Pain d’épices

Tous les ans je fais un pain d’épices, peut-être deux. Mais je ne note jamais la recette alors j’en teste une nouvelle à chaque fois. Cette année, je ne ferai pas la même erreur. Tant pis pour la seule et unique photo disponible, je la veux sur le blog :p

Il s’agit d’une autre recette du groupe « kitchenaid » dont je vous ai parlé dans l’article précédent. Ce pain d’épices est très parfumé. On peut le manger tel quel en tranches avec une tasse de thé, ou en faire des toasts pour accompagner le foie gras ou du magret fumé pendant les fêtes  par exemple.

Je vous donne la recette originale, ainsi que les modifications que j’ai effectuées. Un mot d’ordre : patience! S’il est très simple à réaliser, ce cake vous fera attendre quelques jours avant d’être dégusté pour profiter au mieux de ses saveurs. Si vous le préparez aujourd’hui, il sera parfait pour le réveillon de la St-Sylvestre 🙂

dav

Ingrédients :

  • 250g de farine de petit épeautre ou de seigle (ici seigle)
  • 250g de miel
  • 100g de vergeoise (ici sucre blond)
  • 2 œufs entiers
  • 8g d’épices à pain d’épices
  • 10cl de lait entier
  • ¾ de sachet de levure chimique

Faites d’abord infuser les épices dans le lait en le chauffant légèrement. Lorsqu’il est chaud, sans ébullition, couvrez pendant une demie-heure environ avant de passer à la suite.

Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez pendant 4 minutes : la farine, les œufs, le miel, la vergeoise, la levure et le lait épicé.

Préchauffer le four à 175°C et laisser cuire 1h dans un moule à cake. Si vous choisissez de le faire avec uniquement de la farine de seigle comme moi, réduisez la température de 10 degrés ou la cuisson de 5 à 10 minutes pour que votre pain ne soit pas trop sec.

Emballez le pain d’épices dans du film alimentaire dès la sortie du four, tandis qu’il est encore chaud pour qu’il garde longtemps son moelleux. Conservez-le ainsi pendant 3 jours afin qu’il développe tous ses arômes. Par la suite, il se conserve encore plusieurs jours. Veillez à le filmer entre deux dégustations et à le conserver dans un endroit frais et sec.

Bonnes fêtes de fin d’année!

La recette imprimable est disponible ici.

Publicités

Petits bonhommes en pain d’épices

Si vous aimez cuisiner/pâtisser en général, il faut absolument rejoindre le groupe « kitchenaid » sur Facebook. Il n’est pas sectaire et vous le/la bienvenu(e) même si vous n’avez pas le fameux robot de la marque 😉 C’est une mine d’or de bonnes recettes inspirantes et partagées  généreusement.

La recette de petits bonhommes en pain d’épices a été donnée par Christine. Je crois que nous sommes nombreuses à l’avoir suivie :p Je l’ai un peu allégée  et je vous dis comment  mais je vous transmets surtout la version originale.

J’en ai préparé à deux reprises. Je vous indiquerai les modifications effectuées la deuxième fois, qui m’ont davantage satisfaite. Elle fera partie de ma liste traditionnelle de Décembre.

dav

Ingrédients :

  • 375 g de farine T65
  • 125 g farine de seigle
  • 1 càc de levure chimique
  • 125g cassonade (50g pour moi)
  • 2 càc rase de cannelle*
  • 1 càc de gingembre*
  • 1 pincée de muscade*
  • 1 cc de zeste d’orange en poudre*
  • 4 cc d’épices à pain d’épices
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 2 càs (j’ai du mettre 5 càs)
  • 200 g de miel liquide

*remplacés par 3 càc de 4 épices ici

Dans le bol du robot muni du crochet, mélangez les ingrédients dans l’ordre indiqué ci-dessus.

dav

Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une boule en ajoutant un peu d’eau si besoin. Filmez la boule obtenue et réservez-la au frigo pendant une nuit pour développer tous les arômes.

dav

Le lendemain, divisez la pâte en 4 et étalez chaque pâton sur un plan de travail fariné (ou Silpat).

