Glace stracciatella cétogène

Glace stracciatella cétogène (1)

Avec cette météo caniculaire, je ne pouvais pas partager la recette prévue initialement… Alors je me suis sacrifiée en préparant cette glace pour la deuxième fois avec quelques photos à l’appui, afin de la mettre sur le blog. Oui je suis comme ça moi, j’ai le sens du devoir 😉 Nous nous sommes régalés la première fois mais je n’avais pas pris de photos. Une bonne excuse pour en refaire 😀 L’idée de base c’était une glace vanille toute simple à laquelle je voulais ajouter  des pépites de chocolat… et puis je suis tombée par hasard sur la stracciatella qui a envoyé valser ma recette trop simpliste. Avec un nom si mélodieux, on ne peut s’attendre qu’à une recette qui fait danser les papilles… Elle est légère, aérienne, un vrai délice. J’ai « low-carbonisé » la recette recette qui me semblait la plus apétissante et le résultat est terriiible! Amis céto stricts, la recette contient un chouïa de sirop d’érable, vous savez que j’évite les édulcorants, mais vous pouvez remplacer par un sirop sans sucre de votre choix. Avec les saveurs de la vanille et du chocolat, on n’a pas vraiment d’un goût sucré supplémentaire. Je pense en garder un « par sécurité » mais bientôt on s’en passera totalement. Bref! J’ai un semi-marathon sur Concept2 qui m’attend pour fêter le solstice d’été, alors je vais faire court :p

Ingrédients :

  • 150ml de crème liquide entière
  • 300ml de lait entier
  • 1 càs de sirop d’érable (remplacer par le sucrant liquide de votre choix, avec du miel c’est super aussi)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 100g de chocolat à 85%

1. Fendez la gousse de vanille, puis grattez l’intérieur avec un couteau. Déposez la gousse et les graines dans une casserole avec la crème. Faites chauffer à feu doux sans porter à ébullition puis retirez du feu. Couvrez et laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

Glace stracciatella cétogène (3)

2. Dans un petit saladier, versez le lait, puis ajoutez la crème vanillée et mélangez. Sucrez et mélangez à nouveau. La recette originale contient du sirop de glucose et du sucre. J’ai réalisé la première fois la recette avec 2 càs de miel, et cette fois avec 1 càs de sirop d’érable. C’est bien assez sucré mon bec 😉 La stracciatella ne contient pas d’oeufs, c’et ce qui la rend si légère en bouche.

3. Placez votre récipient au frais pendant quelques heures. Votre glace sera d’autant plus savoureuse.

4. Enfin c’est le moment de faire prendre votre glace en sorbetière ou en turbine. Retirez les gousses de vanille, puis versez la crème froide dans la sorbetière.

Glace stracciatella cétogène (4)

Pendant qu’elle tourne, faites fondre le chocolat au bain-marie. Je vous mets 2 photos prises à 5 minutes d’intervalles. C’est très rapide.

Lorsque la glace est prise, versez le chocolat fondu en filet dans la crème, tout en continuant à faire tourner la sorbetière. Je ne suis ni casse-cou ni gauchère, donc pas de photo pendant cette procédure délicate :p

Glace stracciatella cétogène (7)

Le chocolat va instantanément se figer au contact de la glace et former de fins copeaux, caractéristiques de la stracciatella. Si besoin, arrêtez la machine de temps en temps pour mélanger la glace à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère. Je n’ai pas trouvé de solution pour faire ça proprement lol. A la fin, la glace est génialissime mais je suis de corvée de nettoyage :p Autant vous prévenir! 😉

Glace stracciatella cétogène (8)

5. Transvasez votre glace dans un récipient qui supporte le froid et placez la au congélateur quelques heures avant la dégustation.

Glace stracciatella cétogène (9)

J’ai d’abord pris quelques photos en intérieur avant de me décider à en prendre dehors au soleil. La glace a commencé à fondre très rapidement, comme vous pourrez le constater 😡

Glace stracciatella cétogène (10)

Glace stracciatella cétogène (2)

La stracciatella est devenue immédiatement une de mes recettes glacées préférées 🙂 Avec cette chaleur estivale, parfaite un 21 juin, j’espère vous donner envie de l’essayer!

C’est tout pour aujourd’dhui.

