Sablés de Noël à la farine de sarrasin (sans gluten, sans lactose)

Ce mois-ci j’ai testé plusieurs recettes de sablés de Noël. Vous l’avez peut-être constaté sur les réseaux sociaux, il y en a eu beaucoup lol. En réalité, on peut faire les biscuits qu’on veut, il n’y a pas de règle. On a juste une bonne excuse en se disant que c’est pour Noël 🙂

Cette recette vue sur Pinterest m’a fait de l’oeil et j’avais  hâte de l’essayer. Notre famille l’a beaucoup appréciée, mais je pense qu’il faut déjà avoir l’habitude des farines un peu « spéciales ».  Cette variante sans gluten a du caractère et on peut en profiter sans être intolérant au gluten ou au lactose. On est loin du sablé plus classique, comme celui-là.

Sablés de Noël sans gluten, sans lactose (5).jpg

Ingrédients :

  • 150g de farine de sarrasin
  • 50g de poudre d’amandes
  • 40g de rapadura*
  • 50g d’huile de coco**
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 2 à 3 càs d’eau

*sucre de canne classique ici

**40 pour moi la prochaine fois

dav

Mélangez les ingrédients solides : farine de sarrasin, poudre d’amande, sucre et sel. Ajoutez l’oeuf et l’huile de coco fondue (inutile s’il fait chaud, mais bon techniquement on est en hiver et on ne chauffe pas la maison à 25 degrés lol). J’ai préparé la pâte au kitchen aid, équipé du batteur plat.

Mélangez, en ajoutant l’eau petit à petit jusqu’à pouvoir former une boule de pâte. Ajustez la quantité d’eau en fonction de la texture pour obtenir une pâte non collante.

La pâte est évidemment plus difficile à travailler qu’une pâte riche en gluten, mais on y arrive. Je l’ai trouvée un peu grasse et sèche à la fois. Donc j’ajusterai ma prochaine tentative en réduisant un peu la quantité d’huile de coco, comme évoqué plus haut. Je pense que cela dépend des farines utilisées.

Laissez reposer la pâte au réfrigérateur pendant une petite heure.

Préchauffez le four à 150 degrés. La recette originale indique 180.

Étalez la pâte au rouleau entre deux Silpat ou feuilles de cuisson pour vous faciliter la tâche. Si besoin ajoutez un peu de farine (de sarrasin du coup, pas de blé, sinon vos sablés contiendront du gluten). Découpez les formes souhaitées à l’emporte-pièce en essayant d’avoir la même épaisseur partout.

dav

Enfournez pour 10 à 15′ selon l’épaisseur de vos sablés, plutôt 10 ici. Ils doivent tout juste commencer à dorer.

Laissez refroidir avant de déguster.

dav

Vous pouvez réaliser un glaçage en mélangeant 200g de sucre glace, avec 1 blanc d’œuf et le jus d’un demi-citron, selon la recette originale. Je ne le fais pas, parce que d’une part j’ai franchement la flemme et que d’autre part, c’est se donner beaucoup de mal pour…du sucre. Je trouve ça super beau, mais bon je m’en passe facilement.

dav

La recette imprimable se trouve ici.

Bonne dégustation!

Publicités

Confiture de Noël

Dans une semaine c’est déjà Noël, donc il faut que je m’empresse de vous donner quelques recettes dont celles-ci. Depuis l’année dernière, j’ai banni les calendriers de l’Avent de supermarché. Au lieu de ça, je propose 24 activités de famille ou gourmandises faites maison aux enfants. Ils en gardent de super souvenirs et je crois que je ne pourrai plus revenir en arrière. La confiture de Noël fait partie des petits cadeaux qu’ils reçoivent pendant l’Avent. Mon grand me la réclame depuis le mois de Novembre :p Elle est acidulée et savoureuse. Nous l’aimons beaucoup à la maison et elle fait partie de nos petits déjeuners de Décembre.

Même si vous n’avez jamais essayé de faire vos propres confitures, n’hésitez pas à essayer. C’est très facile et bien plus économique que ce que vous trouverez en grandes surfaces. La recette vient de et je l’ai à peine modifiée.

dav

Ingrédients pour 4 pots :

  • 750g de pommes
  • 500g de sucre
  • 200g de jus d’orange pressé
  • 1 càs de jus de citron
  • 1 càs d’épices à pain d’épices
  • 1 sachet de sucre vanillé*
  • 1 càc de vanille en poudre*
  • le zeste d’une orange
  • 1/2 sachet de Vitpris (facultatif)

* J’ai remplacé ces deux ingrédients par une gousse de vanille grattée, fendue, que j’ai laissé infuser pendant la cuisson de la confiture.

