Crumble butternut et parmesan

Sous son air tout à fait innoffensif, cette recette a déchaîné les passions (j’exagère à peine :p) au sein de la communauté lchf, low carb high fat pour les non-initiés. Si ma petite histoire ne vous intéresse pas, scrollez jusqu’à la liste des ingrédients, vous gagnerez du temps! 🙂

Crumble de butternut (18)

Alors il faut que je vous explique, pour passer en cétose, et donc obliger le corps à utiliser nos graisses endogènes comme carburant, il faut consommer moins de 20 grammes de glucides par jour. Alors même si on nous répète que les légumes sont bons pour la santé, nous n’avons accès qu’à une liste restreinte de légumes « autorisés » : la plupart des légumes verts, les crucifères, les endives, poireaux, oignons, céleri, artichauts, asperges, blettes… Pas de carottes, betteraves, patate douces et j’en passe. Quant aux fruits, je ne veux pas vous effrayer, mais ils sont encore moins nombreux. Ainsi nous pouvons manger des baies (framboises, myrtilles, groseilles) et des agrumes comme le citron et le pamplemousse, pas l’orange qui est trop sucrée. Voilà pour les grandes lignes. Ce ne sont pas des vérits absolues, chacun a un seul de tolérance différent en fonction de sa génétique et de son épigénétique.

La controverse était la suivante : la butternut est-elle autorisée? Il est d’usage de ne consommer que les aliments comportant moins de 5g glucides/100g. Là vous vous dîtes peut-être que la secte dans laquelle je suis entrée est encore plus folle qu’elle n’en a l’air lol. Selon les sources trouvées sur Internet, entre 4 et 12g de glucides pour la courge de la discorde lol. Quoiqu’il en soit, la référence est la table ciqual accessible ici qui en mentionnait 4.

Dans mon cas le mal était fait et le crumble englouti, alors il ne me restait qu’à attendre le lendemain pour savoir si oui ou non, j’étais sortie de cétose. Par ailleurs, j’avais mangé une part de tarte au citron en dessert 😉 Cette recette (low carb) aussi, je vous la donnerai, elle est à tomber! Bref ce soir là, j’ai bien mangé 😀

…. Roulements de tambour ….

Le lendemain, 17h tapantes (l’heure idéale pour effectuer un test de cétose), plus d’une heure après la fin de mon entraînement, mon test de cétose s’est avéré positif…et pas qu’un peu! Oh joie, je peux manger de la butternut! Finalement, il en faut peu pour être heureuse :p

Alors que vous soyez low-carb ou non, cette recette est faite pour vous. Et vous feriez mieux de vous dépêcher car c’est bientôt la fin des courges! 😀

Ah oui une dernière chose, j’ai trouvé cette recette ici et je l’ai légèrement modifiée pour optimiser les exigences du lchf.

Crumble de butternut (5)

Ingrédients pour 10 personnes (j’ai prévu trèèès large, n’hésitez pas à diviser par deux) :

  • 2 courges butternut
  • 4 oignons, pour ma part il n’y a jamais trop d’oignons
  • 400g lardons
  • sel, poivre
  • 4 càs mascarpone
  • 130g poudre d’amandes
  • 130g beurre
  • 130g de parmesan râpé

1. Avant de commencer, sortez le beurre du frigo, pesez la quantité souhaitée et coupez le en dés pour qu’il revienne à température ambiante. Cela vous fera gagner du temps au moment de préparer la pâte à crumble. De même râpez le parmesan ou prévoyez de le faire pendant la cuisson des légumes.

Crumble de butternut (6)

2. Epluchez vos butternuts. Enlevez les graines pour ne garder que la chair, puis coupez en gros dés. Faites cuire à la vapeur pendant une trentaine de minutes, jusqu’à ce que vous puissez y enfoncer la lame d’un couteau facilement.

Crumble de butternut (7)

Cette photo d’épluchures est-elle vraiment utile? :p Pas plus que celle du parmesan râpé si vous vous posez la question lol. Mais elle illustre la cuisine de la vraie vie avec des ustensiles sales et des épluchures. Nous les mamans, on est dans la vraie vie où c’est souvent bordélique, pas toujours poétique 🙂

3. Pendant que la ou les courges cuisent, faites dorer vos lardons à la poêle. Emincez les oignons et ajoutez les lorsque les lardons sont cuits. La viande ne cuira pas davantage, tandis que les oignons caraméliseront dans les sucs. Miam! Réservez.

Crumble de butternut (9)

4. Préparez la pâte à crumble. Dans un saladier, versez la poudre d’amande, le beurre en dés et le parmesan fraîchement râpé. Sablez du bout des doigts. Cette étape est assez rapide…et salissante si on essaie de prendre une photo  avec son portable au même moment :p J’ai divisé la pâte par deux, volontairement, explication à  l’étape suivante.

