Glace vanille cétogène

Voici une recette de glace toute simple pour accompagner un gâteau au chocolat (comme celui-là par exemple). Vous pouvez également vous en servir comme base pour d’autres glaces en ajoutant de la purée de fruits de votre choix, des pépites de chocolats, des fruits à coques caramélisés (ou pas), du cookie dough etc.

Glace vanille cétogène (5)

Toutes mes glaces sont faites en sorbetière. Si vous n’en avez pas, vous pouvez mettre la préparation au congélateur et la mixer au plongeur 3-4 fois toutes les 30 minutes, mais je trouve que le résultat est moins bien. La glace finit toujours par trancher, donc à faire uniquement si vous prévoyez de manger toute la glace en une fois. A l’heure actuelle, je n’utilise pas de stabilisateur. Ca me semble assez difficile à doser et pas indispensable à mon niveau, après une recherche très rapide sur le sujet. Donc ni stabilisateur ni gomme de guar comme j’ai déjà pu voir sur certaines recettes. Et le résultat nous satisfait pleinement 🙂

[Note pour moi-même : doubler les doses!]

Ingrédients pour environ 1 litre de glace :

  • 40cl de crème liquide entière
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 càs de sirop d’agave ou sucrant de votre choix

1. Dans une casserole, versez la crème. Fendez la gousse de vanille, grattez les graines et ajoutez les dans la crème. Ajoutez également la gousse ouverte. Faites chauffer le tout à feu doux sans porter à ébullition pendant une dizaine de minutes. Réservez hors du feu.

3. Dans un cul de poule, mélangez les jaunes d’oeufs et le sucrant. Ajoutez la crème vanillée et mélangez à nouveau. Ca sent déjà bon la crème anglaise ou la glace vanille 😉 Laissez refroidir à température ambiante. Puis placez au frigo dans un récipient fermé ou filmé pendant 1 ou 2 heures. Ce n’est pas une étape indispensable mais vous aurez une glace plus parfumée en le faisant.

3. Enfin retirez les gousses du mélange et faites prendre en sorbetière. Chez moi, on obtient la glace en une vingtaine de minutes. Stockez au congélateur.

Prévoyez de sortir la glace du congélateur 10-15 minutes avant de la servir pour vous faciliter la tâche (si non elle est un peu dure). Je l’ai servie avec le keto brownie.

Glace vanille cétogène (8)

Elle est délicieuse 😀 Aucune raison de se priver de glaces en céto, à condition de choisir le bon sucrant. Le sirop d’agave contient des glucides, mais j’en mets si peu que cela me semble négligeable dans le calcul de mes macros… Donc ni culpabilité, ni frustration 😀

Bonne dégustation!

Et si vous adorez les glaces comme moi, vous avez d’autres recettes en cliquant ici

Glace vanille cétogène (6)

Caviar d’aubergines

Caviar d'aubergines (3)

Encore une recette à base d’aubergines en cette belle journée ensoleillée 🙂 Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’en consomme souvent  ces temps-ci sous différentes formes : rôties, en gratin, en pizzas… Voici ma version du caviar d’aubergines, une recette simplissime que je propose à l’apéro sur des toasts céto. Il en existe de nombreuses variantes, comme d’habitude vous pouvez vous en servir comme base et la personnaliser à votre goût.

Ingrédients :

  • 2 aubergines
  • 1 càs moutarde forte
  • 1 càc de thym
  • 1 càc de sel
  • poivre
  • environ 5 cl d’huile d’olive

1. Lavez les aubergines puis enfournez-les dans un four chauffé à 180 degrés. Je les place dans un plat en silicone refermé par un couvercle, comme une papillote sans alu. Pas sûre que ce soit plus sain, mais voilà comment je procède ^^’ Laissez cuire une bonne quarantaine de minutes jusqu’à ce que la peau commence à se friper.

Caviar d'aubergines (1)

2. Sortez les aubergines du four et laissez refroidir. Puis fendez les dans la longueur et retirez toute la chair à l’aide d’une cuillère. Réservez.

3. Ajoutez la moutarde, le sel, le poivre, le thym et les aromates de votre choix. Parfois j’ajoute du piment d’Espelette. Certaines versions contiennent également du jus de citron. Mixez à l’aide d’un mixeur plongeur en ajoutant l’huile d’olive en filet jusqu’à obtenir la consistance désirée. Le résultat attendu est une tartinade facile à étaler, pas trop liquide. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

4. Réservez au frais jusqu’à l’heure du service 🙂

Je ne prépare pas les toasts à l’avance pour éviter au « pain » de se détremper. Chacun se sert à l’apéro. C’est convivial et on évite le gaspillage. Le caviar d’aubergine se conserve au frais quelques jours. Sur les photos, je l’ai servi avec des toasts de pain craquant aux graines (céto bien sûr).