Pelez les pommes et retirez les trognons et les pépins. Coupez-les en dés.

Confiture de Noël (9).jpg

Pressez les oranges. Je crois que j’ai eu besoin de 2 oranges environ pour le jus.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients : les dés de pommes, les jus d’orange et de citron, les épices à pain d’épices et la vanille ainsi que le sucre. J’ai filmé le saladier et je l’ai placé au frigo jusqu’au lendemain pour que tous les arômes se développent.

Confiture de Noël (8).jpg

Le lendemain, j’ai tout fait cuire dans un fait-tout pendant une petite demie-heure, jusqu’à ce que la pomme soit fondante. J’ai ajouté le Vitpris à mi-cuisson. Je ne pense pas que ce soit indispensable, puisque la pomme est naturellement riche en pectines, mais j’en mets systématiquement dans mes confitures pour la texture.

dav

Pendant la cuisson, placez une  petite assiette au congélateur. Lorsque vous pensez que c’est prêt, faites tomber une goutte de confiture sur l’assiette. Si elle coule (à gauche), poursuivez la cuisson. Si elle se fige (à droite), la confiture est prête. On est d’accord, cette photo est pédagogique, pas artistique ;p

dav

Retirez la gousse de vanille. Puis mixez à l’aide d’un plongeur.

dav

Remplissez immédiatement vos pots de confiture que vous aurez bien entendu lavé au préalable (couvercles également). Puis retournez-les pour faire le vide et garantir ainsi l’étanchéité et la conservation de vos confiture (quelques mois, voire années). Laissez refroidir complétement, avant de les remettre à l’endroit.

dav

Votre confiture de Noël est prête! Vous pouvez l’offrir en cadeau gourmand ou en profiter pendant les fêtes, comme nous :p

dav

La version imprimable est disponible par ici.

dav

Bonne dégustation!

 

 

Sablés de Noël

Nous sommes déjà le 5 décembre et il est plus que temps de vous donner une recette de sablés, testée et approuvée maintes fois. C’est une préparation tout ce qu’il y a de plus basique, avec des ingrédients standard. Vous pourrez la personnaliser selon vos goûts et même l’offrir en cadeau gourmand 🙂

J’ai trouvé cette recette ici et elle viendrait de Christophe Felder himself, une valeur sûre en terme de pâtisserie. J’aurais néanmoins du mal à vous faire l’éloge nutritionnel de ces petites douceurs :p La pâte est facile à travailler, c’est pourquoi je vous la recommande particulièrement si vous confectionnez les sablés avec vos enfants. A la maison, je me charge d’étaler la pâte tandis qu’ils « emporte-piècent » les sablés.

Sablés de Noël (14).jpg

Ingrédients :

  • 250g de farine
  • 150g de beurre mou
  • 90g de sucre glace
  • 40g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs d’épices à pain d’épices*

*A vous de choisir de décliner ces sablés selon vos envies. J’ai déjà également essayé avec vanille, fève tonka, arôme d’amande amère…

Dans le bol du robot, à l’aide du batteur plat, mélangez le beurre avec le sucre, l’oeuf, les épices et la poudre d’amande jusqu’à obtenir une consistance relativement crémeuse et homogène. Ajoutez la farine, idéalement tamisée (je ne l’ai pas fait, mais ça ne m’a pas semblé pénalisant). Mélangez à nouveau jusqu’à pouvoir former une boule de pâte. Enveloppez-la dans un film alimentaire et réservez au frigo pendant une heure minimum.

dav

Préchauffez le four à 180 degrés. Étalez la pâte sur un plan de travail fariné ou bien comme moi, sur une Silpat. J’utilise moins de farine que si je travaillais directement sur le plan de travail et je trouve ça moins salissant. La recette originale préconise une épaisseur de 4-5 mm. Je n’ai pas mesuré les miens. Idéalement on essaie d’avoir des sablés d’épaisseur égale, pas trop fins.