Crumble de butternut (10)

5. Quand la courge est cuite, mixez la en purée avec le mascarpone. Salez et poivrez. Pour cette étape, j’ai utilisé le batteur plat du Kitchen aid. Vu la quantité astronomique que j’avais préparé, j’ai choisi de servir le crumble d’une part dans un plat à four familial et d’autre part en petites cocottes individuelles. A ce stade de la recette, il est 19h, les enfants sont intenables et ma cuisine ne ressemble plus à grand chose.  C’est l’envers de ce décor chaotique que je devrais photographier :p

« Mamaaaaan, quand est-ce qu’on maaaaange? »

6. Préchauffez le four à 200 degrés. Dans le(s) récipient(s) de votre choix, étalez la purée de butternut. Disposez au-dessus le mélange oignons et lardons. Enfin émiettez la pâte à crumble sur toute la surface.

7. Enfournez pour une dizaine de minutes, en surveillant. Le crumble est prêt lorsqu’il prend une belle coloration dorée.

Crumble de butternut (17)

Crumble de butternut (15)

C’est prêt et c’est très chaud! Attention à ne pas se faire avoir à la première bouchée 🙂

A servir avec une petite salade. Vous allez vous régaler et par chance… vous pourrez vous resservir!

Crumble de butternut (1)

Bon appétit!

 

 

Gratin de pâtes aux brocolis et parmesan

Mes recettes sont postées de façon acharchique ces derniers temps et le salé se fait plutôt rare. Voici donc de quoi y remédier. A la maison, on adore le brocoli et on en mange que trop peu. On n’en trouve hélas pas là où je commande mes produits frais. C’est un légume excellent pour la santé, riche en vitamines et minéraux, pauvre en pesticides, même lorsqu’il n’est bio. Bref, je l’ai cuisiné de façon simple et végétarienne, n’étant pas d’humeur très carnivore ces derniers temps. Des pâtes toutes bêtes, une bonne béchamel maison, des brocolis cuits à l’eau, du fromage… Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu…

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (6)

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500g de brocolis
  • 200g de pâtes
  • 30g de farine
  • 30g de beurre
  • 1/2L de lait
  • 150g de fromage râpé
  • Noix de muscade
  • Sel
  • Poivre
  • Piment de Cayenne

1. On commence par la béchamel qui va mettre un peu de temps à réduire. Pour cela, faites fondre le beurre avec la farine dans une casserole, puis versez le lait petit à petit pour éviter la formation de grumeaux. Assaisonnez avec les épices et condiments de votre choix, pour moi : sel, poivre, piment de Cayenne, noix de muscade… Allez-y franco, sinon ce sera fade 😉 Laissez la sauce épaissir à feu doux jusqu’à obtenir la bonne consistance, sans oublier de remuer régulièrement. La béchamel se cuit « à la nappe », elle est prête lorsqu’elle nappe entièrement une spatule en bois et que vous pouvez y dessiner un trait avec le doigt.

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (2)

2. Pendant ce temps, faites bouillir un grand volume d’eau salée et plongez-y les brocolis entiers. Comptez 7-8 minutes de cuisson à partir de la seconde ébullition. Ajoutez un peu de bicarbonate de soude à l’eau de cuisson pour fixer la chlorophylle et garder un brocoli bien vert, ou mieux trempez-le dans un saladier rempli d’eau glacée pour la version Top Chef :p

3. Préchauffez votre four à 180°. Une fois refroidis, retirez les grosses tiges et taillez les têtes.

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (1)

4. Cuisez vos pâtes en suivant les indications mentionnées sur le paquet. Egouttez-les à l’aide d’une passoire et rincez-les à l’eau claire pour éviter qu’elles ne se collent entre elles. J’avais des farfalles en stock, mais c’est comme vous voulez : macaronis, coquillettes, pennes…

5. Versez une louche de béchamel dans le fond d’un plat à four. Recouvrez de pâtes, puis de brocolis. Nappez le tout de béchamel. Saupoudrez de fromage râpé: ici un mélange d’emmental et de parmesan fraîchement râpé pour relever un peu le plat. Et hop, au four pour 20-25 minutes.

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (3)

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (4)

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (5)

6. En fin de cuisson, passez sous le grill quelques minutes pour que le fromage soit bien doré. Servez bien chaud.

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (8)

Pour en faire un plat vraiment complet, vous pouvez ajouter du jambon de Parme ou encore du saumon fumé… Ici les enfants ont adoré (ok les miens ne sont pas difficiles ^^).

Gratin de pâtes brocolis et parmesan (7)

Bon app!

… J’oubliais! Si vous êtes motivés, la recette des farfalles maison est ici 😉

 

Gressins parmesan et basilic

Encore du fait-maison comme je l’aime avec cette recette de gressins au parmesan et au basilic que j’ai pioché chez Eryn et que j’ai légèrement adapté, comme d’habitude. A l’heure de l’apéro, c’est le genre de petites choses qu’on aime bien grignoter. Je ne m’étale pas en blabla pour cette fois, j’ai 3 hommes à la maison qui m’attendent pour manger des meringues devant un dessin animé. Eh oui, je suis une maman qui a des impératifs, des vrais 😉

Gressins parmesan basilic (2)

Ingrédients pour une douzaine de gressins :

– 80g de farine T45
– 30g de parmesan râpé
– 20g de beurre mou en dés
– 30g d’eau
– 4 belles feuilles de basilic frais
– poivre du moulin

1. Dans un saladier, mélangez la farine, le parmesan, le basilic finement haché et le beurre du bout des doigts.

2. Ajoutez l’eau petit à petit et travaillez à la main jusqu’à pouvoir former une boule de pâte souple.

Gressins parmesan basilic (3)

3. Préchauffez le four à 200°C.

4. Divisez la boule en 12-13 pâtons.

Gressins parmesan basilic (1)

5. Roulez chaque boulette de pâte en boudin d’environ 16cm de longueur puis déposez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Renouvelez l’opération pour chaque pâton.