Bonne dégustation 🙂

Cookies lchf

Cookies lchf (7)

Depuis que j’ai fait goûter ces cookies à ma tribu, je dois en préparer au moins tous les deux jours… Les enfants en prennent pour le goûter, mon mari en dessert ou en snack pre-workout, moi avec le café. J’ai l’habitude de préparer de petits gâteaux, mais on me les réclame rarement avec autant d’enthousiasme :p Ils sont faciles à réaliser et je les fais avec plaisir.

Les macros sont plus que raisonnables dans le cadre cétogène donc il n’y a aucune raison de s’en priver. Par cookie, on obtient environ 118 calories; L10.3g, G2.9g, P3.

Merci à Paulina (son insta @paulinamilles) pour sa super recette partagée sur le groupe Facebook « IDEES MENUS CETOGENE KETODIET PALEO ». N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook si vous avez vous aussi une obsession pour la ketofood 😉 Ou si vous êtes juste curieux de savoir comment on s’alimente. Petit à petit, on s’oriente vers un modèle ceto-paléo. Cette recette l’illustre parfaitement.

Cookies lchf (8)

J’ai évidemment modifié un petit peu la recette d’origine, je ne peux pas m’en empêcher.

Ingrédients pour environ 18-19 cookies :

  • 150g de poudre d’amandes, que j’ai remplacé par 100g de poudre d’amandes + 50g de poudre de noisettes
  • 50g de noix de coco râpée
  • 50g de chocolat à 85%, 100g dans ma version
  • 20g de beurre fondu, que j’ai remplacé par du ghee (paleo)
  • 1 pincée de levure, remplacée par 1 càc de bicarbonate de soude + quelques gouttes de vinaigre de cidre
  • 2 oeufs
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • sucrant (facultatif), je n’en mets pas
  • 1 pincee de sel

Cookies lchf (6)

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Dans le bol du robot, versez les poudres : amandes, noisettes, coco, bicarbonate, sel, sucrant éventuel. Ajoutez le ghee/beurre fondu, les oeufs, la vanille. Mélangez à l’aide du batteur plat ou d’une spatule en bois à la main.

Cookies lchf (2)

3. Concassez le chocolat au couteau puis incorporez-le à la pâte.

Cookies lchf (1)

4. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une silpat, disposez vos cookies. Pour cela prélevez un morceau de pâte à cookies, formez une boule et aplatissez avec la paume de la main. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. La pâte est facile à travailler, ni trop collante, ni trop grasse. J’obtiens 18-19 cookies. Vous avez une idée de ce que cela donne en photo. Contrairement aux cookies classiques, la pâte ne s’étale pas en cuisant donc une plaque suffit pour une fournée.

Cookies lchf (3)

5. Enfournez pour 10-12 minutes, selon le degré de cuisson souhaité : des cookies plutôt moelleux ou croustillants. Faites comme vous aimez 🙂

Cookies lchf (4)

Laissez bien refroidir sur une grille à la sortie du four. Les cookies se conservent quelques jours dans une boîte hermétique… sauf si vous avez une armée de cookies monsters à la maison :p

Cookies lchf (11)

En bonus, j’ai poussé le vice jusqu’à préparer de la glace vanille (cétogène bien sûr) au cookie dough 😀

C’est tout pour aujourd’hui. Je vais préparer de nouveaux cookies, figurez-vous que la boîte à biscuits est à nouveau vide…

Cookies lchf (10)

Cookies lchf (9)

D’autres recettes de cookies (non ceto) sont disponibles ici et 🙂

 

Fat bombs 

Fatbombs (10)

Se nourrir avec 80% de lipides, ce n’est pas simple au début. On va totalement à l’encontre de ce qui nous est généralement conseillé dans les recommandations officielles. Pour certains, la transition est difficile, le gras peut écoeurer. On appréhende un peu et on s’imagine qu’en mangeant gras, on prend du gras, ce qui est archi faux. En réalité, ce sont les glucides consommés en excès (une fois que le stock de glycogène est fait) qui  sont stockés sous forme de cellules adipeuses. Je vais tâcher de ne pas trop m’étaler sur le sujet, mais si vous vous posez des questions, n’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe Facebook « la vie en ceto/lchf » où des gens bien plus érudits que moi pourront vous répondre avec précision.

