Muffins rhubarbe et bananes façon crumble 

Ces muffins ont eu beaucoup de succès auprès de ma bande de petits mecs à l’heure du goûter. Je ne savais pas vraiment quoi faire de ma rhubarbe à part une compote ou un crumble, alors j’ai improvisé une recette gourmande avec un mélange des deux. Ils sont moelleux, acidulés et j’ai trouvé le mariage rhubarbe-banane vraiment savoureux. Eh oui il fallait bien que j’en goûte au moins une petite bouchée avant de vous donner la recette 😉

Muffins rhubarbe banane façon crumble (8)

Ingrédients pour une dizaine de petits muffins :

Pour la pâte à muffins :

  • 100g de farine
  • 200g de compote
  • 100g huile de colza
  • 1/2 sachet levure chimique ou 1 càc de bicarbonate de soude + 1 càc de vinaigre de cidre
  • 50g de sucre de coco (doublez si vous êtes bec sucré)

Pour la compote :

  • 400g rhubarbe
  • 2 bananes mûres
  • Un peu d’eau
  • Sucre si souhaité

Pour le crumble :

  • 60g poudre amande
  • 60g beurre
  • 60g de sucre (ici 40)

Muffins rhubarbe banane façon crumble (1)

1. On commence par préparer la compote. Lavez puis épluchez la rhubarbe. Il suffit de décoller les fibres autour des tiges comme sur la photo.

Muffins rhubarbe banane façon crumble (2)

Coupez les tiges en petits tronçons et mettez-les à compoter dans une casserole avec un fond d’eau.

Muffins rhubarbe banane façon crumble (3)

Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 15-20 minutes.

Muffins rhubarbe banane façon crumble (4)

En fin de cuisson, ajoutez un peu de sucre si vous le souhaitez. Puis incorporez les bananes écrasées à la fourchette et mélangez. La compote est prête 🙂

2. Dans un saladier, versez la farine, l’huile, le sucre, la levure et 200g de la compote que vous venez de faire. Normalement il reste de quoi remplir 2 petits pots pour plus tard 😉 Depuis quelques mois, je remplace la levure chimique par 1 càc de bicarbonate de soude + 1 càc de vinaigre de cidre pour faire lever mes préparations. Mélangez bien puis répartissez la pâte à muffins dans vos moules.

3. Préchauffez le four à 180 degrés.

4. Enfin préparez la pâte à crumble. Dans un saladier, versez la poudre d’amande, le beurre coupé en dés ainsi que le sucre. Sablez du bout des doigts et répartissez le crumble sur les muffins.

Muffins rhubarbe banane façon crumble (5)

5. Enfournez pour environ 15 minutes, jusqu’à ce que le crumble soit bien doré. Vérifiez la cuisson, comme d’habitude, avec une pointe de couteau qui doit ressortir sèche. Puis laissez refroidir avant de déguster 🙂

Muffins rhubarbe banane façon crumble (6)

Le goûter est prêt! 😀

Muffins rhubarbe banane façon crumble (9)

Voici l’intérieur d’un des muffins pour vous donner une idée de la texture.

Muffins rhubarbe banane façon crumble (10)

Si cette recette vous a plu, en voici d’autres susceptibles de vous intéresser :

Crumble de rhubarbe

Gâteau à la compote

Compote de pommes, bananes, cannelle

Bonbons banane à la cardamome

Madeleines au beurre de cacahuète

Cette recette improvisée n’était pas vraiment destinée à paraître sur le blog. Mais la photo a plu sur les réseaux sociaux et certaines d’entre vous m’ont demandé la recette. Je m’en réjouis 🙂 Il faut savoir que le beurre de cacahuètes est plutôt sain : riche en protéines , en acide folique, en magnésium, du bon gras en fait 😉 J’ai même lu que cela pouvait réduire les risques de cancer du sein alors… Mais je m’égare! Voici la recette 🙂

Madeleines au beurre de cacahuètes (1)

Ingrédients :

  • 150g de farine
  • 3 oeufs
  • 80g sucre
  • 75g beurre de cacahuètes
  • 25g de beurre
  • 20g de miel
  • 1 pincée de sel

1.  Fouettez ensemble les œufs, le sucre, le sel et le miel jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Si vous êtes bec sucré, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de sucre.

