Tarte aux oignons rouges, chèvre et miel

Décidément ce moule rectangulaire est devenu mon chouchou, je ne m’en lasse pas. Toutes mes tartes y passent, les sucrées, les salées…les sucrées salées :p Celle que je m’apprête à vous présenter nous plaît beaucoup, oui oui, sinon je ne vous en parlerais pas. Les oignons rouges caramélisés, le chèvre et le miel : c’est un mariage évident, sans risque, efficace.

Je vous ai mis une recette de pâte brisée assez standard. J’en ai aussi testé une à base de flocons d’avoine, sans beurre, assez légère, plutôt réussie d’ailleurs. Je la ferai une fois de plus pour vérifier les dosages et je vous la donne bientôt. Si cela peut nous permettre de manger des tartes plus souvent, c’est génial 😀

Tarte oignons rouges, chèvre et miel (2).jpg

Ingrédients

Pour la pâte brisée :

  • 150g de farine semi-complète
  • 75g de beurre mou
  • 3g de gros sel
  • 35g d’eau environ

Pour l’appareil :

  • 1 noix de beurre
  • 4-5 oignons rouges
  • 1/2 bûchette de chèvre
  • 2 càs de miel
  • 2 oeufs
  • 5 cl de lait entier
  • 5 cl de crème liquide
  • sel, poivre
  • 2-3 càs de miel

Préparez la pâte brisée une bonne heure à l’avance. Pour cela, mélangez les ingrédients dans le bol du robot équipé du batteur plat jusqu’à obtenir une pâte homogène. Étalez sur un plan de travail fariné (ou Silpat), et foncez un moule chemisé. J’utilise un moule de 36*10cm. Pour un moule à quiche/tarte standard, il faudra augmenter les proportions de 50% environ. Si vous avez la flemme de calculer, vous pouvez jeter un œil par ici ou pour avoir d’autres dosages. Réservez la pâte brisée au frigo pendant 30 minutes minimum.

Épluchez et émincez les oignons. On pleure un peu mais ce n’est pas grave 😉

dav

Dans une casserole, faites fondre le beurre et ajoutez les oignons. Laissez cuire à feu moyen une quinzaine de minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les oignons soient bien tendres et compotés. Je n’ajoute pas de sucre, je trouve qu’ils sont naturellement sucrés, mais vous pouvez le faire pour les caraméliser davantage.

burst

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans un bol, mélangez les œufs avec le lait et la crème. Salez et poivrez légèrement.

Sortez votre fond de tarte du frigo. Étalez les oignons cuits puis versez le mélange œufs/lait/crème. Répartissez les tranches de chèvre sur la surface.

 

Enfournez pour une trentaine de minutes jusqu’à ce que le dessus de la tarte soit doré et que l’appareil soit ferme.

Juste avant de servir, versez le miel sur la tarte. Je ne le mets pas avant la cuisson parce qu’il noircit et que cela altère ses propriétés. J’ai utilisé un miel bio de châtaignier.

Tarte oignons rouges, chèvre et miel (7).jpg

Avec une petite salade, c’est un régal 🙂

La recette imprimable est disponible ici.

dav

Bonne dégustation!

Publicités

Tarte fine poires, roquefort et noix

J’ai enfin testé cette fameuse association de saveurs, devenue un tel cliché que je pensais qu’elle était surfaite. Après avoir réalisé l’amandier aux poires, j’ai eu envie de cuisiner les poires restantes en version salée.

Pour ma tribu, j’ai choisi de réaliser 2 tartes. J’ai utilisé un moule à quiche rond de 26cm de diamètre et un moule rectangulaire de 10.5*35cm. Je pense que pour un moule à tarte/quiche standard (28-30cm) vous pouvez garder 2/3 des dosages que je m’apprête à donner. Les doses standard d’une pâte brisée sont disponibles ici.

