Frites de panais

Aujourd’hui je vous propose une recette facile, rapide et néanmoins originale! On trouve facilement des panais en ce moment. Avez-vous déjà essayé d’en faire des frites?  C’est délicieux!

Frites de panais (6).jpg

Ingrédients :

  • des panais
  • de l’huile d’olive
  • sel
  • paprika ou autres épices au choix
  • herbes de Provence

Préchauffez le four à 200 degrés.

dav

Épluchez et découpez les panais en forme de frites.

dav

Dans un grand saladier, versez l’huile et saupoudrez d’épices au choix. Mélangez pour enrober les frites.

Frites de panais (4).jpg

Déposez sur une plaque allant au four, idéalement une plaque perforée.

Enfournez pour 25-30 minutes en les remuant de temps en temps. Elles sont prêtes lorsqu’elles sont bien dorées.

On obtient une texture plutôt moelleuse et des frites très saines!

Quelques pistes pour les rendre croustillantes : les enrober dans de la fécule de pomme de terre ou du blanc d’oeuf avant cuisson. Je n’ai pas essayé, mais si vous avez des retours d’expérience, n’hésitez pas 🙂

Frites de panais (7).jpg

Si le petit panier de friture vous plaît, sachez qu’il vient de mon partenaire ustensiles et cuisine.

Pas de recette imprimable aujourd’hui, c’est vraiment très simple!

Ici un exemple de déjeuner rapide avec des restes :

dav

Une autre recette avec des panais est disponible par ici.

Bon appétit 🙂

 

 

Publicités

Daube citrouille

Je reste dans la thématique Réunionnaise avec cette « daube citrouille » (en Créole, on fait souvent sauter les articles, donc on ne dit pas « daube de citrouille »). C’est un accompagnement à base de « citrouille péi », que je fais souvent à la maison avec du potimarron ou de la butternut. Je pense que n’importe quelle variété de courge fait l’affaire. C’est aussi simple que bon. Cette garniture ira très bien en complément de céréales (riz, boulgour, quinoa…) et d’une viande ou d’un poisson.

Daube citrouille (10).jpg

Ingrédients :

  • 1 courge
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail épluchées et dégermées
  • Thym
  • Huile d’olive
  • Sel poivre
  • Cives ou ciboulette (facultatives)

Coupez la courge (ici un potimarron) en gros dés, puis ôtez la peau au couteau. C’est plus simple que d’essayer de l’éplucher en la gardant entière. Émincez finement les oignons.

dav

Dans un fait-tout, faites chauffer un peu d’huile d’olive (à la Réunion on utilise plutôt de l’huile de tournesol) et faites revenir les courges, l’ail et les oignons ensemble. Ajoutez un petit verre d’eau et couvrez pendant une petite demi-heure. Salez et saupoudrez de thym. Si vous avez une branche de thym c’est encore mieux. NB : Je l’ai déjà fait avec de la butternut aussi, c’est très bon mais plus long à cuire.

dav

De temps en temps, mélangez et vérifiez la cuisson. C’est prêt lorsque la courge s’écrase toute seule. L’ensemble doit être homogène, sans qu’il ne reste beaucoup d’eau dans le fond du fait-tout.

dav

Poivrez en fin de cuisson. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

dav

Avant de servir, on peut ajouter quelques tiges de cives émincées.

dav

Je vous avais dit que c’était vraiment simple 🙂 Je vous donne quand même une version imprimable par ici. Bonne dégustation!

 

 

Fenouil poêlé à la sauce soja

Quelque soit le type d’alimentation que vous avez choisi (omnivore, végétarien, flexitarien, cétogène, paléo, sans gluten…exception faite des ZeroCarbers*) les légumes sont indispensables. C’est pourquoi je tiens à vous proposer aujourd’hui une recette minimaliste et simplissime pour consommer le fenouil, avec 3 ingrédients seulement. C’est une des garnitures que je préfère pour accompagner le poisson. Merci belle-maman pour la découverte!

*ZeroCarbers : s’alimentent essentiellement de produits issus du règne animal (protéines et lipides) et évitent toutes sources de glucides (fruits, légumes, produits laitiers…). C’est une tendance peu connue en France, qui va bien au-delà du régime cétogène.

Fenouil poêlé à la sauce soja (3)

Ingrédients :

  • Huile d’olive
  • Bulbes de fenouil
  • Sauce soja

Et c’est tout!

Rincez le fenouil et découpez les tiges. A la maison elles finissent au compost ou éventuellement dans des bouillons de poisson.

Coupez le bulbe en 4 et retirez le cœur. Émincez le reste en lamelles comme vous le feriez avec des oignons.

Fenouil poêlé à la sauce soja

Faites revenir vos légumes ainsi découpés dans une sauteuse avec de l’huile d’olive à feu moyen. Selon le volume, cela peut prendre pas mal de temps (une bonne demie-heure à une heure selon la quantité préparée).

Fenouil poêlé à la sauce soja (5)

Au fil de la cuisson, la coloration évolue. Le fenouil s’attendrit.

Fenouil poêlé à la sauce soja (7)

J’en prépare toujours en grande quantité, l’idée étant la suivante : plus je mange de fenouil et moins je mange de riz une fois à table. C’est particulièrement intéressant les jours de repos, où j’ai besoin de moins de calories ou bien si on est mercredi soir et que j’ai préparé un dessert. Je ne me prive de rien, mais j’essaie de respecter quelques règles.

Bref remuez le fenouil régulièrement pour assurer une cuisson homogène. Je ne couvre pas pour éviter la condensation.

En fin de cuisson, lorsque les légumes sont bien tendres, ajoutez la sauce soja. Je mets quelques cuillères à soupe et je dose à l’odeur, à la couleur et au goût. Je vous conseille donc juste de goûter et de rectifier.

Avec du riz/sarrasin et une viande (avec un bon magret de canard, miam)/un poisson blanc, c’est un super accompagnement. Un légume qui change un peu de l’ordinaire et qui possède de nombreuses vertus.

Ici avec du riz basmati et du lieu noir :

Bon appétit!

Et vous, comment mangez vous le fenouil?