Îles flottantes

Les îles flottantes, je n’en avais jamais mangées avant d’en faire. C’est en regardant un replay de Top Chef, que mon mari m’a appris qu’il adorait ça. Ah oui, mais c’est bon? L’idée d’une mousse posée sur une crème ne m’emballait que moyennement, je craignais que ça manque un peu de texture. Une seule façon de le savoir : essayer lors d’un de mes mercredis pâtisseries. Verdict : un grand succès! J’ai été très agréablement surprise par ce classique que je connaissais pas… et moi qui voulais du croquant, j’en ai eu :p Vous voulez savoir comment? Alors voici la recette que j’ai trouvée ici… Elle est prévue pour 6 personnes.

Iles flottantes (19).JPG

Pour gagner du temps, on peut prévoir la crème anglaise la veille et la cuisson des blancs le jour J.

Ingrédients pour la crème anglaise :

  • 75cl de lait entier
  • 6 jaunes d’oeufs
  • 75g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille

Faîtes chauffer le lait dans une casserole à feu doux avec la gousse de vanille fendue et grattée, jusqu’à atteindre une légère ébullition. Retirez du feu, couvrez et laisser infuser une dizaine de minutes. Je n’utilise qu’une demie gousse parce que cela suffit largement à parfumer, donc à doser en fonction de la qualité de votre vanille. C’est de la vanille Bourbon, achetée sur mon île l’an dernier ❤

Iles flottantes (3)

 

Dans un cul de poule, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange s’épaississe et blanchisse.

Iles flottantes (4)

Réservez les blancs pour le reste de la recette. Je stocke les miens dans un bocal à confiture au frigo.

Versez le lait, après avoir ôté la gousse de vanille, sur le mélange jaunes-sucre et mélangez bien.

Iles flottantes (5)

Transvasez le contenu du cul de poule dans la casserole et faites cuire votre crème anglaise à feu doux sans cesser de remuer et en formant des 8 à l’aide d’une cuillère en bois.

Iles flottantes (6)

La crème mousse en surface au début, c’est normal. Elle disparaît au bout de quelques minutes. En théorie, il faut stopper la cuisson à 83 degrés. J’ai cependant stoppé la mienne à 80. Au-delà, chez moi, elle devient grumeleuse. Elle doit être onctueuse, assez liquide… et sentir bon la vanille 🙂

Iles flottantes (7)

On peut également vérifier la cuisson en nappant la cuillère. On doit pouvoir y laisser une trace de doigt sans que la crème ne la recouvre.

Iles flottantes (8)

Hors du feu, mélangez à nouveau un peu et transvasez dans le cul de poule pour qu’elle refroidisse. Une fois que la crème est à température ambiante, filmez au contact et réservez au frigo.

Ingrédients pour les blancs :

  • 6 blancs (5 pour moi)
  • 1 pincée de sel
  • 85g de sucre

J’ai réalisé la recette avec les 6 blancs qui restaient de la préparation de la crème anglaise la première fois, mais on en avait bien trop. Ça a beau être délicieux, nous avons trouvé l’ensemble déséquilibré. Avec 5, cela nous convient mieux. J’utilise des œufs bio, plutôt de gros calibre, donc cela explique sans doute le besoin de réduire le dosage.

Sortez les blancs du frigo un peu à l’avance pour qu’ils soient à température ambiante. Cela dit, pour avoir oublié de le faire une fois, ce n’est indispensable.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Montez vos blancs en neige au batteur électrique (j’utilise le fouet à fils de mon Kitchen Aid) avec la pincée de sel. Ajoutez progressivement le sucre et augmentez la vitesse, jusqu’à ce que les blancs soient en neige ferme. Stoppez le robot et fouettez une dernière fois pour homogénéiser.  On obtient un beau bec d’oiseau, c’est parfait!

Iles flottantes (10)

Remplissez vos moules en silicones (plus simples pour le démoulage) avec la meringue obtenue. J’ai utilisé des demies-sphères de 7cm de diamètre, ainsi que des moules à muffins. Je n’enfourne qu’une plaque à la fois.

