Fenouil poêlé à la sauce soja

Quelque soit le type d’alimentation que vous avez choisi (omnivore, végétarien, flexitarien, cétogène, paléo, sans gluten…exception faite des ZeroCarbers*) les légumes sont indispensables. C’est pourquoi je tiens à vous proposer aujourd’hui une recette minimaliste et simplissime pour consommer le fenouil, avec 3 ingrédients seulement. C’est une des garnitures que je préfère pour accompagner le poisson. Merci belle-maman pour la découverte!

*ZeroCarbers : s’alimentent essentiellement de produits issus du règne animal (protéines et lipides) et évitent toutes sources de glucides (fruits, légumes, produits laitiers…). C’est une tendance peu connue en France, qui va bien au-delà du régime cétogène.

Fenouil poêlé à la sauce soja (3)

Ingrédients :

  • Huile d’olive
  • Bulbes de fenouil
  • Sauce soja

Et c’est tout!

Rincez le fenouil et découpez les tiges. A la maison elles finissent au compost ou éventuellement dans des bouillons de poisson.

Coupez le bulbe en 4 et retirez le cœur. Émincez le reste en lamelles comme vous le feriez avec des oignons.

Fenouil poêlé à la sauce soja

Faites revenir vos légumes ainsi découpés dans une sauteuse avec de l’huile d’olive à feu moyen. Selon le volume, cela peut prendre pas mal de temps (une bonne demie-heure à une heure selon la quantité préparée).

Fenouil poêlé à la sauce soja (5)

Au fil de la cuisson, la coloration évolue. Le fenouil s’attendrit.

Fenouil poêlé à la sauce soja (7)

J’en prépare toujours en grande quantité, l’idée étant la suivante : plus je mange de fenouil et moins je mange de riz une fois à table. C’est particulièrement intéressant les jours de repos, où j’ai besoin de moins de calories ou bien si on est mercredi soir et que j’ai préparé un dessert. Je ne me prive de rien, mais j’essaie de respecter quelques règles.

Bref remuez le fenouil régulièrement pour assurer une cuisson homogène. Je ne couvre pas pour éviter la condensation.

En fin de cuisson, lorsque les légumes sont bien tendres, ajoutez la sauce soja. Je mets quelques cuillères à soupe et je dose à l’odeur, à la couleur et au goût. Je vous conseille donc juste de goûter et de rectifier.

Avec du riz/sarrasin et une viande (avec un bon magret de canard, miam)/un poisson blanc, c’est un super accompagnement. Un légume qui change un peu de l’ordinaire et qui possède de nombreuses vertus.

Ici avec du riz basmati et du lieu noir :

Bon appétit!

Et vous, comment mangez vous le fenouil?

Publicités

Aubergines gratinées

A la maison, il y a systématiquement des légumes à tous les repas. Alors pour ne pas se lasser des bonnes choses, il faut penser à varier les accompagnements. Pendant la belle saison, j’opte souvent pour cette garniture que j’ai découvert chez belle-maman. Elles se marient très bien avec une bonne viande, cuite au barbecue par exemple. Les enfants en raffolent autant que nous. C’est très simple à préparer, alors n’hésitez pas à essayer, surtout si vous ne savez pas quoi faire de vos aubergines 🙂 Les dosages se feront selon votre appréciation, j’ai ajouté quelques photos assez explicites. Finalement, on a besoin de 3 fois rien.

Ingrédients :

– 2 belles aubergines
– 1 bocal de sauce tomate
– emmental râpé
– herbes de Provence, thym, basilic, origan… comme vous voulez!
– huile d’olive
– sel, poivre

Préparation :

1. Coupez les aubergines en rondelles d’environ 1cm d’épaisseur. Il est possible de le faire dans le sens de la longueur, mais je trouve les ronds plus esthétiques. Posez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Il faudra à peu près 1 plaque par aubergine.

2. Quadrillez la chair de chaque rondelle avec une lame de couteau. Puis vaporisez d’un trait d’huile d’olive.

Aubergines gratinées (10)

3. Recouvrez de sauce tomate, puis assaisonnez selon votre goût et enfin saupoudrez d’herbes. Vous pouvez bien entendu varier les épices et les aromates.

Aubergines gratinées (6)

4. Saupoudrez de fromage râpé, ici d’emmental.

Aubergines gratinées (9)

5. Enfin enfournez pour environ 20 minutes à 180°C, avec l’option chaleur tournante si vous avez plusieurs plaques.

A la sortie du four, les aubergines sont fondantes, un vrai délice. Je vous ajoute une petite photo d’un repas avec du magret de canard et de la purée maison de pommes de terre. Faut-il préciser que nous nous sommes régalés? 😀

Aubergines gratinées (4)

Bon appétit!

