Financiers cétogènes aux abricots et amandes

Financiers céto aux abricots (5)

Les financiers sont de petits gâteaux bien pratiques pour 3 raisons principales :

  1. Ils sont faciles à réaliser.
  2. C’est délicieux et pour peu qu’on aie un minimum de self contrôle, on se fait plaisir avec une petite portion.
  3. Cela permet d’utiliser les blancs d’oeufs qu’on a en trop, ce qui m’arrive souvent car je fais régulièrement de la mayonnaise et des glaces.

Je vous présente la recette d’Anna R. que j’ai légèrement modifiée. Vous pouvez l’adapter vous aussi avec les fruits de votre choix. Je les ai déjà faits avec des framboises surgelées, mais ceux à l’abricot sont mes préférés. Souvenir d’une vieille recette de mon passé non cétogène, visible ici 😉 Les abricots contiennent 11g de glucides aux 100g. J’en ai utilisé moins de 2 pour les 24 financiers, donc c’est très raisonnable. Les amandes effilées sont facultatives, j’en ai réparties sur la moitié. Je trouve ça joli et ça apporte un peu de texture.

Financiers céto aux abricots (7)

Ingrédients pour 24 mini financiers :

  • 4 blancs d’oeuf (150g environ)
  • 100g de poudre d’amande
  • 70g de beurre fondu
  • 2 abricots
  • 1 poignée d’amandes effilées (facultatives)
  • sucrant (facultatif, je n’en mets pas)

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Dans une casserole faites fondre le beurre à feu doux, jusqu’à ce qu’il « chante » 🙂 On obtient ainsi un beurre noisette, caractéristique des financiers. Ok on a éliminé le sucre, mais on peut essayer de garder un petit peu de rigueur si c’est possible :p

3. Dans un cul de poule, mélangez la poudre d’amande, les blancs d’oeufs et le sucrant s’il y en a un. Pour réaliser des financiers, on utilise le blanc d’oeuf cru, inutile de le monter en neige.

4. Incorporez le beurre noisette et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5. Découpez de fines tranches d’abricots.

5. Répartir la pâte dans les mini moules. Ajoutez une à deux lamelles d’abricots dans chaque financier et saupoudrez d’amandes si vous le souhaitez.

6. Enfournez pour 15 minutes environ (2 minutes de plus chez moi).

Financiers céto aux abricots (2)

Les financiers sont prêts lorsqu’ils sont légèrement dorés. Laissez refroidir pour les démouler plus facilement. Je les conserve dans une boîte au frais en ce moment. Je ne saurais vous dire combien de temps, puisqu’ils sont mangés rapidement à la maison. Avec le café c’est fabuleux 🙂

Financiers céto aux abricots (6)

Bonne dégustation 🙂

Financiers céto aux abricots (8)

Aubergines à la parmesane 

Aubergines à la parmesane (13)

J’adore les aubergines. Quand la saison chaude revient, c’est un vrai bonheur de pouvoir les cuisiner à nouveau. Même si à cette époque de l’année, il est toujours un peu tôt pour en acheter :p C’est une photo de Loulou sur notre groupe Facebook fétiche qui m’a donné envie de les préparer « alla parmigiana » pour la première fois. J’ai jeté un oeil à quelques recettes sur le net, pour finalement m’inspirer en grande partie de la version de Jamie Oliver sur le blog de Papilles que je ne vous présente plus. L’avantage de cette recette classique c’est qu’elle est déjà low carb 🙂

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 4 aubergines
  • 3 boîtes de tomates concassées
  • 3 oignons
  • 5-6 gousses d’ail nouveau
  • 1 càs marjolaine ou origan
  • 2-3 càs huile d’olive
  • 10 feuilles de basilic frais
  • Sel
  • Poivre
  • 1 càc de vinaigre de vin
  • 6 càs de parmesan environ
  • 1 càs de poudre d’amande (ou chapelure), facultative

1. Préchauffez le four à 180 degrés. Lavez les aubergines puis coupez-les en fines tranches dans le sens de la longueur et posez-les sur des plaques à four. Comme à chaque fois que l’on consomme les légumes avec leur peau, il est préférable d’utiliser du bio si c’est possible.

