Glace vanille cétogène

Voici une recette de glace toute simple pour accompagner un gâteau au chocolat (comme celui-là par exemple). Vous pouvez également vous en servir comme base pour d’autres glaces en ajoutant de la purée de fruits de votre choix, des pépites de chocolats, des fruits à coques caramélisés (ou pas), du cookie dough etc.

Glace vanille cétogène (5)

Toutes mes glaces sont faites en sorbetière. Si vous n’en avez pas, vous pouvez mettre la préparation au congélateur et la mixer au plongeur 3-4 fois toutes les 30 minutes, mais je trouve que le résultat est moins bien. La glace finit toujours par trancher, donc à faire uniquement si vous prévoyez de manger toute la glace en une fois. A l’heure actuelle, je n’utilise pas de stabilisateur. Ca me semble assez difficile à doser et pas indispensable à mon niveau, après une recherche très rapide sur le sujet. Donc ni stabilisateur ni gomme de guar comme j’ai déjà pu voir sur certaines recettes. Et le résultat nous satisfait pleinement 🙂

[Note pour moi-même : doubler les doses!]

Ingrédients pour environ 1 litre de glace :

  • 40cl de crème liquide entière
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 càs de sirop d’agave ou sucrant de votre choix

1. Dans une casserole, versez la crème. Fendez la gousse de vanille, grattez les graines et ajoutez les dans la crème. Ajoutez également la gousse ouverte. Faites chauffer le tout à feu doux sans porter à ébullition pendant une dizaine de minutes. Réservez hors du feu.

3. Dans un cul de poule, mélangez les jaunes d’oeufs et le sucrant. Ajoutez la crème vanillée et mélangez à nouveau. Ca sent déjà bon la crème anglaise ou la glace vanille 😉 Laissez refroidir à température ambiante. Puis placez au frigo dans un récipient fermé ou filmé pendant 1 ou 2 heures. Ce n’est pas une étape indispensable mais vous aurez une glace plus parfumée en le faisant.

3. Enfin retirez les gousses du mélange et faites prendre en sorbetière. Chez moi, on obtient la glace en une vingtaine de minutes. Stockez au congélateur.

Prévoyez de sortir la glace du congélateur 10-15 minutes avant de la servir pour vous faciliter la tâche (si non elle est un peu dure). Je l’ai servie avec le keto brownie.

Glace vanille cétogène (8)

Elle est délicieuse 😀 Aucune raison de se priver de glaces en céto, à condition de choisir le bon sucrant. Le sirop d’agave contient des glucides, mais j’en mets si peu que cela me semble négligeable dans le calcul de mes macros… Donc ni culpabilité, ni frustration 😀

Bonne dégustation!

Et si vous adorez les glaces comme moi, vous avez d’autres recettes en cliquant ici

Glace vanille cétogène (6)

Glace stracciatella cétogène

Glace stracciatella cétogène (1)

Avec cette météo caniculaire, je ne pouvais pas partager la recette prévue initialement… Alors je me suis sacrifiée en préparant cette glace pour la deuxième fois avec quelques photos à l’appui, afin de la mettre sur le blog. Oui je suis comme ça moi, j’ai le sens du devoir 😉 Nous nous sommes régalés la première fois mais je n’avais pas pris de photos. Une bonne excuse pour en refaire 😀 L’idée de base c’était une glace vanille toute simple à laquelle je voulais ajouter  des pépites de chocolat… et puis je suis tombée par hasard sur la stracciatella qui a envoyé valser ma recette trop simpliste. Avec un nom si mélodieux, on ne peut s’attendre qu’à une recette qui fait danser les papilles… Elle est légère, aérienne, un vrai délice. J’ai « low-carbonisé » la recette recette qui me semblait la plus apétissante et le résultat est terriiible! Amis céto stricts, la recette contient un chouïa de sirop d’érable, vous savez que j’évite les édulcorants, mais vous pouvez remplacer par un sirop sans sucre de votre choix. Avec les saveurs de la vanille et du chocolat, on n’a pas vraiment d’un goût sucré supplémentaire. Je pense en garder un « par sécurité » mais bientôt on s’en passera totalement. Bref! J’ai un semi-marathon sur Concept2 qui m’attend pour fêter le solstice d’été, alors je vais faire court :p

Ingrédients :

  • 150ml de crème liquide entière
  • 300ml de lait entier
  • 1 càs de sirop d’érable (remplacer par le sucrant liquide de votre choix, avec du miel c’est super aussi)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 100g de chocolat à 85%