2. Incorporez la farine et la levure.

3. Ajoutez les différents beurres. Mélangez bien.

4. Placez la pâte au réfrigérateur pendant 2 heures minimum, idéalement toute une nuit si vous vous y prenez à l’avance. C’est la clé du succès pour obtenir des madeleines bossues. Cette fois-ci, je ne l’ai laissée qu’une heure, faute de temps, et cela se voit sur la photo :p

5. Préchauffez votre four en chaleur tournante à 230°C. Chemisez vos moules à madeleines.

6. Remplissez chaque alvéole d’une cuillère à soupe de pâte. Inutile d’étaler 🙂

7. Enfournez vos madeleines et baissez immédiatement le four à 200°C. Laissez cuire 5 minutes.

6. Puis baissez la température à 180°C et laissez cuire à nouveau 5 minutes, sans ouvrir le four.

7. Sortez les madeleines du four et démoulez les au plus vite. Puis laissez les refroidir sur une grille.

Si ça vous tente aussi, la recette des madeleines classiques se trouve ici.

Macatias aux pépites de chocolat

Les macatias sont des petits pains sucrés que l’on peut servir au petit déjeuner ou qui servent d’en-cas gourmands à la Réunion. Ils dateraient de l’époque de l’esclavage. Ils se vendent à un prix dérisoire et font partie de la culture locale. Ceux que l’on trouve le plus facilement sont natures ou aux pépites de chocolat. C’est cette dernière version que j’ai l’habitude de préparer pour ma tribu gourmande. Il m’a fallu un nombre incalculable d’essais avant d’avoir le résultat tant escompté : une croute craquante, de belles grignes, le parfum et le goût de mon enfance… La Madeleine de Proust des Réunionnais finalement 🙂

Et d’où me vient LA recette des macatias? Du Larousse du Pain de M.Kayser, dans la rubrique des « pains du monde »! Quelle surprise en parcourant le sommaire pour la première fois! Il propose de faire 2 pains avec ces proportions mais je préfère les versions individuelles. A vrai dire, je n’ai jamais vu de macatia familial.

Je vous livre la recette originale, en précisant les modifications que j’y ai apporté pour qu’elle corresponde à mes attentes. Vous aurez le choix. Le levain liquide nécessaire à toutes les recettes de cet ouvrage peut être remplacé par du levain déshydraté que vous trouverez en magasin bio ou par une dose un peu plus importante de levure boulangère, si vous n’en avez pas. J’y consacrerai un article dès que possible, parce que je  ne fais plus que du pain au levain. Impossible de revenir en arrière après y avoir goûté. Cela demande un peu d’organisation mais pour peu que vous fassiez votre pain maison vous aussi, il ne faut pas hésiter à essayer. Je referme donc la parenthèse et je fais place à la recette :p

Ingrédients :

  • 500 g de farine T65
  • 250 d’eau tiède
  • une pincée de levure boulangère (10g si vous n’utilisez pas de levain)
  • 100g de levain liquide
  • 10g de sel
  • 125g de sucre roux
  • 10g de vanille liquide, remplacés ici par 100g de pépites de chocolat
  • huile d’arachide (facultatif)

1. Dans la cuve de votre robot, versez la farine, l’eau, le levain, la levure , le sel et le sucre. Pétrissez  une dizaine de minutes à vitesse 2. Lorsque la pâte commence à former une boule et que toute l’eau s’est bien incorporée, ajoutez les pépites de chocolat (ou la vanille) au fur et à mesure. Si vous utilisez de la levure boulangère classique (non instantanée), délayez la au préalable dans une partie de l’eau nécessaire à la préparation de la pâte. J’utilise de la levure Bruggeman instantanée, disponible en jardineries (!), elle est particulièrement pratique.

2. Formez une boule et recouvrez-la d’un linge légèrement humide. Laissez pousser jusqu’à ce que la pâte double de volume.

3. Farinez le plan de travail et divisez la pâte en 10 boules de tailles égales, 2 seulement dans la version de M. Kayser. Façonnez vos pâtons en forme de petites boules, soudure vers le bas en utilisant de l’huile d’arachide. Je dois vous avouer que je ne suis pas satisfaite de mon façonnage avec de l’huile, alors j’utilise un tout petit peu de farine pour bouler mes macatias. L’intérêt de l’huile est d’empêcher la soudure de se refermer, pour que les pains s’ouvrent à la cuisson. En ce qui me concerne, avec la chaleur tournante et de belles grignes, mes petits pains s’ouvrent à la cuisson. Bref, faites comme ça vous arrange :p

4. Déposez vos pâtons sur la plaque de cuisson, recouverte de silpat ou d’une feuille de papier sulfurisé. Laissez pousser environ 2 heures.