Tarte fine roquefort, poires et noix (2).jpg

La recette est pauvre en photos, je l’ai préparée en étant au téléphone. Je tâcherai d’en refaire ;p

Ingrédients pour la pâte brisée semi-complète

pour 2 moules comme les miens :

  • 350g de farine T80
  • 175g de beurre
  • 7g de gros sel
  • 70g d’eau environ

Ingrédients pour l’appareil, toujours pour 2 petites tartes :

  • 2 poires
  • 150g de roquefort
  • 4 càs de crème fraîche épaisse
  • environ 20 cerneaux de noix
  • sel, poivre

Commencez par réaliser la pâte brisée. Dans le bol du robot, équipé du batteur plat, mélangez la farine avec le beurre mou coupé en dés. Ajoutez le gros sel, puis l’eau petit à petit, afin de former une boule de pâte homogène et  non collante. La pâte brisée est particulièrement facile à travailler. Comme il ne s’agit pas d’une pâte levée, on peut vraiment se faire plaisir dans le choix de la farine utilisée. Il suffira ensuite d’ajuster avec l’eau. On peut également ajouter des graines. Je ne l’ai pas fait cette fois, car les ingrédients de l’appareil sont déjà très riches en goût.

Étalez votre pâte au rouleau sur un plan de travail fariné ou sur une Silpat. Foncez-la dans votre ou vos moules, préalablement chemisés si besoin.

Réservez la pâte au frais pendant une heure minimum. C’est ce qui va lui permettre de ne pas se rétracter lors de la cuisson.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Enfournez pour 10 minutes. Je précuis les fonds de tarte la plupart du temps, pour qu’ils restent croustillants, même les avoir garnis. Je n’utilise pas de billes en céramique ou de haricots quelconques lors de la précuisson. Si la pâte a reposé assez longtemps, elle ne bouge plus.

Tarte fine roquefort, poires et noix (3).jpg

Épluchez les poires et retirez les trognons et les pépins. Découpez-les en fines lamelles. Plus les morceaux de poires sont épais et plus la tarte sera sucrée, donc faites en fonction de vos goûts. Je n’ai utilisé qu’une poire pour garnir le fond de chaque tarte. Vous pouvez avoir besoin de davantage selon la taille du moule et l’épaisseur de votre découpe.

Lorsque le fond de tarte est précuit et refroidi, étalez 2 càs de crème fraîche épaisse sur le fond puis disposez les tranches de poire dessus. Je ne les ai pas superposées mais j’ai recouvert toute la surface de la pâte brisée.

Concassez les noix. Répartissez la première moitié sur les poires. Puis émiettez le roquefort sur la tarte. Enfin, répartissez les noix restantes. On obtiendra deux cuissons de noix, une tendre sous le fromage fondu et une autre au goût fumé grâce aux noix torréfiées en surface. C’est à tomber par terre ❤ Salez (peu) et poivrez.

Enfin enfournez pour environ 25 minutes, toujours à 180 degrés. Surveillez la cuisson pour que le fromage ne dore pas trop. En fondant, il va occuper toute la surface de la tarte, même si à vue d’œil lors de la préparation, on peut en douter lol.

Avant de servir, on peut verser un petit filet d’huile de noix sur la tarte. Je ne l’ai pas fait pour limiter un peu la dose de lipides.

La tarte se déguste bien chaude, avec une petite salade et sa vinaigrette à l’huile de noix  bien sûr! On obtient un équilibre parfait entre le sucré, le salé et la légère amertume des noix. C’est délicieux. J’ai promis d’en refaire 😀

dav

La recette imprimable est disponible ici.

Bon appétit!

