Poulet sauce barbecue au four

Depuis quelques temps, je trouve qu’acheter de la viande est compliqué. Je peux m’étaler très longtemps à ce sujet, mais je vais tâcher de faire court. Quand on a besoin de protéines, qu’on a un peu de conscience écologique, qu’on veut du bio et du local, c’est le casse-tête. Résultat : le poulet bio revient souvent. Un peu plus cher que la moyenne, mais vraiment incomparable! En général je m’arrange pour que mon mari s’occupe des cuissons de viande, mais j’ai été agréablement surprise en me débrouillant toute seule. Le poulet était super tendre, et je suis persuadée que la qualité y est pour beaucoup 🙂 D’une manière générale, fuyez le poulet de batterie comme la peste et optez au minimum pour du Label Rouge.

J’avais une dizaine de cuisses entières à cuire donc j’ai privilégié une cuisson au four. C’est bien moins de boulot qu’à la cocotte :p Une bonne marinade et le tour est joué, vous pouvez nourrir 8-10 affamés sans problème. Je voulais une sauce barbecue, sans cuisson préalable et j’ai choisi d’essayer celle-ci. J’avais tout en stock et surtout ça m’a permis d’utiliser quelques produits dont je ne savais plus quoi faire (ketchup et worcestershire). En triplant les doses, j’ai pu recouvrir toutes les cuisses. C’était délicieux! Je la referai sans hésiter.

Poulet bbq au four (2).JPG

Ingrédients :

  • 12 càs de ketchup
  • 5 càs de miel d’acacia
  • 3 càs de Worcestershire
  • 3 càs de moutarde forte
  • 5 càs d’huile d’olive (je pense que 3 suffiraient largement finalement)
  • 5 càs de vinaigre (rouge à l’échalote, mais avec du cidre ça doit être bon aussi)
  • 3 càc d’oignons en poudre
  • 1 càc de thym
  • 1 càc d’estragon
  • 1 càc de persil (je n’en ai pas mis)
  • sel et poivre

Vous mélangez tout ça dans un bol et vous goûtez pour rectifier l’assaisonnement. Puis vous n’avez plus qu’à badigeonner votre viande, pas nécessairement du poulet d’ailleurs, sur toutes les faces. J’avais des cuisses entières mais j’ai préféré séparer les pilons et les hauts de cuisses pour obtenir une cuisson homogène. Filmez et réservez au frais. Après 1 ou 2 heures à mariner, le résultat était déjà top top top!

Poulet bbq au four (1)

Pour la cuisson, enfournez à froid dans un four à 180 degrés s’il est à chaleur tournante, 200 voire 210 s’il est statique. Au bout d’environ 30 minutes, quand le dessus est bien doré (avec le résultat que vous souhaitez obtenir à la fin), retournez la viande. Poursuivez la cuisson 10-15 minutes jusqu’à ce que la deuxième face soit également dorée. Ces temps de cuisson sont valables pour des cuisses de poulet. Ajustez en fonction de votre viande.

Je les ai servies avec des potatoes, faites maison au four aussi. Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez sans doute aperçu mon nouveau joujou : un beau piano de cuisson qui a 2 fours + 1 grill :p Donc j’en profite pleinement pour réaliser plusieurs recettes simultanément. Quand on cuisine beaucoup, c’est vraiment génial 😀

Poulet bbq au four (3)

Voilà j’ai essayé de vous donner cette recette aussi vite que possible. Du coup je suis un peu radine en photos :p Si vous avez des questions, n’hésitez pas. J’ai beaucoup d’autres recettes en attente de rédaction, je ferai de mon mieux pour ne pas trop traîner.

Bon app! 😉

 

Publicités

Colin pané et sa sauce légère

Je ne vous apprends rien. Le poisson pané, comme à peu près tout le reste, c’est meilleur fait maison. Voici donc une recette toute simple pour remplacer ceux du commerce parce que :

  • vous saurez vraiment ce que vous mangez
  • vous serez fier(e) de l’avoir préparé vous même
  • vous allez agir pour la planète parce que vous produirez moins de déchets qu’en achetant de l’industriel (ce qui est valable en cuisine en général mais pas seulement)

La liste n’est pas exhaustive.

