Crackers Danois

Il y a quelques jours, je me suis retrouvée avec une énorme quantité de fruits et légumes bio achetés au rabais chez mon primeur.  Après avoir réalisé une piperade, il en restait encore beaucoup. J’ai donc préparé la poivronade du blog A table les copains et du caviar d’aubergines, deux tartinades délicieuses que j’ai souhaité servir sur des crackers aux graines. J’avais une idée très précise de ce que je souhaitais, un peu dans le style de ceux que je faisais pendant la diète cétogène (recette ici) mais sans produits laitiers. En faisant quelques recherches, j’ai découvert que cela existait sous le nom de Crackers Danois.

Crackers Danois (5).jpg

J’ai donc suivi la recette de ce blog et cela m’a tellement plu que j’ai enchaîné avec une variante. Ma première version était à base de farine de blé intégrale T150 et la seconde, plus protéinée, de farine de lupin. Vous les reconnaîtrez facilement à la couleur, brune pour le blé et jaune pour le lupin. On peut personnaliser sa recette à l’infini et c’est ce que j’adore en cuisine. C’est d’une simplicité enfantine. Ce genre de crackers coûte très cher, particulièrement lorsqu’ils sont bio, alors vous ferez de belles économies en les préparant vous-même. On peut également les déguster nature.

dav

Ingrédients :

  • 60g de farine
  • 20g de flocons d’avoine
  • 30g de graines de courge
  • 10g de graines de pavot
  • 10g de graines de  lin
  • 10g de  graines de sésame
  • 20g d’huile d’olive
  • 60g d’eau
  • 1 càc de fleur de sel

Commencez par préchauffer le four à 180 degrés.

Dans le bol du robot équipé du batteur plat, versez tous les ingrédients et mélangez. C’est tout! :p N’hésitez pas à varier les types de farines, d’épices, d’herbes… vous devriez obtenir une pâte homogène, pas trop collante. Si elle est trop sèche, vous pouvez ajouter de l’eau en toute petite quantité.

Formez une boule de pâte que vous étalerez finement entre deux feuilles de cuisson. Sans surprise, j’utilise des Silpat.

dav

Pré-découpez la pâte à l’aide d’une corne à pâtisserie  par exemple, pour ne pas abîmer la Silpat en-dessous.

dav

Enfournez pour une quinzaine de minutes. Ils sont prêts lorsqu’ils commencent à dorer.

Laissez refroidir. Vous pouvez les stocker dans une boîte hermétique. Je ne les ai pas gardé plus de 24h donc je ne saurais vous dire combien de temps on peut les conserver ainsi. Généralement ce genre de crackers ne dure pas très longtemps! Et c’est si rapide à faire que vous pourrez recommencer sans problème.

dav

Vous trouverez une version imprimable en cliquant ici. Les valeurs nutritionnelles sont également précisées. C’est pratique si, comme moi, vous trackez vos macros.

C’est tout nouveau et je compte le généraliser sur l’ensemble des recettes publiées sur le blog. J’améliorerai la mise en page au fil du temps, mais je préfère le mettre en place maintenant sinon je vais encore procrastiner par perfectionnisme et ce ne serait vraiment pas productif du tout. Je prendrai toutes vos remarques en compte!

Cela représente quand même pas mal de boulot, donc n’hésitez pas à me dire si vous trouvez ça utile et s’il y a des recettes pour lesquelles je dois travailler en priorité.

Bonne dégustation!

Publicités

Crackers low carb aux graines de chia 

Crackers low carb (2)

Le régime cétogène (oui encore lui!) me pousse à réinventer ma cuisine. Ce qui me semblait être une contrainte au début est devenue une véritable source d’inspiration. Je découvre des recettes jamais testées jusque là et cela me ravit. Toute la famille accueille ce changement avec joie. Parmi ces nouveautés, il y a les crackers, de toutes sortes. Extrêmement faibles en glucides, ils permettent de se régaler, tout en augmentant les apports en lipides, qui rappelons-le doivent représenter environ 80% de notre alimentation.