1. Fendez la gousse de vanille, puis grattez l’intérieur avec un couteau. Déposez la gousse et les graines dans une casserole avec la crème. Faites chauffer à feu doux sans porter à ébullition puis retirez du feu. Couvrez et laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

Glace stracciatella cétogène (3)

2. Dans un petit saladier, versez le lait, puis ajoutez la crème vanillée et mélangez. Sucrez et mélangez à nouveau. La recette originale contient du sirop de glucose et du sucre. J’ai réalisé la première fois la recette avec 2 càs de miel, et cette fois avec 1 càs de sirop d’érable. C’est bien assez sucré mon bec 😉 La stracciatella ne contient pas d’oeufs, c’et ce qui la rend si légère en bouche.

3. Placez votre récipient au frais pendant quelques heures. Votre glace sera d’autant plus savoureuse.

4. Enfin c’est le moment de faire prendre votre glace en sorbetière ou en turbine. Retirez les gousses de vanille, puis versez la crème froide dans la sorbetière.

Glace stracciatella cétogène (4)

Pendant qu’elle tourne, faites fondre le chocolat au bain-marie. Je vous mets 2 photos prises à 5 minutes d’intervalles. C’est très rapide.

Lorsque la glace est prise, versez le chocolat fondu en filet dans la crème, tout en continuant à faire tourner la sorbetière. Je ne suis ni casse-cou ni gauchère, donc pas de photo pendant cette procédure délicate :p

Glace stracciatella cétogène (7)

Le chocolat va instantanément se figer au contact de la glace et former de fins copeaux, caractéristiques de la stracciatella. Si besoin, arrêtez la machine de temps en temps pour mélanger la glace à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère. Je n’ai pas trouvé de solution pour faire ça proprement lol. A la fin, la glace est génialissime mais je suis de corvée de nettoyage :p Autant vous prévenir! 😉

Glace stracciatella cétogène (8)

5. Transvasez votre glace dans un récipient qui supporte le froid et placez la au congélateur quelques heures avant la dégustation.

Glace stracciatella cétogène (9)

J’ai d’abord pris quelques photos en intérieur avant de me décider à en prendre dehors au soleil. La glace a commencé à fondre très rapidement, comme vous pourrez le constater 😡

Glace stracciatella cétogène (10)

Glace stracciatella cétogène (2)

La stracciatella est devenue immédiatement une de mes recettes glacées préférées 🙂 Avec cette chaleur estivale, parfaite un 21 juin, j’espère vous donner envie de l’essayer!

C’est tout pour aujourd’dhui.

Bonne dégustation 🙂

Fat bombs glacées aux fruits rouges

Fatbombs glacées (7)

C’est mon nouveau péché mignon : les fat bombs glacées! Elles joignent l’utile à l’agréable avec une bonne dose de gras, de gourmandise et surtout de fraîcheur pour une dose très faible de glucides. Inspirée d’une recette anglophone, voici notre version (mon mari et moi nous relayons pour en préparer) avec des mesures en grammes 😀

J’utilise des fruits surgelés, ici un mélange de fruits rouges. Vous pouvez opter pour les baies de votre choix : fraises, framboises, myrtilles, groseilles… La liste des ingrédients est assez basique donc on peut en faire un stock et les conserver au congélateur. Le seul hic : ces fatbombs, comme la plupart d’entre elles, ne sont pas transportables. Vous limiterez donc la dégustation à la maison :p

En ce moment pour des raisons sportives, on s’efforce de réduire nos apports en glucides au minimum à la maison et ces petites douceurs sont bien réconfortantes. On en mange une à deux par jour et elles passent inaperçues dans le calcul des macros. Pour une portion, on a 68 calories, L6.8/G0.7/P0.5.

Ingrédients pour 15 mini barres glacées :

  • 125g de mascarpone
  • 50g de beurre mou
  • 70g de fruits rouges surgelés
  • 50g de crème fraîche, soit 1 grosse càs
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • sucrant facultatif au choix

1. Dans le bol du robot, mélangez les matières grasses (beurre, crème fraîche, mascarpone) à l’aide du batteur plat. Idéalement il faut le faire avec des ingrédients qui soient tous à température ambiante, mais comme le kitchen aid bosse bien et que je suis impatiente, je coupe simplement le beurre en dés et j’obtiens un mélange homogène rapidement. Si vous faîtes le mélange à la main, ce sera plus pratique d’attendre un peu.