Colin pané et sa sauce légère (10)

Je vous présente quelques rappels illustrés pour réaliser une panure à l’anglaise. Je n’en fais pas souvent, parce que paner pour 6 personnes c’est long :p

J’ai utilisé du colin d’Alaska sauvage surgelé. C’est d’ailleurs sûrement un des poissons les moins chers. J’évite comme la peste le poisson d’élevage intensif.

Je l’ai fait décongeler au frigo pendant une nuit, c’est la solution la plus sûre. Décongeler à l’air libre comporte plus de risque de prolifération de bactéries. Quant au micro-onde, je ne vous en parle même pas, je n’en ai pas.

Vous avez aussi une recette de sauce d’accompagnement avec le poisson pané, pour rester dans l’esprit du fait maison. Un peu de jus de citron fait également très bien l’affaire 😀

Ingrédients pour le poisson pané

  • 1 filet de colin par personne
  • Farine
  • Œufs battus ou blancs d’œufs
  • Chapelure
  • Sel, poivre
  • Aneth ou autre herbe au choix

L’avantage de réaliser soi même sa panure c’est qu’on peut la personnaliser. Vous pouvez l’assaisonner avec des épices ou des herbes qui se marient bien avec le produit pané. J’ai choisi de colorer la mienne avec un peu d’aneth.

Salez, poivrez et saupoudrez le poisson d’aneth.

Colin pané et sa sauce légère (1)

Découpez chaque filet en 3 ou 4. Je trouve ça plus simple de paner des petites pièces mais vous pouvez garder le filet entier si vous préférez. Trempez successivement dans la farine, l’œuf puis la chapelure.

Colin pané et sa sauce légère (4)

Colin pané et sa sauce légère (2)

Colin pané et sa sauce légère (5)

Vous le savez si vous suivez le blog, j’ai toujours trop de blancs d’œufs. J’ai donc essayer de paner avec et j’ai trouvé ça aussi efficace que de l’œuf battu.

Vous avez également la possibilité de remplacer la chapelure par des amandes (en poudre ou effilées, cf. ma recette de nuggets de dinde) ou encore des graines de sésame.

Pour une panure plus épaisse, renouvelez la procédure farine-oeuf-chapelure jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Pour la part, un peu de croustillant, à peine plus que pour un poisson meunière, suffit largement. (Repeat : et c’est déjà assez long de le faire une seule fois pour 6 xD)

Colin pané et sa sauce légère (7)

Idéalement, réservez le poisson pané au frais pendant une bonne heure avant la cuisson. Je trouve que cela fixe la panure. Ce n’est pas indispensable si vous ne préparez pas le poisson à l’avance, mais  c’est ce qui fait la différence de mon point de vue.

Faites cuire dans une poêle chaude avec un peu d’huile ou de beurre, 3-4 minutes sur chaque face environ, en évitant de trop les manipuler pour préserver la chapelure. Lorsque c’est doré, c’est prêt. Cela doit être beaucoup plus simple de le faire en friteuse, mais ensuite je devrais la nettoyer et remplacer l’huile et cette seule idée m’a poussé vers le choix de la cuisson à la poêle.

Colin pané et sa sauce légère (11)

Vous pouvez maintenir au chaud au four à 100 degrés dans un plat adapté le temps de tout cuire et de servir.

Ingrédients pour la sauce :

  • 1 yaourt nature (maison ici)
  • 1 échalote
  • 1 càs de moutarde forte
  • 1 càc d’aneth
  • Sel aux herbes
  • Poivre

Émincez l’échalote puis mélangez simplement tous les ingrédients dans un bol.

Colin pané et sa sauce légère (8)

A la maison, ma tribu a tendance à manger de la sauce au poisson pané, de la mayonnaise aux frites, vous voyez le genre 😉 Donc j’ai doublé les doses.

J’utilise mes yaourts maison. Vous pouvez utiliser n’importe quel yaourt nature du commerce, ou remplacer une partie par de la crème épaisse ou encore du fromage blanc. Vous pouvez également ajouter un peu de cumin dans la sauce si vous aimez bien ça.

Réservez également au frais en attendant de servir.

J’ai servi le poisson pané avec des rondelles de courgettes poêlées. C’était très bon 🙂

Colin pané et sa sauce légère (12)

Et chez vous? Quelles sont vos recettes régressives fétiches?