Tarte aux mirabelles

Aujourd’hui je partage à nouveau une recette de saison. La saison des mirabelles étant très courte, cela me motive à vous la rédiger rapidement :p Ça fait 2 recettes de tarte d’affilée mais tant pis, c’est aussi parce qu’on en mange (trop?) souvent. C’est tellement bon et facile à faire avec les ingrédients qu’on a sous la main. Cette tarte, préparée avec amour, en dehors du traditionnel « mercredi dessert Top chef » répondait à une urgence : sauver les mirabelles qui dépérissaient à vitesse grand V. Depuis j’ai compris la leçon, je les stocke au frais :p

dav

Dès que j’en ai vu chez le primeur, j’en ai acheté 3 bons kilos. Excès de gourmandise ? Oui, probablement. Avec cette chaleur, les fruits ont commencé à bouder 2 jours plus tard alors j’ai décidé de préparer une tarte. Celle-ci est franchement basique mais elle est délicieuse et c’est la raison pour laquelle je vous propose de l’essayer. Et puis, qui se plaint de la simplicité? Pas nous 🙂

Mon seul souci pendant la préparation a été la confection de la pâte. Je n’ai pas utilisé ma farine de blé bio T55 habituelle, mais une T45 de marque de distributeur, dite « sans grumeaux ». Une horreur. Ma pâte était difficile à travailler. Cela dit à la dégustation, elle était plus sablée que d’habitude. Les enfants ont sans doute fait encore plus de miettes que d’habitude mais c’était toujours aussi bon :p Si en temps normal, vous avez du mal à étaler la pâte, vérifiez le type de farine utilisé et essayez avec de la T55 ou 65. Oui, c’est comme ça que je vais justifier les photos de ma tarte avec une pâte qui ne ressemble à rien :p

J’utilise généralement la pâte sucrée de C. Lignac pour mes tartes aux fruits sauf que je ne mets qu’une càs de sucre :p Diète cétogène, qu’as-tu fait de moi ? xD Vous avez la recette complète dans ma publication précédente mais je la remets ici parce que moi aussi, j’ai la flemme de changer de page quand je suis la recette d’un blog.

dav

Ingrédients pour la pâte sucrée :

  • 95g de beurre pommade
  • 30g poudre d’amande
  • 90 g sucre glace (1 càs pour moi donc)
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 180g farine

Appareil :

  • Environ 1kg de mirabelles
  • Environ 4 càs de sucre
  • Gelée de coings (facultative)

Commencez par la préparation de la pâte. La recette d’origine est visible ici. Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez le beurre avec le sucre glace, la poudre d’amande, la fécule et le sel. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’œuf et la farine. Poursuivre sans insister jusqu’à ce que vous puissiez former une boule et travailler la pâte. Étalez-la sur une feuille Silpat. Puis foncez-la dans un cercle à tarte (28cm ici) et réservez au frais.

Une heure plus tard (minimum), préchauffez le four à 180 degrés.

Lavez les mirabelles. Incisez et dénoyautez en essayant de les garder entières. Disposez-les sur le fond de tarte. J’ai demandé à mes 2 aînés de m’aider à trier les fruits les plus mûrs et les plus abîmés. Je vous épargne la petite leçon de vie, à laquelle ils ont eu droit au passage, sur l’importance de ne pas gaspiller et de lier l’utile à l’agréable 🙂

Serrez bien les fruits parce qu’ils réduisent légèrement lors de la cuisson. Soyez délicat, ne percez pas le fond de pâte 🙂

Saupoudrez généreusement de sucre. Je vous montre en photo ce que j’ai mis, soit environ 3 à 4 càs. N’hésitez pas à en mettre davantage si vous êtes bec sucré.

dav

Enfournez pour 35 minutes environ, jusqu’à ce que les fruits soient caramélisés.

Si vous avez respecté de le temps de repos au frais, la pâte ne se détrempera pas au contact des fruits qui dégorgeront. Elle sera juste recouverte d’un sirop de mirabelles acidulé. Hmmm 🙂

Laissez toujours refroidir la tarte à température ambiante avant de la démouler.

J’ai lustré la tarte au pinceau avec un peu de gelée de coings pour qu’elle brille. Vous n’êtes évidemment pas obligé de le faire.