Gressins parmesan basilic (4)

6. Poivrez légèrement et enfournez pour 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.

Gressins parmesan basilic (5)

 

Fougasse aux tomates cerises et au parmesan

Après le premier succès de ma fougasse aux olives noires et aux lardons, j’ai très vite eu envie d’essayer une version différente. J’ai choisi des tomates cerises pour la fraîcheur et du parmesan pour le goût. Cette fois j’ai modifié le façonnage de la pâte pour qu’il soit mieux adapté à la garniture.

Fougasse tomates cerises et parmesan (1)

Ingrédients :

– 250g de farine
– 125g d’eau tiède
– 7g de levure de boulanger
– 1/2 càc de sel
– 2 càs d’huile d’olive
– 15 tomates cerises
– 30g de parmesan
– quelques tranches de chorizo (facultatif)
– herbes de Provence

1. On commence par préparer la pâte de la fougasse. Pour cela, délayez la levure dans l’eau tiède pendant 10-15 minutes. Ce n’est pas nécessaire si vous utilisez de la levure instantanée type Bruggeman.

2. Mélangez la farine, le sel, l’huile et enfin l’eau additionnée de levure dans le bol de votre robot à l’aide du crochet.

3. Laissez pétrir une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’une boule se forme.

4. Laissez reposer la pâte dans un saladier recouvert de film alimentaire jusqu’à ce qu’elle double de volume, environ une heure.

5. Préchauffez le four à 180°C.

6. Prélevez des copeaux de parmesan. Lavez et coupez les tomates cerises en 2. Détaillez le chorizo en fines lamelles, j’avais du rab au frigo mais ce n’est pas nécessaire  dans la recette 🙂

7. Après la pousse, versez la pâte sur un plan de travail fariné. Repliez-la plusieurs fois sur elle-même pour chasser l’air. Étalez-la en lui donnant une forme ovale. Répartissez la garniture sur la moitié de la pâte, puis repliez-la sur elle-même. Étalez à nouveau au rouleau pour reformer l’ovale, sur une épaisseur d’1cm environ.

8. Dessinez l’épi caractéristique de la fougasse à l’aide d’un couteau bien aiguisé puis étirez la pâte en longueur pour éviter aux trous de se reboucher pendant la cuisson.

9. Enfoncez les demies tomates cerises uniformément sur la fougasse puis saupoudrez d’herbes de Provence.

10. Enfournez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pendant une vingtaine de minutes.

A la sortie du four, on obtient une fougasse avec une croûte fine et croustillante autour d’une pâte bien moelleuse avec les petites tomates cuites. Un délice!

Fougasse tomates cerises et parmesan (2)

Bon appétit 🙂

Oeufs cocotte coppa mascarpone

Si l’idée d’un brunch dominical ne vous laisse pas indifférent, voici une recette à essayer d’urgence. Je la tire du livre « Cocotte Minus », de Frédéric Berqué aux éditions First. La cuisson parfaite des œufs garantit le succès de ce plat plutôt simple à réaliser.

Oeufs cocotte, coppa et mascarpone

Ingrédients pour 4 cocottes :

–  4 œufs
– 4 càs de mascarpone
– 8 tranches de coppa
– 30 g de copeaux de parmesan
– 5 cl d’huile d’olive
– quelques feuilles de basilic frais
– origan
– sel fin (facultatif pour moi)

1. Préchauffez votre four à 170°C. Verser de l’eau bouillante dans le lèche-frite et l’enfourner.

2. Versez un filet d’huile d’olive dans vos minis cocottes et y déposez une cuillère à soupe de mascarpone.

3. Cassez un œuf au-dessus du mascarpone. Assaisonnez de sel fin et d’origan.

4. Déposez les cocottes dans le bain-marie du lèche-frite. (Il est recommandé de déposer une feuille de papier sulfurisé au fond du plat pour éviter les projections d’eau pendant la cuisson.) La recette originale préconise un temps de cuisson de 6-7 minutes. Je n’ai toutefois jamais obtenu le bon résultat avec ce temps et je les laisse systématiquement 15 minutes.

5. Pendant la cuisson, coupez les tranches de coppa en deux. Faites-les colorer rapidement et sans matière grasse dans une poêle bien chaude. Détaillez des copeaux de parmesan.

6. A la sortie de four, ajoutez le parmesan, la coppa et les feuilles de basilic dans les cocottes. Servez aussitôt, éventuellement avec des mouillettes de pain.

Bon appétit!