Sauce au caramel beurre salé

Pour la Chandeleur, j’ai voulu réaliser un gâteau de crêpes pour changer un peu de l’ordinaire. En effet, chez nous, les crêpes, pancakes et autres gaufres sont dégustées toute l’année. Vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes les recettes associées à ce thème en cliquant sur « Chandeleur » dans le nuage de mots dans le menu à droite.

J’ai donc choisi de garnir mon gâteau de caramel beurre salé. Ici, je vous donne les proportions pour un grand bocal à confiture (385ml). Mais il m’en a fallu deux pour le gâteau réalisé avec les dosages de mes crêpes du week end, notre recette fétiche. A vous de voir en fonction de vos besoins.

Sauce au caramel beurre salé (1).jpg

J’ai suivi cette recette qui n’avait que des avis positifs. C’est très simple à faire, ne vous laissez pas impressionner si vous n’avez jamais fait de caramel.

Sauce au caramel beurre salé (11).jpg

Ingrédients pour un grand bocal à confiture (385ml) :

  • 160g de sucre
  • 80g de beurre demi-sel
  • 20cl de crème fraîche liquide*

J’ai essayé avec la crème entière et de la crème légère sans remarquer de différence notable.

Dans une casserole de taille moyenne, faites chauffer le sucre à feu moyen pour réaliser un caramel à sec (sans eau). Remuez régulièrement la casserole pour que l’intégralité du sucre fonde, sans laisser de cristaux. Vous pouvez éventuellement vous servir d’une spatule en bois  ou d’un fouet à fils, mais le mieux est de ne rien mettre dans le caramel.

Pendant ce temps, dans une deuxième petite casserole, faites chauffer la crème sans la porter à ébullition.

Lorsque vous obtenez un caramel homogène (attention à ne pas le laisser brûler), ajoutez la crème chaude hors du feu en plusieurs fois. Attention aux projections ! De grosses bulles vont se former. Attendez qu’elles réduisent pour verser plus de crème.

Remettez la casserole sur le feu et mélangez cette fois avec une cuillère en bois. Incorporez le beurre coupé en dés. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Si la crème paraît encore un peu liquide, poursuivez la cuisson en mélangeant sans arrêt quelques minutes de plus.

Versez votre sauce dans un bocal, laissez refroidir avant de déguster. Vous pouvez également le stocker au frais une fois que la sauce a refroidi. Concernant la durée de conservation, on trouve de tout sur Internet : de deux semaines à 3 mois. L’idéal est donc de le consommer rapidement. Ici le gâteau de crêpes a été mangé en 2 jours donc la question ne s’est pas vraiment posée 🙂

La recette imprimable est disponible ici. Dans le même style, j’ai également une recette de sauce au caramel qui pourrait vous plaire.

Bonne dégustation !

Publicités

Gaufres salées aux carottes

La Chandeleur approche! A cette occasion, j’ai décidé de vous proposer une recette de gaufres salées aux carottes. Il faut croire que le dernier brownie m’a prouvé que ce légume valait vraiment la peine d’être cuisiné. Bonne ou mauvaise nouvelle : on ne sent pas vraiment la carotte dans cette préparation! C’est sa couleur orange vif qui nous rappelle que ces gaufres contiennent bien des légumes.

Gaufres salées aux carottes (7).jpg

Ingrédients pour une douzaine de gaufres :

  • 500-600g de carottes (non épluchées)
  • 200g de farine au choix (ici 150g de blé + 50g de coco)
  • 100g de jambon
  • 50g de fromage râpé, ici mimolette
  • 50g de beurre
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 cube de bouillon (facultatif)
  • fines herbes
  • sel, poivre

Épluchez puis découpez les carottes en tronçons. Faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée additionnée d’un cube de bouillon, pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Pendant ce temps, dans un saladier, mélangez les farines avec les œufs, le fromage râpé, la levure et le jambon coupé en dés.

Lorsque les carottes sont cuites, égouttez et mixez-les pour obtenir une purée lisse. Ajoutez la purée à la pâte. Déposez le beurre au contact de la purée chaude pour qu’il fonde et s’incorpore. Salez, poivrez et ajoutez des herbes au choix.

Vous devez obtenir une purée assez épaisse. Si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu de farine.

dav

Faites chauffer le gaufrier et déposez sur chaque plaque une belle cuillère à soupe de pâte. Laissez cuire 4-5 minutes selon la puissance de votre machine. Puis faites refroidir sur une grille le temps de tout cuire. Vous pouvez les réchauffer au four si besoin.