 

Tomates farcies

Après les courgettes, les concombres et les champignons farcis, je m’attaque aujourd’hui aux tomates.  J’imagine que nous avons tous une version fétiche de cette recette régressive mais je me permets quand même de vous présenter la mienne. C’est un plat dont je raffole et que j’adorerais préparer plus souvent, mais hélas les tomates ne poussent pas toute l’année…et la raison aurait dû me pousser à attendre encore un mois ou deux. Gourmandise quand tu nous tiens…

Tomates farcies (4)

Ingrédients pour 4 personnes:

– 500g de chair à saucisses, mon boucher ne proposait que de la chair de campagne déjà assaisonnée…
– 12-13 tomates grappes, ou moitié moins de tomates à farcir
– 1 tranche de pain de mie
– 2 échalotes
– 1 gousse d’ail
– 2 càs d’huile d’olive
– piment d’Espelette
– herbes fraîches
– sel, poivre

1. Lavez vos tomates.

Tomates farcies (2)

2. Découpez le sommet de chaque tomate. J’ai gardé le pédoncule, parce que je trouvais ça plus joli.

3. Évidez chaque fruit puis retournez les sur une grille pour qu’ils s’égouttent. Réservez toute la chair des tomates dans un récipient à part, pas de gaspillage! 🙂

Tomates farcies (5)

4. A l’aide d’un plongeur, mixez la chair des tomates. Plongez-y le pain de mie pour le ramollir.

Tomates farcies (9)

Tomates farcies (11)

Tomates farcies (12)

5. Émiettez le pain de mie du bout des doigts dans un saladier. Ajoutez la chair à saucisses et mélangez.

6. Hachez finement les échalotes. Épluchez et dégermez l’ail, écrasez-le puis ajoutez cela au pain et à la viande.

7. Assaisonnez votre farce si nécessaire. Dans la mienne, j’ai ajouté du piment d’Espelette, de la sauge et de l’estragon. Mélangez bien.

8. Farcissez les tomates à l’aide d’une cuillère. Recouvrez-les de leurs « chapeaux ». J’ai utilisé des cure-dents pour m’assurer qu’elles tiendraient bien à la cuisson, mais ce n’était pas utile.

Tomates farcies (1)

Tomates farcies (10)

9. Disposez-les dans un grand plat allant au four. Enfournez pour environ 45′ à 160°C.

10. J’ai ajouté le jus de tomates à l’eau de cuisson de mon riz complet et j’y ai ajouté une pointe de curcuma.

Tomates farcies (8)

Tomates farcies (3)

Tomates farcies (7)

Et vous, comment est-ce que vous préparez les tomates farcies?

Chop suey poulet

Voici un plat complet que l’on retrouve souvent dans les restaurants Asiatiques et sous forme de barquettes à emporter dans les snacks Réunionnais. Le chop suey associe une viande (porc, poulet, boeuf) ou des crevettes marinées à de nombreux légumes cuits au wok. A tort, j’ai mis beaucoup de temps à me décider à le préparer car je craignais d’être déçue. La réalisation est finalement très simple et le résultat savoureux, pour peu que l’on se donne la peine de préparer quelques légumes. Dans le cadre d’un régime sans féculent, il convient tout à fait car le riz servi en accompagnement est facultatif.

Chop suey poulet (14)

Ingrédients :
– 600g de filet de poulet
– 2 carottes
– 1/2 courgette (la prochaine fois j’en mettrai une entière)
– 1 poivron rouge
– 180g de pousses de soja ou de pousses de bambou
– 3 gousses d’ail
– 1 tubercule de gingembre (10g)
– 250g de haricots plats ou de pois mange-tout
– 250g de brocoli
– environ 1dl de sauce soja
– environ 1 dl d’eau
– environ 2 càs de maïzena
– 1 càs miel
– 1 càs sucre
– 3 càs huile tournesol
1. Découpez le poulet en fines lamelles et faites-le mariner dans un saladier contenant : 3 càs de sauce soja, 1 càs d’huile, 1 càs de miel et 1 càs de sucre. Piler 2/3 gousses d’ail et un morceau de gingembre et ajoutez la purée obtenue à la marinade. Mélangez bien pour que le poulet soit bien immergé dans la sauce. Filmez et réservez une bonne heure. Je m’y suis prise à l’avance et la viande a mariné tout l’après-midi.

Chop suey poulet (6)

Chop suey poulet (5)

Chop suey poulet (7)

2. Taillez les légumes : les carottes et les courgettes en rondelles, les poivrons et les oignons en lamelles.

Chop suey poulet (10)

3. Equeutez les haricots plats, puis découpez-les en tronçons de 4 cm environ. Coupez le brocoli en morceaux. Faites les blanchir ensemble dans une casserole d’eau bouillante additionnée d’une càs de bicarbonate de soude pendant 3-4 minutes. Egouttez-les et plongez les dans l’eau froide pour préserver leur couleur verte.

Chop suey poulet (8)

Chop suey poulet (9)
4. Faites chauffer de l’huile dans une poêle ou un wok avec 1 càs de sauce soja. Faites revenir les oignons, les carottes et les poivrons. Faites cuire 3 à 4 minutes à feu vif en remuant vivement. Puis ajoutez les haricots plats et le brocoli, laissez cuire 3 à 4 minutes supplémentaires et enfin les courgettes et les pousses de soja pendant 1 à 2 minutes. Puis réservez les légumes.

Chop suey poulet (11)

Chop suey poulet (12)

Chop suey poulet (1)

5. Dans la même poêle, faites revenir la viande marinée, en remuant sans cesse. Lorsque la viande colore, ajoutez la fécule de maïs puis de l’eau en petites quantités jusqu’à obtenir une sauce onctueuse. J’ai dû mettre en tout environ 1dl d’eau et autant de sauce soja pour en avoir suffisamment.

Chop suey poulet (2)

Chop suey poulet (3)

6. Ajoutez enfin les légumes et mélangez le tout.

Chop suey poulet (4)
7. Servir bien chaud avec du riz blanc…ou pas 🙂

Chop suey poulet (13)