Préchauffez  le four à 180 degrés pendant que vous découpez à l’emporte-pièce la première fournée de bonhommes. Faites cuire chaque plaque entre 10 et 15 minutes (9 ici), selon l’épaisseur et le taille des biscuits. Ils sont cuits lorsqu’ils commencent à dorer sur les bords.

dav

dav

Avec ces proportions, on en obtient…beaucoup!

Petits bonhommes en pain d'épices (9).jpg

Lorsqu’ils sont froids, on peut réaliser un glaçage avec 250g de sucre glace, un blanc d’œuf et 2 càs de jus de citron de façon à obtenir une pâte assez épaisse. Je ne l’ai pas fait (flemme doublée d’une orthorexie complaisante) mais pour amuser les enfants, j’ai acheté un stylo tout prêt (oh la vilaine!). Ils peuvent ainsi dessiner sur leurs petits bonhommes comme des grands. Vous vous en doutez, c’est encore mieux que de les manger 😉

dav

La prochaine recette proposée sur le blog sera aussi un classique de Décembre…si je m’organise assez bien pour vous la donner rapidement :p

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

 

 

Confiture de Noël

Dans une semaine c’est déjà Noël, donc il faut que je m’empresse de vous donner quelques recettes dont celles-ci. Depuis l’année dernière, j’ai banni les calendriers de l’Avent de supermarché. Au lieu de ça, je propose 24 activités de famille ou gourmandises faites maison aux enfants. Ils en gardent de super souvenirs et je crois que je ne pourrai plus revenir en arrière. La confiture de Noël fait partie des petits cadeaux qu’ils reçoivent pendant l’Avent. Mon grand me la réclame depuis le mois de Novembre :p Elle est acidulée et savoureuse. Nous l’aimons beaucoup à la maison et elle fait partie de nos petits déjeuners de Décembre.

Même si vous n’avez jamais essayé de faire vos propres confitures, n’hésitez pas à essayer. C’est très facile et bien plus économique que ce que vous trouverez en grandes surfaces. La recette vient de et je l’ai à peine modifiée.

dav

Ingrédients pour 4 pots :

  • 750g de pommes
  • 500g de sucre
  • 200g de jus d’orange pressé
  • 1 càs de jus de citron
  • 1 càs d’épices à pain d’épices
  • 1 sachet de sucre vanillé*
  • 1 càc de vanille en poudre*
  • le zeste d’une orange
  • 1/2 sachet de Vitpris (facultatif)

* J’ai remplacé ces deux ingrédients par une gousse de vanille grattée, fendue, que j’ai laissé infuser pendant la cuisson de la confiture.

Pelez les pommes et retirez les trognons et les pépins. Coupez-les en dés.

Confiture de Noël (9).jpg

Pressez les oranges. Je crois que j’ai eu besoin de 2 oranges environ pour le jus.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients : les dés de pommes, les jus d’orange et de citron, les épices à pain d’épices et la vanille ainsi que le sucre. J’ai filmé le saladier et je l’ai placé au frigo jusqu’au lendemain pour que tous les arômes se développent.

Confiture de Noël (8).jpg

Le lendemain, j’ai tout fait cuire dans un fait-tout pendant une petite demie-heure, jusqu’à ce que la pomme soit fondante. J’ai ajouté le Vitpris à mi-cuisson. Je ne pense pas que ce soit indispensable, puisque la pomme est naturellement riche en pectines, mais j’en mets systématiquement dans mes confitures pour la texture.

dav

Pendant la cuisson, placez une  petite assiette au congélateur. Lorsque vous pensez que c’est prêt, faites tomber une goutte de confiture sur l’assiette. Si elle coule (à gauche), poursuivez la cuisson. Si elle se fige (à droite), la confiture est prête. On est d’accord, cette photo est pédagogique, pas artistique ;p

dav

Retirez la gousse de vanille. Puis mixez à l’aide d’un plongeur.

dav

Remplissez immédiatement vos pots de confiture que vous aurez bien entendu lavé au préalable (couvercles également). Puis retournez-les pour faire le vide et garantir ainsi l’étanchéité et la conservation de vos confiture (quelques mois, voire années). Laissez refroidir complétement, avant de les remettre à l’endroit.

dav

Votre confiture de Noël est prête! Vous pouvez l’offrir en cadeau gourmand ou en profiter pendant les fêtes, comme nous :p

dav

La version imprimable est disponible par ici.

dav

Bonne dégustation!