Vous pouvez la servir avec une boule de glace vanille ou de la crème fouettée pour plus de gourmandise.

dav

Voici donc ma version de cette tarte aux bons fruits de Lorraine, sans crème, contrairement à la version Alsacienne. On sent le bon goût des fruits caramélisés sur une pâte croustillante. Le mélange de texture est terrible 😀 Faites-le moi savoir si vous essayez la recette. Ça me ferait super plaisir!

dav

Ah oui une dernière chose, nous ne l’avons pas entièrement mangée le soir-même (on n’abuse pas des bonnes choses), alors je l’ai conservée au frais!

Bonne dégustation!

Tarte abricots pistaches

Il y a peu de temps, nous avons fêté l’anniversaire de nos jumeaux à la maison, entre deux escapades en Suisse et en Provence. Ce jour-là l’équipe de France de foot a d’ailleurs obtenu sa deuxième étoile 😀 J’avais mis quelques abricots du Valais de côté, avant de préparer tout le reste en confiture, pour réaliser cette tarte. Elle est toujours de saison, alors je m’empresse de vous partager la recette, pour que vous puissiez y goûter vous aussi. Elle est fruitée, acidulée, idéale en fin de repas.

Je choisis souvent la recette de pâte à tarte sucrée de Cyril Lignac pour mes tartes aux fruits, sauf que je réduis la dose de sucre indiquée à 40g. En réalité, j’ai trouvé que c’était encore trop. Peut-être devrais-je suivre la recette de pâte sucrée sans y mettre de sucre du tout?!

Tarte abricots pistaches (13)

Ingrédients pour la pâte à tarte :

  • 95g de beurre pommade
  • 90g de sucre glace (note pour moi même : essayer sans sucre)
  • 30g de poudre d’amandes
  • 50g de fécule de pomme de terre
  • 1 œuf
  • 180g de farine
  • 1 pincée de sel

Ingrédients pour l’appareil :

  • 100g de beurre fondu
  • 50g de poudre d’amandes
  • 50g de poudre de pistaches
  • 80g de sucre
  • 1 œuf
  • 10g de Maïzena
  • 20g rhum ambré
  • environ 15 abricots
  • quelques pistaches concassées (8g)
  • environ 2 càc de sucre pour caraméliser
  • 2 càc de confiture d’abricots

Tarte abricots pistaches (10)

Commencez par la préparation de la pâte. La recette d’origine est visible ici. Dans le bol du robot équipé du batteur plat, mélangez le beurre avec le sucre glace, la poudre d’amande, la fécule et le sel. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’oeuf et la farine. Poursuivre sans insister jusqu’à ce que vous puissiez former une boule et travailler la pâte. Étalez-la sur une feuille Silpat. Puis foncez-la dans un cercle à tarte (28cm ici) et réservez au frais.

Une heure plus tard (au minimum), vous pouvez préparer la crème amandes-pistaches et préchauffer le four à 180 degrés.

Je me suis inspirée de la crème d’amandes de la tarte Bourdaloue de Bernard pour la réaliser. Faites d’abord fondre le beurre dans une petite casserole puis versez le dans un bol. Réduisez en poudre les pistaches. Pour cela j’utilise mon bon vieux pilon, il fait le job et il le fait bien 😀 Vous pouvez aussi le faire au blender. Il existe de la pâte de pistaches industrielle qui fera sans doute l’affaire, mais c’est tellement simple d’écraser quelques pistaches 🙂

Tarte abricots pistaches (1)

Ajoutez les amandes en poudre et le sucre. Normalement on en met 100g, j’ai mis 80 et j’ai trouvé ça trop sucré (non je ne suis pas pénible du tout :p). Note pour moi même : réduire à 50g. Mélangez. Ajoutez l’œuf, le rhum et la Maïzena. Mélangez encore. On obtient une jolie crème vert pistache authentique. Rien à voir avec l’arôme artificiel de pistache qu’on connaît malheureusement mieux que le goût original…

Sortez votre fond de tarte du frigo et versez à l’intérieur la crème amande pistaches.