Aubergines à la parmesane (1)

Vaporisez un peu d’huile d’olive, salez et poivrez éventuellement. Depuis que je mange céto, je privilégie le sel d’Himalaya, le sel marin aux herbes et un sel riche en minéraux (potassium et magnésium). On évite le sel raffiné qui ne contient plus de micronutriments et on fait le plein d’électrolytes avec du sel de qualité pour éviter les carences. 

Aubergines à la parmesane (2)

Quand le four est chaud, enfournez pour environ 15 minutes. Puis réservez.

Aubergines à la parmesane (6)

2. Pendant la pré-cuisson des aubergines, préparez la sauce tomate. C’est très simple! Il suffit de faire revenir 2 oignons émincés dans de l’huile d’olive bien chaude. Apres 5 minutes, ajoutez les gousses d’ail écrasées et la marjolaine.

Aubergines à la parmesane (3)

Aubergines à la parmesane (4)

J’ai utilisé une tête d’ail nouveau, mais de l’ail classique fait bien l’affaire aussi. Faites revenir 5 minutes de plus à feu plus doux puis versez les tomates. Les tomates pelées choisies continent 3g de glucides/100 grammes. Mélangez et couvrez une dizaine de minutes. C’est tout 🙂

Aubergines à la parmesane (5)

Ajoutez quelques gouttes de vinaigre et le basilic émincé en fin de cuisson.

Aubergines à la parmesane (7)

3. Place au dressage! J’ai choisi un plat à four aux dimensions suivantes : 30*20*4. C’était parfait avec ces proportions! Je me trompe trop souvent de format et quel immense sentiment de solitude quand on réalise que le plat est trop petit ou trop grand :p  Dans le fond du plat, versez de la sauce tomate, puis saupoudrez d’une fine couche de parmesan. Déposez ensuite une couche d’aubergines, à nouveau de la sauce tomate et du parmesan. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients en terminant par du parmesan. J’ai ajouté un peu de poudre d’amande pour obtenir un effet gratiné, en substitut à la chapelure trop riche en glucides pour moi, et un peu de mozzarella râpée pour le fondant. A la fin il reste l’équivalent d’un pot de yaourt de sauce tomate, que vous pourrez utiliser facilement dans une de vos prochaines préparations 🙂

 

4. Enfournez à 180 degrés pour environ 30 minutes. Ajoutez 5 minutes sous le grill en fin de cuisson pour dorer si besoin.

C’est prêt! Avec une petite salade, c’est super bon 🙂 Oui on a toujours besoin d’une petite salade d’accompagnement :p Céto certes, mais céto verte!

Bon appétit 😀

Glace stracciatella cétogène

Glace stracciatella cétogène (1)

Avec cette météo caniculaire, je ne pouvais pas partager la recette prévue initialement… Alors je me suis sacrifiée en préparant cette glace pour la deuxième fois avec quelques photos à l’appui, afin de la mettre sur le blog. Oui je suis comme ça moi, j’ai le sens du devoir 😉 Nous nous sommes régalés la première fois mais je n’avais pas pris de photos. Une bonne excuse pour en refaire 😀 L’idée de base c’était une glace vanille toute simple à laquelle je voulais ajouter  des pépites de chocolat… et puis je suis tombée par hasard sur la stracciatella qui a envoyé valser ma recette trop simpliste. Avec un nom si mélodieux, on ne peut s’attendre qu’à une recette qui fait danser les papilles… Elle est légère, aérienne, un vrai délice. J’ai « low-carbonisé » la recette recette qui me semblait la plus apétissante et le résultat est terriiible! Amis céto stricts, la recette contient un chouïa de sirop d’érable, vous savez que j’évite les édulcorants, mais vous pouvez remplacer par un sirop sans sucre de votre choix. Avec les saveurs de la vanille et du chocolat, on n’a pas vraiment d’un goût sucré supplémentaire. Je pense en garder un « par sécurité » mais bientôt on s’en passera totalement. Bref! J’ai un semi-marathon sur Concept2 qui m’attend pour fêter le solstice d’été, alors je vais faire court :p