Macatias aux pépites de chocolat (1)

5. En fin d’apprêt (deuxième pousse), préchauffez le four à 210°C après avoir placé une plaque en position basse. Juste avant d’enfourner, jetez 5cl d’eau sur la plaque chaude pour créer un « coup de buée ». Attention à ne pas vous brûler! Cela permet d’obtenir une belle croûte à la cuisson. Lamez vos pâtons en croix. Puis faites cuire vos macatias 12-13 minutes, un peu plus pour moi. La prochaine fois, j’essaierai avec un four plus chaud pour garder le temps de cuisson indiqué.

J’ajouterai des photos à cet article un peu plus tard.

A la sortie du four, faites refroidir sur une grille… et régalez vous! 🙂 Macatias aux pépites de chocolat (2)

Sapin brioché fourré aux Schokobons

Un « sapin » d’accord, » brioché » d’accord, « fourré » pourquoi pas, mais « aux Schokobons » sérieusement? Qu’est-ce qui s’est passé? La foodista du bio aurait-elle oublié ses valeurs? La réponse est OUI, enfin à titre exceptionnel lol. Depuis Halloween, le placard à bonbons de la maison déborde. Merci St-Nicolas, merci les anniversaires des copains et copines de mon aîné et merci le calendrier de l’Avent… qui ont plongé mes enfants dans un cercle vicieux…et sucré 😉

Et puis c’est pas tout ça, mais c’est bientôt les vacances de Noël et j’ai reçu plusieurs demandes de recettes rigolotes à faire avec les enfants. Sur la blogosphère, les sapins de Noël butchy sont populaires ces temps-ci et le mien n’échappera pas à la règle 😀 C’est le #défiboulange du moment. Pour la réalisation de « ce beau sapin, roi des forêts », n’hésitez pas à faire appel à vos cuistots en herbe ^^

J’ai repris la recette de ma butchy sans oeufs et sans beurre mais vous pouvez choisir une pâte à brioche classique en choisissant parmi ces recettes. Ci-dessous vous trouverez la recette exacte qui m’a servi à avoir ce résultat, qui je dois l’avouer, est conforme à mes attentes.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (7)

Ingrédients :

Pour la brioche
– 260g de lait entier
– 70g d’huile de colza
– 450g de farine (T45 à T65)
– 50g de sucre
– 5g de sel
– 7g de levure de boulanger
– 16 Schokobons

Pour la déco :
– des dragées style Smarties
– 1/2 càc de sucre glace
1. Commencez par faire tiédir le lait dans une casserole, chauffe-biberon pour moi, et délayez la levure de boulanger si elle n’est pas instantanée. Laissez mousser 10 minutes environ.

2. Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et l’huile. Puis ajoutez progressivement le lait avec la levure.

3. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et lisse. Elle doit se détacher des parois du bol si vous la faîtes au robot.

4. Déposez votre boule de pâte dans un saladier et couvrez d’un torchon propre ou de film alimentaire. Laissez ainsi reposer pendant environ 2h jusqu’à ce que la pâte double de volume.

5. Après le temps de pousse, versez la pâte sur un plan de travail fariné et divisez-la en 15 pâtons de tailles égales + 1 pâton un peu plus gros pour le tronc. Pour cela on divise sa pâte en 2, puis en 2, et ainsi de suite jusqu’à en avoir 16.

6. Abaissez un pâton puis déposez un Schokobon au centre.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (1)

Refermez la pâte de façon à la recouvrir entièrement, puis retournez le pâton clé vers le bas. La clé c’est la soudure de la pâte qui se forme lorsqu’on la boule.

Ci-dessous clé vers le haut :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (2)

Puis vers le bas :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (3)

C’est en principe assez clair sur les photos. C’est lors de cette étape cruciale que vous pouvez faire appel à vos commis d’un jour 😉 Les miens sont surtout venus fouiner en cuisine pour « goûter les chocolats » lol. Ca va, Kinder ne s’est pas planté dans ses dosages? Merci d’être aussi consciencieux les garçons 🙂 Pour le tronc, j’ai roulé un pâton comme un boudin au lieu de le bouler.

7. Disposez les boules en forme de sapin sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. Lors de l’apprêt, les pâtons vont gonfler et se toucher, c’est la magie de la boulange 🙂 Préchauffez le four lorsque le sapin a l’aspect désiré, c’est-à-dire au bout d’une heure environ. On évite de faire durer cette étape trop longtemps, parce que la pâte peut s’affaisser très facilement si on la laisse trop longtemps pousser. Le sapin serait tout raplapla 😡

Sapin brioché fourré aux Schokobons (4)

8. Préchauffez le four à 180°C. Dorez délicatement la brioche avec du lait, ou de l’oeuf, ce qui vous arrange le mieux. Ici c’était du blanc d’oeuf.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (5)

9. Puis enfournez pour 20 minutes. Laissez refroidir avant de saupoudrer de sucre glace à l’aide d’un chinois, et proposez aux enfants de décorer le sapin avec les bonbons de leur choix.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (6)

C’est une brioche idéale pour un goûter gourmand 🙂 Vous aurez peut-être envie de l’essayer? Si oui, vous pouvez m’envoyer vos photos et je les publierai sur la page Facebook de So foodista. Je suis sûre que vous aurez des décos sympas à proposer.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (8)

A vous de jouer!

