Pain d’épices

Tous les ans je fais un pain d’épices, peut-être deux. Mais je ne note jamais la recette alors j’en teste une nouvelle à chaque fois. Cette année, je ne ferai pas la même erreur. Tant pis pour la seule et unique photo disponible, je la veux sur le blog :p

Il s’agit d’une autre recette du groupe « kitchenaid » dont je vous ai parlé dans l’article précédent. Ce pain d’épices est très parfumé. On peut le manger tel quel en tranches avec une tasse de thé, ou en faire des toasts pour accompagner le foie gras ou du magret fumé pendant les fêtes  par exemple.

Je vous donne la recette originale, ainsi que les modifications que j’ai effectuées. Un mot d’ordre : patience! S’il est très simple à réaliser, ce cake vous fera attendre quelques jours avant d’être dégusté pour profiter au mieux de ses saveurs. Si vous le préparez aujourd’hui, il sera parfait pour le réveillon de la St-Sylvestre 🙂

dav

Ingrédients :

  • 250g de farine de petit épeautre ou de seigle (ici seigle)
  • 250g de miel
  • 100g de vergeoise (ici sucre blond)
  • 2 œufs entiers
  • 8g d’épices à pain d’épices
  • 10cl de lait entier
  • ¾ de sachet de levure chimique

Faites d’abord infuser les épices dans le lait en le chauffant légèrement. Lorsqu’il est chaud, sans ébullition, couvrez pendant une demie-heure environ avant de passer à la suite.

Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez pendant 4 minutes : la farine, les œufs, le miel, la vergeoise, la levure et le lait épicé.

Préchauffer le four à 175°C et laisser cuire 1h dans un moule à cake. Si vous choisissez de le faire avec uniquement de la farine de seigle comme moi, réduisez la température de 10 degrés ou la cuisson de 5 à 10 minutes pour que votre pain ne soit pas trop sec.

Emballez le pain d’épices dans du film alimentaire dès la sortie du four, tandis qu’il est encore chaud pour qu’il garde longtemps son moelleux. Conservez-le ainsi pendant 3 jours afin qu’il développe tous ses arômes. Par la suite, il se conserve encore plusieurs jours. Veillez à le filmer entre deux dégustations et à le conserver dans un endroit frais et sec.

Bonnes fêtes de fin d’année!

La recette imprimable est disponible ici.

Publicités

Petits bonhommes en pain d’épices

Si vous aimez cuisiner/pâtisser en général, il faut absolument rejoindre le groupe « kitchenaid » sur Facebook. Il n’est pas sectaire et vous le/la bienvenu(e) même si vous n’avez pas le fameux robot de la marque 😉 C’est une mine d’or de bonnes recettes inspirantes et partagées  généreusement.

La recette de petits bonhommes en pain d’épices a été donnée par Christine. Je crois que nous sommes nombreuses à l’avoir suivie :p Je l’ai un peu allégée  et je vous dis comment  mais je vous transmets surtout la version originale.

J’en ai préparé à deux reprises. Je vous indiquerai les modifications effectuées la deuxième fois, qui m’ont davantage satisfaite. Elle fera partie de ma liste traditionnelle de Décembre.

dav

Ingrédients :

  • 375 g de farine T65
  • 125 g farine de seigle
  • 1 càc de levure chimique
  • 125g cassonade (50g pour moi)
  • 2 càc rase de cannelle*
  • 1 càc de gingembre*
  • 1 pincée de muscade*
  • 1 cc de zeste d’orange en poudre*
  • 4 cc d’épices à pain d’épices
  • 125 g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 2 càs (j’ai du mettre 5 càs)
  • 200 g de miel liquide

*remplacés par 3 càc de 4 épices ici

Dans le bol du robot muni du crochet, mélangez les ingrédients dans l’ordre indiqué ci-dessus.

dav

Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une boule en ajoutant un peu d’eau si besoin. Filmez la boule obtenue et réservez-la au frigo pendant une nuit pour développer tous les arômes.

dav

Le lendemain, divisez la pâte en 4 et étalez chaque pâton sur un plan de travail fariné (ou Silpat).