Vous pouvez les déguster avec une petite salade ou les servir en tartines avec des œufs ou de l’avocat par exemple. Ces gaufres se congèlent très bien également. Vous n’aurez qu’à les décongeler à 80 degrés pendant 10-15 minutes au four ou les sortir à l’avance et les laisser revenir à température ambiante.

Vue de l’intérieur :

dav

La recette imprimable se trouve ici.

dav

Bonne dégustation!

Crêpes protéinées

Cette recette de crêpes, je vous la conseille surtout si vous avez besoin d’un apport important en protéines. Nous l’avons mise au point mon mari et moi pour répondre aux besoins du programme de prise de masse que nous suivons tous les deux en ce moment. Nous avons réalisé plusieurs ajustements pour obtenir un résultat qui ne soit pas désagréable à manger, pratique à préparer à l’avance et conforme aux macros dont nous avons besoin. Pour des crêpes moelleuses plus traditionnelles, je vous invite à regarder par ici.

Crêpes protéinées (9).jpg

Maintenant, si vous poursuivez votre lecture, c’est que vous êtes probablement un(e) sportif(ve) qui voudrait assurer son apport en protéines. Alors j’ai ce qu’il vous faut 🙂 N’hésitez pas à consulter la version imprimable en bas de page pour connaître la composition nutritionnelle exacte.

J’utilise les produits de la marque Nutrimuscle. Ils proposent des complémentaires alimentaires de grande qualité (bio ou pas), avec une totale transparence sur la provenance des matières utilisées. Je n’ai jamais été déçue jusqu’à présent. (Contenu non sponsorisé)

Ingrédients :

  • 80 g d’isolat de whey
  • 80 g de flocons d’avoine mixés
  • 100g de blancs d’œufs en poudre
  • 1 œuf
  • 300ml de lait d’amande sans sucre ajouté
  • 100ml d’eau
  • 17g d’huile de coco

Faites tiédir l’eau et le lait dans une casserole. J’utilise de l’eau de source pour réaliser cette préparation car les blancs d’œufs en poudre que j’achète contiennent des bactéries Bacillus, qui ne survivent pas au contact du chlore contenu dans l’eau du robinet.

Dans un saladier, mélangez les différentes poudres : avoine, blancs d’œufs et isolat de whey. Plus l’avoine est mixé finement, plus vos crêpes seront moelleuses. C’est mon mari qui s’y colle et me prépare la farine d’avoine à l’avance ❤

dav

Ajoutez l’œuf, l’huile de coco et versez le mélange petit à petit en mélangeant sans arrêt pour empêcher la formation de grumeaux. Fouettez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Laissez reposer la pâte pendant une demie-heure environ avant de passer à la cuisson.

Sur un bilig ou dans une poêle chaude (mais pas trop), graissez avec un peu de beurre à l’aide d’une feuille d’essuie-tout. Versez une petite louche de pâte et étalez la finement. Retournez rapidement, dès que la crêpe est suffisamment cuite pour le faire. A nouveau, laissez cuire quelques secondes sur l’autre face. C’est très rapide. Si on fait trop durer la cuisson, les crêpes deviennent vite cassantes. Mélangez un peu la pâte entre deux crêpes pour qu’elle reste bien homogène.

dav

Réservez les crêpes cuites sur une assiette recouverte d’un torchon, pour les mêmes raisons que celles évoquées précédemment. On garde ainsi le moelleux et elles ne se dessèchent pas à l’air libre.

Lorsqu’elles sont toutes cuites, laissez-les refroidir sous le torchon. Ensuite vous pouvez les couvrir de film alimentaire, comme moi, et les stocker au frais plusieurs jours. Le matin, je sors ce dont j’ai besoin selon le programme de la journée. Vous pouvez les garnir de ce que vous voulez, mais je pense que c’est plus simple de les rouler plutôt que de les plier. A la maison, on les mange avec des couverts :p Visuellement, je trouve ça plus sympa de voir mon assiette remplie…d’une crêpe lol. J’y mets de la confiture si c’est un jour d’entraînement où j’ai besoin de beaucoup de glucides, ou de la compote si c’est un rest day. J’ajoute aussi des amandes pour l’apport en lipides. Vous pouvez y mettre des fruits, du beurre de cacahuètes, du miel…bref ce que vous voulez.

Je donne beaucoup de conseils pour que vous puissiez obtenir le meilleur résultat possible, mais c’est en réalité très simple. Je veux juste mettre toutes les chances de votre côté pour être satisfait dès la première réalisation.

dav

Bref ça fait 2 mois qu’on en mange tous les matins et on ne s’en est toujours pas lassé, ce qui est plutôt bon signe 🙂 Je pense même prolonger au-delà de mon programme.

C’est tout pour aujourd’hui. Je vous laisse jeter un œil à la version imprimable par ici.

Bonne dégustation 😀