Pour une recette de sapin feuilleté, version salé, cliquez ici.

 

 

Gâteau Bernadette aux pommes

C’est la saison des pommes et je ne m’en lasse pas. Les gâteaux aux fruits étant mes préférés, cette recette fait désormais des classiques de la maison. Nous en sommes tous fous! Une fois par semaine, je décline la recette selon mon humeur. La réalisation du gâteau Bernadette est simplissime.  J’ai encore pioché cette recette chez Papilles, je n’y peux rien si ses recettes déchirent! Choisissez une variété de pommes qui supporte bien la cuisson : golden, jonagored, reine des reinettes… A la maison on adore le côté particulièrement acidulé des pommes grises du Canada. Là c’est vous qui voyez!

Gâteau Bernadette aux pommes (2)

Ingrédients pour le gâteau :

  • 7-8 pommes
  • 10 càs de farine
  • 6 càs de sucre
  • 4 càs d’huile
  • 6 càs de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • Des amandes effilées

Et à part :

  • 4 càs de sucre
  • 4 càs de rhum
  • 50g de beurre

1. Epluchez les pommes et coupez les en fines tranches. Réservez.

Gâteau Bernadette aux pommes (3)

Gâteau Bernadette aux pommes (4)

2. Préchauffez le four à 180°C.

3. Dans un autre recipient, mélangez les autres ingrédients : farine, sucre, levure, sel, huile et lait. Pour varier les plaisirs, je remplace parfois la moitié de la farine par de la poudre d’amandes ou de noisettes (c’est le cas ici) ou j’ajoute une petite cuillère d’épices à pain d’épices.

Gâteau Bernadette aux pommes (5)

4. Incorporez les pommes et mélangez bien. Vous avez l’impression qu’il y a beaucoup trop de pommes? C’est normal 🙂

Gâteau Bernadette aux pommes (6)

5. Beurrez un moule à manqué. Versez la preparation et saupoudrez généreusement d’amandes effilées.

Gâteau Bernadette aux pommes (7)

6. Puis enfournez pour 30 minutes de cuisson. Retirez du four.

Gâteau Bernadette aux pommes (8)

7. Dans une petite casserole faites fonder le beurre avec le sucre. Hors du feu, ajoutez le rhum.

Gâteau Bernadette aux pommes (10)

8. Arrosez le gateau du mélange beurre-sucre-rhum. Enfournez à nouveau pour 20 minutes, dans un four maintenu à 180°C.

Gâteau Bernadette aux pommes

 

 

C’est cette deuxième cuisson qui va caraméliser le gâteau et les amandes. J’ai tendance à réduire la dose de sucre mais je vais vous épargner mes états d’âmes orthorexiques 😉

Ce gâteau est parfait à l’heure du goûter ou pour un petit déjeuner fruité.

Bon app! 😀

One pan cookie

Je suis de retour avec une recette qui déchire tout pour me faire pardonner! Un cookie géant qui se prépare et se cuit dans un seul et même récipient ça vous tente? Peu de vaisselle, peu de rangement, peu de temps…mais pour un résultat super gourmand! Bref tout ce qui m’arrange car ces temps-ci, je ne peux pas me permettre de passer des heures en cuisine. J’ai pioché ça dans La Popotte de Manue, je n’utilise pas tout à fait les mêmes ingrédients. Faites pareil et adaptez selon ce que vous avez en stock 🙂 Côté pratique, il vous faut une poêle à manche amovible style Tefal Ingenio. Perso j’ai utilisé mon moule à Tatin, compatible avec l’induction. Maintenant que vous savez tout, on se met aux fourneaux! Et si vous êtes au régime, fermez vite vite la page, quoique attendez… mettez la en favoris quand même pour cet hiver :p

One pan cookie (2)

Ingrédients :

– 110g de beurre
– 150g de sucre roux
– 1 oeuf
– 210g de farine
– 6g de levure chimique
– 80g de chocolat concassé
– 1 poignée de fruits secs concassés

