les vermicelles. Mélangez. Ajoutez 2 càs de soja supplémentaires. Laissez le tout cuire une à 2 minutes. Enfin, hors du feu, ajoutez les 2 oeufs au mélange et laissez refroidir un peu.

dav

Pendant ce temps, préparez votre plan de travail. Vous avez besoin d’un récipient contenant de l’eau, assez grand pour pouvoir y tremper une feuille de riz à plat; d’un torchon propre; d’un plat dans lequel poser vos nems.

Trempez une feuille de riz dans l’eau pendant environ 30 secondes pour qu’elle ramollisse. Puis posez la feuille sur un torchon ou bien directement sur le plan de travail pour la garnir. J’ai d’abord essayé sur le torchon, mais j’ai trouvé que la feuille se collait. C’était plus simple directement sur le plan de travail. Entre deux nems, je séchais cet espace avec un torchon avant de recommencer. C’est à vous de voir ce qui vous semble le plus simple. Une fois que votre technique est bien rodée, vous pouvez laisser une feuille tremper pendant que vous roulez un nem et enchaîner.

Alors je n’ai pas posé ma farce directement sur le plan de travail, contrairement à ce qu’on voit en photo. Le plan de travail est très clair et la feuille ramollie est transparente 😉

dav

Déposez une belle càs de farce au bas de la feuille. Rabattez les côtés pour obtenir un « rectangle ». Rabattez le bas de la feuille, puis roulez jusqu’en haut pour emprisonner la farce. La technique de pliage est généralement disponible sur l’emballage en images.

Réservez les nems au frais si vous ne les mangez pas immédiatement. Idéalement, le temps de repos au frais sera bénéfique pour « figer » les nems et ne pas avoir de fuites lors de la cuisson en friteuse. Vous pouvez également les congeler. Pour cela, recouvrez une grande assiette d’une feuille de papier sulfurisé, déposez les nems dessus sans qu’ils se touchent et placez au congélateur à plat. Une fois qu’ils sont congelés, vous pouvez les placer dans un sac congélation.

dav

Enfin dans un bain de friture, faites cuire les nems pendant 3 à 4 minutes en surveillant pour qu’ils ne dorent pas trop. Égouttez-les sur du papier absorbant pour retirer l’excès de gras. Vous pouvez les servir avec des feuilles de salade verte, de la menthe et de la sauce pour nems (aigre-douce). C’est délicieux!

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Bon appétit!

Croziflette aux saucisses de Montbéliard

Une bonne recette de montagne en pleine période de fêtes ! Allez, on n’est plus à ça près…et puis on saura quoi prendre comme bonnes résolutions en 2019, pas vrai ? :p

À l’heure où je vous écris, je suis toujours dans l’esprit de Noël. Ne sortent de la maison qu’en cas d’extrême urgence (faire les courses lol) parce que j’ai la chance de pouvoir rester au chaud et de passer mes journées à jouer avec mes enfants. Les recettes raisonnables et le calcul de macros reprendront plus tard, je le sais. Pour l’instant, j’ai juste envie de profiter d’une saison qui offre tous les prétextes pour se retrouver autour de bons plats chauds.

La croziflette en est un. Cette variante de la tartiflette est réalisée à base de crozets, une spécialités de pâtes de Savoie au sarrasin découpées en petits carrés. Elles se tiennent parfaitement, même après la double cuisson et sont donc idéales pour cette recette gratinée.

Traditionnellement, on peut préparer la croziflette avec des diots de Savoie, que j’aime bien aussi, même si je l’ai faite avec des saucisses de Montbéliard (ne m’en voulez pas pour le métissage). La recette est simple, je la note ici quand même. Elle me sera utile plus tard, notamment pour avoir une idée des dosages. Si vous me lisez, peut-être qu’elle vous intéresse aussi 🙂

Croziflette aux saucisses de Montbéliard (13).jpg

Pour 8-10 personnes :

  • 800g de crozets de Savoie (2 boîtes)
  • 3 oignons
  • 1 reblochon
  • 2 saucisses de Montbéliard (300g)
  • 300g de poitrine fumée
  • 10 càs de crème fraîche épaisse

Dans un fait tout, portez un grand volume d’eau à ébullition. Plongez les saucisses et baisser le feu pour maintenir un frémissement pendant 10 minutes.

dav

 

Ajoutez les crozets, sans retirer les saucisses (économie de temps, d’électricité, de vaisselle etc) et faites-les cuire 15 minutes selon les indications du paquet. Puis égouttez le tout. Réservez les saucisses et rincez les crozets à l’eau froide pour stopper la cuisson.