Pour réussir à équilibrer ses macros, les fatbombs sont bien utiles si on n’a pas de poids à perdre, notamment comme encas avant ou après une séance de sport. On ne compte pas les calories en céto et heureusement car 1g de lipides correspond à 9 calories, alors on fait vite grimper la note :p Ca y est, je recommence à papoter…

Voici la recette pour ceux qui en ont besoin ! En général une fatbomb suffit, c’est différent d’une friandise sucrée qui a un petit goût de « reviens-y ». J’ai ajouté des graines pour donner un peu de croquant. La recette dont je me suis inspirée est anglophone, donc j’ai indiqué les équivalences en grammes pour simplier les choses si vous n’avez pas de cuillère doseuse.

Par ailleurs, à la veille de Pâques, vous pourrez faire semblant de manger du chocolat comme tout le monde, sans sortir de cétose :p

Infos nutritionnelles (par part) : 78 calories / L 6.9 / G 1.5 / P 2.1

Fatbombs (2)

Ingrédients :

  • 2 càs huile de coco, 25g
  • 2 càs beurre, 25g
  • 4 càs beurre de cacahuète, 60g
  • 4 càs cacao en poudre non sucré, 10g
  • 1,5 càs creme fraîche ou mascarpone, 30g
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • Sucrant (facultatif, ici 1 infime pincée de stevia)
  • 8g graines de lin, ou autres

1. Pesez tous les ingrédients et versez-les dans une petite casserole en inox.

Fatbombs (3)

2. Faites chauffer à feu doux. Alternative possible au micro onde en faisant chauffer par périodes de 30 secondes et en mélangeant régulièrement. Je pensais incorporer des noix, mais finalement j’ai juste mis les graines de lin. Vous pouvez varier.

3. Versez le mélange obtenu dans des empreintes à chocolat ou des moules de petites tailles, ici des moules à mini financiers. Tapez la plaque sur le plan de travail pour égaliser le contenu.

Fatbombs (8)

4. Placez les moules au réfrigérateur pendant au moins une heure avant de déguster. Puis stockez au frais pour éviter que vos fatbombs ne ramollissent ou ne fondent.

Fatbombs (1)

Et c’est tout 🙂 Bah oui, on ne fait pas trop de chichis en céto finalement…

Keto Brownie

Si vous êtes céto, cette recette devrait vous plaire. Si non, vous trouverez une recette plus satisfaisante ailleurs :p Soyons honnête ce n’est pas le brownie du siècle, il n’est pas assez aérien mais il comble amplement une envie de dessert et je dis bien de « dessert » pas de « sucre »… Eh oui parce qu’il n’y en a pas 😀 Et finalement quand on suit la ketodiet, on n’est pas très difficile à ce niveau-là. Très rapidement, on en vient à trouver les carottes trop sucrées, alors que cela ne nous a jamais gêné avant.

Keto Brownie (11)

Voilà maintenant que je vous ai vendu du rêve, je passe à la recette qui sera ponctuée de mémos. Elle aura au moins le mérite de me servir de pense-bête car je la referai à coup sûr. Tout le reste me convient tout à fait. Avec Pâques qui approche, un peu de chocolat sur le blog est le bienvenu. N’est-ce pas? 😀

Une dernière chose : la recette dont je me suis inspirée est celle de Cyril Lignac, que j’ai tenté de « cétoniser ». Tout est dit!

Ingrédients :

  • 200g de chocolat noir à 85% (voire + si vous avez)
  • 70g de poudre d’amande
  • 100g de beurre
  • 50g d’huile de coco
  • 150g de noix
  • 3 oeufs

1. Préchauffez le four à 150 degrés.

2. Dans une casserole au bain-marie, faites fondre le chocolat avec le beurre et l’huile de coco. La prochaine fois j’essaierai sans l’huile de coco, avec 150g de beurre donc, car elle a tendance à remonter à la surface du gâteau lors de la cuisson. Peut-être que cela me donnera une pâte plus moelleuse.

3. Décortiquez puis concassez les noix au couteau ou au pilon. Quelle corvée! Plus rapide à dire qu’à faire :p Précisons tout de même que ce sont ces jolies noix qui traînaient dans la cuisine qui m’ont donné envie de préparer un brownie. Oui vous pouvez utiliser des cerneaux de noix tout prêts 🙂 Une idée du volume requis sur les photos :

4. Dans un saladier ou cul de poule, battez les oeufs entiers en omelette. C’est à ce moment que vous pouvez ajouter du sucre si vous le souhaitez. Versez le chocolat fondu et mélangez.