1. Préchauffez le four à 180°C.

2. Torréfiez vos fruits secs à la poêle, puis réservez. Une fois refroidis, hachez grossièrement au couteau. Vous avez le choix : amandes, noisettes, noix de Pécan, de macadamia… Pour ma part, j’ai utilisé des amandes caramélisées avec lesquelles j’étais censée faire du praliné…mais c’est une autre histoire ^^’

3. Dans la même poêle, faites fondre le beurre à feu doux.

4. Hors du feu, ajoutez successivement : le sucre, l’oeuf, la farine, la levure. Mélangez bien entre deux ingrédients.

5. Enfin, incorporez les fruits secs et le chocolat préalablement concassé au couteau. Vous pouvez aussi utiliser des pépites, mais le résultat sera plus fondant avec du chocolat en tablette. Question de goût. Dans ma version, il y a moitié chocolat noir et moitié blanc.

6. Lissez la préparation et enfournez pour 15-20 minutes. J’ai tardé à sortir le mien du four, la prochaine fois ce sera 20 minutes et pas une de plus. Le gâteau est tout moelleux lorsqu’il est chaud et durcit en refroidissant…comme un cookie quoi 😉

One pan cookie (1)

Il est à tomber par terre!

Allez j’essaie de ne pas attendre 10 jours avant de revenir avec du nouveau. Bonne dégustation 🙂

 

 

Cake marbré vanille et cacao

Une valeur sûre pour le goûter? Le cake marbré! Je vous présente aujourd’hui une version classique de ce gâteau qui vous rappellera sans doute le fameux Savane de Lu. Enfin je m’emporte un peu… Mes pseudo-marbrures hasardeuses n’ont (hélas) rien à voir avec la version industrielle millimétrée. Pour ce qui est du goût, celui-ci n’a en revanche rien à lui envier 🙂 J’ai trouvé la recette sur le blog Evacuisine sous l’intitulé « Cake marbré parfait », qui est soit très prétentieux, soit très prometteur. Puisque je vous en parle, vous vous doutez bien que je n’ai pas été déçue et que la deuxième option est la bonne 😀 J’ai réduit les proportions pour qu’elles correspondent mieux à un petit moule à cake.

Cake marbré vanille cacao (1)

Ingrédients :

– 225g de farine
– 110g de sucre, ici du sucre vanillé maison
– 25g de poudre d’amande, remplacé par de la poudre de noisettes
– 1 sachet de levure chimique
– 3 oeufs
– 7.5cl de lait
– 150 g de beurre fondu
– 2 càs de cacao amer en poudre (Van Houten)
– 1 càc de vanille liquide, ici 1/2 gousse de vanille Bourbon

L’inconvénient du cake marbré, c’est la quantité de vaisselle nécessaire à sa préparation. J’ai essayé d’en salir le moins possible et je vous dis comment.

1. Clarifiez vos oeufs : les blancs vont dans le bol du robot pour être montés en neige à l’aide du fouet à fils, les jaunes dans un saladier.

2. Dans le saladier, ajoutez le sucre puis fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. J’ai utilisé un batteur électrique, mais ce n’est pas indispensable.

3. Ajoutez ensuite le beurre fondu, le lait, puis la poudre d’amande/de noisette, la farine et la levure chimique. Mélangez.

4. Transvasez la pâte dans le bol du robot. Puis mélangez à vitesse minimale avec les blancs d’oeufs à l’aide du batteur plat.

5. Lorsque le mélange est homogène, vous obtenez une pâte légère et aérée. Séparez-la dans deux saladiers (réutilisez donc celui dans lequel vous avez préparé la pâte) : dans le premier ajoutez la vanille et le cacao en poudre dans le second. Mélangez délicatement les pâtes.

6. Préchauffez le four à 170°. Beurrez et farinez un moule à cake et versez les pâtes en alternant les couches : vanille-cacao-vanille par exemple.

7. Pour obtenir les marbrures, passez la lame d’un couteau pointu dans les deux pâtes doucement en dessinant des 8 pour former des marbrures. Si vous ne le faites pas suffisamment, vous obtiendrez à peu près le même résultat que moi lol.

8. Enfournez pour 45 minutes environ. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau qui doit ressortir sèche. Laissez bien refroidir avant de démouler.

Cake marbré vanille cacao (4)

Cake marbré vanille cacao (2)

Cake marbré vanille cacao (5)

Cake marbré vanille cacao (3)

Le cake se conserve plusieurs jours dans un récipient hermétique. Ici mes enfants en raffolent pour le goûter avec un verre de lait 🙂

Bonne dégustation!