Pâté créole à la papaye confite

J’ai mille et une madeleines de Proust. Petite mangeuse pendant l’enfance, je me suis rattrapée depuis 🙃 Et pourtant tant de souvenirs de mon île me sont restés! Ce pâté créole en fait partie. Si les anciens le préfèrent salé avec des restes de carry, c’est la version sucrée à la papaye qui fait chavirer mon cœur. Il existe autant de recettes que de créoles. On la prépare généralement en période de fêtes ou de cérémonies. On peut la préparer avec une confiture de son choix si on n’a pas de papaye confite. Belle-maman, qui connaît bien mes péchés mignons, m’en envoie régulièrement de la Réunion !

Je ne connais pas de recette comparable à celle-ci pour vous donner une idée du goût. Mes enfants, qui ne connaissaient pas du tout, l’ont beaucoup appréciée. C’est une pâte plutôt sablée parfumée à la vanille et au curcuma, au centre de laquelle on trouve une couche de papaye confite. C’est à la fois généreux, doux, extrêmement friable. Ca n’a pas vocation à être healthy. C’est délicieux, entier, insouciant. Comme l’enfance.

Pâté créole à la papaye confite

Recipe by Priscilla L.Course: DessertsCuisine: RéunionnaiseDifficulty: Facile
Portions

8

personnes
Temps de préparation

15

minutes
Temps de cuisson

40

minutes

Ingredients

  • 400g de farine

  • 190g de saindoux (ou de beurre à défaut)

  • 2 oeufs

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • 1 càs de curcuma

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 60g de sucre

  • les graines d’une demie gousse de vanille

  • 1 bouchon d’anisette

  • 2 tranches de papaye confite

  • 1 jaune d’œuf pour la dorure

instructions

  • Faites fondre le saindoux dans une petite casserole et laissez-le refroidir le temps de doser les autres ingrédients.
  • Dans la cuve du robot équipé du crochet (les ‘gramoun lontan’ faisaient ça à la main, mais je dois reconnaître que je me facilite la tâche grâce à la technologie contemporaine), mélangez la farine avec la levure, les œufs, les sucres, le curcuma, la vanille. Ajoutez le saindoux fondu et pétrissez jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé. Enfin versez un bouchon d’anisette (Marie Brizard à la Réunion).
  • Faites préchauffer le four à 160 degrés environ.
  • On n’obtient pas une pâte franchement lisse, mais elle se travaille facilement à la main, sans rouleau. Prélevez une petite partie qui servira à la déco (environ un dixième). Puis séparez le reste en deux parties à peu près égales.
  • Étalez un premier disque sur un plan de travail fariné ou Silpat ou équivalent, avec la paume de la main. Garnissez-le de lamelles de papaye confite. Puis déposez dessus un deuxième disque de pâte en soudant bien les bords.
  • Avec la petite boule de pâte prélevée précédemment, faites une déco. C’est la tradition! On n’a pas besoin que ce soit très élaboré. Des fleurs, des lianes, une grappe de raisin, quelques arabesques, peu importe.
  • Dorez au jaune d’œuf, puis enfournez pour environ 40 minutes. Le dessus doit être doré. Vous pouvez faire un test avec une pointe de couteau. Ce pâté est friable, croustillant à l’extérieur, plus tendre au centre, extrêmement savoureux avec le mariage des épices curcuma-vanille. Exotisme et voyage des papilles assurés!

Notes

  • Vous pouvez remplacer le saindoux par du beurre.
  • Réalisez votre sucre vanillé maison, en conservant vos gousses de vanille usagées dans un bocal de sucre.

Pas à pas en images

Matériel

Sharing is caring

Si la recette vous a plu, cliquez sur la petite étoile en bas de page pour liker (ça prend une seconde) ou partagez la avec les ami(e)s que ça peut intéresser.

Si vous réalisez la recette, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou encore à m’envoyer une photo de votre réalisation pour que je la partage en story sur Instagram. Ça me fait toujours tellement plaisir !

C’est grâce à vous que je peux faire connaître mon travail. Un grand merci d’avance à ceux/celles qui prendront le temps de le faire <3

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. chutjepatisse dit :

    Merci pr ta confiance!

    1. Priscilla L. dit :

      Merci pour ton partage, on s’est régalé 🙂

Laisser un commentaire