Croziflette aux saucisses de Montbéliard (8).jpg

Découpez la poitrine fumée en lardons…ou optez simplement pour des lardons. Je préfère 1000 fois la poitrine fumée achetée chez le boucher ou directement à la ferme.

dav

Faites-les revenir dans une poêle sans matière grasse. Émincez les oignons et faites-les rissoler avec les lardons quelques minutes. Je ne les cuis pas trop longtemps pour qu’ils gardent un peu de mâche. Réservez.

Croziflette aux saucisses de Montbéliard (7).jpg

Dans la même poêle, faites dorer les saucisses coupées en fines tranches, à feu vif quelques minutes. Réservez.

Dans deux plats à four (ne vous faites pas avoir comme moi si vous gardez ces proportions lol, un grand plat ne suffit pas), répartissez la moitié des crozets. Puis ajoutez la moitié des lardons/saucisses/oignons.

Fendez les reblochons de façon à obtenir 4 parts égales. Coupez un quart en dés, à ajouter dans les plats à four. Enfin ajoutez ce qu’il reste de crozets, viande/oignons. Déposez quelques cuillères à soupe de crème fraîche de ci de là. Vous pouvez également les ajouter dans la poêle en fin de cuisson des saucisses et lardons.

Puis déposez les quarts de reblochons restants au-dessus du reste dans le plat, croûte vers le bas. J’ai préféré les diviser encore pour mieux repartir le fromage, histoire de ne pas faire de jaloux au moment du service lol.

dav

Enfournez pour 25 à 30 minutes en surveillant bien pour que le fromage ne dore pas trop.

dav

À servir chaud, avec une petite salade. Nous nous sommes régalés. Nous avons fini le grand plat à 6, il en restait donc pour le lendemain.

dav

La version imprimable est disponible ici.

Bon appétit !

Curry de pois chiches et épinards

Une fois n’est pas coutume, c’est une recette vegan que je vous propose aujourd’hui. Ses atouts ?

* Ce sont des ingrédients qu’on peut stocker à la maison. Au fil du temps, j’ai établi une liste d’aliments à toujours avoir sous la main pour des repas rapides et équilibrés.

* C’est une recette plutôt saine, riche en fibres, protéines végétales et bons gras. Accompagné de riz, c’est un plat sans gluten.

* Vous ne vous ruinerez pas avec ce curry. C’est souvent la viande qui coûte le plus cher dans une assiette.

* C’est un plat familial, réconfortant, gourmand. On voyage rien qu’en sentant toutes ses épices !

Bref chez nous tout le monde en raffole. Oui oui mes enfants aiment les épinards ❤

La recette vient de . J’ai adapté les dosages à nos besoins et j’utilise des épinards surgelés pour les raisons évoquées ci-dessus. Pour les épices, dosez selon vos gouts.

mde

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 750g pois chiches cuits et égouttés
  • 400ml lait de coco en conserve
  • 600g épinards surgelés
  • 2 oignons rouges
  • 2 gousses d’ail
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 boîte de concentré de tomates
  • le jus d’un demi-citron
  • 1 càs de sucre roux
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1 càc de graines de cumin
  • 2 càc garam massala
  • 1/2 càc curcuma
  • 1/2 càc de piment de Cayenne
  • sel, poivre
  • graines de sésame

Curry pois chiches et épinards (2).jpg

Dans une cocotte, faites revenir les oignons émincés et les gousses d’ail dégermées et écrasées grossièrement dans de l’huile d’olive à feu moyen pendant 5 minutes. Ajoutez les épices (curcuma, coriandre, cumin, garam massala, piment de Cayenne) pour les faire roussir.

dav

mde

Égouttez et rincez les pois chiches. Si j’utilise des pois chiches secs, je fais tremper la veille un paquet et je les cuis au préalable. Je garde le reste des pois chiches pour faire autre chose avec, du houmous par exemple. Versez-les dans la cocotte et enrobez-les dans le mélange d’épices. Ils prennent une belle coloration et ça sent déjà bon au bout de quelques minutes.