Fatbombs glacées (2)

2. Quand vous obtenez la « crème au beurre », ajoutez la vanille et les fruits surgelés. Mélangez à nouveau jusqu’à ce que les fruits soient réduits en purée et complètement incorporés au mélange. La pâte est d’un joli rose girly, sans utiliser de colorants. Autant vous prévenir : ce n’est pas juste aussi beau que bon, c’est bien meilleur que ça 😀

Fatbombs glacées (3)

3. Remplissez de petits moules, souples pour faciliter le démoulage, puis placez les au congélateur pendant une bonne heure pour que les fat bombs se figent. Vous pouvez ensuite les stocker dans un sac de congélation. La première fois, on a activé le boost du congélateur pour les goûter rapidement ;p

 

Voilà ce n’est pas plus compliqué que ça. J’essaierais bientôt des variantes 100% framboises ou fraises.

Fatbombs glacées (8)

Bonne dégustation 🙂

Glace lchf aux framboises

Glace lchf aux framboises (1)

J’ai l’habitude de préparer un dessert une fois par semaine, le mercredi en général. C’est une chouette routine, pas vrai? :p Ma sorbetière Kitchen Aid est retournée au congélateur il y a quelques semaines et depuis que j’ai découverte la version céto de la glace grâce à Corinne, administratrice du site lavieenceto, je nous prépare régulièrement des crèmes glacées. Les glaces sont très peu sucrées, tout en étant savoureuses, alors on peut facilement les intégrer dans notre diète, sans sortir de cétose. Cela fait environ 2 mois que notre alimentation est cétogène, parallèlement à une activité physique importante (entraînements 6/7 jours) alors l’organisme est de mieux en mieux adapté et tolère une dose de glucides tout à fait raisonnable (jusqu’à 50g pour moi qui suis un petit gabarit).

J’utilise du sirop d’agave bio dans la préparation de mes glaces. Comme je l’ai peut-être mentionné avant, j’évite les édulcorants. Un soupçon de stevia pure exceptionnellement, c’est tout. Le sirop d’agave contient du fructose, fera monter la glycémie, pourra générer un pic d’insuline si on sert comme simple substitut au sucre. Ce n’est pas un aliment miracle. Il est néanmoins utilisé avec parcimonie dans cette recette et représente ce qui me convient le mieux pour l’instant. Vous pouvez remplacer par du miel, du sirop d’érable ou encore de la purée de dattes si vous êtes orientés paléo; de l’erythritol ou du xylitol si vous êtes ceto.

Ceci étant dit, voici la recette 😀

Ingrédients pour 1L de glace :

  • 40cl de crème fleurette liquide
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 150g de purée de framboises (type Capfruit)
  • 150g de framboises surgelées
  • 2 càs de sirop d’agave (environ 12g)
  • quelques gouttes d’extrait de vanille liquide

1. Dans une casserole, faites chauffer la crème et la purée de framboises sans les porter à ébullition.

2. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucrant et la vanille liquide.

3. Lorsque le mélange crème/framboises est chaud, versez dans le saladier et mélangez bien.

4. Laissez refroidir une bonne demie-heure.

5. Faites prendre la préparation en sorbetière ou en turbine à glace selon les recommandations du fabricant. Avec la sorbetière kitchen aid, cela prend environ 20 minutes. Le mélange s’épaissit et gonfle jusqu’à obtenir la bonne texture. Quelques minutes avant la fin, incorporez les framboises surgelées.

6. Transvasez alors dans un récipient et stockez au congélateur quelques heures avant de servir. Au fil des jours, la glace peut durcir un peu, si on n’utilise pas de stabilisateur dans la recette (je dois encore me renseigner avant d’éventuellement en acheter). Il faudra alors la sortir un peu à l’avance du congélateur pour pouvoir servir et trempez la cuillère à glace dans de l’eau bouillante pour se faciliter la tâche 🙂

Si vous n’êtes pas céto adapté(e), consommez quand même avec modération. Voici les macros pour environ 100g de glace : 233 calories / L19.9 / G5.2 / P3.2.

Vous savez tout! Je prévois de publier plusieurs recettes de glaces lchf dans les semaines à venir. C’est tellement bon!

Bonne dégustation!

Glace lchf aux framboises (2)

Glace à la barbe à papa

Je rabâche à qui veut l’entendre que le bio c’est mieux, qu’il faut consommer local, privilégier les circuits courts…autant que faire se peut! Et puis il y a des fois où je craque, comme hier, en me promenant sur le site glace-sorbet où je suis tombée sur la recette de la glace à la barbe à papa! Comment suis-je censée résister si la recette n’y met pas du sien avec un peu de complexité? Non non, elle est toute simple et d’autant plus tentante… Quelque chose me dit que cette année, ma sorbetière va turbiner à plein régime avec des idées pareilles! Bon il me reste toujours du sorbet coco au congélateur (évidemment j’en ai fait 2 tonnes ^^’), mais ce serait dommage d’être à court de dessert glacé un jour de beau temps… Alors tant pis si aujourd’hui il pleut, je vous la montre quand même. Il doit bien y avoir du soleil quelque part 🙂 Enfin, trêve de bavardages, place à la recette!