Bon appétit! 🙂

Pesto de cresson

En général à la maison, on consomme le cresson en salade. J’ai voulu changer un peu et essayer d’en faire un pesto original, même si le classique au basilic me plaît beaucoup aussi. Pari réussi parce que nous nous sommes régalés! La recette improvisée est définitivement adoptée. Je n’ai pas eu le temps de prendre des photos au moment du repas alors on ne voit ci-dessous que ce qu’il en reste ^^ Les dosages sont approximatifs, alors faites confiance à vos papilles pour rectifier l’assaisonnement 😉

Pesto de cresson (1)

Ingrédients :

– 1 botte de cresson
– 1 gousse d’ail épluchée et dégermée
– 40g de parmesan râpé
– 40g de poudre de noisettes (ou d’amandes)
– 10cl d’huile d’olive
– 1 càs de jus de citron
– sel
– poivre

1. Lavez le cresson puis séparez les feuilles des tiges. On ne se sert que des feuilles pour le pesto.

2. Dans un récipient adapté, déposez le cresson, ajoutez le parmesan, l’ail, le jus de citron, la poudre de noisettes et le parmesan. NB: Vous pouvez bien évidemment remplacer la poudre de noisettes par des pignons de pin. Je n’en avais pas.

3. Mixez en versant petit à petit l’huile d’olive jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Vous avez un aperçu de la texture qu’il faudrait obtenir en photo.

4. Salez, poivrez et rectifiez si besoin.

5. Réservez au frais en attendant le repas. Je l’ai servi avec des cannellonis farcis aux courgettes, mascarpone et piment d’Espelette.

C’est tout pour aujourd’hui! Bon appétit 🙂

Pesto de cresson (3)

Pesto de cresson (2)

Et si vous voulez une recette de pâtes fraîches maison qui déchire pour aller avec, vous la trouverez ici 😉

Sauce caramel maison

Pour rester fidèles à la philosophie du fait-maison, nous avons décidé de préparer nos yaourts faits-maison pour les enfants. A nous la Multidélices de chez Seb, le fromage maison et les desserts lactés! Pendant longtemps, j’ai remis à plus tard la préparation des flans au caramels, les fameux « flanby » de notre enfance parce que la recette imposait du caramel industriel. Je suis finalement tombée sur la sauce caramel maison de Françoise du blog La faim des bananes. Vous ne connaissez pas? Elle fait partie de mon blogroll. A l’occaz, allez y faire un tour, il est génial…et je ne dis pas ça juste parce qu’elle a aussi des origines Réunionnaises et qu’elle vit aussi en Lorraine.

Sauce caramel maison (1)

Bref, plus d’excuse pour ne pas préparer les flans, riz au lait et autres douceurs qui nécessitent du caramel. La sauce maison se conserve plusieurs semaines au frais dans un bocal à confiture. La texture un brin sirupeuse ne bougera pas.

Ingrédients :

– 250g de sucre en poudre
– 5 cl d’eau  + 10 cl
– 1 càs de jus de citron

1. Versez dans une petite casserole le sucre, le jus de citron et les 5cl d’eau.

2. Chauffez  à feu doux jusqu’à l’obtention d’une couleur brune, pendant une bonne vingtaine de minutes. Ne mélangez pas, n’introduisez aucune cuillère. Si besoin, remuez un peu la casserole de temps en temps.

Sauce caramel maison (3)

3. Lorsque votre caramel a pris une belle coloration brune, retirez-le du feu.

4. Versez délicatement les 10cl d’eau restants dans le caramel. Attention aux éventuelles éclaboussures, n’allez pas vous brûler 😡

5. Mélangez. Maintenant que l’on a ajouté de l’eau froide, vous pouvez utilisez une spatule si vous le souhaitez.

6. Transvasez le caramel obtenu dans un pot à confiture. Laissez refroidir avant de le refermer.

C’est prêt, vous n’avez plus qu’à le mettre au frais 🙂

Sauce caramel maison (2)

A venir : une recette de flans au caramel à préparer à la yaourtière 🙂

Sauce teriyaki

Je raffole de la cuisine Asiatique, du sucré salé, des viandes marinées… Alors en décidant de faire ma sauce teriyaki maison, autant vous dire que je me suis fait plaisir 😉 Cette recette m’a été inspirée par celle-là puis modifiée à mon goût. J’ai ajouté de la poudre de manioc qu’on retrouve souvent dans la cuisine Réunionnaise pour les marinades. Elle sert à attendrir la viande.