Découpez les formes à l’aide d’emporte-pièces au choix et déposez les sablés sur une feuille de papier sulfurisé (ou une Silpat :p) Avec les chutes, formez à nouveau une boule de pâte à étaler et recommencez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Si la pâte est trop molle ou nécessite trop de farine pour être découpée, n’hésitez pas à la placer au congélateur quelques minutes pour la raffermir. Pas de photos de cette étape, où j’ai les mains trop sales pour manipuler le téléphone.

Enfournez chaque plaque entre 10 et 15 minutes (selon le four, la taille et l’épaisseur des sablés) jusqu’à ce que les bords des sablés commencent à dorer. Ils peuvent être légèrement mous en fin de cuisson. Ils durcissent en refroidissant.

dav

Vous pouvez les saupoudrez de sucre glace pour plus de gourmandise lorsqu’ils auront refroidi.

Ces délicieux biscuits se conservent plusieurs jours (semaines?) dans une boîte hermétique, à condition de ne pas tous les dévorer trop vite 😉 Chez nous, ils partent trop vite >.<

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

 

Sapin brioché fourré aux Schokobons

Un « sapin » d’accord, » brioché » d’accord, « fourré » pourquoi pas, mais « aux Schokobons » sérieusement? Qu’est-ce qui s’est passé? La foodista du bio aurait-elle oublié ses valeurs? La réponse est OUI, enfin à titre exceptionnel lol. Depuis Halloween, le placard à bonbons de la maison déborde. Merci St-Nicolas, merci les anniversaires des copains et copines de mon aîné et merci le calendrier de l’Avent… qui ont plongé mes enfants dans un cercle vicieux…et sucré 😉

Et puis c’est pas tout ça, mais c’est bientôt les vacances de Noël et j’ai reçu plusieurs demandes de recettes rigolotes à faire avec les enfants. Sur la blogosphère, les sapins de Noël butchy sont populaires ces temps-ci et le mien n’échappera pas à la règle 😀 C’est le #défiboulange du moment. Pour la réalisation de « ce beau sapin, roi des forêts », n’hésitez pas à faire appel à vos cuistots en herbe ^^

J’ai repris la recette de ma butchy sans oeufs et sans beurre mais vous pouvez choisir une pâte à brioche classique en choisissant parmi ces recettes. Ci-dessous vous trouverez la recette exacte qui m’a servi à avoir ce résultat, qui je dois l’avouer, est conforme à mes attentes.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (7)

Ingrédients :

Pour la brioche
– 260g de lait entier
– 70g d’huile de colza
– 450g de farine (T45 à T65)
– 50g de sucre
– 5g de sel
– 7g de levure de boulanger
– 16 Schokobons

Pour la déco :
– des dragées style Smarties
– 1/2 càc de sucre glace
1. Commencez par faire tiédir le lait dans une casserole, chauffe-biberon pour moi, et délayez la levure de boulanger si elle n’est pas instantanée. Laissez mousser 10 minutes environ.

2. Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et l’huile. Puis ajoutez progressivement le lait avec la levure.

3. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et lisse. Elle doit se détacher des parois du bol si vous la faîtes au robot.

4. Déposez votre boule de pâte dans un saladier et couvrez d’un torchon propre ou de film alimentaire. Laissez ainsi reposer pendant environ 2h jusqu’à ce que la pâte double de volume.

5. Après le temps de pousse, versez la pâte sur un plan de travail fariné et divisez-la en 15 pâtons de tailles égales + 1 pâton un peu plus gros pour le tronc. Pour cela on divise sa pâte en 2, puis en 2, et ainsi de suite jusqu’à en avoir 16.

6. Abaissez un pâton puis déposez un Schokobon au centre.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (1)

Refermez la pâte de façon à la recouvrir entièrement, puis retournez le pâton clé vers le bas. La clé c’est la soudure de la pâte qui se forme lorsqu’on la boule.

Ci-dessous clé vers le haut :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (2)

Puis vers le bas :

Sapin brioché fourré aux Schokobons (3)

C’est en principe assez clair sur les photos. C’est lors de cette étape cruciale que vous pouvez faire appel à vos commis d’un jour 😉 Les miens sont surtout venus fouiner en cuisine pour « goûter les chocolats » lol. Ca va, Kinder ne s’est pas planté dans ses dosages? Merci d’être aussi consciencieux les garçons 🙂 Pour le tronc, j’ai roulé un pâton comme un boudin au lieu de le bouler.