Keto Brownie (5)

5. Incorporez la poudre d’amande, puis les noix. Mélangez bien.

6. Versez la pâte dans un moule carré, beurré au préalable. Note pour moi-même : essayer dans un moule à gâteau et non un plat à four.

Keto Brownie (8)

7. Enfournez pour 25 minutes, 20 pour moi la prochaine fois. A la fin de la cuisson, la pointe du couteau doit ressortir encore humide parce qu’en refroidissant, la pâte va sécher un peu.

Il vaut mieux laissez refroidir complètement avant de démouler. Avec une boule de glace vanille c’est délicieux! Je l’ai servi comme ça, mais la photo n’a pas passé le casting pour apparaître ici :p

A la dégustation mon mari m’a dit qu’il y avait « encore trop de sucre dans ma recette ». Oui alors c’est-à-dire qu’il n’y a pas un gramme de sucre là-dedans mon chéri, mais si je trouve du chocolat plus fort en cacao, j’en achèterai 😉

Quand je vous dis qu’on se déshabitue vite du goût du sucre…

Keto Brownie (10)

Macatias aux pépites de chocolat

Les macatias sont des petits pains sucrés que l’on peut servir au petit déjeuner ou qui servent d’en-cas gourmands à la Réunion. Ils dateraient de l’époque de l’esclavage. Ils se vendent à un prix dérisoire et font partie de la culture locale. Ceux que l’on trouve le plus facilement sont natures ou aux pépites de chocolat. C’est cette dernière version que j’ai l’habitude de préparer pour ma tribu gourmande. Il m’a fallu un nombre incalculable d’essais avant d’avoir le résultat tant escompté : une croute craquante, de belles grignes, le parfum et le goût de mon enfance… La Madeleine de Proust des Réunionnais finalement 🙂

Et d’où me vient LA recette des macatias? Du Larousse du Pain de M.Kayser, dans la rubrique des « pains du monde »! Quelle surprise en parcourant le sommaire pour la première fois! Il propose de faire 2 pains avec ces proportions mais je préfère les versions individuelles. A vrai dire, je n’ai jamais vu de macatia familial.

Je vous livre la recette originale, en précisant les modifications que j’y ai apporté pour qu’elle corresponde à mes attentes. Vous aurez le choix. Le levain liquide nécessaire à toutes les recettes de cet ouvrage peut être remplacé par du levain déshydraté que vous trouverez en magasin bio ou par une dose un peu plus importante de levure boulangère, si vous n’en avez pas. J’y consacrerai un article dès que possible, parce que je  ne fais plus que du pain au levain. Impossible de revenir en arrière après y avoir goûté. Cela demande un peu d’organisation mais pour peu que vous fassiez votre pain maison vous aussi, il ne faut pas hésiter à essayer. Je referme donc la parenthèse et je fais place à la recette :p

Ingrédients :

  • 500 g de farine T65
  • 250 d’eau tiède
  • une pincée de levure boulangère (10g si vous n’utilisez pas de levain)
  • 100g de levain liquide
  • 10g de sel
  • 125g de sucre roux
  • 10g de vanille liquide, remplacés ici par 100g de pépites de chocolat
  • huile d’arachide (facultatif)

1. Dans la cuve de votre robot, versez la farine, l’eau, le levain, la levure , le sel et le sucre. Pétrissez  une dizaine de minutes à vitesse 2. Lorsque la pâte commence à former une boule et que toute l’eau s’est bien incorporée, ajoutez les pépites de chocolat (ou la vanille) au fur et à mesure. Si vous utilisez de la levure boulangère classique (non instantanée), délayez la au préalable dans une partie de l’eau nécessaire à la préparation de la pâte. J’utilise de la levure Bruggeman instantanée, disponible en jardineries (!), elle est particulièrement pratique.

2. Formez une boule et recouvrez-la d’un linge légèrement humide. Laissez pousser jusqu’à ce que la pâte double de volume.

