Bonbons piment

La recette originale vient du livre de Brigitte Grondin « Du bonheur dans votre assiette », mais nous (Bae et moi) avons augmenté les doses d’épices, pour se rapprocher au mieux du goût des vrais bonbons piments qu’on achète à la Réunion. Si vous n’avez pas trop l’habitude de manger épicé, vous pouvez réduire un peu et adaptez la fois suivante. Oui c’est tellement bon, que vous aurez envie d’en refaire 😀

dav

  • 500g de pois du Cap
  • 15g de sillon (cumin en graines)
  • 15g de sel
  • 5 gousses d’ail épluchées et dégermées
  • 4 tiges d’oignons verts (cives)
  • 4-6 piments oiseaux, selon le goût
  • 2 càs de curcuma

La veille faites tremper les pois du Cap (12h minimum). Puis épluchez-les. C’est rapide s’ils ont bien trempé.

 

Mixez-les finement au blender ou au presse-purée manuel. Nous avons obtenu une purée très (trop?) fine au blender, il a donc fallu ruser pour le façonnage. Je vous en parle plus bas.

Versez la purée de pois dans un saladier. Dans un pilon, écrasez le sillon avec le sel, l’ail et les piments. Ajoutez ces épices dans le saladier, avec le curcuma et les cives. Mélangez le tout. La pâte est prête !

Pour le façonnage, formez de petites boules de pâtes, légèrement aplaties, au milieu desquelles on peut faire un trou pour faciliter la cuisson. Ce n’est pas obligatoire, mais je les préfère trouées.

Comme je le disais plus haut, notre pâte était très fine, difficilement manipulable. J’ai donc formé les bonbons une plaque, recouverte de papier sulfurisé, que j’ai placés au congélateur pour qu’ils figent. Une fois congelés, je les ai tous mis dans un sac  et j’ai sorti plus tard ce dont j’avais besoin.

dav

Dans un bain de friture, faites cuire les bonbons piments 3-4 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. On obtient un beignet, croustillant et brun à l’extérieur ; moelleux et plutôt jaune au centre. Posez-les sur du papier absorbant pour éliminer l’excès d’huile.

dav

Ce sont les saveurs de mon enfance. Mes grands-parents en achetaient au marché forain et on les finissait avant de rentrer à la maison. Un vrai bonheur ! Mes enfants, qui ne connaissent la Réunion qu’en vacances, ont beaucoup aimé aussi. Je suis contente de leur transmettre ce petit bout de leur histoire.

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Bonne dégustation!

Publicités