7. Disposez les boules en forme de sapin sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. Lors de l’apprêt, les pâtons vont gonfler et se toucher, c’est la magie de la boulange 🙂 Préchauffez le four lorsque le sapin a l’aspect désiré, c’est-à-dire au bout d’une heure environ. On évite de faire durer cette étape trop longtemps, parce que la pâte peut s’affaisser très facilement si on la laisse trop longtemps pousser. Le sapin serait tout raplapla 😡

Sapin brioché fourré aux Schokobons (4)

8. Préchauffez le four à 180°C. Dorez délicatement la brioche avec du lait, ou de l’oeuf, ce qui vous arrange le mieux. Ici c’était du blanc d’oeuf.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (5)

9. Puis enfournez pour 20 minutes. Laissez refroidir avant de saupoudrer de sucre glace à l’aide d’un chinois, et proposez aux enfants de décorer le sapin avec les bonbons de leur choix.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (6)

C’est une brioche idéale pour un goûter gourmand 🙂 Vous aurez peut-être envie de l’essayer? Si oui, vous pouvez m’envoyer vos photos et je les publierai sur la page Facebook de So foodista. Je suis sûre que vous aurez des décos sympas à proposer.

Sapin brioché fourré aux Schokobons (8)

A vous de jouer!

Pour une recette de sapin feuilleté, version salé, cliquez ici.

 

 

Sapin feuilleté au pesto de roquette

Les préparatifs de Noël sont en cours alors pour rester dans le thème, je vous propose une idée de recette toute simple mais qui fera son petit effet à l’apéro : un sapin feuilleté au pesto. J’ai trouvé ça chez la talentueuse Françoise. Chez moi, la pâte feuilletée était toute prête (pas bien du tout!) mais j’ai quand même pris soin de préparer le pesto moi-même avec une roquette un peu trop forte pour être dégustée en salade… On peut se faciliter la tâche, mais pas trop quand même :p Il y a quelques photos pour vous mettre sur la voie, nul doute que vous saurez découper ce joli sapin sans explication pas à pas.

Sapin feuilleté au pesto de roquette (7)

Ingrédients :

  • 2 disques de pâtes feuilletées
  • 80g de roquette
  • 40g de parmesan
  • 40g de pignons de pin
  • 2 càs de jus de citron
  • 1 gousse d’ail
  • 10cl d’huile d’olive
  • sel
  • poivre
  • environ 50g d’emmental râpé
  • 1 jaune d’oeuf

Le pesto de roquette

1. Lavez la roquette puis émincez-la grossièrement au couteau.

2. Epluchez et dégermez une gousse d’ail.

3. Dans un saladier, mélangez la roquette, l’ail, le parmesan râpé, les pignons de pins (remplacés par de la poudre de noisettes ici) et le jus de citron.

4. Mixez au plongeur ou dans un blender en ajoutant de l’huile d’olive petit à petit, jusqu’à obtenir une texture onctueuse.

5. Goûtez et assaisonnez. Puis réservez au frais.

Le montage du sapin

1. Préchauffez le four à 180°C. Déroulez le premier disque de pâte feuilletée. Etalez une couche de pesto comme sur la photo ci-dessous.

Sapin feuilleté au pesto de roquette (1)Puis parsemez d’emmental râpé.

Sapin feuilleté au pesto de roquette (2)

2. Posez le deuxième disque sur le premier bord à bord.

3. Dessinez un triangle à l’aide d’une pointe de couteau comme repère. Puis détaillez des bandes parallèles à la base du triangle. Veillez à garder une bande de pâte intacte pour représenter le tronc. Les photos sont plus explicites que mon blabla ^^’

Sapin feuilleté au pesto de roquette (3)

4. Enroulez chaque bande de pâte sur elle-même pour former les branches du sapin. Procédez de la même façon pour les chutes, que vous pourrez également servir à l’apéro.

Sapin feuilleté au pesto de roquette (5)

5. Dorez au jaune d’oeuf puis enfournez pour 30minutes.

Sapin feuilleté au pesto de roquette (7)

C’est prêt! Il n’y a plus qu’à se servir en détachant les branches une à une. C’est simple, c’est trop bon et ça a plu aux garçons… Alors pour moi, c’est une recette réussie 🙂

A vous de jouer!