Ingrédients :
– 5 cl de sauce soja
– 5 cl d’eau
– 4 càs de sucre semoule
– 1 cc de gingembre frais finement râpé
– 2 gousses d’ail
– 1 càs de fécule de pommes de terre
– 1 càs de poudre de manioc (facultatif)
– 2 càs de miel
– 2 càc de concentré de tomates

1. Dans un bol mélangez le sucre, le miel, le concentré de tomates, la fécule de pomme de terre et la poudre de manioc.

2. Pilez l’ail et le gingembre, puis ajoutez-les au mélange.

Riz zembrocal aux pommes de terre (16)

3. Versez petit à petit le soja, puis l’eau en délayant le tout à la cuillère.

4. Versez la sauce dans une casserole. Faîtes la chauffer à feu doux une dizaine de minutes en remuant de temps à autre, sans atteindre l’ébullition, jusqu’à ce qu’elle épaississe. Puis retirez la du feu.

5. Faites mariner votre viande coupée en gros dés dans la sauce et mettez la au frais pendant plusieurs heures avant de la cuire.

Poulet teriyaki (1)

J’ai choisi de faire des brochettes de blancs de poulet. Pour les cuire, j’ai utilisé une pierrade en fonte chauffée au four à 250°C. A défaut vous pouvez les poser sur une grillée légèrement huilée pour que la viande n’accroche pas. Puis dans le four éteint, j’ai fait cuire les brochettes 5 minutes de chaque côté.
La viande obtenue était tendre et très parfumée. Je l’ai servie avec un riz cantonais et du rougail « Dakatine » (sauce à base de beurre de cacahuètes) dont je vous dévoilerai la recette très bientôt!

Poulet teriyaki (2)

Bon appétit!

Sauce barbecue

Le soleil refait de timides apparitions, les températures remontent, le printemps approche… J’ai déjà des envies de fruits et de légumes gorgés de soleil, de viandes grillées au barbecue et à la plancha, de sorbets et de granités! En attendant les beaux jours, je gère ma frustration comme je peux dans ma petite cuisine, en préparant de bonnes marinades et en cuisant mes viandes dans un plat pour grillades au four. Je ne sais pas vraiment comment ça s’appelle, mais ça ressemble à ça et c’est plutôt pratique :

Pour préparer de la sauce barbecue maison, voici la marche à suivre. Vous pouvez la conserver au frais environ 2 semaines dans un bocal à confiture ou dans un flacon de mayonnaise, ketchup ou autre que vous aurez bien nettoyé au préalable. Vive la récup! En accompagnement de vos pommes de terre ou de vos viandes, ses saveurs sucrées-salées plairont à coup sûr!

Sauce bbq (2)

Ingrédients :

– 90g de ketchup
– 3 càs miel
– 3 càs de jus d’ananas (ou de Coca!)
– 1 càc piment de Cayenne
– 1 càc paprika
– 1 càc gingembre
– 1 càc thym
– 2 càs worcester
– 1 càs soja
– sel
– poivre
– 1 gousse d’ail
– 1 oignon rouge
– 1 càs vinaigre balsamique
– 1 càc concentré de tomates
– 3 càc cassonade

1. Hacher finement l’oignon.

2. Épluchez et dégermez l’ail. Pilez le avec le gingembre.

3. Faîtes chauffer l’huile d’olive dans une casserole. Puis faites-y revenir l’oignon, l’ail et le gingembre pendant 5 minutes.

4. Pendant ce temps, mélangez ensemble les autres ingrédients dans un saladier : ketchup, concentré, soja, vinaigre balsamique, miel, cassonade, épices… Goûter et rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts.

5. Ajoutez le mélange dans la casserole et laissez mijoter à feu très doux pendant une dizaine de minutes.

6. Goûtez à nouveau et rectifiez si besoin. Laissez refroidir, puis conservez dans le récipient de votre choix ou servez-vous en directement comme marinade, pour des ribs de porc par exemple.

Sauce bbq (1)

Bon app 🙂