Enfin lavez les abricots, puis coupez-les en deux. Retirez le noyau et disposez les fruits à votre guise. A la maison, cela a fait l’objet d’un vrai débat :p « Pourquoi tu ne les as pas mis dans l’autre sens?! «  C’est moi la chef, je fais ce que je veux! xD

Saupoudrez les demis abricots de sucre pour les caraméliser lors de la cuisson. J’ai mis 2 càc, mais pour une fois, je dirais qu’il en faudrait davantage pour bien dorer les abricots.

Tarte abricots pistaches (2)

Enfournez pour environ 30 minutes. Ajoutez quelques minutes sous le grill en fin de cuisson pour bien dorer si nécessaire. Sans précuisson, le résultat est très satisfaisant. La pâte est bien croustillante sous la crème et les fruits. Je pense que la réfrigération est tout de même indispensable.

Tarte abricots pistaches (3)

Laissez refroidir votre jolie tarte. Puis badigeonnez-la de confiture d’abricots au pinceau pour lui donner un peu de brillance. (Belle maman et moi en avions fait deux jours plus tôt avec 8kg d’abricots et 5kg de sucre pour obtenir une trentaine de bocaux 😀 ) Vous pouvez remplacer par de la gelée de pommes ou de coings pour lustrer la tarte. C’est ce que j’utilise pour les autres tartes aux fruits. Ajoutez quelque pistaches concassées.

Tarte abricots pistaches (11)

C’est prêt!

A vous une délicieuse tarte colorée et estivale… Un régal 😀

Tarte abricots pistaches.JPG

Tarte à l’oignon alsacienne

Une recette de fonds de placards, à petit budget, végétarienne, simple à réaliser… bref! La tarte à l’oignon a tout pour plaire. J’avais beaucoup d’oignons qui commençaient à germer et qui ne demandaient qu’à être cuisinés et cela m’a permis de refaire cette recette que j’oublie trop souvent. Ce qui est certain, c’est qu’elle surprend toujours par sa simplicité, tout en satisfaisant toute la table à chaque fois.

Tarte à l'oignon Alsacienne (2)

La recette originale (trouvée ici) est très certainement préparée avec une pâte brisée classique. J’ai cependant choisi une version aux graines pour apporter un peu de croquant et de couleur. Quitte à tout faire soi-même, autant se faire plaisir 🙂

Ingrédients pour la pâte brisée aux graines :

  • 100g de farine T110 (semi complète)
  • 150g de farine T65
  • 125g de beurre
  • 50g d’eau
  • 5g de gros sel
  • 3 càc de graines au choix, ici pavot/sésame blond/lin brun

Ingrédients pour l’appareil :

  • environ 600g d’oignons épluchés
  • 2 jaunes d’œufs
  • 15cl de lait entier
  • 15cl de crème liquide entière
  • 60g de farine
  • sel, poivre, muscade

On commence par préparer la pâte brisée et idéalement avec quelques heures d’avance. Dans le bol du saladier, mélangez tous les ingrédients à l’aide de la feuille jusqu’à obtenir une pâte homogène. Inutile de trop la travailler. Lorsque vous pouvez former une boule avec les doigts, c’est prêt. Étalez ensuite sur une Silplat ou un plan de travail fariné. Enfin foncez le fond de pâte dans votre moule à tarte/à quiche. Le mien fait 28cm de diamètre. Il a bien vécu, donc je préfère utiliser une feuille de cuisson pour démouler plus facilement. Réservez au frais pendant une bonne heure.

Tarte à l'oignon Alsacienne (5)

Pendant ce temps, vous êtes de corvée d’oignons :p Bah oui, on ne peut pas se vanter d’être une tarte génialissime et économique, sans réclamer quelques larmes 😉 Emincez donc grosso modo 600g d’oignons. Pas de gaspillage, j’ai émincé les tiges à la fin pour les conserver au congélateur et m’en servir ultérieurement comme des cives.