Préchauffez  le four à 180 degrés pendant que vous découpez à l’emporte-pièce la première fournée de bonhommes. Faites cuire chaque plaque entre 10 et 15 minutes (9 ici), selon l’épaisseur et le taille des biscuits. Ils sont cuits lorsqu’ils commencent à dorer sur les bords.

dav

dav

Avec ces proportions, on en obtient…beaucoup!

Petits bonhommes en pain d'épices (9).jpg

Lorsqu’ils sont froids, on peut réaliser un glaçage avec 250g de sucre glace, un blanc d’œuf et 2 càs de jus de citron de façon à obtenir une pâte assez épaisse. Je ne l’ai pas fait (flemme doublée d’une orthorexie complaisante) mais pour amuser les enfants, j’ai acheté un stylo tout prêt (oh la vilaine!). Ils peuvent ainsi dessiner sur leurs petits bonhommes comme des grands. Vous vous en doutez, c’est encore mieux que de les manger 😉

dav

La prochaine recette proposée sur le blog sera aussi un classique de Décembre…si je m’organise assez bien pour vous la donner rapidement :p

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

 

 

Sablés de Noël à la farine de sarrasin (sans gluten, sans lactose)

Ce mois-ci j’ai testé plusieurs recettes de sablés de Noël. Vous l’avez peut-être constaté sur les réseaux sociaux, il y en a eu beaucoup lol. En réalité, on peut faire les biscuits qu’on veut, il n’y a pas de règle. On a juste une bonne excuse en se disant que c’est pour Noël 🙂

Cette recette vue sur Pinterest m’a fait de l’oeil et j’avais  hâte de l’essayer. Notre famille l’a beaucoup appréciée, mais je pense qu’il faut déjà avoir l’habitude des farines un peu « spéciales ».  Cette variante sans gluten a du caractère et on peut en profiter sans être intolérant au gluten ou au lactose. On est loin du sablé plus classique, comme celui-là.

Sablés de Noël sans gluten, sans lactose (5).jpg

Ingrédients :

  • 150g de farine de sarrasin
  • 50g de poudre d’amandes
  • 40g de rapadura*
  • 50g d’huile de coco**
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 2 à 3 càs d’eau

*sucre de canne classique ici

**40 pour moi la prochaine fois

dav

Mélangez les ingrédients solides : farine de sarrasin, poudre d’amande, sucre et sel. Ajoutez l’oeuf et l’huile de coco fondue (inutile s’il fait chaud, mais bon techniquement on est en hiver et on ne chauffe pas la maison à 25 degrés lol). J’ai préparé la pâte au kitchen aid, équipé du batteur plat.

Mélangez, en ajoutant l’eau petit à petit jusqu’à pouvoir former une boule de pâte. Ajustez la quantité d’eau en fonction de la texture pour obtenir une pâte non collante.

La pâte est évidemment plus difficile à travailler qu’une pâte riche en gluten, mais on y arrive. Je l’ai trouvée un peu grasse et sèche à la fois. Donc j’ajusterai ma prochaine tentative en réduisant un peu la quantité d’huile de coco, comme évoqué plus haut. Je pense que cela dépend des farines utilisées.

Laissez reposer la pâte au réfrigérateur pendant une petite heure.

Préchauffez le four à 150 degrés. La recette originale indique 180.

Étalez la pâte au rouleau entre deux Silpat ou feuilles de cuisson pour vous faciliter la tâche. Si besoin ajoutez un peu de farine (de sarrasin du coup, pas de blé, sinon vos sablés contiendront du gluten). Découpez les formes souhaitées à l’emporte-pièce en essayant d’avoir la même épaisseur partout.

dav

Enfournez pour 10 à 15′ selon l’épaisseur de vos sablés, plutôt 10 ici. Ils doivent tout juste commencer à dorer.

Laissez refroidir avant de déguster.

dav

Vous pouvez réaliser un glaçage en mélangeant 200g de sucre glace, avec 1 blanc d’œuf et le jus d’un demi-citron, selon la recette originale. Je ne le fais pas, parce que d’une part j’ai franchement la flemme et que d’autre part, c’est se donner beaucoup de mal pour…du sucre. Je trouve ça super beau, mais bon je m’en passe facilement.

dav

La recette imprimable se trouve ici.

Bonne dégustation!