Lissez le dessus à l’aide d’une spatule et enfournez dans le four chaud pour 3 minutes, 3 minutes et 30 secondes chez moi. Les blancs gonflent légèrement et sont cuits lorsqu’ils dorent légèrement. C’est très rapide, ne vous éloignez pas 🙂

Iles flottantes (13)

Sortez du four et laissez refroidir pour démouler plus facilement. Puis remplissez vos ramequins de crème anglaise et posez les blancs à l’envers dessus. J’ai dressé dans de minis cocottes la première fois, mais finalement on préfère dans des bols tout simples. Les îles flottent mieux 😀

Enfin réservez au frais le temps de faire le caramel.

Pour le caramel :

  • 60g de sucre

On réalise simplement un caramel à sec. Rien de plus simple. Dans une casserole à fond épais, versez le sucre et le faire fondre à feu doux.

Iles flottantes (14)

Remuez le sucre pendant qu’il fond, sans utiliser de spatule. Faites juste attention à ne pas laisser brunir le sucre, le caramel brûle vite et donne un goût amer dans ce cas.

Iles flottantes (15)

Dès que le sucre est fondu et de couleur plutôt blonde, disposez-le en minces filets sur les îles flottantes. En refroidissant, il durcit! Et le voilà le croquant qu’il me fallait 😀 Si vous préférez une sauce au caramel (liquide), j’ai une recette par ici.

Iles flottantes (16)

Réservez au frigo jusqu’à l’heure du dessert (quelques heures). On en a aussi mangé jusqu’à 24h plus tard, les blancs ressemblaient alors à des marshmallows et c’était très bon aussi 🙂

Iles flottantes (17)

Je suis contente d’ajouter cette recette à la liste des desserts qui font l’unanimité à la maison. Une vraie réussite!

Iles flottantes (1)

Bonne dégustation!

 

 

Publicités

Crèmes brûlées en yaourtière

Cette yaourtière multifonctions, je ne m’en passe plus. Je ne pensais pas que la fonction desserts lactés me serait si utile, alors que le mode fromages est quasiment à l’abandon à mon plus grand regret… Après les flans au caramel, voici la recette des crèmes brûlées. Attention n’allez pas vous imaginer une version au rabais de ce merveilleux dessert, elle est vraiment savoureuse. Comme bien souvent en cuisine, il suffit de sélectionner des ingrédients de qualité. Alors qu’est-ce que cette crème brûlée a de moins que les autres? Un récipient moins adapté à la dégustation car la couche de caramel qui se forme au chalumeau avec la cassonade ne couvrira le dessert que sur une petite surface. Un moule traditionnel proposera une crème d’un diamètre supérieur, d’une épaisseur moindre et garantira le croquant du sucre à chaque bouchée. Pour moi qui cuisine beaucoup, c’est un élément négligeable car la yaourtière me facilite grandement la tâche…et à la maison, personne ne s’en plaint :p
La recette est donc tirée du manuel fourni avec la multidélices de Seb. Promis, ce billet n’est pas sponsorisé 😉

Crèmes brûlées en yaourtière (1)

Ingrédients pour 6 pots :

  • 5cl de lait
  • 50cl de crème liquide
  • 2 œufs entiers
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 70g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille
  • sucre cassonade pour caraméliser

1. Faites chauffer le lait dans une casserole sans le porter à ébullition. Incisez et grattez la gousse de vanille. Ajoutez les graines et la gousse dans le lait. Laissez infuser une quinzaine de minutes. Pour les desserts lactés, j’utilise toujours du lait entier…et de la vanille Bourbon de mon île, bien sûr!

Crèmes brûlées en yaourtière (2)

2. Pendant ce temps, mélangez les oeufs, les jaunes et le sucre au fouet. J’utilise du sucre vanillé maison.

3. Puis ajoutez le lait parfumé, la crème liquide (fleurette/entière pour moi) et mélangez. Répartissez dans les pots.

4. Remplissez la base de l’appareil avec de l’eau jusqu’au niveau max. Faites cuire pendant 35 à 40 minutes en mode desserts lactés (3). Si vous les faites cuire au four, je propose de poser vos moules à crèmes brûlées dans un plat à four contenant un fond d’eau bouillante, comme un bain-marie, à 160°C pendant la même durée. N’hésitez pas à me faire savoir quel résultat vous avez obtenu.