Curry pois chiches et épinards (6).jpg

Ajoutez le concentré de tomates, le sucre et le jus de citron. Salez et poivrez.

Curry pois chiches et épinards (7).jpg

Mélangez bien puis versez le lait de coco. Faites mijoter quelques minutes, puis goûtez et rectifiez éventuellement. Il faut trouver l’équilibre entre salé, sucré et acide. La sauce est épaisse et onctueuse.

Ajoutez enfin les épinards. Je les sors du congélateur au début de la préparation, mais en général, ils sont encore congelés donc je les mets tels quels et ils décongèlent dans le liquide chaud. Ce n’est sans doute pas l’idéal, mais c’est la cuisine de la vraie vie :p  Remuez de temps en temps.

dav

Après une dizaine de minutes, les épinards sont fondants et parfaitement incorporés. Couvrez et laisser mijoter 5 minutes de plus. Goûtez encore une fois et rectifiez si besoin.

Curry pois chiches et épinards (11).jpg

Servez bien chaud avec du riz basmati par exemple. On peut parsemer le curry de graines de sésame si on le souhaite.

mde

La version imprimable est disponible ici.

Vous m’en direz des nouvelles 🙂 Bon appétit!

Tarte fine poires, roquefort et noix

J’ai enfin testé cette fameuse association de saveurs, devenue un tel cliché que je pensais qu’elle était surfaite. Après avoir réalisé l’amandier aux poires, j’ai eu envie de cuisiner les poires restantes en version salée.

Pour ma tribu, j’ai choisi de réaliser 2 tartes. J’ai utilisé un moule à quiche rond de 26cm de diamètre et un moule rectangulaire de 10.5*35cm. Je pense que pour un moule à tarte/quiche standard (28-30cm) vous pouvez garder 2/3 des dosages que je m’apprête à donner. Les doses standard d’une pâte brisée sont disponibles ici.

Tarte fine roquefort, poires et noix (2).jpg

La recette est pauvre en photos, je l’ai préparée en étant au téléphone. Je tâcherai d’en refaire ;p

Ingrédients pour la pâte brisée semi-complète

pour 2 moules comme les miens :

  • 350g de farine T80
  • 175g de beurre
  • 7g de gros sel
  • 70g d’eau environ

Ingrédients pour l’appareil, toujours pour 2 petites tartes :

  • 2 poires
  • 150g de roquefort
  • 4 càs de crème fraîche épaisse
  • environ 20 cerneaux de noix
  • sel, poivre

Commencez par réaliser la pâte brisée. Dans le bol du robot, équipé du batteur plat, mélangez la farine avec le beurre mou coupé en dés. Ajoutez le gros sel, puis l’eau petit à petit, afin de former une boule de pâte homogène et  non collante. La pâte brisée est particulièrement facile à travailler. Comme il ne s’agit pas d’une pâte levée, on peut vraiment se faire plaisir dans le choix de la farine utilisée. Il suffira ensuite d’ajuster avec l’eau. On peut également ajouter des graines. Je ne l’ai pas fait cette fois, car les ingrédients de l’appareil sont déjà très riches en goût.

Étalez votre pâte au rouleau sur un plan de travail fariné ou sur une Silpat. Foncez-la dans votre ou vos moules, préalablement chemisés si besoin.

Réservez la pâte au frais pendant une heure minimum. C’est ce qui va lui permettre de ne pas se rétracter lors de la cuisson.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Enfournez pour 10 minutes. Je précuis les fonds de tarte la plupart du temps, pour qu’ils restent croustillants, même les avoir garnis. Je n’utilise pas de billes en céramique ou de haricots quelconques lors de la précuisson. Si la pâte a reposé assez longtemps, elle ne bouge plus.