Si vous n’êtes ceto, ne vous inquiétez pas, vous risquez d’adorer ces crackers vous aussi 😉

J’ai choisi les graines de chia car faibles en glucides. Faites comme cela vous plaît, en fonction des accompagnements, de vos goûts et de envies du moments. Idem pour les épices. Bref variez et faites vous plaisir 🙂

Crackers low carb (5)

 

Ingrédients :

  •  170g de mozzarella râpée (ou emmental)
  •  2 cas de crème fraîche épaisse (ou cream cheese ou mascarpone)
  • 1 œuf
  • 4 càs de farine de coco ou 5 càs de farine de lupin
  • 1 càc de fleur de sel
  •  épices, herbes et graines au choix

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Faites fondre la mozzarella soit à feu doux dans une casserole (bien!),  soit au micro ondes par laps de 30 secondes (moins bien :p). Mélangez régulièrement pour que le fromage fonde de façon homogène. Les recettes low carb anglophones utilisent souvent de la mozzarella râpée, alors j’ai pris l’habitude d’en acheter maintenant. Mon côté chauvin m’a néanmoins poussée à essayer avec un fromage français, sur les photos : de l’emmental de Savoie au lait cru.

Crackers low carb (6)

3. Mélangez le fromage fondu avec la crème. Puis ajoutez l’œuf, la farine et les épices, pour moi fleur de sel au curcuma et mélange de fines herbes. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Oui ça fait deux fois « homogène » depuis le début mais je ne sais pas comment le dire autrement :p J’ai utilisé le batteur plat de mon kitchen aid pour cette étape. [J’ai essayé une première version avec de la farine de coco et j’ai été agréablement surprise car elle reste assez discrète dans la recette. C’est une farine assez délicate à travailler en général, car elle apporte un goût prononcé. Elle possède également un pouvoir absorbant très fort qui a tendance à rendre les dosages un peu compliqués. Pourtant, elle se prête très bien à cette version de crackers. Par ailleurs, j’ai aussi testé la recette avec de la farine de lupin dont j’apprécie particulièrement la saveur et qui est deux fois moins riche en glucides que la farine de coco, soit  environ contre 10g glucides/100g. C’est encore meilleur 😀 Les crackers pris en photo sont à base de farine de lupin, on le reconnaît à la couleur jaune.]

4. Lorsque la pâte est prête, formez une boule.

Crackers low carb (7)

5. Puis étalez-la le plus finement possible, entre deux feuilles de cuisson ou mieux, de Silpat, l’idéal étant d’occuper un maximum de surface.

Crackers low carb (8)

6.Quadrillez votre pâte à l’aide d’une corne de pâtisserie ou d’une lame en plastique pour ne pas abîmer la Silpat.

Crackers low carb (9)

7. Enfournez pour une dizaine de minutes.

8. Après 10 minutes, les crackers sont bien colorés en surface… mais cela ne suffit pas. Retirez-les du four (c’est mieux :p) et retournez-les à l’aide d’une spatule. Je trouve ça plus simple de préparer une deuxième plaque sur laquelle on les déplace. Ci-dessous le recto :

Crackers low carb (11)

et le verso, transvasé sur la deuxième plaque :

Crackers low carb (12)

9. Enfournez à nouveau pour environ 5 minutes jusqu’à ce que le verso soit également doré.

Crackers low carb (3)

C’est prêt! Laissez refroidir avant de déguster 🙂 Avec l’emmental, ils ont un bon goût de fromage bien marqué et ils sont vraiment croustillants. C’est délicieux! Je n’ai pas essayé de les conserver longtemps mais j’imagine qu’ils peuvent se garder quelques jours dans un récipient hermétique. À vous des biscuits apéro faits maison ou une garniture gourmande pour compléter une belle salade par exemple 🙂

Crackers low carb (1)

Laissez vous tenter. C’est rapide et très simple à réaliser!

Bon appétit!