Ingrédients :

  • 150ml de crème liquide entière
  • 300ml de lait entier
  • 1 càs de sirop d’érable (remplacer par le sucrant liquide de votre choix, avec du miel c’est super aussi)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 100g de chocolat à 85%

1. Fendez la gousse de vanille, puis grattez l’intérieur avec un couteau. Déposez la gousse et les graines dans une casserole avec la crème. Faites chauffer à feu doux sans porter à ébullition puis retirez du feu. Couvrez et laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

Glace stracciatella cétogène (3)

2. Dans un petit saladier, versez le lait, puis ajoutez la crème vanillée et mélangez. Sucrez et mélangez à nouveau. La recette originale contient du sirop de glucose et du sucre. J’ai réalisé la première fois la recette avec 2 càs de miel, et cette fois avec 1 càs de sirop d’érable. C’est bien assez sucré mon bec 😉 La stracciatella ne contient pas d’oeufs, c’et ce qui la rend si légère en bouche.

3. Placez votre récipient au frais pendant quelques heures. Votre glace sera d’autant plus savoureuse.

4. Enfin c’est le moment de faire prendre votre glace en sorbetière ou en turbine. Retirez les gousses de vanille, puis versez la crème froide dans la sorbetière.

Glace stracciatella cétogène (4)

Pendant qu’elle tourne, faites fondre le chocolat au bain-marie. Je vous mets 2 photos prises à 5 minutes d’intervalles. C’est très rapide.

Lorsque la glace est prise, versez le chocolat fondu en filet dans la crème, tout en continuant à faire tourner la sorbetière. Je ne suis ni casse-cou ni gauchère, donc pas de photo pendant cette procédure délicate :p

Glace stracciatella cétogène (7)

Le chocolat va instantanément se figer au contact de la glace et former de fins copeaux, caractéristiques de la stracciatella. Si besoin, arrêtez la machine de temps en temps pour mélanger la glace à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère. Je n’ai pas trouvé de solution pour faire ça proprement lol. A la fin, la glace est génialissime mais je suis de corvée de nettoyage :p Autant vous prévenir! 😉

Glace stracciatella cétogène (8)

5. Transvasez votre glace dans un récipient qui supporte le froid et placez la au congélateur quelques heures avant la dégustation.

Glace stracciatella cétogène (9)

J’ai d’abord pris quelques photos en intérieur avant de me décider à en prendre dehors au soleil. La glace a commencé à fondre très rapidement, comme vous pourrez le constater 😡

Glace stracciatella cétogène (10)

Glace stracciatella cétogène (2)

La stracciatella est devenue immédiatement une de mes recettes glacées préférées 🙂 Avec cette chaleur estivale, parfaite un 21 juin, j’espère vous donner envie de l’essayer!

C’est tout pour aujourd’dhui.

Bonne dégustation 🙂

Lupain (pain cétogène à la farine de lupin)

Lupain (pain céto à la farine de lupin) (2)

L’une de mes grandes angoisses en démarrant la diète cétogène, c’était de devoir me passer de pain. J’étais déjà sensible au modèle Paléo, donc je limitais beaucoup sa consommation, mais j’avais quand même l’impression de faire un sacrifice. Découvrir l’existence des recettes de pain cétogène, ça  a été un grand soulagement (j’exagère à peine lol) de me dire que je pourrais manger mon fromage avec du pain. Depuis, je mange de moins en moins de fromage, du moins plus du tout en dessert, comme j’avais l’habitude de le faire.