Caviar d'aubergines (5)

Si vous cherchez d’autres recettes à base d’aubergines, rendez-vous ici 🙂

Bonne dégustation!

Aubergines à la parmesane 

Aubergines à la parmesane (13)

J’adore les aubergines. Quand la saison chaude revient, c’est un vrai bonheur de pouvoir les cuisiner à nouveau. Même si à cette époque de l’année, il est toujours un peu tôt pour en acheter :p C’est une photo de Loulou sur notre groupe Facebook fétiche qui m’a donné envie de les préparer « alla parmigiana » pour la première fois. J’ai jeté un oeil à quelques recettes sur le net, pour finalement m’inspirer en grande partie de la version de Jamie Oliver sur le blog de Papilles que je ne vous présente plus. L’avantage de cette recette classique c’est qu’elle est déjà low carb 🙂

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 4 aubergines
  • 3 boîtes de tomates concassées
  • 3 oignons
  • 5-6 gousses d’ail nouveau
  • 1 càs marjolaine ou origan
  • 2-3 càs huile d’olive
  • 10 feuilles de basilic frais
  • Sel
  • Poivre
  • 1 càc de vinaigre de vin
  • 6 càs de parmesan environ
  • 1 càs de poudre d’amande (ou chapelure), facultative

1. Préchauffez le four à 180 degrés. Lavez les aubergines puis coupez-les en fines tranches dans le sens de la longueur et posez-les sur des plaques à four. Comme à chaque fois que l’on consomme les légumes avec leur peau, il est préférable d’utiliser du bio si c’est possible.

Aubergines à la parmesane (1)

Vaporisez un peu d’huile d’olive, salez et poivrez éventuellement. Depuis que je mange céto, je privilégie le sel d’Himalaya, le sel marin aux herbes et un sel riche en minéraux (potassium et magnésium). On évite le sel raffiné qui ne contient plus de micronutriments et on fait le plein d’électrolytes avec du sel de qualité pour éviter les carences. 

Aubergines à la parmesane (2)

Quand le four est chaud, enfournez pour environ 15 minutes. Puis réservez.

Aubergines à la parmesane (6)

2. Pendant la pré-cuisson des aubergines, préparez la sauce tomate. C’est très simple! Il suffit de faire revenir 2 oignons émincés dans de l’huile d’olive bien chaude. Apres 5 minutes, ajoutez les gousses d’ail écrasées et la marjolaine.

Aubergines à la parmesane (3)

Aubergines à la parmesane (4)

J’ai utilisé une tête d’ail nouveau, mais de l’ail classique fait bien l’affaire aussi. Faites revenir 5 minutes de plus à feu plus doux puis versez les tomates. Les tomates pelées choisies continent 3g de glucides/100 grammes. Mélangez et couvrez une dizaine de minutes. C’est tout 🙂

Aubergines à la parmesane (5)

Ajoutez quelques gouttes de vinaigre et le basilic émincé en fin de cuisson.

Aubergines à la parmesane (7)

3. Place au dressage! J’ai choisi un plat à four aux dimensions suivantes : 30*20*4. C’était parfait avec ces proportions! Je me trompe trop souvent de format et quel immense sentiment de solitude quand on réalise que le plat est trop petit ou trop grand :p  Dans le fond du plat, versez de la sauce tomate, puis saupoudrez d’une fine couche de parmesan. Déposez ensuite une couche d’aubergines, à nouveau de la sauce tomate et du parmesan. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients en terminant par du parmesan. J’ai ajouté un peu de poudre d’amande pour obtenir un effet gratiné, en substitut à la chapelure trop riche en glucides pour moi, et un peu de mozzarella râpée pour le fondant. A la fin il reste l’équivalent d’un pot de yaourt de sauce tomate, que vous pourrez utiliser facilement dans une de vos prochaines préparations 🙂

 

4. Enfournez à 180 degrés pour environ 30 minutes. Ajoutez 5 minutes sous le grill en fin de cuisson pour dorer si besoin.

C’est prêt! Avec une petite salade, c’est super bon 🙂 Oui on a toujours besoin d’une petite salade d’accompagnement :p Céto certes, mais céto verte!

Bon appétit 😀