5. En fin de cuisson, refermez les pots et entreposez les au frais pendant 3 à 4 heures avant la dégustation. Au moment de servir, saupoudrez de cassonade et caramélisez à l’aide d’un chalumeau ou bien sous le grill du four si vous n’en avez pas. Je conserve mes pots au frais 2-3 jours maximum, ils sont généralement engloutis en bien moins de temps que ça.

Crèmes brûlées en yaourtière (3)

C’est absolument délicieux 🙂 Bonne dégustation!

 

Flans au caramel en yaourtière

Grâce à ma sauce caramel maison, je peux enfin confectionner mes petits flans en quelques minutes. Si comme moi vous avez une multidélice, c’est un dessert rapide à préparer. La recette fournie avec la yaourtière comporte néanmoins une quantité importante de jaunes d’œufs (5!). Pour ne pas me retrouver avec trop de blancs sur les bras, je me suis inspirée d’une autre recette trouvée sur Facebook (groupe « Les Fans de la Multidélice »). Elle est beaucoup plus simple et surtout elle est inratable 🙂 Vous n’avez besoin ni de gélatine, ni de maïzena, juste de l’essentiel.

Ingrédients pour 6 pots :

– 50 cl de lait entier
– 2 œufs entiers + 1 jaune
– 80g de sucre
– 6 càs de caramel maison
– extrait de vanille (facultatif)

1. Dans le fond de chaque pot, versez 1 à 2 càs de caramel liquide (selon vos goûts) puis réservez au frais. Cela va permettra au caramel de se figer et de ne pas se mélanger au flan par la suite.

2. Faites tiédir le lait dans une casserole avec la vanille.

3. Dans un saladier, fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.

Flans au caramel en yaourtière (1)

4. Versez le lait tiède dans le saladier et mélangez. Laissez reposer environ 15 minutes pour que la chaleur du mélange fasse fondre le sucre semoule. Vous obtiendrez ainsi une texture bien homogène.

Flans au caramel en yaourtière (2)

5. Sortez les petits pots en verre du réfrigérateur. Ajoutez délicatement le mélange lait-sucre-oeufs au-dessus du caramel.

Flans au caramel en yaourtière (3)

6. Remplissez le fond de la yaourtière d’eau. Disposez les pots et lancez le programme 3 pour 28-29 minutes.

Flans au caramel en yaourtière (4)

7. Une fois cuits, les flans sont toujours tremblotants. C’est normal. Laissez-les refroidir à température ambiante avant de les refermer.

Flans au caramel en yaourtière (5)

8. Puis gardez-les au frais pendant au moins 4h avant de les déguster. Ils se conservent quelques jours au frais.

Le hic? Je n’arrive pas à les démouler comme les flans industriels. Ils s’affaissent! Alors on économise de la vaisselle et on les mange directement dans le pot en verre. Promis c’est délicieux comme ça…aussi 🙂

Flans au caramel en yaourtière (6)

 

 

Sauce caramel maison

Pour rester fidèles à la philosophie du fait-maison, nous avons décidé de préparer nos yaourts faits-maison pour les enfants. A nous la Multidélices de chez Seb, le fromage maison et les desserts lactés! Pendant longtemps, j’ai remis à plus tard la préparation des flans au caramels, les fameux « flanby » de notre enfance parce que la recette imposait du caramel industriel. Je suis finalement tombée sur la sauce caramel maison de Françoise du blog La faim des bananes. Vous ne connaissez pas? Elle fait partie de mon blogroll. A l’occaz, allez y faire un tour, il est génial…et je ne dis pas ça juste parce qu’elle a aussi des origines Réunionnaises et qu’elle vit aussi en Lorraine.

Sauce caramel maison (1)

Bref, plus d’excuse pour ne pas préparer les flans, riz au lait et autres douceurs qui nécessitent du caramel. La sauce maison se conserve plusieurs semaines au frais dans un bocal à confiture. La texture un brin sirupeuse ne bougera pas.