Il a fallu modifier mon inventaire, se procurer de nouveaux produits pour réaliser du pain sans gluten et à plus forte raison, très faible en glucides. Rien à voir avec la baguette traditionnelle. On obtient un pain qui a la forme d’un petit pain de mie, avec une croûte fine et croustillante, à découper en tranches, à toaster éventuellement selon les goûts. Deux recettes ont retenu mon attention. J’en partage une aujourd’hui, qui est la plus simple des deux à réaliser. Vous l’avez peut-être vu dans les recettes publiées précédemment, je suis conquise par la saveur de cette farine.

Merci à Michèle P. sur le groupe « La vie en céto » pour son partage, je suis retournée dans les archives photos jusqu’en février 2017 pour le retrouver :p

Voici les macros pour 100g de pain (sans graines) :

  • Calories : 279
  • Lipides : PUFA 2.1+ MUFA 7.9 + SFA 12.7, soit un total de 22.7g
  • Protéines : 16.3
  • Glucides : 3.3

Lupain (pain céto à la farine de lupin) (1)

Ingrédients :

  • 80g de farine de lupin
  • 40g de beurre fondu
  • 4 oeufs
  • 60g de mascarpone
  • 1 càc de bicarbonate de soude + quelques gouttes de vinaigre de cidre (ou 1 càc de levure chimique)
  • 1 càc de sel
  • graines au choix

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène. Incorporez les graines à la fin. J’ai choisi des graines de lin brun et doré et de tournesol.

3. Versez la pâte dans un petit moule à cake (24*10cm pour le mien).

4. Enfournez pour environ 40 minutes. Vous pouvez vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau qui doit ressortir sèche du pain.

5. Laissez refroidir sur une grille pour pouvoir le trancher correctement.

A la maison, on mange le pain dont on a besoin le jour-même et on congèle les tranches restantes dans un sachet de congélation. Vous pouvez ensuite les passer au grille-pain plus tard pour les décongeler et en mangez à tout moment 🙂 Je dois aussi avouer qu’au fil du temps, on ne consomme quasiment plus de pain. C’est pendant la phase de céto-adaptation qu’il est particulièrement intéressant de trouver un substitut.

Enfin, je ne m’attarde pas sur la liste non exhaustive des bonnes choses cétogènes à déguster sur votre pain : fromage (frais, au lait cru…), tartinades (d’olives, d’aubergines, d’asperges, de poivrons…), de charcuteries (patés, rillettes…) etc. Pourquoi pas en tartine avec de l’avocat et des oeufs brouillés au petit déj? 🙂 En relisant, je me rends compte que je n’ai pas d’idées sucrées. Avec une pâte à tartiner céto? Un coulis de fruits rouges aux graines de chia? A vous de voir :p

Je ne debrief pas non plus sur ce jeu de mots discutable qui sert de titre à ma recette :p J’assume ^^’

Bonne dégustation 🙂

Nuggets de dinde (paléo/céto)

Nuggets de dinde (paléo-céto) (8)

Voilà une recette familiale toute simple. Merci à PaleOh pour cette bonne idée! J’ai adapté la recette originale avec du filet de dinde, coupé en plus petits morceaux, comme des nuggets. Cela allonge un peu le temps de travail pour tout paner, alors à vous de choisir le format qui vous convient le mieux. Avec de la mayonnaise maison et des légumes faibles en glucides, vous avez un plat cétogène, paléo, sans gluten.

J’en ai fait en grande quantité, avec l’idée d’avoir des restes pour un autre repas. N’hésitez pas à diviser les proportions.