Tarte à l'oignon Alsacienne (7)

Dans une poêle, faites fondre une belle noisette de beurre et faites suer les oignons à feu doux, pendant 15 bonnes minutes, voire plus. Ils doivent cuire tout doucement pour ne pas dorer et être bien tendres en fin de cuisson. Le volume des oignons réduira considérablement. Normalement, c’est pendant cette phase que les estomacs sur patte de la maison vous demanderont ce que vous préparez de bon. En tous cas, ça se passe comme ça chez moi 😀

Dans un bol, préparez le reste de l’appareil. Je n’irais pas jusqu’à appeler ça une migaine, mais presque! Fouettez les jaunes avec la farine, puis ajoutez les liquides en filet jusqu’à obtenir une pâte liquide comme une pâte à crêpes. Assaisonnez avec le sel, le poivre et la muscade selon vos goûts.

Lorsque la pâte a suffisamment reposé, préchauffez le four à 180 degrés. Enfournez à chaud et à blanc le fond de pâte pour une dizaine de minutes, sur une grille position basse. Le temps passé au frigo permet de figer la pâte et de l’empêcher de se ratatiner à la cuisson. Vous savez de quoi je parle si vous avez déjà vécu ce moment de solitude :p

Tarte à l'oignon Alsacienne (10)

Retirez le fond de tarte précuit. Étalez les oignons.

Tarte à l'oignon Alsacienne (11)

Puis versez le mélange à base de jaunes d’œufs, farine, crème et lait (mi migaine, mi béchamel ^^).

Tarte à l'oignon Alsacienne (12)

Enfournez pour 30 minutes à 180 degrés, puis ajoutez 5 à 10 min avec option grill pour dorer si besoin.

Tarte à l'oignon Alsacienne (4)

A servir chaud ou tiède accompagné d’une belle salade pour un super repas 🙂

Tarte à l'oignon Alsacienne (3)

Bon appétit!

Tarte gorgonzola et épinards

En panne d’idées et de produits frais pour le dîner, j’ai préparé cette petite tarte avec des ingrédients que j’ai toujours en stock à la maison. Je me suis beaucoup inspirée d’une recette trouvée ici. Elle a beaucoup plu et puisque je compte la refaire, ce sera pratique de l’avoir rédigée sur le blog 😀 C’est mon pense-bête. Je ne connais pas toutes les recettes par cœur, alors c’est toujours bien de pouvoir jeter un œil rapide pour me rappeler la marche à suivre. Si, en plus, cela vous permet d’essayer de nouvelles recettes, c’est encore mieux 😀

Tarte gorgonzola et épinards (3)

Comme d’habitude, j’ai adapté la version originale en fonction de mes envies ponctuelles. Nous nous sommes ainsi retrouvés à manger une pâte brisée parfumée au chanvre. Je ne savais pas trop quoi faire de cette farine achetée il y a longtemps sans but précis (merci minimalisme, j’ai arrêté d’acheter ce dont je n’ai pas besoin). J’avais fait un essai de chips qui s’est avéré assez déplaisant, un goût « trop vert et trop terreux » 😡  < N.B : Cet emoji est bien plus contrarié qu’il ne le devrait dans le contexte, mais je n’ai toujours pas cherché comment modifier ça sur WordPress. Bref cette fois, en petite quantité, le chanvre associé avec des épinards, c’était vraiment bon. Je pense qu’il se marierait également bien avec d’autres légumes tels que blettes ou poireaux. A voir…

Au fil de la préparation, j’ai pris quelques photos. Sur un malentendu, ça peut être une réussite et finir le blog :p

Tarte gorgonzola et épinards (4)

Servie en plat avec une salade, nous n’avons pas terminé la tarte le soir même. (« Ah ouais? Donc c’était pas si bon que ça en fait…Mais si! » On s’est gavé de salade, c’est tout! 😉 ) Je dirais qu’il y a 6-8 parts selon l’appétit.