3. Farinez le plan de travail et divisez la pâte en 10 boules de tailles égales, 2 seulement dans la version de M. Kayser. Façonnez vos pâtons en forme de petites boules, soudure vers le bas en utilisant de l’huile d’arachide. Je dois vous avouer que je ne suis pas satisfaite de mon façonnage avec de l’huile, alors j’utilise un tout petit peu de farine pour bouler mes macatias. L’intérêt de l’huile est d’empêcher la soudure de se refermer, pour que les pains s’ouvrent à la cuisson. En ce qui me concerne, avec la chaleur tournante et de belles grignes, mes petits pains s’ouvrent à la cuisson. Bref, faites comme ça vous arrange :p

4. Déposez vos pâtons sur la plaque de cuisson, recouverte de silpat ou d’une feuille de papier sulfurisé. Laissez pousser environ 2 heures.

Macatias aux pépites de chocolat (1)

5. En fin d’apprêt (deuxième pousse), préchauffez le four à 210°C après avoir placé une plaque en position basse. Juste avant d’enfourner, jetez 5cl d’eau sur la plaque chaude pour créer un « coup de buée ». Attention à ne pas vous brûler! Cela permet d’obtenir une belle croûte à la cuisson. Lamez vos pâtons en croix. Puis faites cuire vos macatias 12-13 minutes, un peu plus pour moi. La prochaine fois, j’essaierai avec un four plus chaud pour garder le temps de cuisson indiqué.

J’ajouterai des photos à cet article un peu plus tard.

A la sortie du four, faites refroidir sur une grille… et régalez vous! 🙂 Macatias aux pépites de chocolat (2)

Sapin brioché fourré aux Schokobons

Un « sapin » d’accord, » brioché » d’accord, « fourré » pourquoi pas, mais « aux Schokobons » sérieusement? Qu’est-ce qui s’est passé? La foodista du bio aurait-elle oublié ses valeurs? La réponse est OUI, enfin à titre exceptionnel lol. Depuis Halloween, le placard à bonbons de la maison déborde. Merci St-Nicolas, merci les anniversaires des copains et copines de mon aîné et merci le calendrier de l’Avent… qui ont plongé mes enfants dans un cercle vicieux…et sucré 😉

Et puis c’est pas tout ça, mais c’est bientôt les vacances de Noël et j’ai reçu plusieurs demandes de recettes rigolotes à faire avec les enfants. Sur la blogosphère, les sapins de Noël butchy sont populaires ces temps-ci et le mien n’échappera pas à la règle 😀 C’est le #défiboulange du moment. Pour la réalisation de « ce beau sapin, roi des forêts », n’hésitez pas à faire appel à vos cuistots en herbe ^^

J’ai repris la recette de ma butchy sans oeufs et sans beurre mais vous pouvez choisir une pâte à brioche classique en choisissant parmi ces recettes. Ci-dessous vous trouverez la recette exacte qui m’a servi à avoir ce résultat, qui je dois l’avouer, est conforme à mes attentes.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (7)

Ingrédients :

Pour la brioche
– 260g de lait entier
– 70g d’huile de colza
– 450g de farine (T45 à T65)
– 50g de sucre
– 5g de sel
– 7g de levure de boulanger
– 16 Schokobons

Pour la déco :
– des dragées style Smarties
– 1/2 càc de sucre glace
1. Commencez par faire tiédir le lait dans une casserole, chauffe-biberon pour moi, et délayez la levure de boulanger si elle n’est pas instantanée. Laissez mousser 10 minutes environ.

2. Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et l’huile. Puis ajoutez progressivement le lait avec la levure.

3. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et lisse. Elle doit se détacher des parois du bol si vous la faîtes au robot.

4. Déposez votre boule de pâte dans un saladier et couvrez d’un torchon propre ou de film alimentaire. Laissez ainsi reposer pendant environ 2h jusqu’à ce que la pâte double de volume.

5. Après le temps de pousse, versez la pâte sur un plan de travail fariné et divisez-la en 15 pâtons de tailles égales + 1 pâton un peu plus gros pour le tronc. Pour cela on divise sa pâte en 2, puis en 2, et ainsi de suite jusqu’à en avoir 16.

6. Abaissez un pâton puis déposez un Schokobon au centre.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (1)

Refermez la pâte de façon à la recouvrir entièrement, puis retournez le pâton clé vers le bas. La clé c’est la soudure de la pâte qui se forme lorsqu’on la boule.