Tarte fine roquefort, poires et noix (3).jpg

Épluchez les poires et retirez les trognons et les pépins. Découpez-les en fines lamelles. Plus les morceaux de poires sont épais et plus la tarte sera sucrée, donc faites en fonction de vos goûts. Je n’ai utilisé qu’une poire pour garnir le fond de chaque tarte. Vous pouvez avoir besoin de davantage selon la taille du moule et l’épaisseur de votre découpe.

Lorsque le fond de tarte est précuit et refroidi, étalez 2 càs de crème fraîche épaisse sur le fond puis disposez les tranches de poire dessus. Je ne les ai pas superposées mais j’ai recouvert toute la surface de la pâte brisée.

Concassez les noix. Répartissez la première moitié sur les poires. Puis émiettez le roquefort sur la tarte. Enfin, répartissez les noix restantes. On obtiendra deux cuissons de noix, une tendre sous le fromage fondu et une autre au goût fumé grâce aux noix torréfiées en surface. C’est à tomber par terre ❤ Salez (peu) et poivrez.

Enfin enfournez pour environ 25 minutes, toujours à 180 degrés. Surveillez la cuisson pour que le fromage ne dore pas trop. En fondant, il va occuper toute la surface de la tarte, même si à vue d’œil lors de la préparation, on peut en douter lol.

Avant de servir, on peut verser un petit filet d’huile de noix sur la tarte. Je ne l’ai pas fait pour limiter un peu la dose de lipides.

La tarte se déguste bien chaude, avec une petite salade et sa vinaigrette à l’huile de noix  bien sûr! On obtient un équilibre parfait entre le sucré, le salé et la légère amertume des noix. C’est délicieux. J’ai promis d’en refaire 😀

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Bon appétit!

Soupe de pois cassés

Quand les enfants me demandent ce que j’ai préparé pour le dîner et que je réponds de la soupe, j’entends des cris de joie. « Ouaiiiiis de la soupe! » suivi de « Et quoi d’auuutre? » :p Avec 5 mecs à la maison, je ne peux pas espérer en faire un plat complet donc je la sers avec une tarte, une quiche, des galettes bretonnes… Même si honnêtement, la soupe de pois cassées est super rassasiante et peut combler l’appétit de 6 personnes sans forcer.

Riche en protéines végétales, économique, savoureuse, elle est dans mon top 2 des soupes préférées, en concurrence avec la soupe d’automne. La recette vient de .

Soupe aux pois cassés (15).jpg

Ingrédients :

  • 500g de pois cassés
  • 150g de lardons + 100g au moment de servir*
  • 2 carottes
  • 2 blancs de poireaux
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 2L d’eau
  • 0.5L de bouillon d’os maison (recette ici)**
  • crème liquide (facultatif)

* Je n’utilise plus de lardons en boîte depuis plusieurs années mais de la poitrine fumée que je demande au boucher de trancher. Nous avons réduit notre consommation de charcuteries et si nous en mangeons, nous essayons d’avoir de la qualité.

** Vous pouvez remplacer par du bouillon en cubes en dernier recours (on évite ça aussi à la maison) ou complètement vous en passer. La poitrine fumée donne déjà beaucoup de goût.

sdr

Préparez vos légumes. Épluchez l’oignon, l’ail, les carottes. Fendez les blancs de poireaux dans la longueur et lavez-les. Dégermez l’ail. Émincez les oignons, les carottes et les poireaux.

Coupez la poitrine fumée en lardons. Faites-les revenir dans un fait-tout avec les légumes, sans matière grasse, pendant 2 minutes, puis ajoutez les légumes.

dav

Après 5 minutes, en mélangeant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois, ajoutez les pois cassés préalablement rincés.

dav

Versez l’eau, ajoutez le thym et le laurier. Salez (pas trop, parce qu’il y a déjà la poitrine fumée) et poivrez, goûtez, rectifiez. Portez à ébullition, puis baissez le feu, couvrez et faites cuire pendant 45 minutes environ.

dav

Lorsque tout est cuit, retirez la branche de thym et la feuille de laurier. J’ai rarement du thym en branche, je mets une cuillère de thym lyophilisé. Puis mixez pour obtenir un velouté lisse. Servir chaud avec quelques lardons revenus à part dans une poêle si vous le souhaitez et un filet de crème fraîche liquide.

Soupe aux pois cassés (11).jpg

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation 🙂