Ingrédients :

– 250g de sucre en poudre
– 5 cl d’eau  + 10 cl
– 1 càs de jus de citron

1. Versez dans une petite casserole le sucre, le jus de citron et les 5cl d’eau.

2. Chauffez  à feu doux jusqu’à l’obtention d’une couleur brune, pendant une bonne vingtaine de minutes. Ne mélangez pas, n’introduisez aucune cuillère. Si besoin, remuez un peu la casserole de temps en temps.

Sauce caramel maison (3)

3. Lorsque votre caramel a pris une belle coloration brune, retirez-le du feu.

4. Versez délicatement les 10cl d’eau restants dans le caramel. Attention aux éventuelles éclaboussures, n’allez pas vous brûler 😡

5. Mélangez. Maintenant que l’on a ajouté de l’eau froide, vous pouvez utilisez une spatule si vous le souhaitez.

6. Transvasez le caramel obtenu dans un pot à confiture. Laissez refroidir avant de le refermer.

C’est prêt, vous n’avez plus qu’à le mettre au frais 🙂

Sauce caramel maison (2)

A venir : une recette de flans au caramel à préparer à la yaourtière 🙂

Tarte Tatin

Comme beaucoup je suis tombée par hasard sur l’émission de Teva dans laquelle le Chef Christophe Michalak présentait sa version de la tarte tatin. Il ne m’a pas fallu plus de quelques secondes pour me décider à essayer la tarte renversée aux pommes. Je vous présente aujourd’hui la mienne, dont les proportions ont été ajustées pour un budget disons plus « raisonnable ».

Tarte tatin (15)

Ingrédients :

– 8 pommes golden
– 350g de sucre de semoule
– 250g de beurre
– 1L d’eau
– 1 disque de pâte feuilletée

Préparation :

1. Faites préchauffer le four à 180°.

2. Lavez et épluchez les pommes. Coupez les en quartiers et retirez les pépins.

Tarte tatin (1)

3. Dans un fait-tout faites chauffer le demi-litre d’eau, 250g de beurre et 250g de sucre. Faites-y pocher vos pommes pendant 10′. La recette originale indique 1kg de beurre et 1kg de sucre, ce qui donne un résultat encore plus gourmand!

Tarte tatin (2)

4. Pendant que les pommes cuisent, préparez un caramel à sec (sans eau) dans une casserole avec les 100g de sucre restants. Pour ce faire, vider le sucre petit à petit (en 3 à 4 fois) au fil de la coloration. J’ai un moule à tatin compatible avec les plaques à induction dans lequel je peux préparer le caramel et cuire la tarte.

Tarte tatin (3)

Tarte tatin (4)

Tarte tatin (4)Tarte tatin (7)

Attention à ne pas mélanger le sucre avec une spatule ou autre (elle fondrait). Si besoin, secouez légèrement la casserole pour répartir le sucre au fil de la cuisson.

5. Au bout de dix minutes, retirez les pommes du feu à l’aide d’une écumoire et posez les délicatement dans une passoire.

Tarte tatin (6)

6. Versez le caramel doré à l’intérieur de votre moule. Le dressage des pommes peut alors se faire. Posez les quartiers un à un en commençant par l’extérieur.

Tarte tatin (8)

6. Déroulez le disque de pâte feuilletée et posez le au-dessus des pommes. Rabattez les bords de la pâte vers l’intérieur du moule, puis piquez le à la fourchette.

Tarte tatin (9)

7. Enfournez et laissez cuire 30 minutes. Laissez refroidir avant de démouler.

8. Dégustez tiède avec de la chantilly ou une boule de glace vanille.

Tarte tatin (12)

Tarte tatin (11)

Tarte tatin (10)Tarte tatin (13)

Variante : Vous pouvez faire infuser au choix dans l’eau de pochage : un bâton de cannelle, une étoile de badiane ou encore une gousse de vanille fendue en deux, pour donner un arôme supplémentaire à votre tarte.

Bonne dégustation 🙂