Ingrédients :

  • 1kg de filet de dinde
  • 500g d’amandes effilées
  • 3 oeufs
  • 3-4 càs de farine de coco
  • sel, poivre, épices/herbes au choix

1. Découpez la viande en morceaux de même taille, dans la mesure du possible.

2. Préparez 3 bols pour paner la viande :

  • Le premier avec la farine de coco, à laquelle j’ai ajouté le sel, le poivre et du paprika fort : je trouve qu’elle adhère moins que la farine de blé avec laquelle j’avais l’habitude de faire mes panures, tout en étant très efficace. Pour éviter le gâchis, ajouter une cuillère à soupe de farine quand vous en avez besoin.
  • Le deuxième bol avec les oeufs battus : ici même chose, j’ai utilisé les oeufs un par un. Il m’en a fallu 3 pour paner le kilo de viande.
  • Le troisième avec les amandes effilées : je pense que vous avez compris la logique :p

Nuggets de dinde (paléo-céto) (1)

3. Trempez chaque morceau de dinde successivement dans la farine, puis l’oeuf et enfin les amandes sur les deux faces. Puis réservez sur vos plaques de cuisson recouvertes de papier cuisson ou Silpat.

Nuggets de dinde (paléo-céto) (3)

4. Préchauffez le four à 180 degrés. Enfournez lorsque tous les morceaux sont panés, pour une vingtaine de minutes. Le temps de cuisson dépendra surtout de la taille des morceaux. De mon côté, j’ai dû les laisser une petite demie-heure et je les ai sortis du four lorsque les amandes étaient dorées.

Nuggets de dinde (paléo-céto) (9)

Pas de miracle, je ne vais pas vous vanter le moelleux de la dinde :p N’empêche qu’avec une bonne dose de gras, c’est délicieux 🙂

Je les ai servis avec des asperges à la mayonneige…et de la mayonnaise maison 😀 (Histoire de faire le plein de MUFA ;))

Bon app!

 

Fat bombs glacées aux fruits rouges

Fatbombs glacées (7)

C’est mon nouveau péché mignon : les fat bombs glacées! Elles joignent l’utile à l’agréable avec une bonne dose de gras, de gourmandise et surtout de fraîcheur pour une dose très faible de glucides. Inspirée d’une recette anglophone, voici notre version (mon mari et moi nous relayons pour en préparer) avec des mesures en grammes 😀

J’utilise des fruits surgelés, ici un mélange de fruits rouges. Vous pouvez opter pour les baies de votre choix : fraises, framboises, myrtilles, groseilles… La liste des ingrédients est assez basique donc on peut en faire un stock et les conserver au congélateur. Le seul hic : ces fatbombs, comme la plupart d’entre elles, ne sont pas transportables. Vous limiterez donc la dégustation à la maison :p

En ce moment pour des raisons sportives, on s’efforce de réduire nos apports en glucides au minimum à la maison et ces petites douceurs sont bien réconfortantes. On en mange une à deux par jour et elles passent inaperçues dans le calcul des macros. Pour une portion, on a 68 calories, L6.8/G0.7/P0.5.

Ingrédients pour 15 mini barres glacées :

  • 125g de mascarpone
  • 50g de beurre mou
  • 70g de fruits rouges surgelés
  • 50g de crème fraîche, soit 1 grosse càs
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • sucrant facultatif au choix

1. Dans le bol du robot, mélangez les matières grasses (beurre, crème fraîche, mascarpone) à l’aide du batteur plat. Idéalement il faut le faire avec des ingrédients qui soient tous à température ambiante, mais comme le kitchen aid bosse bien et que je suis impatiente, je coupe simplement le beurre en dés et j’obtiens un mélange homogène rapidement. Si vous faîtes le mélange à la main, ce sera plus pratique d’attendre un peu.

Fatbombs glacées (2)

2. Quand vous obtenez la « crème au beurre », ajoutez la vanille et les fruits surgelés. Mélangez à nouveau jusqu’à ce que les fruits soient réduits en purée et complètement incorporés au mélange. La pâte est d’un joli rose girly, sans utiliser de colorants. Autant vous prévenir : ce n’est pas juste aussi beau que bon, c’est bien meilleur que ça 😀

Fatbombs glacées (3)

3. Remplissez de petits moules, souples pour faciliter le démoulage, puis placez les au congélateur pendant une bonne heure pour que les fat bombs se figent. Vous pouvez ensuite les stocker dans un sac de congélation. La première fois, on a activé le boost du congélateur pour les goûter rapidement ;p

 

Voilà ce n’est pas plus compliqué que ça. J’essaierais bientôt des variantes 100% framboises ou fraises.