Ingrédients :

– 25cl de lait entier
– 25cl de crème liquide
– 3 jaunes d’œufs
– 20g de sucre
– 10cl de sirop à la barbe à papa
– environ 10 gouttes de colorant alimentaire rouge (facultatif)

1. Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole jusqu’à obtenir un léger frémissement. J’ai utilisé de la crème fleurette (30% mg) pour obtenir une glace plus onctueuse.

2. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre dans un saladier jusqu’à obtenir un mélange lisse et mousseux. Vous pourrez utiliser les blancs pour faire des meringues, des macarons, des financiers, de la mousse au chocolat, certains gâteaux, des sorbets, des langues de chats, des amarettis…bref ce ne sont pas les idées qui manquent. Quelques recettes sont déjà disponibles pour vous permettre d’écouler votre stock, je les ajoute petit à petit.

Glace à la barbe à papa (1)

3. Versez le lait et la crème dans le saladier sans cesser de remuer. Homogénéisez.

4. Transvasez le mélange dans la casserole et refaire chauffer à feu doux, sans cesser de remuer. Soyez attentifs, le mélange doit s’épaissir sans que les œufs ne coagulent.

5. Coupez le feu lorsque la préparation nappe la cuillère, comme dans la photo ci-dessous. Si vous pouvez faire une marque sur la cuillère avec le doigt sans que le mélange ne coule, c’est bon 🙂

Glace à la barbe à papa (3)

6. Versez le tout dans le saladier et ajoutez le sirop. Homogénéisez.

7. Laissez refroidir à température ambiante, puis réservez une nuit au réfrigérateur. Je l’ai mis au frais pendant environ 5h.

8. Faites prendre à la sorbetière, pendant environ 15-20 minutes. Plus la préparation est froide et plus le processus sera rapide. Ajoutez le colorant à ce moment-là si vous le souhaitez.

9. Transvasez la glace dans une boîte hermétique et laissez-la au congélateur pendant quelques heures avant de servir. J’ajouterai bientôt des photos des boules de glace.

Glace à la barbe à papa (2)

Glace à la barbe à papa (4)

Et « voici venir les Barbapapa… » 😀

 

 

 

 

Sorbet coco

Les beaux jours sont de retour alors voici une recette express si on a pris soin de mettre sa sorbetière au congélateur à l’avance. La noix de coco fait partie de mes parfums préférés alors je goûte au plaisir de préparer mon sorbet fait-maison. En le dégustant, on se croirait (presque) en vacances… 🙂

Sorbet coco (1)

Ingrédients pour environ 1.75L de rendement (n’hésitez pas à diviser par deux) :

– 40cl de lait de coco
– 300g de lait concentré sucré
– 300g de lait concentré non sucré

Ingrédients facultatifs pour parfumer la glace:

– zestes de citron vert
– arôme d’amande amère
– noix de coco râpée
– noix de muscade
– cannelle
– extrait de vanille ou sucre vanillé

1. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Dans ma préparation, j’ai mis les zestes d’un citron vert, 2 gouttes d’arôme d’amande amère, environ 50g de noix de râpée et 2 càc de sucre vanillé.

2. Faites prendre à la sorbetière jusqu’à obtenir une consistance onctueuse, 20 minutes avec celle de mon Kitchen Aid. Le liquide va s’épaissir et prendre du volume et de l’onctuosité au fil des minutes pour obtenir à peu près ça à la fin :

Sorbet coco (3)

3. Transvasez dans des boîtes de conservation ou d’anciens récipients de crème glacée. Mettez au congélateur pendant quelques heures avant de déguster.

Sorbet coco (4)

Le sorbet maison a tendance à être plus ferme qu’un sorbet du commerce. Il faut alors penser à le sortir quelques minutes à l’avance avant de pouvoir le servir. Pour remédier à cela, vous pouvez y ajouter du stabilisateur qu’on trouve facilement en vente sur Internet. Ça ne me dérange pas vraiment pour l’instant donc je ne l’ai jamais fait. Ça viendra peut-être plus tard 🙂

Bonne dégustation!

Sorbet coco (2)