Ingrédients pour la pâte brisée au chanvre :

  • 220g de farine de blé
  • 30g de farine de chanvre
  • 125g beurre pommade
  • 5g de gros sel
  • 50g eau

Ingrédients pour l’appareil :

  • 100g gorgonzola
  • 100g parmesan
  • 600g d’épinards en branches surgelés
  • Sel, poivre, muscade
  • 2 œufs
  • 30cl de crème liquide entière
  • 1 poignée de pignons de pin (facultative)

Préparez d’abord la pâte brisée. Utilisez 250g de farine(s) de votre choix ou agrémentez la pâte de graines (pavot, sésame, lin, chia…) selon l’inspiration du jour. Dans le bol du robot, mélangez la farine et le beurre pommade avec la feuille. Ajoutez le gros sel et l’eau. J’aime bien utiliser du gros sel dans la pâte brisée, ça apporte un peu de texture supplémentaire. Laissez tourner jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Etalez à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail légèrement fariné ou sur une silpat. Puis chemisez ou recouvrez votre moule à tarte/quiche  d’une feuille de cuisson et foncez la pâte. Réservez au frais une bonne heure. On obtient une jolie pâte mouchetée de vert.

Tarte gorgonzola et épinards (7)

Pendant ce temps, faites décongeler les épinards surgelés dans une casserole à sec à feu doux. Si vous avez des épinards frais, c’est mieux! Mais comme je l’ai dit, c’est une recette effectuée avec ce qu’il y a toujours en stock. Les épinards frais n’en font (hélas) pas partie. Mélangez avec une cuillère en bois régulièrement. Quand tout est tendre, égouttez dans un chinois. Pressez pour retirer toute l’eau. Salez. Si vous le souhaitez, ajoutez du beurre dans les épinards 😉

Préchauffez le four à 180 degrés et faites pré cuire la pâte à blanc sur une grille en position basse pendant 10 minutes. Le repos au frigo permet à la pâte de ne pas se rétracter à la cuisson. Par la suite, vous obtiendrez une tarte avec une pâte bien croustillante, non détrempée. Le top! Laissez la pâte précuite refroidir à l’air libre le temps de terminer la préparation de l’appareil.

Pour cela, découpez le gorgonzola en dés et râpez le parmesan. J’avais la flemme, j’ai juste coupé le parmesan en petits morceaux et j’ai récupéré un reste de parmesan déjà râpé, vestige du dernier repas avec des pâtes, au frigo.

En photo : du vrai parmigiano reggiano de compet’ 😀

Tarte gorgonzola et épinards (8)

Fouettez les œufs et la crème ensemble dans un bol puis assaisonnez avec sel, poivre, muscade. Ajoutez 3/4 du parmesan et mélangez.

Tarte gorgonzola et épinards (9)

Étalez les épinards sur le fond de tarte précuit. Disposez le gorgonzola.

Tarte gorgonzola et épinards (10)

Puis versez le mélange œuf crème parmesan. Saupoudrez avec le reste de parmesan râpé. Ajoutez quelques pignons de pins ou amandes effilées pour le croquant (facultatif). Et là, à moins de se louper méchamment sur la cuisson, on sait déjà que ça va être terrible… 😀

Tarte gorgonzola et épinards (2)

Enfournez pour 30 minutes + 5  minutes sous le grill, jusqu’à ce que la tarte soit dorée.

Tarte gorgonzola et épinards (5)

« Ca y est t’as fini tes photos? On peut manger??? » (Non, vous ne saurez pas qui se cache derrière cette voix autoritaire :p) Oui oui j’arriiiiive… Alors il faudra se passer de la photo finale avec la part découpée dans l’assiette avec sa petite salade de mâche et de carottes râpées. Vous pouvez fermer les yeux et essayer d’imaginer, pas vrai? ^^’

Tarte gorgonzola et épinards (6)

A servir chaude ou tiède avec une bonne salade. Nous nous sommes régalés!