Fatbombs glacées (8)

Bonne dégustation 🙂

Cookies lchf

Cookies lchf (7)

Depuis que j’ai fait goûter ces cookies à ma tribu, je dois en préparer au moins tous les deux jours… Les enfants en prennent pour le goûter, mon mari en dessert ou en snack pre-workout, moi avec le café. J’ai l’habitude de préparer de petits gâteaux, mais on me les réclame rarement avec autant d’enthousiasme :p Ils sont faciles à réaliser et je les fais avec plaisir.

Les macros sont plus que raisonnables dans le cadre cétogène donc il n’y a aucune raison de s’en priver. Par cookie, on obtient environ 118 calories; L10.3g, G2.9g, P3.

Merci à Paulina (son insta @paulinamilles) pour sa super recette partagée sur le groupe Facebook « IDEES MENUS CETOGENE KETODIET PALEO ». N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook si vous avez vous aussi une obsession pour la ketofood 😉 Ou si vous êtes juste curieux de savoir comment on s’alimente. Petit à petit, on s’oriente vers un modèle ceto-paléo. Cette recette l’illustre parfaitement.

Cookies lchf (8)

J’ai évidemment modifié un petit peu la recette d’origine, je ne peux pas m’en empêcher.

Ingrédients pour environ 18-19 cookies :

  • 150g de poudre d’amandes, que j’ai remplacé par 100g de poudre d’amandes + 50g de poudre de noisettes
  • 50g de noix de coco râpée
  • 50g de chocolat à 85%, 100g dans ma version
  • 20g de beurre fondu, que j’ai remplacé par du ghee (paleo)
  • 1 pincée de levure, remplacée par 1 càc de bicarbonate de soude + quelques gouttes de vinaigre de cidre
  • 2 oeufs
  • quelques gouttes d’extrait de vanille
  • sucrant (facultatif), je n’en mets pas
  • 1 pincee de sel

Cookies lchf (6)

1. Préchauffez le four à 180 degrés.

2. Dans le bol du robot, versez les poudres : amandes, noisettes, coco, bicarbonate, sel, sucrant éventuel. Ajoutez le ghee/beurre fondu, les oeufs, la vanille. Mélangez à l’aide du batteur plat ou d’une spatule en bois à la main.

Cookies lchf (2)

3. Concassez le chocolat au couteau puis incorporez-le à la pâte.

Cookies lchf (1)

4. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’une silpat, disposez vos cookies. Pour cela prélevez un morceau de pâte à cookies, formez une boule et aplatissez avec la paume de la main. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients. La pâte est facile à travailler, ni trop collante, ni trop grasse. J’obtiens 18-19 cookies. Vous avez une idée de ce que cela donne en photo. Contrairement aux cookies classiques, la pâte ne s’étale pas en cuisant donc une plaque suffit pour une fournée.

Cookies lchf (3)

5. Enfournez pour 10-12 minutes, selon le degré de cuisson souhaité : des cookies plutôt moelleux ou croustillants. Faites comme vous aimez 🙂

Cookies lchf (4)

Laissez bien refroidir sur une grille à la sortie du four. Les cookies se conservent quelques jours dans une boîte hermétique… sauf si vous avez une armée de cookies monsters à la maison :p

Cookies lchf (11)

En bonus, j’ai poussé le vice jusqu’à préparer de la glace vanille (cétogène bien sûr) au cookie dough 😀

C’est tout pour aujourd’hui. Je vais préparer de nouveaux cookies, figurez-vous que la boîte à biscuits est à nouveau vide…

Cookies lchf (10)

Cookies lchf (9)

D’autres recettes de cookies (non ceto) sont disponibles ici et 🙂