Ci-dessous clé vers le haut :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (2)

Puis vers le bas :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (3)

C’est en principe assez clair sur les photos. C’est lors de cette étape cruciale que vous pouvez faire appel à vos commis d’un jour 😉 Les miens sont surtout venus fouiner en cuisine pour « goûter les chocolats » lol. Ca va, Kinder ne s’est pas planté dans ses dosages? Merci d’être aussi consciencieux les garçons 🙂 Pour le tronc, j’ai roulé un pâton comme un boudin au lieu de le bouler.

7. Disposez les boules en forme de sapin sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. Lors de l’apprêt, les pâtons vont gonfler et se toucher, c’est la magie de la boulange 🙂 Préchauffez le four lorsque le sapin a l’aspect désiré, c’est-à-dire au bout d’une heure environ. On évite de faire durer cette étape trop longtemps, parce que la pâte peut s’affaisser très facilement si on la laisse trop longtemps pousser. Le sapin serait tout raplapla 😡

Sapin brioché fourré aux Schokobons (4)

8. Préchauffez le four à 180°C. Dorez délicatement la brioche avec du lait, ou de l’oeuf, ce qui vous arrange le mieux. Ici c’était du blanc d’oeuf.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (5)

9. Puis enfournez pour 20 minutes. Laissez refroidir avant de saupoudrer de sucre glace à l’aide d’un chinois, et proposez aux enfants de décorer le sapin avec les bonbons de leur choix.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (6)

C’est une brioche idéale pour un goûter gourmand 🙂 Vous aurez peut-être envie de l’essayer? Si oui, vous pouvez m’envoyer vos photos et je les publierai sur la page Facebook de So foodista. Je suis sûre que vous aurez des décos sympas à proposer.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (8)

A vous de jouer!

Pour une recette de sapin feuilleté, version salé, cliquez ici.

 

 

One pan cookie

Je suis de retour avec une recette qui déchire tout pour me faire pardonner! Un cookie géant qui se prépare et se cuit dans un seul et même récipient ça vous tente? Peu de vaisselle, peu de rangement, peu de temps…mais pour un résultat super gourmand! Bref tout ce qui m’arrange car ces temps-ci, je ne peux pas me permettre de passer des heures en cuisine. J’ai pioché ça dans La Popotte de Manue, je n’utilise pas tout à fait les mêmes ingrédients. Faites pareil et adaptez selon ce que vous avez en stock 🙂 Côté pratique, il vous faut une poêle à manche amovible style Tefal Ingenio. Perso j’ai utilisé mon moule à Tatin, compatible avec l’induction. Maintenant que vous savez tout, on se met aux fourneaux! Et si vous êtes au régime, fermez vite vite la page, quoique attendez… mettez la en favoris quand même pour cet hiver :p

One pan cookie (2)

Ingrédients :

– 110g de beurre
– 150g de sucre roux
– 1 oeuf
– 210g de farine
– 6g de levure chimique
– 80g de chocolat concassé
– 1 poignée de fruits secs concassés

1. Préchauffez le four à 180°C.

2. Torréfiez vos fruits secs à la poêle, puis réservez. Une fois refroidis, hachez grossièrement au couteau. Vous avez le choix : amandes, noisettes, noix de Pécan, de macadamia… Pour ma part, j’ai utilisé des amandes caramélisées avec lesquelles j’étais censée faire du praliné…mais c’est une autre histoire ^^’

3. Dans la même poêle, faites fondre le beurre à feu doux.

4. Hors du feu, ajoutez successivement : le sucre, l’oeuf, la farine, la levure. Mélangez bien entre deux ingrédients.

5. Enfin, incorporez les fruits secs et le chocolat préalablement concassé au couteau. Vous pouvez aussi utiliser des pépites, mais le résultat sera plus fondant avec du chocolat en tablette. Question de goût. Dans ma version, il y a moitié chocolat noir et moitié blanc.

6. Lissez la préparation et enfournez pour 15-20 minutes. J’ai tardé à sortir le mien du four, la prochaine fois ce sera 20 minutes et pas une de plus. Le gâteau est tout moelleux lorsqu’il est chaud et durcit en refroidissant…comme un cookie quoi 😉

One pan cookie (1)

Il est à tomber par terre!

Allez j’essaie de ne pas attendre 10 jours avant de revenir avec du nouveau. Bonne dégustation 🙂