Bon appétit 🙂

 

Tarte fine aux tomates et au chèvre (low carb)

Tarte fine tomates et chèvre (12)

Décidément je ne me lasse pas des tartes… 🙂 Sucrées, salées, elles me plaisent toutes! J’essaie tout de même de rester raisonnable en limitant leur consommation à une ou deux fois par semaine, étant donnée la présence de fromage nécessaire à sa préparation. Cela nous permet de manger végétarien et d’utiliser les aliments qu’on a déjà en stock. Notre tarte fétiche du moment est celle-ci : la tarte fine aux tomates et au chèvre.

Nous avons décidé il y a peu que 100% des fruits et légumes consommés à la maison seraient bio. Nous en mangeons tellement que nous craignons que leur consommation à terme nous fasse plus de mal que de bien. C’est un nouveau petit pas vers une alimentation plus saine. Les choix sont plus restreints, mais j’ai trouvé plusieurs fournisseurs qui nous permettent de continuer à manger varié. C’est comme cela que je me suis retrouvée avec des kilos de tomates anciennes délicieuses, toutes mûres simultanément, qu’il a fallu manger rapidement. J’ai donc opté, entre autres, pour une tarte qui a eu tant de succès qu’elle est servie à la maison régulièrement depuis. Par ailleurs, elle vous a plu sur les réseaux sociaux 😉 Je me réjouis de partager la recette avec vous pour que vous puissiez la reproduire à la maison.

J’ai utilisé la recette des crackers low carb comme base, c’est-à-dire la fathead bien connue des cétos et je l’ai adaptée.

Ingrédients :

  • 170g de mozzarella râpée
  • 2 càs de crème fraîche épaisse
  • 1 oeuf
  • 80g de farine de lupin
  • 1 càc de sel
  • poivre
  • 1 dizaine de feuilles de basilic frais
  • environ 3 belles tomates
  • 1 bûchette de fromage de chèvre

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Dans une petite casserole, faites fondre la mozzarella râpée avec la crème fraîche. Vous pouvez également utiliser de l’emmental ou du gruyère râpé en remplacement de la mozza et du mascarpone comme substitut à la crème fraîche. Je varie en fonction de ce que j’ai en stock.

Tarte fine tomates et chèvre (1)

3. Pendant que le mélange fond, versez la farine et l’œuf dans le bol du robot. Ajoutez l’assaisonnement et le basilic émincé. Quand la mozzarella est fondue, versez le contenu de la casserole dans le bol. Mélangez le tout avec le batteur plat jusqu’à obtenir un mélange homogène. Si besoin, utilisez une maryse pour racler les bords ou le batteur et mélangez à nouveau.

Tarte fine tomates et chèvre (2)

4. Formez une boule avec la pâte, puis étalez la entre deux feuilles de cuisson ou Silpat. Couvrez la plus grande surface possible pour obtenir une tarte bien fine.

Tarte fine tomates et chèvre (3)

5. Enfournez pour environ 8 minutes, jusqu’à ce que la surface commence à dorer.

6. Pendant la pré-cuisson, lavez vos tomates puis découpez les en tranches fines. Faites de même avec le fromage de chèvre.

Tarte fine tomates et chèvre (4)

7. Sortez la pâte du four et baissez la température à 160-165 degrés, puis disposez les éléments.

Tarte fine tomates et chèvre (9)

8. Enfournez à nouveau pour une dizaine de minutes, jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Il faut trouver le bon compromis pour que la garniture soit cuite et que la pâte à tarte ne dore pas trop. Ci-dessous les photos avant cuisson :

Tarte fine tomates et chèvre (10)

Tarte fine tomates et chèvre (11)

Au moment de servir, vous pouvez agrémenter la tarte de basilic frais et l’accompagner de salade ou de crudités. Un vrai régal !

Ci-dessous la tarte cuite, les bords sont dorés, le chèvre juste fondu et les tomates légèrement cuites. C’est comme ça que nous l’apprécions 🙂

Tarte fine tomates et chèvre (13)

Bon appétit 😊